Améliorer la sécurité et la santé dans la chaîne d’approvisionnement du textile à Madagascar

Phase de mise en œuvre

Le projet Améliorer la Sécurité et la Santé des travailleurs dans la chaîne d’approvisionnement du textile à Madagascar s’inscrit dans le cadre du Programme Phare de l’OIT sur la sécurité et la santé au travail Sécurité + Santé pour Tous qui apporte une perspective globale et des solutions locales pour améliorer la sécurité et la santé des travailleurs. Dans ce cadre et grâce au financement apporté par le Fonds Vision Zéro (VZF) qui porte ses efforts sur les chaînes mondiales d’approvisionnement, l’OIT a procédé à une analyse approfondie des facteurs incitatifs et contraintes conditionnant l'amélioration de la sécurité et de la santé au travail (SST) dans la filière du textile de Madagascar (phase précédente du projet).

L’analyse de la chaîne a fait émerger un certain nombre de défis et d’opportunités pour l’amélioration de la SST dans la chaîne. Sur cette base, le projet travaille avec les acteurs et institutions nationales, régionales et sectorielles pour promouvoir la santé et la sécurité pour l’ensemble de ses travailleurs. Au niveau mondial, le projet travaille avec les multinationales ayant des opérations et/ou s’approvisionnant à Madagascar pour qu’elles améliorent leurs politiques et pratiques en matière de SST tout au long de leur chaîne d’approvisionnement. Au niveau institutionnel, le projet renforce les capacités et favorise le dialogue entre des institutions telles que l'inspection du travail, les tribunaux et les institutions de services de santé au travail afin d'améliorer la SST tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Enfin, le projet intervient au niveau du lieu de travail pour aider les partenaires sociaux à améliorer la SST pour tous leurs travailleurs, y compris ceux dans l'économie informelle.

Travailleurs dans une usine de confection à Madagascar
A long terme, l’objectif est de réduire durablement le nombre de décès, d’accidents du travail et de maladies professionnelles et de créer une culture de prévention dans la chaîne d’approvisionnement.

Ce projet présente la caractéristique de couvrir l'ensemble de la chaîne textile, de la culture du coton à la confection de vêtements. Les connaissances, les outils et les enseignements tirés de cette intervention seront utilisés pour la mise en œuvre d’autres projets financés par le VZF dans le secteur textile, en particulier en Ethiopie.