1/7
Travail décent pour les jeunes: quels obstacles?

Travail décent pour les jeunes: quels obstacles?

De plus en plus de jeunes poursuivent leur scolarité au lieu de commencer à travailler dès leur plus jeune âge. C’est une bonne nouvelle. Pourtant, plus de 200 millions de jeunes sont au chômage ou ont un travail qui ne leur permet pas de sortir de la pauvreté.

Découvrez cette InfoStory pour en savoir plus sur l’emploi des jeunes dans le monde et sur ce qui fait obstacle au travail décent pour les jeunes.

La scolarisation augmente

Du fait que plus de jeunes sont scolarisés, ils sont moins nombreux à travailler ou à chercher un emploi. Si la population jeune a augmenté de 139 millions entre 1997 et 2017, le taux d’activité des jeunes a reculé de 58,7 millions.

Où sont les emplois? Où manquent-ils?

Malgré une légère reprise ces dernières années, le chômage des jeunes a légèrement augmenté en 2017, atteignant 13%. Pourtant, les tendances régionales varient fortement selon le sexe, le niveau de revenu et le taux de scolarisation.

Beaucoup trop de jeunes ne sont ni scolarisés ni dans l’emploi

Malgré un taux de scolarisation en augmentation, des millions de jeunes se retrouvent sans emploi et sans possibilités d’accès à l’éducation. 

A l’échelle mondiale, 20% des jeunes sont non scolarisés et sans emploi ni formation (NEETs en anglais), parmi lesquels trois quarts sont des filles.

Passer de l’école au travail

A l’échelle mondiale, les jeunes attendent 13.8 mois avant de trouver un emploi stable ou satisfaisant. Cela montre la difficulté de la transition de l’école au travail avec des risques de perte de qualification ou de découragement.

Avoir un emploi mais rester pauvre

Dans les économies en développement, deux jeunes qui travaillent sur cinq vivent avec moins de 3,10 dollars des E.-U. par jour. Au niveau mondial, trois sur quatre sont engagés dans l’économie informelle. Dans tous les cas, il ne s’agit pas là de travail décent.

Aider les jeunes à obtenir un travail décent

Investir dans l’emploi des jeunes suppose une démarche de collaboration qui donne priorité à la création d’emplois tout en aidant les jeunes à surmonter leurs problèmes spécifiques grâce aux politiques relatives aux compétences et au marché du travail.

Les interventions doivent favoriser la création d’emplois, développer les qualifications, faciliter l’emploi indépendant, assurer de meilleures conditions de travail et garantir la protection sociale et le respect des droits au travail.

Ce site web utilise des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.