AMEM - Appui à la migration équitable pour le Maghreb : Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie

Assurer un continuum de protection pour tous les travailleurs migrants au départ et à l’arrivée des pays du Maghreb

Contexte de lancement du projet AMEM 

Au Maroc, en Mauritanie, en Tunisie et en Libye, la migration soulève un certain nombre de défis de développement et de gouvernance. Ce projet vise à relever certains de ces défis et à renforcer le potentiel de développement de la migration des travailleurs dans ces pays, notamment en encourageant le rapprochement entre politiques de l’emploi, particulièrement des jeunes, et politiques migratoires.

Objectifs du projet AMEM 

Objectif principal :
Assurer un continuum de protection pour tous les travailleurs migrants au départ et à l’arrivée des pays du Maghreb
Objectifs spécifiques :
1. DONNEES : Améliorer la base de connaissances sur la migration de travail en termes de statistiques, de données administratives et de recherche spécifiques ciblée pour renforcer les systèmes d’information sur les marchés du travail et fournir des outils puissants pour l’élaboration et le pilotage des politiques publiques en lien avec la migration de travail ;
2. CAPACITES : Renforcer les capacités des acteurs non gouvernementaux (organisations d’employeurs et de travailleurs, associations concernées) afin qu’ils puissent pleinement jouer leur rôle en matière d’élaboration et de suivi des politiques relatives à la migration de travail, de prévention des abus et de protection des travailleurs migrants à travers des services délivrés tout au long du cycle migratoire.
3. GOUVERNANCE : Assurer une meilleure gouvernance des migrations de travail et une meilleure protection des droits des travailleurs migrants, tout en tenant compte des besoins des marchés du travail en termes de rapprochement entre politiques de l’emploi et politiques migratoires, appui et professionnalisation des services publics et privés de l’emploi et sensibilisation des services de la protection sociale et de l’inspection du travail.

Partenaires institutionnels du projet 

Les partenaires du projet sont :
  • Les ministères en charges du travail, de l’emploi, des affaires étrangères et de la migration et des affaires sociales et les services ou structures publics qui y sont rattachés. D’autres départements ministériels notamment de l’intérieur, du développement sont également associés.
  • Les institutions nationales en charge de la collecte et de la production statistique.
  • Les organisations de travailleurs et d’employeurs

Bénéficiaires du projet 

  •  Institutionnels : Cadres et personnels des ministères et des agences intervenant dans l’élaboration, le suivi et la mise en œuvre des politiques relatives aux migrations de travail et à la protection des travailleurs migrants
  • Partenaires sociaux :Cadres, personnels, membres et militants des associations d’employeurs, des organisations de travailleurs et des associations de la société civile intervenant dans le recrutement, la sensibilisation et la protection des travailleurs migrants et de leurs employeurs.
  • Travailleurs migrants employés ou en recherche d’emploi et leurs familles dans les pays cibles ou au départ de ceux-ci.