Travail décent dans les chaînes d'approvisionnement mondiales

Chaînes d'approvisionnement durables pour mieux reconstruire

Promouvoir le travail décent dans cinq chaînes d'approvisionnement mondiales d'une importance capitale pour l'Union européenne en vue d'une reprise juste, résiliente et durable de la crise de COVID-19

L’Action « Chaînes d’approvisionnement durables pour mieux reconstruire » est une intervention conjointe cofinancée par la Commission européenne (CE) et l’Organisation
internationale du Travail (OIT) qui vise à promouvoir le travail décent dans des chaînes d’approvisionnement mondiales d’une importance capitale pour l’Union européenne. Elle concerne le développement de connaissances, outils, orientations, politiques, assistance technique et formation afin de relever les défis et saisir les opportunités de travail décent dans les cinq chaînes d’approvisionnement et pays sélectionnés:

Le textile et l'habillement à Madagascar
La fabrication de matériel électronique au Vietnam
La production de café en Colombie
La pêche en Namibie
La fabrication de gants en caoutchouc en Malaisie

Contexte

Les effets de la crise découlant du COVID-19 devraient affecter l’économie mondiale pour les années à venir. En plus de contenir le virus et sauver des vies, les gouvernements, les employeurs et leurs associations, les travailleurs et leurs organisations et les entreprises de toutes tailles dans tous les pays du monde s’efforcent pour surmonter la crise et assurer le minimum de pertes d’emplois et la survie des commerces et de l’industrie.

Ils demandent à ce que le travail décent et durable soit intégré dans la réponse à la pandémie. La nécessité de bâtir des chaînes d’approvisionnement mondiales plus justes, résilientes et durables fait partie des discussions nationales, régionales et mondiales portant sur une meilleure reconstruction du monde du travail.

Avec le soutien de la Commission européenne, l’OIT s’engagera avec ses mandants tripartites et autres parties prenantes clés à saisir cette opportunité unique pour affirmer l’importance du travail décent dans des chaînes d’approvisionnement mondiales plus justes, plus résilientes et durables et pour la reprise sociale et économique suite à la crise créée par la pandémie COVID-19.

Objectifs

  1. Promouvoir le travail décent dans des chaînes d’approvisionnement mondiales comme point clé pour une reprise sociale et économique après la crise créée par le COVID-19 – mieux reconstruire ;
  2. Engager les parties prenantes et promouvoir le dialogue social tout au long des chaînes d’approvisionnement afin de maintenir le travail décent en premier plan et explorer des possibilités d’une « nouvelle normalité » durant la crise créée par le COVID-19 et après la reprise – engagement des parties prenantes ;
  3. 3. Soutenir l’action de gouvernements, employeurs et travailleurs pour faire du travail décent un cadre de référence de l’ère post-COVID – actions des parties prenantes.

Résultats

L’Action comprend trois modules liés:
  • Module 1 : Recherche et analyse portant sur les chaînes mondiales d’approvisionnement sélectionnées et sur l’impact du COVID-19 sur celles-ci
    Résultat 1 : Renforcement des connaissances et de la compréhension des défis et opportunités que présente le travail décent dans les chaînes d’approvisionnement sélectionnées auprès des décideurs, des partenaires sociaux et autres parties prenantes pour faciliter l’élaboration de politiques et des mesures fondées sur des données factuelles tenant compte des spécificités liées au genre ;
  • Module 2 : Production d’outils et orientation pour renforcer les connaissances et les capacités
    Résultat 2 : Mandants tripartites et parties prenantes mieux équipés pour promouvoir le travail décent dans des chaînes d’approvisionnement plus justes, plus résilientes et plus durables ;
  • Module 3 : Soutien apporté aux mandants et aux parties prenantes au niveaux national, sectoriel, régional et mondial tout au long des cinq chaînes d’approvisionnement sélectionnées, visant la progression du travail décent comme partie intégrante de leur réponse à la crise créée par COVID-19
    Résultat 3 : Mandants tripartites et parties prenantes mettent en œuvre et développent davantage de politiques et mesures pour mieux reconstruire des chaînes d’approvisionnement plus justes, plus résilientes et plus durables.