Salaire minimum légal

L'exemple du Pérou

La Constitution péruvienne dispose que les salaires minima doivent être réglementés par l’Etat, avec la participation des organisations représentatives de travailleurs et d’employeurs. En pratique, le salaire minimum est fixé par le gouvernement, sur proposition du Conseil national tripartite du travail et de la promotion de l'emploi (CNTPE).

Depuis 2007, le CNTPE bénéficie de l’appui de la «Commission technique sur la productivité et les salaires minima», qui recueille des indicateurs et critères statistiques pour l'ajustement du salaire minimum. Ces critères, adoptés par le CNTPE, comprennent notamment l'inflation et la productivité multifactorielle anticipées. Le ministère produit des rapports techniques pour faciliter le fonctionnement du mécanisme d'ajustement.

Toutes les parties prenantes ont accepté les critères proposés pour protéger le pouvoir d'achat des travailleurs payés au salaire minimum, et veiller à ce que les bénéfices supplémentaires réalisés par les entreprises grâce aux gains de productivité se traduisent par des salaires plus élevés pour les travailleurs qui participent à la production.