L'Organisation internationale du travail ouvre un bureau à Vanuatu

Le nouveau bureau dans le pays insulaire du Pacifique soutiendra le travail sur le changement climatique, la migration et la gestion des risques.

Communiqué de presse | 21 novembre 2023
Ouverture officielle du bureau de l'OIT à Vanuatu © OIT
PORT VILA, Vanuatu (OIT Infos) - L'Organisation internationale du Travail (OIT) a renforcé sa présence dans la région Pacifique avec l'ouverture d'un bureau au Vanuatu pour soutenir les efforts de gestion des migrations de main-d'œuvre et renforcer la résilience au changement climatique.

Situé dans la capitale Port Vila, le bureau a été officiellement ouvert le 21 novembre 2023 et se concentrera sur la mise en œuvre du programme Pacific Climate Change Migration and Human Security (PCCMHS). Soutenu par la Nouvelle-Zélande, le PCCMHS contribue à renforcer la résilience et la capacité d'adaptation des habitants des îles du Pacifique dans le contexte du changement climatique et des catastrophes.

"Ce bureau aidera le Vanuatu à mieux gérer les effets du changement climatique sur son marché du travail. L'établissement d'une présence ici au Vanuatu soutiendra également tous les efforts de l'OIT pour renforcer le travail décent et soutenir les moyens de subsistance dans le pays", a déclaré Christian Viegelahn, responsable du Bureau de l'OIT pour les pays insulaires du Pacifique.

Des responsables du ministère du Travail et d'autres ministères, des organisations d'employeurs et de travailleurs, des ambassades, des agences des Nations Unies, des organisations régionales et des partenaires du développement opérant au Vanuatu ont assisté à l'inauguration.

"Je pense que ce n'est qu'un début et qu'à l'avenir, l'OIT élargira ses domaines de travail et continuera à fournir un soutien technique pour aider à renforcer les capacités du personnel du ministère du Travail", a déclaré Rick Tchamako Mahe, ministre de l'Intérieur de Vanuatu.

Murielle Metsan Meltenoven, commissaire au travail de Vanuatu, a fait écho à ces sentiments en déclarant : "Je souhaite que l'OIT soit en mesure de soutenir le gouvernement de Vanuatu dans divers domaines à l'avenir et qu'elle élargisse son portefeuille de projets pour répondre aux besoins de ses mandants".

La migration de la main-d'œuvre est une question importante dans toute la région du Pacifique. L'OIT fournit au Vanuatu une assistance technique et une expertise sur les normes du travail, les bonnes pratiques et le travail décent dans le contexte de la mobilité de la main-d'œuvre. Cela permettra de soutenir les priorités du gouvernement, des employeurs et des travailleurs du Vanuatu, ainsi que la mise en œuvre du cadre de mobilité climatique du Pacifique, qui a été récemment approuvé par les dirigeants régionaux lors du 52e Forum des îles du Pacifique dans les îles Cook.

Le programme PCCMHS est mis en œuvre par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), la Commission économique et sociale des Nations unies pour l'Asie et le Pacifique (CESAP), l'OIT, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH), le Secrétariat du Forum des îles du Pacifique (PIFS) et la Plateforme sur les déplacements liés aux catastrophes (PDD), avec le soutien financier du programme d'aide néo-zélandais.
 © OIT