Equipe de l'Unité de COOP

Simel Esim


Simel Eşim est titulaire d’une licence en sciences politiques, d’un master en économie internationale et en études sur le Moyen-Orient, et d’un doctorat en économie, avec spécialisation en économie du développement. Après avoir terminé ses études, Simel a travaillé à la Banque mondiale, pour la société Development Alternatives, Inc., ainsi qu’au Centre international de recherches sur les femmes (CIRF), à Washington D.C. Ses diverses fonctions l’ont amenée à s’occuper notamment des questions d’économie informelle, d’émancipation économique des femmes et de migrations de main-d’œuvre.

Entre 2004 et 2012, Simel a travaillé en tant que spécialiste technique principale au Bureau régional de l’OIT pour les Etats arabes, à Beyrouth. Elle est actuellement cheffe de l’Unité des coopératives au BIT, à Genève, qui a été créée en 1920. Cette unité œuvre au service des mandants de l’OIT pour tout ce qui a trait aux coopératives et autres entités de l’économie sociale et solidaire, notamment grâce à ses travaux de recherche, ses conseils stratégiques, ses formations et ses activités de coopération pour le développement. L’ensemble de ses activités se fonde sur la recommandation (n° 193) sur la promotion des coopératives, 2002.

Simel parle turc et anglais, et elle a une connaissance pratique de l’italien et de l’arabe, ainsi que quelques notions de français. Elle est débutante en espagnol.

Roberto Di Meglio


Roberto est spécialiste principal du développement local et de l’économie sociale et solidaire au BIT, à Genève.

Il a commencé à travailler pour l’OIT en 1989 dans le domaine des coopératives et du développement, exerçant ses fonctions en Argentine, en Bolivie, en Amérique centrale et dans les Caraïbes, en Equateur, au Mexique, au Pérou et en Uruguay. De 1999 à 2003, il a été muté au siège de l’OIT, à Genève, pour coordonner les activités du Programme de développement économique local pour l’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine et l’Europe. En tant que spécialiste du développement économique local auprès du bureau de pays de l’OIT pour le cône Sud de l’Amérique latine, à Santiago du Chili, de 2003 à 2008, il a publié plusieurs articles sur le développement économique local, supervisé des programmes et projets de coopération technique, et encouragé la mise en place de réseaux avec d’autres organisations internationales, centres de formation et établissements universitaires. Avant d’occuper ses fonctions actuelles, il a dirigé un projet intitulé «Promotion du travail décent et de la cohésion sociale» au Centre international de formation de l’OIT à Turin, en Italie.

Il est coauteur et éditeur de plusieurs publications de l’OIT, notamment «Economie sociale et solidaire: construire une base de compréhension commune» (2010); «Economie sociale et solidaire: notre chemin commun vers le travail décent» (2011); «Social and Solidarity Economy: An opportunity to enhance youth employment» (2013); «Social and Solidarity Economy: Towards Inclusive and Sustainable Development» (2014).
Il est le cofondateur d’un site Web, «Collective Brain» («Cerveau collectif»).

Guy Tchami

Guy travaille depuis 16 ans pour l’OIT. Il a rejoint l’Organisation en 2001, par le biais de l’Unité des coopératives à Genève, où il a exercé diverses fonctions: mise au point de descriptifs de projets, diffusion de publications, soutien aux projets, travaux de recherche, etc. Il avait précédemment travaillé quatre ans à Dar es Salaam, en Tanzanie, dans le cadre d’un programme de soutien aux coopératives et autres groupes d’entraide, financé par le département du Développement international du Royaume-Uni (Department for International Development, DfID), qui portait sur l’Afrique orientale et australe. Guy travaille actuellement au siège de l’OIT, à Genève, en tant que spécialiste des politiques et de la recherche sur les coopératives. Il est titulaire d’un master en économie du développement. Il parle français et anglais, et il a une connaissance pratique de l’espagnol.

Young Hyun Kim

Hyun Kim a rejoint l'Unité des coopératives de l'OIT le 1er novembre 2017 en tant que responsable technique dans le cadre d'un programme de coopération technique entre l'OIT et le gouvernement coréen. Avant de rejoindre l'OIT, Young Hyun a travaillé au Ministère de la stratégie et des finances de la République de Corée de 2002 à 2017. Young Hyun est titulaire d'une maîtrise en économie de l'Université de Birmingham et d'une maîtrise en finance de la London Business School.

Andrea Davila

Andrea Davila a rejoint l'OIT en 2010 en tant que responsable technique des Principes et droits fondamentaux au travail. Ses principaux domaines de travail comprenaient la recherche, la conception et la mise en œuvre de projets de coopération au développement et l’appui technique sur la non-discrimination, le travail des enfants et le travail forcé dans différentes régions. Elle a rejoint l’Unité des coopératives de l’OIT en 2018, où elle travaille sur le développement d’outils, la formation, et soutient les activités de coopération au développement de l’Unité. Andrea est titulaire d'un baccalauréat en relations et affaires internationales de l'Université catholique de l'Équateur - Quito et d'une maîtrise en études du développement de l'Institut de hautes études internationales et du développement - Genève. Elle parle anglais, français et espagnol.

Mina Waki


Mina travaille pour l’Unité des coopératives de l’OIT en tant que responsable technique, dans le cadre d’un programme de coopération technique entre l’OIT et l’Union des coopératives de consommateurs japonais (JCCU). Elle est essentiellement chargée de communication et de publication au sein de l’Unité des coopératives, fonction qu’elle a également exercée au cours d’un voyage d’étude au Japon organisé en août-septembre 2017 par l’OIT en collaboration avec la JCCU, auquel ont pris part des dirigeants de coopératives africains. Avant de rejoindre l’OIT en avril 2017, Mina a travaillé de 2013 à 2017 au Département du développement des entreprises de la JCCU en tant qu’agent de développement commercial Internet/Web. Elle est titulaire d’une licence en économie et d’un master en gestion de l’environnement de l’Université de Kyoto, ainsi que d’un master en politique publique de l’Institute for Solidarity-based Society de l’Université de Hosei.


Valentina Verze


Verze a rejoint ILO COOP en 2018 en tant qu'administrateur auxiliaire sur l'économie sociale et solidaire et l'avenir du travail. Ses domaines de travail principaux incluent une gamme de questions liées à l'ESS, telles que l'élaboration de recherches, d'analyses et de rapports sur les coopératives et autres entreprises d'ESS; identification, conception, mise en œuvre et suivi des projets de coopération au développement; conception et développement d'outils et de stratégies de renforcement des capacités; mise en réseau des partenaires de l’OIT dans le domaine de la sécurité sociale et de l’avenir du travail.
Entre 2014 et 2018, Mme Verze a travaillé comme chef de projet dans le secteur des ONG de la région méditerranéenne et du Moyen-Orient, gérant des projets de développement et de coopération internationale portant principalement sur le développement économique local, l'autonomisation des femmes et les droits des réfugiés.


Anton Möller


Anton Möller est titulaire d'une licence en sciences politiques et en économie de l'université de Tübingen et d'une maîtrise en économie politique globale de l'université du Sussex. Après avoir obtenu son diplôme de maîtrise, il a rejoint l'unité COOP en janvier 2019 en tant que stagiaire.

Ses travaux portent sur le développement d'outils de formation pour les coopératives afin d'améliorer les politiques et les pratiques de lutte contre la discrimination, en mettant un accent particulier sur la discrimination liée au genre. En outre, il examine le rôle des modèles commerciaux alternatifs dans le commerce international et le renforcement de la conformité des coopératives aux normes internationales du travail. Il parle anglais et allemand.