Les Syndicats en transition

Les organisations syndicales font face à d’importants défis

La Déclaration du centenaire de l'OIT pour l'avenir du travail a identifié quatre facteurs qui ont de profondes répercussions sur le monde du travail. Il s’agit de la mondialisation, de l’évolution démographique, des changements environnementaux et climatiques et de l’innovation technologique. Ils affectent le présent et le futur du marché du travail et donc l’avenir des syndicats: leur capacité à organiser et servir les travailleurs et à parler d’une même voix pour participer à un dialogue social inclusif et efficace.

Même si des problématiques importantes se posaient déjà avant la pandémie actuelle, la crise du Covid-19 a aggravé bon nombre d’entre elles. C’est le cas des destructions massives d’emplois, risquant de faire disparaître des secteurs entiers, ou des millions de personnes qui ont un emploi précaire, sans accès aux indemnités de chômage et à l’assurance maladie. La pandémie actuelle et les réponses qu’y apportent les organisations syndicales détermineront l’avenir de ces organisations.

Les changements sociaux, économiques, environnementaux et technologiques affectent l’avenir des syndicats

Le déclin du secteur de la fabrication au profit de celui des services, le changement climatique, l’informalisation de l’économie, l’automatisation et l’innovation technologique déterminent la capacité des syndicats à organiser et servir les travailleurs.

Aujourd’hui, les restrictions légales et les violations des droits syndicaux, tels que le droit d’organisation et de négociation collective pour TOUS les travailleurs, sont largement répandues. Sans surprise, le nombre d’adhérents des syndicats est plus faible là où les droits syndicaux sont bafoués.

Quatre scénarios pour relever ces défis

Dans ce contexte d’évolution rapide et de multiples problématiques et opportunités, que pouvons-nous attendre des syndicats dans l’avenir? Quatre scénarios sont possibles:
  • Marginalisation – baisse du taux de syndicalisation et vieillissement des syndicats
  • Dualisation - défense des positions actuelles et continuité d’action au service des membres qui en sont les plus proches
  • Remplacement – processus de remplacement des syndicats par d’autres entités telles qu’ONG, mouvements d’action sociale, pouvoirs publics, employeurs ou autres intermédiaires.
  • Revitalisation - tactique et coalitions innovantes pour renforcer les syndicats en tant qu’acteurs solides, pertinents, démocratiques et représentatifs, capables d’organiser et de servir la «nouvelle main d’œuvre instable» à travers le monde.

Il est temps d’agir

Face à de tels défis, ACTRAV s’emploie à soutenir les organisations syndicales en engageant la discussion et en faisant bouger les lignes sur l’avenir des syndicats.

Les activités d’ACTRAV portent sur la revitalisation des syndicats par le biais de l’élaboration de tactiques et de services de syndicalisation innovants, d’un dialogue social inclusif et efficace, d’une meilleure coopération entre syndicats et d’une bonne gouvernance interne. ACTRAV continuera de recueillir des exemples, de tirer des enseignements en matière de bonnes pratiques et de collaborer avec les syndicats pour diffuser, renforcer et reproduire ces bonnes pratiques.