Panorama du Travail 2018

En 2018, le chômage est en légère baisse en Amérique latine et dans les Caraïbes

Après trois années de hausse, le chômage a légèrement reculé en Amérique latine et dans les Caraïbes cette année, selon le Panorama du travail 2018 de l’OIT. Mais l’évolution à venir reste incertaine en raison d’une croissance faible, très volatile, et de l’inquiétude relative au fort taux de chômage des jeunes.

Communiqué de presse | 18 décembre 2018
LIMA (OIT Infos) – En Amérique latine et dans les Caraïbes, le taux de chômage a légèrement reculé, avec une prévision de 7,8 pour cent en 2018 contre 8,1 pour cent en 2017, inversant une tendance à la hausse du chômage ces trois dernières années, selon le rapport régional de l’OIT, Panorama du travail 2018.

«Dans un contexte de faible croissance économique, l’amélioration du taux de chômage a été modeste», précise le Directeur régional par intérim de l’OIT, Carlos Rodriguez, ajoutant qu’il convient «d’accroître la vitesse à laquelle nous créons des emplois de qualité». Il a souligné que les derniers chiffres, basés sur les données collectées jusqu’au troisième trimestre 2018, signifient que 25 millions d’hommes et de femmes sont au chômage dans la région.

There is a need to increase the speed at which we generate more and better jobs."

Carlos Rodriguez, Directeur régional par intérim de l’OIT
L’économiste régional de l’OIT, Hugo Ñopo, signale que le chômage des jeunes a atteint des niveaux alarmants dans la région. Dans la catégorie des 14-25 ans, une personne sur cinq était à la recherche d’un emploi au troisième trimestre 2018 sans parvenir à en trouver.

Le rapport met aussi en évidence la nécessité d’intensifier les efforts en vue de réduire les inégalités dans le monde du travail. Le taux d’activité des femmes demeure constant, à 50,3 pour cent au troisième trimestre, inférieur de 20 points de pourcentage à celui des hommes. Le taux de chômage des femmes a atteint 10 pour cent au troisième trimestre 2018, contre 7,3 pour cent chez les hommes.

Si le taux de chômage régional moyen a reculé, il a néanmoins augmenté dans dix pays et diminué dans sept autres. Cette diminution du taux de chômage régional est en partie liée à l’amélioration enregistrée au Brésil – où résident 40 pour cent de la population économiquement active de la région – qui a vu son taux de chômage fléchir de 0,6 point de pourcentage.
Dans le même temps, les salaires minimums réels ont augmenté à l’échelle régionale et dans 12 pays sur 16 ayant fourni des données pour cet indicateur.

Le rapport affirme qu’un million d’emplois pourraient être créés si la prévision du FMI d’une croissance de 2,2 pour cent se réalisait en 2019. Mais il prévient aussi que les tendances concernant l’avenir de la région demeurent incertaines en période de vulnérabilité du marché du travail face aux changements politiques et aux fluctuations du commerce et de l’investissement.

Le Panorama du travail fête ses 25 ans cette année, alors même que l’OIT se prépare à célébrer son centenaire, à partir de janvier 2019.