Le BIT, l’Union européenne et le ministère hondurien du Travail et de la Sécurité sociale organisent un atelier de formation pour les institutions de sécurité sociale au Honduras

L’Organisation internationale du Travail (OIT), conjointement à l’Union européenne et le ministère hondurien du Travail et de la Sécurité sociale, ont organisé le séminaire-atelier «Améliorer la gouvernance, le financement et le cadre juridique des assurances sociales au Honduras», Tegucigalpa, 3-5 juillet 2013

Actualité | 6 août 2013
Contact: secsoc@ilo.org
Pour améliorer les conditions de travail décent en Honduras, le projet «Appui actuariel, juridique et de gouvernance aux systèmes d’assurances sociales en Honduras», mis en place par le BIT avec le soutien de l’Union européenne, a organisé un séminaire-atelier «Améliorer la gouvernance, le financement et le cadre juridique des assurances sociales au Honduras», à Tegucigalpa du 3 au 5 juillet, avec la participation de fonctionnaires de l’Institut hondurien de sécurité sociale (Instituto Hondureño de Seguridad Social – IHSS), l’Institut national de prévision de l’enseignement (Instituto Nacional de Previsión del Magisterio – INPREMA), l’Institut national des retraites et pensions des employés et fonctionnaires du pouvoir exécutif (Instituto Nacional de Jubilaciones y Pensiones de los Empleados y Funcionarios del Poder Ejecutivo – INJUPEMP), l’Institut de sécurité sociale militaire (Instituto de Previsión Militar – IPM), l'Institut de sécurité sociale des employés de l'Université nationale autonome du Honduras (Instituto de Previsión Social de los Empleados de la Universidad Nacional Autónoma de Honduras – IMPREUNAH) et du gouvernement central. L’inauguration a été présidée par le ministre du Travail, Jorge Bogarán Perdomo et le chargé d’affaires de la Délégation de l’Union européenne au Honduras, Laurent Sillano.

Trois représentants de l’OIT ont participé à l’atelier: Fabio Durán Valverde, spécialiste en protection sociale au BIT à Genève; Sergio Velasco, spécialiste en protection sociale pour la sous-région de l’Amérique centrale, Haïti, le Panama et la République dominicaine; et Maya Stern Plaza, consultante en normes internationales du travail.

Le programme du séminaire a abordé un ensemble de thèmes hautement stratégiques pour le système de sécurité sociale du Honduras, tels que les bonnes pratiques en matière de gouvernance des institutions de sécurité sociale, y compris l’extension de la couverture aux travailleurs indépendants; les calculs actuariels; les conventions et les recommandations de l’OIT; les avancées de la Convention 102 de l’OIT; la Recommandation 202 sur les socles nationaux de protection sociale et les systèmes de financement de la sécurité sociale.

L’atelier s’est conclu avec une évaluation positive de la part des participants, au vu du respect des objectifs fixés, et de la participation de tous les acteurs impliqués.

Les participants à l’atelier ont aussi souligné l’importance du projet de l’OIT sur les assurances sociales pour la réforme nécessaire des institutions de sécurité sociale du pays, et ont réitéré leur disposition à contribuer à son avancée.

Enfin, les participants ont apporté des contributions précieuses au développement des rapports élaborés dans le cadre de ce projet, plus particulièrement ceux qui concernent le respect de la Convention 102 et l’amélioration de la gouvernance des institutions de sécurité sociale.