Décision concernant la quinzième question à l’ordre du jour: Rapport du bureau du Conseil d’administration Réunion d’experts sur le travail forcé et la traite aux fins d’exploitation par le travail (Genève, 11-15 février 2013)

Relevé des décisions | 16 novembre 2012

Décision concernant la quinzième question à l’ordre du jour: Rapport du bureau du Conseil d’administration

Réunion d’experts sur le travail forcé et la traite aux fins d’exploitation par le travail (Genève, 11-15 février 2013)

Composition

Sur recommandation de son bureau, le Conseil d’administration a approuvé la formule de composition de cette réunion qui rassemblera huit experts désignés après consultation des gouvernements, huit experts désignés après consultation du groupe des employeurs et huit experts désignés après consultation du groupe des travailleurs.

Le Conseil d’administration a noté que, pour la nomination des experts gouvernementaux, le Directeur général a l’intention de contacter les gouvernements de huit pays, après consultation des coordonnateurs régionaux. Une liste de réserve sera établie avec les gouvernements de huit autres pays.

(Document GB.316/INS/15/4, paragraphe 7.)

Ordre du jour

Sur recommandation de son bureau, le Conseil d’administration a approuvé l’ordre du jour de la réunion qui est de soumettre des recommandations au Conseil d’administration sur la question de savoir s’il y a lieu d’engager une action normative en vue de compléter la convention (no 29) sur le travail forcé, 1930, ainsi que la convention (no 105) sur l’abolition du travail forcé, 1957. Les thèmes à traiter sont définis dans le cadre d’action. Il s’agit de: i) la prévention du travail forcé; ii) la protection des victimes, y compris leur dédommagement; iii) la traite des êtres humains à des fins d’exploitation par le travail.

(Document GB.316/INS/15/4, paragraphe 9.)

Invitation d’organisations intergouvernementales

Sur recommandation de son bureau, le Conseil d’administration a autorisé le Directeur général à inviter les organisations intergouvernementales suivantes à se faire représenter à la réunion en qualité d’observateurs:

  • § Conseil de l’Europe;
  • § Organisation internationale pour les migrations (OIM);
  • § Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH);
  • § Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

(Document GB.316/INS/15/4, paragraphe 11.)

Invitation d’organisations non gouvernementales

Sur recommandation de son bureau, le Conseil d’administration a autorisé le Directeur général à inviter les organisations non gouvernementales suivantes à se faire représenter à la réunion en qualité d’observateurs.

  • § Anti-Slavery International (ASI);
  • § Global Alliance against Traffic in Women (GAATW).

(Document GB.316/INS/15/4, paragraphe 13.)