Indicateurs de performance

Bien que le nombre de pays offrant certaines prestations de sécurité sociale ait augmenté au fil des décennies, la performance globale de la sécurité sociale dans bien des pays demeure décevante, notamment en ce qui concerne des aspects essentiels comme la couverture. Bien qu’il soit difficile d’en répertorier toutes les causes, qui sont complexes et variées, certaines raisons peuvent être avancées. Il existe plusieurs facteurs externes: de nombreux régimes doivent lutter pour répondre à de nouvelles obligations dans un nouvel environnement économique et politique, et doivent faire des efforts pour s’adapter à la situation. Ils sont alors classés dans la catégorie des problèmes de conception de la sécurité sociale. D’autres sont internes et concernent notamment les problèmes de gouvernance: de nombreux régimes ne disposent pas des informations fondamentales, telles que sur le nombre de personnes couvertes par le régime par rapport à celles qui devraient l’être conformément à la législation, ou encore le niveau relatif des cotisations actuelles par rapport au ratio des coûts du financement par répartition (le ratio de cotisation nécessaire pour équilibrer les dépenses et recettes annuelles). Ainsi, il n’est pas possible de prendre les mesures nécessaires pour combler les insuffisances des régimes, ce qui conduit inévitablement à un manque de confiance des populations dans la sécurité sociale et à l’échec de ce système.

Le Département de la Protection sociale a développé un ensemble préliminaire d’indicateurs quantitatifs de performance des régimes de sécurité sociale. Comme il est difficile de les standardiser en raison des différences de contenu économique et social, l’objectif est ici de développer cet ensemble d’indicateurs quantitatifs comme un outil pratique d’évaluation du régime, ce qui pourra apporter une base factuelle commune pour le processus de décision de tous les partenaires sociaux, à savoir les différentes parties prenantes des régimes de sécurité sociale comme les responsables et les organes de contrôle des régimes ainsi que les contributeurs et les bénéficiaires.

Indicateurs de performance des régimes: