OIT100

Le Secrétaire général des Nations Unies et les autorités suisses célèbrent le 100e anniversaire de l’OIT

La cérémonie organisée au siège de l’OIT à Genève comprenait le dévoilement d’une plaque commémorative et l’inauguration d’une allée plantée d’arbres représentant les 100 ans de l’OIT.

Communiqué de presse | 9 mai 2019
GENÈVE (OIT Infos) – Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a loué la «contribution absolument remarquable» faite par l’OIT aux droits des travailleurs à travers le monde au cours de ses cent années d’existence.

Il s’exprimait lors d’un événement organisé au siège de l’OIT à Genève pour commémorer le centenaire de l’OIT.

«L'Organisation internationale du Travail est le symbole de cette vision que le multilatéralisme va au-delà des rapports entre les gouvernements; le multilatéralisme est, de plus en plus, quelque chose qui doit envelopper tous les acteurs importants au niveau de la vie des sociétés, à l’échelle nationale et à l’échelle globale», a déclaré Guterres.

«Alors, je ne sais pas du tout comment le monde sera dans une centaine d’années. Je n’ai aucune idée comment seront les mécanismes de fonctionnement des économies et des sociétés, mais je suis absolument sûr que les arbres qu’on a plantés seront là, et que l’Organisation internationale du Travail y sera également», a-t-il ajouté.

L’OIT est connue pour sa structure tripartite qui est à la fois unique et futuriste. Sa mission principale est d’assurer une paix universelle grâce à un traitement décent des travailleurs.»

Conseiller fédéral de la Confédération Suisse, Ignazio Cassis
Le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder, et le Conseiller fédéral de la Confédération Suisse, Ignazio Cassis, ont dévoilé une plaque du centenaire, en présence du Président du Conseil d’Etat de la République et du Canton de Genève, Antonio Hodgers, et du maire de Genève, Sami Kanaan.

Des membres du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination, qui rassemble les dirigeants exécutifs des organisations du système de l’ONU, étaient également présents.

«Je suis très honoré d’accueillir les autorités suisses et genevoises, les partenaires sociaux et le Secrétaire Général des Nations Unies à l’OIT. Le centenaire est une excellente occasion pour renforcer notre amitié et notre collaboration avec Genève, la Confédération suisse et la communauté multilatérale», a déclaré M. Ryder.

Le Conseiller fédéral Cassis a décrit l’OIT comme «le plus important héritage» de la Société des Nations, qui furent toutes deux créées dans le cadre du Traité de Versailles qui mettait fin à la Première Guerre mondiale.

Il a expliqué que l’OIT «est connue pour sa structure tripartite qui est à la fois unique et futuriste. Sa mission principale est d’assurer une paix universelle grâce à un traitement décent des travailleurs.»

«Nous sommes réunis ici pour célébrer 100 ans d’histoire mais aussi et surtout pour continuer de construire un avenir qui profite à tous. Les arbres qui ont été plantés symbolisent l’enracinement et la résilience face aux crises, mais également la vitalité, la force et la beauté.»

Un timbre à l’effigie du centenaire de l’OIT, représentant la structure tripartite de l’Organisation, a également été présenté au cours de la cérémonie.