LE BIT CONDAMNE LA VIOLENCE EN ISRAEL

GENEVE (Nouvelles du BIT) - A la suite des récents actes de terrorisme perpétrés en Israël, M. Michel Hansenne, Directeur général du Bureau international du Travail, a adressé, le 5 mars 1996, la lettre suivante à M. Shimon Peres, Premier ministre d'Israël.

Communiqué de presse | 6 mars 1996

GENEVE (Nouvelles du BIT) - A la suite des récents actes de terrorisme perpétrés en Israël, M. Michel Hansenne, Directeur général du Bureau international du Travail, a adressé, le 5 mars 1996, la lettre suivante à M. Shimon Peres, Premier ministre d'Israël.

«Monsieur le Premier ministre,

Au nom du BIT et en mon nom propre, permettez-moi de vous dire l'affliction dans laquelle nous a plongés la récente vague d'attaques terroristes qui a brisé tant d'existences dans votre pays. Mes pensées vont aux victimes et à leur famille ainsi qu'à l'ensemble du peuple israélien.

Comme toutes les personnes de bonne volonté, je condamne ces atrocités qui sont manifestement destinées à ébranler le processus de paix.

J'ai eu le plaisir de me rendre pour la première fois en Israël au mois de décembre dernier, à l'invitation du ministre du Travail. J'avais alors été profondément touché par la détermination de tous ceux que j'ai rencontrés, tant en Israël que parmi les responsables de l'Autorité palestinienne, de consolider et de faire fructifier le processus de paix.

A cette occasion, j'ai promis que le BIT appuierait ce processus. Je réitère aujourd'hui cette promesse. Dans le domaine de ses compétences, notre Organisation fera tout ce qui est en son pouvoir pour contribuer à l'amélioration de la situation économique et sociale, et en particulier des possibilités d'emploi, condition essentielle de la paix.

Je vous prie, Monsieur le Premier ministre, de bien vouloir accepter mes condoléances pour le deuil causé par ces actes monstrueux.


Michel Hansenne»