Documents et notes de recherche

  1. Élargir l’accès aux prestations de chômage et le soutien actif aux travailleurs informels

    16 octobre 2019

    Combiner l’aide au revenu et les politiques actives du marché du travail (PAMT) est une stratégie viable pour aider les chômeurs pendant qu’ils cherchent du travail. Toutefois, l’accès à de tels programmes dans les pays en développement et émergents (là où ils existent) est généralement limité aux travailleurs formels. De nouvelles données provenant du régime mauricien de prestations de chômage démontrent l’intérêt d’en élargir l’accès pour couvrir également les travailleurs informels.

  2. Relever les défis d’un monde du travail en mutation en combinant aide au revenu et politiques actives du marché du travail

    16 octobre 2019

    Les approches intégrées qui combinent mesures de soutien du revenu et politiques actives du marché du travail (PAMT) peuvent favoriser l’accès à un travail décent tout en protégeant les personnes en cours de transition dans leur vie professionnelle. Ces approches peuvent prendre diverses formes et commencent à être adoptées plus fréquemment dans les économies émergentes et en développement. En plus de réduire durablement la pauvreté et de promouvoir le développement, elles conduisent à une plus grande cohésion sociale.

  3. Favoriser des parcours vers le travail décent

    16 octobre 2019

    De nouvelles données probantes attestent des avantages que présente la combinaison des mesures d’aide au revenu et des politiques actives du marché du travail (PAMT) pour protéger les individus durant les périodes de chômage et promouvoir des voies d’accès au travail décent. Grâce à cette combinaison, ou approche intégrée, les demandeurs d’emploi ne sont pas tenus d’accepter, par nécessité, tout nouvel emploi qui s’offre à eux sans tenir compte de sa qualité, et peuvent dans le même temps acquérir les compétences nécessaires pour prétendre à des emplois de meilleure qualité et trouver de nouvelles opportunités d’emploi.

  4. Comment concilier responsabilité budgétaire et objectifs en matière d’emploi

    21 juin 2017

    Etant donné que certains pays émergents restent confrontés à des recettes publiques limitées et à une faible croissance, il est important de tirer les leçons des expériences récentes, et de garder à l’esprit qu’il est possible de concilier objectifs budgétaires et objectifs d’emploi.

  5. Réglementer le recours des entreprises au travail temporaire

    9 mars 2017

    L’emploi temporaire permet aux entreprises d’ajuster leurs effectifs en fonction de la conjoncture. Toutefois, une dépendance excessive envers la main-d’oeuvre temporaire peut engendrer des problèmes de productivité tant pour les entreprises elles-mêmes que pour l’économie dans son ensemble. Or, pour les entreprises, la décision de faire ou non appel à cette main-d’oeuvre et dans quelle mesure est largement déterminée par la législation qui régit les contrats de travail temporaire

  6. Comment réduire les déficits de travail décent en période de faible croissance

    10 février 2017

    Les faibles taux de croissance que l’on observe depuis quelques années à l’échelle mondiale pourraient devenir la nouvelle norme. Le fait que la progression du PIB reste inférieure aux attentes et en-deçà des taux d’avant la crise, accrédite l’idée que l’affaiblissement est durable. Or si cette longue période d’atonie devait s’avérer, non pas conjoncturelle mais structurelle, il faudrait modifier en conséquence la stratégie de réduction des déficits de travail décent. En effet, aux niveaux de croissance actuels, l’économie mondiale risque de ne pas être en mesure de créer un nombre suffisant d’emplois de qualité et de réaliser l’objectif 8 du programme de développement durable, à savoir de promouvoir «le plein emploi productif et le travail décent pour tous».

  7. La législation sur la protection de l’emploi pour promouvoir la création d’emplois de qualité

    2 novembre 2016

    La législation sur la protection de l’emploi (LPE) doit concilier, entre autres, la nécessité de garantir un revenu et la sécurité de l’emploi aux travailleurs et la nécessité de permettre aux employeurs d’ajuster leurs effectifs dans un monde du travail de plus en plus dynamique. Ainsi, plutôt que de débattre des avantages et inconvénients d’un renforcement de la LPE, il conviendrait de réfléchir à un modèle désirable de LPE, son interaction avec d’autres formes de protection, ainsi qu’à sa mise en oeuvre et au contrôle de son application.

  8. Effets des programmes de travaux publics sur l’emploi

    11 mars 2016

    Les programmes de travaux publics améliorent le niveau de vie des bénéficiaires pendant leur mise en oeuvre, mais leurs effets ne se prolongent guère au-delà. Des travaux récents démontrent que la réussite de ces programmes dépend de la manière dont ils sont conçus et exécutés, et qu’ils sont plus efficaces pour créer des emplois durables et de qualité s’ils comportent des éléments qui favorisent l’employabilité, comme la formation.

  9. Service public de l’emploi et amélioration de la qualité de l’emploi

    11 mars 2016

    Les services publics de l’emploi (SEP) peuvent réduire la durée du chômage et améliorer adéquation professionnelle, mais ils doivent proposer un ensemble équilibré d’incitations (entre sanctions et récompenses, par exemple) et des services de qualité (conseils personnalisés, par exemple) pour attirer les demandeurs d’emploi et les employeurs.

  10. Promouvoir l’emploi par le biais des programmes de TCE

    11 mars 2016

    Des données récentes démontrent que les mesures actives du marché du travail permettent d’accroître l’employabilité des bénéficiaires de transferts conditionnels en espèces (TCE) et d’améliorer la qualité des emplois, mais seulement lorsqu’elles sont correctement conçues et exécutées.