Programme des Nations Unies pour le développement

Dans sa lettre aux Coordinateurs résidents des Nations Unies, Helen Clark, administrateur du PNUD et présidente du Groupe des Nations Unies pour le développement (UNDG) a attiré l’attention de la communauté internationale sur l’interconnexion de tous les domaines de la crise, la priorité étant donnée aux Pays les moins avancés (PMA) et aux Pays à faible revenu (PFR).

Une attention doit être donnée au recours aux mécanismes en place (par ex. le financement de la sécurité alimentaire) et à l’identification des lacunes financières persistantes dans les efforts consacrés à l’établissement de fonds fiduciaires multidonateurs (FFMD) au niveau des pays.

Lors de la réunion de janvier 2010 de son conseil, le Programme des Nations Unies pour le développement a décidé de soutenir la mise en œuvre du Pacte à l’échelle mondiale, en adoptant la décision du conseil « Action du PNUD face à la crise financière et économique : promotion du Pacte mondial pour l’emploi ». Les membres du Conseil d’administration ont souligné la pertinence du Pacte, non seulement dans le contexte de la crise mondiale, mais aussi comme un outil essentiel pour la réalisation des OMD car l’emploi représente le lien principal entre la croissance et la réduction de la pauvreté.

La décision vise à maximiser les avantages comparatifs et les complémentarités du systèmes des NU dans son ensemble, en permettant au PNUD d’accroître ses efforts de mobilisation des ressources en matière de programmation dans les domaines à forte intensité de main d’œuvre identifiés dans le Pacte.