Conférence internationale sur le travail des enfants

GENÈVE (Nouvelles du BIT) ­ Le gouvernement norvégien organisera une Conférence internationale à Oslo, en Norvège, du 27 au 30 octobre, pour examiner le rôle que le développement et la coopération internationale jouent dans la lutte contre le travail des enfants. Le gouvernement se fera l'hôte de la Conférence, et le Bureau international du Travail (BIT) et le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) y apporteront leur participation active.

Communiqué de presse | 14 octobre 1997

GENÈVE (Nouvelles du BIT) ­ Le gouvernement norvégien organisera une Conférence internationale à Oslo, en Norvège, du 27 au 30 octobre, pour examiner le rôle que le développement et la coopération internationale jouent dans la lutte contre le travail des enfants. Le gouvernement se fera l'hôte de la Conférence, et le Bureau international du Travail (BIT) et le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) y apporteront leur participation active.

La Conférence réunira des ministres de la Coopération pour le Développement, du Travail, de l'Education, des Affaires sociales et de la Justice de 40 pays industrialisés et en développement (Note1) , ainsi que des dirigeants d'organisations syndicales et d'organisations d'employeurs, d'organisations non gouvernementales, d'institutions spécialisées des Nations Unies et d'autres organisations multilatérales, et des experts éminents sur le travail des enfants.

Selon de récentes estimations, plus de 250 millions d'enfants ayant entre 5 et 14 ans travaillent aujourd'hui aux quatre coins du monde ­ dans des pays riches et des pays pauvres. Nombre d'entre eux sont exposés à des travaux dangereux et aux formes les plus intolérables du travail des enfants, n'ont pas accès à l'éducation et sont pris dans les cercles vicieux de la pauvreté. Leurs droits les plus fondamentaux, leur vie et leur santé sont parfois compromis.

Le but de la Conférence est de contribuer à l'élaboration de nouvelles stratégies pour éliminer le travail des enfants aux niveaux national, régional et international. Une attention toute particulière sera accordée au rôle que la coopération au développement et la coopération internationale peuvent jouer dans l'élimination du travail des enfants.

Le ministre de la Coopération pour le Développement de la Norvège présidera la Conférence. Cette dernière comprendra deux sessions: une session technique devant avoir lieu les 27-28octobre, suivie d'une session politique les 29-30 octobre. Les deux sessions auront lieu au Radisson SAS Scandinavia Hotel dans le centre d'Oslo.

Après une déclaration d'ouverture de la Norvège le lundi 27octobre, les participants à la session technique discuteront des moyens de prévenir et d'éliminer le travail des enfants et de réintégrer les travailleurs enfants dans la société. Cette session se concentrera sur les actions pratiques permettant d'aborder le problème du travail des enfants, y compris la législation, l'éducation et la mobilisation sociale, et examinera le rôle de la coopération internationale dans ce processus.

Le mercredi 29 octobre, la session politique de la Conférence sera ouverte par une déclaration du premier ministre de la Norvège, suivie des discours d'ouverture de Mme Carol Belamy, Directeur général de l'UNICEF, et de M. Michel Hansenne, Directeur général du BIT. Les ministres étudieront ensuite le rapport de la session technique et entendront les déclarations de ministres et de chefs de délégations. Un «Programme d'Action», contenant des principes et des options pour l'action visant à éliminer le travail des enfants, sera soumis pour approbation à la fin de la Conférence le jeudi 30 octobre en fin de matinée.

Couverture par les médias

Les journalistes souhaitant assister à la Conférence d'Oslo sont priés de s'inscrire dès que possible auprès du Service de presse et d'informations à l'étranger du Ministère royal des Affaires étrangères, à Oslo, en indiquant leur nom, adresse, numéro de carte de presse, numéro de fax, profession (reporter, photographe ou technicien), ainsi que le nom du ou des média(s) qu'ils représentent. Dernier délai pour la réception des inscriptions: jeudi 23octobre 1997.

Le numéro de fax du ministère royal des Affaires étrangères est le (+47) 22-24-27-90. Les demandes peuvent également être adressées aux ambassades de la Norvège. Un guide à l'intention de la presse et des formulaires d'accréditation peuvent être téléchargés à partir du site Web du ministère des Affaires étrangères de la Norvège aux adresses suivantes: htpp://odin.dep.no/ud/publ/97/pressgui.html et pressacc.html.

Des documents techniques de base préparés par le BIT et l'UNICEF, le projet d'Agenda pour l'Action et les autres publications intéressant la Conférence seront diffusés en ligne dès que possible. De plus amples détails sont disponibles sur les sites Web d'Internet de l'UNICEF (http://www.unicef.org) et de l'OIT (htpp://www.ilo.org).

A l'occasion de la Conférence, l'UNICEF a préparé une page Web spéciale intitulée «Children and work» («Les enfants et le travail») en tant que partie de son site Web plus important pour les jeunes, «Voices of Youth» («La Voix des Jeunes»). La page Web fournit des informations pertinentes en français, en anglais et en espagnol sur les questions du travail des enfants, y compris des statistiques, des études de cas, des photographies et des liens vers d'autres sites Web. Une boîte de demandes et de commentaires donne aux jeunes gens l'occasion d'échanger leur points de vue avec des représentants d'organisations pour lesenfants, des écoles et d'autres jeunes participants dans le monde entier, (htpp://www.unicef.org/voy).

Le site de l'OIT contient également beaucoup d'informations sur le travail des enfants dans sa section organisée par le Programme international pour l'abolition du travail des enfants (IPEC).

Note 1:

Les gouvernements des pays suivants ont été invités à la Conférence:

  • Afrique: Afrique du Sud, Angola, Bénin, Egypte, Ethiopie, Mali, Mozambique, Sénégal et Tanzanie
  • Asie/Pacifique: Australie, Bangladesh, Inde, Indonésie, Japon, Népal, Pakistan, Philippines, Thaïlande et Viet Nam
  • Amériques: Brésil, Canada, Colombie, Chili, Etats-Unis, Guatemala, Jamaïque et Nicaragua
  • Europe: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède, Suisse et Union européenne