Actualités

2011

  1. Article

    L’impact de l’exposition des enfants aux pesticides dans les travaux agricoles

    22 juin 2011

    L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) ont organisé un événement en marge de la Conférence (le 22 juin à 13 heures) pour mettre en avant l’impact de l’exposition aux pesticides sur les enfants, en particulier ceux qui travaillent, et sur d’autres catégories vulnérables de la population. Nouvelles du BIT s’est entretenu avec Paola Termine, spécialiste du travail des enfants dans l’agriculture au BIT, au nom du Partenariat international de coopération sur le travail des enfants et l’agriculture, en amont de la réunion.

  2. Actualité

    Panel de discussion conjoint OIT-FAO sur l’impact de l’exposition des enfants aux pesticides dans les travaux agricoles

    21 juin 2011

    Lors d’une Conférence internationale qui se tiendra ici ce mercredi 22 juin 2011, l’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) se proposent de mettre en avant l’impact de l’exposition aux pesticides sur les enfants qui travaillent dans le secteur agricole.

  3. Vidéo

    Florilège vidéo des évènements liés à la Journée mondiale contre le travail des enfants

    10 juin 2011

    Une conférence de presse de lancement du rapport du BIT: ""Enfants dans les travaux dangereux - Ce que nous savons, ce que nous devons faire" a eu lieu à l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants. Les conférenciers étaient Constance Thomas, directrice du Programme international du BIT de lutte contre le travail des enfants (IPEC) et Frank Hagemann, chef des politiques et de la recherche à IPEC. Un panel de discussion s'est déroulé ensuite avec la participation de Enoch T Mensah, ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale du Ghana; Dagoberto Lima Godoy, porte-parole du groupe des employeurs à la 100e Conférence internationale du Travail et N.M. Adyantha, porte-parole du groupe des travailleurs à la 100e Conférence internationale du Travail. Des enfants venus d'écoles genevoises se sont retrouvés devant l'Office des Nations Unies à Genève afin de célébrer les efforts entrepris dans le monde pour mettre un terme au travail des enfants.

  4. Video interview

    Abolition du travail dangereux chez les enfants: interview de Constance Thomas, du BIT

    10 juin 2011

    La télévision du BIT a interviewé Constance Thomas, directrice du Programme international du BIT pour l'abolition du travail des enfants. Dans un nouveau rapport publié à l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, l'Organisation internationale du Travail avertit qu'il existe encore un nombre considérable d'enfants qui sont impliqués dans des travaux dangereux (115 millions sur les 215 millions d'enfants qui travaillent). Elle demande des mesures urgentes pour mettre un terme à cet état de fait.

  5. Présentation

    Enfants dans les travaux dangereux - Ce que nous savons, ce que nous devons faire

    10 juin 2011

    La communauté internationale et les Etats Membres de l'OIT se sont fixé pour objectif d'éliminer les pires formes de travail des enfants d'ici à 2016. Puisque l'immense majorité des pires formes de travail des enfants impliquent des travaux dangereux, s'attaquer au travail dangereux des enfants peut nous rapprocher de notre objectif. La Journée mondiale contre le travail des enfants 2011 donne un coup de projecteur mondial sur les travaux dangereux exercés par les enfants et nous invite à agir d'urgence pour résoudre ce problème.

  6. Video News Release

    Inde: travailler ensemble pour en finir avec le travail dangereux chez les enfants

    10 juin 2011

    Environ 115 millions de garçons et de filles âgés de moins de 18 ans sont employés dans des travaux dangereux. Il est possible de chcette situation. En Inde, employeurs et syndicats travaillent ensemble pour mettre un terme au travail des enfants, en particulier quand il s'agit d'écarter les enfants de toute forme de travail dangereux.

  7. Communiqué de presse

    Journée mondiale contre le travail des enfants 2011 – L’OIT réclame des mesures d’urgence contre les formes dangereuses de travail des enfants

    10 juin 2011

    Dans un nouveau rapport publié à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, l’Organisation internationale du Travail (OIT) met en garde contre le nombre extrêmement élevé d’enfants qui continuent d’être impliqués dans des formes de travail dangereux – soit 115 millions sur les 215 millions d’enfants qui travaillent. L’OIT réclame que des mesures urgentes soient prises pour mettre fin à cet état de fait.

  8. Article

    Questions-réponses sur le travail dangereux des enfants

    10 mai 2011

    Le thème de la Journée mondiale contre le travail des enfants de 2011 porte sur le travail dangereux des enfants. Selon l'estimation globale la plus récente du Bureau international du Travail,115 millions d'enfants accomplissent des travaux dangereux. Des travaux qui, par leur nature ou les circonstances dans lesquelles ils s'exercent, sont susceptibles de nuire à la santé, à la sécurité ou à la moralité des enfants.

  9. Actualité

    Formation sur le travail des enfants dans l’agriculture: «Un avenir sans travail des enfants: éliminer les pratiques néfastes dans l’agriculture» - 9-13 mai 2011, CIF-OIT, Turin, Italie

    29 mars 2011

    Ce cours d'une semaine analyse la situation globale du travail des enfants dans l'agriculture, et met l’accent sur les politiques consacrées à l’élimination du travail des enfants dans l'agriculture et à la promotion des processus de production plus sûres et plus durables. Le cours sera donné en anglais et français. Pour plus de renseignements, veuillez contacter: ils-fpr@itcilo.org

2010

  1. Journée mondiale contre le travail des enfants

    La star brésilienne du football Robinho fait équipe avec l’OIT pour éliminer les pires formes de travail des enfants

    7 juin 2010

    La star brésilienne du football Robson de Souza, plus connu sous le nom de Robinho, a apporté son soutien à la campagne de l’Organisation internationale du Travail pour éliminer les pires formes de travail des enfants au Brésil.