Publications sur le travail forcé

Janvier 2005

  1. Publication

    Le trafic et l'exploitation des immigrants chinois en France

    1 janvier 2005

    Cette étude porte sur les migrants nouvellement arrivés qui travaillent dans plusieurs secteurs de l'économie souterraine.

Janvier 2004

  1. Publication

    Migrants chinois et travail forcé en Europe

    12 janvier 2004

    Gao Yun, juriste chinoise, a réalisé une étude préliminaire à partir d’ouvrages existants sur la migration chinoise en Europe, ainsi qu’une analyse du droit chinois en vigueur en matière de traite des êtres humains. (Existe en français, chinois et anglais)

Février 2003

  1. Publication

    "L'esclavage contemporain et ses réseaux", Conseil Economique et Social

    26 février 2003

    Rapport du Conseil Economique et Social sur l'esclavage contemporain, proposant un certain nombre de mesures afin de prévenir ce drame humain, à permettre la pleine application du droit, aussi bien au niveau français qu'international et à protéger les victimes.

Décembre 2001

  1. Publication

    "L'esclavage, en France, aujourd'hui", Rapport parlementaire

    12 décembre 2001

    Rapport de la Mission d'information parlementaire sur les diverses formes d'esclavage moderne en France.

Janvier 2001

  1. Publication

    Halte au Travail Forcé

    1 janvier 2001

    Le travail forcé est universellement condamné. Il n’empêche que, sous ses formes anciennes comme sous ses formes nouvelles, depuis l’esclavage et la servitude pour dettes jusqu’à la traite des êtres humains, il demeure l’un des problèmes les plus complexes auxquels se heurtent les collectivités locales, les Etats, les organisations d’employeurs et de travailleurs et la communauté internationale. Vu la complexité du phénomène, seules des solutions multidimensionnelles permettront de venir à bout de cette pratique qui est la négation même de la liberté.

Janvier 2000

  1. Publication

    Nations Unies: Protocole de Palerme

    1 janvier 2000

    Protocole additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants