Travail forcé, traite des êtres humains et esclavage

© AFP
Quelle que soit sa forme, servitude, traite ou esclavage, le travail forcé touche souvent les plus vulnérables: femmes et enfants contraints à la prostitution, migrants pris au piège de la servitude pour dette, ouvriers clandestins, tous retenus par des moyens illégaux.

Faits et chiffres sur le travail forcé

  • Près de 21 millions de personnes sont victimes du travail forcé – 11,4 millions de femmes et de filles et 9,5 millions d’hommes et de garçons.
  • Près de 19 millions d’entre elles sont exploitées par des particuliers ou des entreprises privées et plus de 2 millions par un Etat ou des groupes rebelles.
  • Parmi celles qui sont exploitées par des particuliers ou des entreprises, 4,5 millions subissent une exploitation sexuelle forcée.
  • Dans l’économie privée, le travail forcé génère 150 milliards de dollars de profits illégaux par an.
  • Le travail domestique, l’agriculture, la construction, la production manufacturée et le spectacle figurent parmi les secteurs les plus concernés.
  • Les travailleurs migrants et les populations indigènes sont particulièrement vulnérables au travail forcé.
Source ILO

Actualités

  1. Convention n° 189 sur le travail décent pour les travailleurs et travailleuses domestiques

    Droits des travailleurs domestiques: maintenir la dynamique

    26 janvier 2015

  2. © Steve McCurry 2015

    Personne ne devrait travailler dans ces conditions

    En finir avec les mauvais traitements des travailleurs domestiques en Asie

    22 décembre 2014

Attiré par un emploi, pris au piège du travail forcé