Migration et travail décent

L’OIT, la Fondation Didier Drogba, l’UFPCI et la PCSM-CI organisent une sensibilisation à la migration choisie et bien préparée des jeunes footballeuses et footballeurs couplée d’une conférence de presse

L’Organisation internationale du Travail (OIT), Didier Drogba, l’Union des Footballeurs Professionnels de Côte d’Ivoire (UFPCI) et la Plateforme des Centrales Syndicales sur la Migration en Côte d'Ivoire( PCSM-CI) s'unissent pour une migration choisie et bien préparée des jeunes footballeuses et footballeurs

Abidjan, 7 février 2024 – L’Organisation internationale du Travail (OIT), en collaboration avec Didier Drogba et sa Fondation, l’Union des Footballeurs Professionnels de Côte d’Ivoire (UFPCI) de Marc Zoro et la Plateforme des Centrales Syndicales sur la Migration en Côte d’Ivoire (PCSM-CI) organise le samedi 10 février 2024 au terrain de Yopougon-Maroc, une campagne de sensibilisation à la migration choisie et bien préparée des jeunes footballeuses et footballeurs.

L’objectif de cette activité est d’informer et sensibiliser les jeunes footballeurs à l’importance d’une migration choisie et bien préparée afin de leur permettre de savoir et comprendre comment planifier et réaliser un projet de migration dans des conditions de liberté, de dignité, d’équité et de sécurité, afin atteindre un travail décent.
La conférence de presse est le prolongement de la sensibilisation et vise à mettre sous les projecteurs cette situation dommageable aux jeunes footballeurs rêvant de devenir professionnels.

De façon spécifique, ces deux activités visent à :
  •  Donner des outils aux jeunes footballeurs et footballeuses, une meilleure connaissance de leurs droits et des mécanismes de soutien existants pour une migration choisie et bien préparée ;
  •  Permettre aux jeunes de construire un projet professionnel dans de bonnes conditions et avec de bons conseils, en leur donnant les informations utiles leur permettant de vivre leur rêve et passion ;
  •  Toucher par le biais des réseaux sociaux un public plus large, avec des messages clés sur les risques liés à la migration clandestine et les démarches et les ressources à disposition pour préparer un projet de migration délibérée et régulière.
La sensibilisation et la conférence de presse se tiennent dans un contexte où chaque année, environ 6 000 jeunes hommes et femmes migrent de l'Afrique occidentale vers des pays étrangers. De nombreux témoignages sont récurrents quant aux conditions difficiles dans lesquelles se retrouvent les jeunes qui en migrant rêvent de rejoindre des académies de football ou jouer dans des ligues de football professionnels. Mais dans de rares cas, la migration de ces jeunes joueurs débouche sur une carrière réussie dans le football.
Dans la majorité des cas, les jeunes sont peu préparés, peu ou mal informés ou mal formés sur leurs droits.

Aussi, la présence d’un grand nombre de femmes et de jeunes filles dans le cycle migratoire et le football, est-elle de plus en plus remarquée. La superposition et l’accumulation des facteurs de vulnérabilité conduisent inexorablement à une plus grande vulnérabilité des personnes migrantes.

La protection des jeunes footballeurs et footballeuses et la facilitation du travail décent nécessitent l’implication et la participation pleine et entière de tous les acteurs y compris des organisations de travailleurs représentatives, libres, fortes et indépendantes sur le plan national, régionale et continentale.

Contacts presse

François Gombahi, chargé de la communication et gestion de l’information publique du Bureau pays de l’OIT pour la Côte d’Ivoire, Benin, Burkina Faso, Mali, Niger et Togo
Tél : 0152224924 // Email : kouassig@ilo.org