Sécurité et santé au travail

L'OIT et l’IWCA s’associent pour améliorer la sécurité et la santé des femmes dans le secteur du café

Un nouvel accord entre l'OIT et l'IWCA vise à améliorer la formation et les connaissances en matière de sécurité et de santé au travail pour les femmes qui dépendent de la production de café pour leur subsistance.

Communiqué de presse | 14 février 2022
© Ishak Saleh / UN Women
GENÈVE (OIT Infos) – L'Organisation internationale du Travail (OIT) et l’International Women’s Coffee Alliance (IWCA) – l’Alliance internationale des femmes dans le secteur du café – ont signé un protocole d'accord qui établit un partenariat de collaboration visant à créer une chaîne d'approvisionnement en café plus sûre et plus durable pour les femmes de la communauté internationale du café.

L'IWCA facilite les programmes et les partenariats à l'appui de son réseau mondial d’organisations locales, qui représente les femmes de 29 pays dont les moyens de subsistance dépendent du café. En s'engageant avec le Fonds Vision Zéro de l'OIT, les membres des sections locales de l'IWCA pourront bénéficier de formations techniques pour améliorer leurs connaissances en matière de santé et de sécurité au travail.

L'OIT, à travers son programme Vision Zero Fund (VZF) – Fonds vision zero – encourage une action collective qui mobilise un large éventail de parties prenantes, y compris les entreprises mondiales, afin de développer et de répondre aux défis endémiques en matière de sécurité et de santé dans les chaînes d'approvisionnement mondiales. Ce fonds est actif dans les chaînes d'approvisionnement de l'agriculture, de la construction, de l'habillement et du textile, et met actuellement en œuvre des projets dans huit pays sur trois continents.

Sarada Krishnan, directrice exécutive de l'IWCA, a déclaré: «Les femmes sont confrontées à de nombreux risques professionnels qui sont rarement reconnus, car le travail des femmes au foyer ou à la ferme n'est culturellement pas considéré comme une activité professionnelle. Pour surmonter ce problème et sécuriser l'environnement de travail des femmes, des programmes de formation spécifiques aux femmes doivent être proposés. Je suis ravie de notre partenariat avec l'Organisation internationale du Travail, qui nous permettra de développer des interventions spécifiques aux femmes par le biais de formations, de recherches et d'événements communs.»

«En raison des différences d'emplois, de responsabilités et de rôles sociaux des femmes et des hommes, ils sont confrontés à des risques physiques et psychologiques différents sur le lieu de travail, ce qui signifie que des réponses différentes sont nécessaires pour que les politiques de sécurité et de santé et les stratégies de prévention soient efficaces», a déclaré le responsable du programme mondial du Fonds Vision Zéro de l'OIT, Ockert Dupper. «Notre nouveau partenariat avec l'IWCA soutiendra la recherche conjointe et nous permettra de mieux comprendre les risques et les dangers auxquels sont confrontées les femmes dans le secteur du café. Il nous aidera également à faire en sorte que les interventions, les formations et les campagnes soient conçues de manière à tenir compte du genre. Le réseau mondial de l'IWCA contribuera à faire en sorte que les connaissances et les outils soient largement partagés et fassent ainsi une réelle différence.»

A propos de l'OIT et du Fonds Vision Zéro

L’Organisation internationale du Travail est l’institution des Nations Unies spécialisée dans les questions liées au monde du travail. Elle rassemble gouvernements, travailleurs et employeurs autour d’une approche de l’avenir du travail centrée sur l’humain, en soutenant la création d’emplois, les droits au travail, la protection sociale et le dialogue social.

Le Fonds Vision Zéro fait partie intégrante du programme phare de l'OIT Sécurité + Santé pour Tous, qui vise à promouvoir la sécurité et la santé dans le monde. Il s'agit d'une initiative du G7 qui a été approuvée par le G20. Le Fonds promeut un modèle d'action collective qui mobilise un large éventail de parties prenantes, y compris les entreprises mondiales, afin d'élaborer et de mettre en œuvre des solutions communes pour relever les défis endémiques en matière de sécurité et de santé dans les chaînes d'approvisionnement mondiales. 

À propos de l'Alliance internationale des femmes coffee (IWCA)

Fondée en 2003, l'International Women's Coffee Alliance (IWCA) est une Organisation Non Gouvernementale à but non-lucratif basée aux États-Unis dont la mission est de donner aux femmes de la communauté du café à travers le monde les moyens de mener des vies décentes ; et d'encourager et de reconnaître la participation des femmes dans tous les aspects de l'industrie coffee. En tant que réseau mondial, l'IWCA aide à la responsabilisation et l’autonomie des femmes par le développement du leadership, des partenariats stratégiques et une visibilité accrue sur le marché. 

Contacts:

Paul Wallot
OIT, Fonds Vision Zéro
wallot@ilo.org

Maria Hill
Responsable de la communication de l'IWCA
maria.hill@womenincoffee.org