Le travail par intermédiation numérique et l’économie des plateformes

L’apparition de l’économie des plateformes numériques est l’une des dernières mutations les plus importantes du monde du travail. Cette économie des plateformes repose sur le travail par intermédiation numérique, soit via des plateformes d’externalisation ouverte ("crowdwork"), soit via des applications mobiles utilisant la géolocalisation. Les premières permettent d’externaliser le travail au moyen d’un appel ouvert à une multitude d’individus disséminés dans le monde entier, et les secondes, d’assigner des tâches à des personnes regroupées dans un certain périmètre géographique; ces tâches sont généralement réalisées au niveau local et axées sur les services, tels que transport, courses ou ménage à domicile.

Depuis 2015, l'OIT étudie les plateformes de travail numérique en vue de comprendre l'impact de cette nouvelle forme d'organisation du travail sur les travailleurs, ainsi que sur l'emploi en général.

Liens externes

  1. Work in the Digital Age
    Est-il possible d'envisager une vision de l'avenir du travail qui exploite la puissance de la technologie, tout en plaçant l'homme au cœur de celle-ci ?
  2. The Online Labour Index
    Le premier indicateur économique à fournir l'équivalent des statistiques classiques du marché du travail pour l'économie des plateformes numériques
  3. Fair Crowd Work
    Un éclairage sur la réalité du travail dans l'économie des plateformes