Coopération Sud-Sud

L’OIT et la Fédération nationale des syndicats de Chine unissent leurs forces pour mettre en œuvre le travail décent dans la région Asie-Pacifique

L’Organisation internationale du Travail (OIT) a signé aujourd’hui un accord de coopération avec la Fédération nationale des syndicats de Chine (ACFTU) afin d’améliorer les capacités institutionnelles des syndicats en Asie et dans le Pacifique.

Communiqué de presse | Genève | 15 juin 2019
Genève (ACTRAV INFO)-Le 15 juin, Maria Helena ANDRE, directrice du Bureau des activités pour les travailleurs (ACTRAV) de l’OIT et Guangping JIANG, vice-président de la Fédération nationale des syndicats de Chine (ACFTU), ont signé un accord de coopération Sud-Sud afin de faciliter le développement des syndicats dans la région Asie-Pacifique.

Ce projet, qui se déroulera de 2019 à 2022, vise à contribuer à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, renforcer le dialogue social et définir des stratégies permettant aux syndicats de relever les défis de l’avenir du travail. L’accord porte sur des activités qui vont contribuer à la promotion et à la réalisation des objectifs suivants:
  • ODD 8 sur le travail décent et la croissance économique
  • ODD 13 sur les mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques et leurs répercussions
  • ODD 5 pour parvenir à l’égalité entre les sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  • Renforcer le rôle crucial du tripartisme et du dialogue social 
«Nous saluons ce projet qui constitue la bonne solution au bon moment pour aider les organisations syndicales de la région Asie-Pacifique. Le développement des capacités des syndicats est un préalable essentiel pour mettre en œuvre l’avenir du travail que nous voulons. L’OIT, via ACTRAV, continuera de soutenir les syndicats de cette région», a déclaré Maria Helena ANDRE.

Le projet vise à améliorer les compétences de base des syndicats et des organisations de travailleurs d’ici juillet 2022 via le partage des connaissances et des expériences, la formation et le transfert de technologie.

La signature de cet accord ouvre une voie importante pour renforcer la solidarité entre l’ACFTU et les organisations de travailleurs afin de promouvoir l’agenda du travail décent via la coopération en matière de développement.

«Le renforcement des capacités est un besoin commun aux syndicats de la région Asie-Pacifique. Il est de la responsabilité des organisations syndicales chinoises de soutenir le programme de coopération Sud-Sud de l’OIT en faveur des travailleurs. Nous sommes convaincus que la coopération avec ACTRAV sera couronnée de succès et atteindra les objectifs visés», a déclaré M. Jiang.

Ce nouvel accord s’inscrit dans la lignée de la coopération Sud-Sud établie de 2013 à 2018 entre OIT ACTRAV et l’ACFTU.

Depuis mars 2012, l’action de l’OIT est guidée par sa stratégie de coopération Sud-Sud et triangulaire.

Au sein du système des Nations Unies, le rôle de la coopération Sud-Sud  est reconnu comme une composante importante de la coopération internationale en faveur de la réalisation des ODD. L’importance de la coopération Sud-Sud et triangulaire et du travail décent a été réaffirmée lors de la deuxième conférence de haut niveau des Nations Unies sur la coopération Sud-Sud qui s’est déroulée à Buenos Aires (BAPA + 40), où a été renouvelé l’appel à la création de partenariats multipartites impliquant tous les acteurs de la société.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Ariel Castro
Responsable pour l’Asie-Pacifique
ACTRAV
Tel: +41 22 799 8575