Document de travail n° 27: "Relations professionnelles et négociation collective au Cameroun"

Il existe peu d’études sur l’évolution des relations professionnelles en Afrique. Afin de combler cette lacune dans la doctrine et d'examiner les pratiques en vigueur dans différents pays africain, le département des Relations Professionnelles et des Relations d’Emploi DIALOGUE) a entrepris d’effectuer un certain nombre d’études de pays avec le soutien du Bureau régional de l’OIT pour l'Afrique. Le Cameroun possédant un riche héritage institutionnel et juridique, son étude n’en est que plus intéressante. Outre l’existence d’un grand nombre de syndicats opérant au niveau sectoriel et au niveau de l'entreprise, et la proéminence d’une organisation d’employeur qui compte plus d'une douzaine d’affiliés, il existe deux ministères gouvernementaux, à savoir le Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnel (MINEFOP) et Ministère Du Travail Et De La Sécurité Sociale (MTSS), qui sont chargés, respectivement, d’élaborer et de mettre oeuvre des politiques nationales pour l'emploi et de gérer les fonds de prévoyance. En effet, en dépit de l’importance du secteur informel, le Cameroun a une longue tradition de relations professionnelles institutionnalisées comme en témoigne son taux de syndicalisation qui est loin de faire partie des plus faibles du continent.