Inspection du travail

Au cours des dernières années, l’importance de l’inspection du travail pour promouvoir le travail décent a été largement évoquée, même si, en réalité, la majorité des corps d’inspection du travail sont dotés de ressources limitées et ne sont donc guère en mesure d’avoir un impact significatif sur le monde du travail. Les normes internationales sur l’inspection du travail existent depuis longtemps. Parmi les plus pertinentes, l’on relèvera la Convention dur l’Inspection du Travail, 1947 (No. 81) et la Convention sur l’Inspection du Travail (Agriculture), 1969 (No. 129). D’autres Conventions comprennent des dispositions sur l’Inspection comme, par exemple, la Convention sur la sécurité et la santé des travailleurs, 1981 (No. 155), la Convention sur le cadre promotionnel pour la santé et la sécurité au travail, 2006 (No. 187) et la Convention relative à l’Inspection des conditions de vie du travail des gens de mer, 1996 (No. 178), qui reconnaît la nécessité d’un service d’inspection du travail pour ce groupe important de travailleurs.

Dans de nombreux pays, les évolutions du monde du travail et l’adoption de nouvelles formes d’emploi se sont accompagnées d’une moindre intervention de l’Etat dans le domaine du travail. Ainsi, même lorsque les bénéfices de l’inspection du travail sont largement reconnus, l’impact réel des inspecteurs a souvent été limité, surtout dans le cas de groupes vulnérables ou dont l’accès est difficile comme c’est de plus en plus souvent le cas dans le domaine de l’économie informelle. Cette situation se reflète, par exemple, dans les tendances actuelles qui caractérisent le domaine des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Le programme LAB/ADMIN a pour objectif de renforcer les systèmes d’inspection du travail afin d’assurer le respect de la législation du travail et la mise en pratique de politiques d’inspection adéquates.

Pour ce faire, LAB/ADMIN:

  • agit au sein du BIT comme programme « leader » sur les questions relatives à l’inspection du travail et les stratégies qui s’y rapportent;
  • évalue les systèmes d’inspection dans le cadre des normes pertinentes de l’OIT;
  • fournit une assistance technique et des recommandations aux mandants sur les thèmes de l’inspection du travail;
  • apporte l’aide nécessaire pour mettre à jour la législation du travail et les procédures administratives qui s’y rapportent;
  • promeut des échanges de bonnes pratiques pour améliorer l’efficacité des inspections;
  • élabore et gère des programmes techniques en matière d’inspection;
  • effectue des recherches sur les thèmes de l’inspection, en tentant de promouvoir des formules innovantes pour la mise en œuvre de la législation du travail;
  • promeut un équilibre entre hommes et femmes au sein des personnels des services d’inspection;
  • soutient le développement institutionnel de l’inspection du travail en s’appuyant sur les réseaux
  • internationaux existants.