Projets de l'OIT en matière de migration

2018

  1. Valoriser les compétences et réduire la vulnérabilité des travailleurs du bâtiment au Sri Lanka dans des pays du Conseil de coopération du Golfe – EAU et Koweït (Collaboration OIM-OIT)

    1 août 2015 - 31 janvier 2018

    Ce projet est une sous-composante du projet de l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) intitulé « Renforcer la gouvernance des migrations de main-d’œuvre dans les pays membres du Processus de Colombo », financé par la DDC et mis en œuvre dans le cadre du Dialogue d’Abu Dhabi, du Processus de Colombo et de l’approche générale du projet pilote relatif aux qualifications dans les EAU.

  2. Evaluation de la contribution économique des migrations de main-d’œuvre dans les pays en développement en tant que pays de destination

    1 août 2014 - 31 janvier 2018

    Le projet évalue l’importance économique de l’immigration de main-d’œuvre dans un grand nombre de pays en développement dans lesquels les immigrants représentent une partie importante de la main-d’œuvre dans des secteurs économiques clés.

2017

  1. Soutien à la réinsertion des migrants de retour en Éthiopie

    1 janvier 2015 - 31 décembre 2017

    Le projet vise à renforcer la gouvernance des migrations de main-d’œuvre en Éthiopie et à aider les migrants de retour à obtenir un emploi productif et un travail décent.

2016

  1. © ILO 2020

    Améliorer la gouvernance du marché du travail et des migrations dans les EAU

    1 avril 2015 - 31 décembre 2016

    L’OIT œuvre en collaboration avec le ministère du Travail des EAU pour améliorer les systèmes d’information sur le marché du travail et la gouvernance de la main-d’œuvre migrante, moyennant l’amélioration des systèmes d’information et d’inspection ainsi que la mise en œuvre de mécanismes de règlement des différends.

  2. Lutter contre le travail des enfants au sein des réfugiés syriens et des communautés d’accueil en Jordanie et au Liban

    1 juillet 2015 - 31 décembre 2016

    L’OIT lutte contre le recours accru au travail des enfants au sein des réfugiés syriens et des communautés d’accueil au Liban et en Jordanie, au moyen d’une réforme de la politique du travail et du renforcement des capacités techniques, et par le biais de services directs fournis par les ministères et les organisations partenaires.

  3. Action tripartite pour protéger et promouvoir les droits des travailleurs migrants dans la région de l’ASEAN (Projet Triangle ASEAN – Philippines)

    5 janvier 2012 - 31 décembre 2016

    Le Projet a pour but de réduire de manière significative l’exploitation des travailleurs migrants dans la région en amplifiant les migrations légales et sûres et en améliorant la protection des travailleurs. Le projet favorise à la fois les approches bilatérales et régionales pour traiter les problèmes communs, rend le régionalisme plus efficace et renforce les capacités des institutions de l’ASEAN. Les objectifs du projet sont conformes aux priorités stratégiques du programme d’action des ministres du Travail de l’ASEAN (2010-2015).

  4. Action tripartite pour protéger et promouvoir les droits des travailleurs migrants dans la région de l’ASEAN (Projet Triangle ASEAN)

    5 janvier 2012 - 31 décembre 2016

    Le projet vise à réduire de manière significative l’exploitation des travailleurs migrants dans la région en augmentant la migration légale et sûre et en améliorant la protection des travailleurs.

  5. Projet ONU Femmes – OIT: «Prévenir l’exploitation des travailleuses migrantes dans les pays de l’ASEAN»

    1 mars 2015 - 31 décembre 2016

    Collaboration entre l’ONU Femmes et l’OIT visant à renforcer les bienfaits de la migration économique dans la région de l’ASEAN grâce à une meilleure protection des travailleuses migrantes.

  6. Coopération Sud-Sud pour la protection des droits des travailleurs migrants en Amérique latine et dans les Caraïbes

    1 mars 2015 - 31 août 2016

    Le projet a pour but de promouvoir la reconnaissance effective des droits des travailleurs migrants en Amérique latine et dans les Caraïbes grâce au partage de bonnes pratiques et au renforcement des politiques et des mesures visant à protéger les droits des travailleurs migrants dans les pays participant à l’initiative.

  7. Promouvoir une gouvernance efficace des migrations de main-d’œuvre d’Asie du Sud par des mesures relatives à l’information sur le marché du travail, à la protection durant le recrutement et l’emploi, aux compétences et à l’impact sur le développement

    1 juin 2013 - 31 mai 2016

    Le projet promeut la gouvernance efficace des migrations de main-d’œuvre et donne la priorité aux travailleurs d’Inde, du Népal et du Pakistan qui émigrent vers les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en mettant l’accent sur l’information relative au marché du travail, la protection durant le recrutement et l’emploi, les compétences et l’impact sur le développement.