Archives OIT Info

Septembre 2005

  1. Article

    Un nouveau départ dans la vie: des cours de gestion des entreprises pour les femmes détenues dans les prisons du Tadjikistan

    7 septembre 2005

    Cette année, l'OIT commémore le 10e anniversaire du lancement du programme "Gérez mieux votre entreprise" (GERME) en Asie centrale. A ce jour des milliers de personnes ont bénéficié de ce programme. Olga Bogdonova, du bureau de l'OIT à Moscou, s'est rendue au Tadjikistan où 60 femmes en détention suivent un cours de formation depuis avril 2005.

  2. Article

    Ruée vers l'or en Mongolie - ou lorsque des bergers se transforment en "ninjas"

    2 septembre 2005

    La production minière et minérale, en particulier celle de l'or, représente plus de 50 pour cent de la production industrielle de la Mongolie, et plus de 60 pour cent des recettes d'exportation de ce pays. La moitié de la production d'or provient des activités minières informelles de ceux que l'on appelle les "ninjas". Les "ninjas" sont d'anciens mineurs au chômage et des familles de bergers mongols qui ont dû abandonner leur mode de vie semi-nomade à cause de plusieurs hivers très rudes qui ont décimé leurs troupeaux. L'OIT et la Fédération des employeurs de Mongolie (MONEF) aident à promouvoir l'intégration du secteur minier informel dans l'économie du pays, y compris par des activités minières moins risquées et plus productives et par l'élimination du travail des enfants.

Août 2005

  1. Article

    Nouveaux produits chimiques, risques anciens: la vigilance est toujours de mise

    26 août 2005

    Les lieux de travail sont jour après jour exposés à des produits chimiques potentiellement nocifs. Alors que 50 000 produits de base sont employés dans l'industrie chimique, chaque année 500 nouveaux produits apparaissent en milieu professionnel. L'OIT estime que sur les 2 millions de décès liés au travail, 439 000 sont dus à des produits chimiques, et que sur les 160 millions cas de maladies professionnelles, 35 millions sont imputables à ces mêmes produits. Une récente publication du BIT ( Note 1) recommande que la toxicité des nouveaux produits chimiques fasse l'objet de recherches plus approfondies sur les plans de la sécurité et de la santé au travail. Les questions de santé et sécurité liées aux produits chimiques seront abordées au cours d'une séance spéciale du 17e Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail le 19 septembre prochain.

  2. Article

    Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition Prisonniers invisibles: le trafic et l'exploitation des immigrants chinois en France

    18 août 2005

    D'après une étude du BIT, quelque 50 000 Chinois clandestins vivant en France sont la proie facile de l'exploitation par le travail forcé. Du fait des importants changements économiques et sociaux en Chine, depuis dix ans, le mouvement ne fait que s'amplifier: ils seraient 6 000 de plus par an à arriver à Paris et dans la région parisienne. Victimes de trafic, au terme d'un voyage périlleux dans des pays de transit où ils risquent le racket, les violences et quelquefois la mort, les migrants n'ont pas le choix: ils s'insèrent dans une économie ethnique parallèle dont ils restent prisonniers pendant des années, essentiellement dans le secteur de la confection et de la restauration. C'est cette vie inhumaine et invisible qui est décrite dans ce rapport, par les migrants chinois eux-mêmes, au terme d'une enquête réalisée en étroite collaboration avec les autorités françaises.

  3. Article

    Journée internationale des peuples autochtones - 2005 Les droits des peuples indigènes et tribaux: un objectif encore lointain

    3 août 2005

    GENÈVE (BIT en ligne) - L'OIT a adopté l'unique instrument juridique international désormais ouvert à la ratification qui concerne spécifiquement les 350 millions de personnes appartenant aux peuples indigènes et tribaux, à savoir la convention (n° 169) relative aux peuples indigènes et tribaux, 1989. Elle a été ratifiée par 17 pays et elle est reconnue sur le plan international comme l'instrument le plus important sur ce thème. Elle couvre un large éventail de questions, y compris le droit de posséder des terres, l'accès aux ressources naturelles, le droit à la santé, à l'éducation, à la formation professionnelle, à de bonnes conditions d'emploi et aux contacts transfrontières.

  4. Article

    Kenya: les organisations d'employeurs prennent l'initiative d'établir des liens entre le secteur informel et des entreprises du secteur formel au Kenya

    2 août 2005

    Le secteur informel représente presque 18 pour cent du produit intérieur brut du Kenya et 90 pour cent de toutes les entreprises du pays. En 2001, ce secteur occupait 4,1 millions de personnes et ce nombre s'accroît. Par le passé, les petites entreprises étaient considérées comme des concurrentes par les plus grandes; cependant, le gouvernement du Kenya et la Fédération des employeurs du Kenya (FKE) sont désormais favorables à l'établissement de liens entre l'économie formelle et l'économie informelle, car ils y voient une chance de créer une situation qui bénéficie à la fois aux deux secteurs.

  5. Publication

    Comment l'OIT a fini par se doter d'un drapeau officiel

    1 août 2005

  6. Publication

    L'après-AMF Le commerce mondial du textile à l'aube d'une nouvelle ère

    1 août 2005

    Pendant les six mois qui ont suivi la disparition du système de quotas qui avait été maintenu en vigueur après l'abolition de l'Accord multifibres (AMF), les interrogations concernant l'impact social et économique des nouvelles règles du jeu ainsi que leurs conséquences pour l'emploi dans le secteur du textile ont suscité bien des débats. La nouvelle donne va-t-elle créer ou supprimer des emplois dans les pays en transition, les pays en développement et les pays développés? Telle est la question à laquelle l'OIT s'efforcera de répondre en octobre 2005, dans le cadre d'une réunion où des délégués tripartites, attachés à la mise en œuvre d'une mondialisation équitable, essaieront de déceler les perspectives qui se profilent pour l'avenir.

  7. Publication

    Le prix de l'or Le travail des enfants dans les petites industries extractives

    1 août 2005

    Cette année, la Journée mondiale contre le travail des enfants a attiré l'attention du monde sur la tragédie des enfants qui travaillent dans de petites exploitations minières et des carrières. Selon l'OIT, le nombre de ces enfants serait d'environ un million à travers le monde. Agés de 5 à 17 ans, ils travaillent durement dans des conditions dangereuses, ne vont pas à l'école et n'ont accès à aucun service de santé ni autres services de première nécessité. Des programmes pilotes actuellement mis en œuvre avec le concours de l'OIT et de ses partenaires visent à supprimer le travail des enfants en offrant aux populations locales la possibilité d'échapper à la précarité et d'envisager un avenir meilleur.

  8. Publication

    La microfinance dans le sud-est de l'Europe: Comment les petites entreprises participent à la création d'emplois

    1 août 2005

    L'expérience des pays occidentaux montre que la microfinance, en facilitant la création de petites entreprises viables, peut être un précieux outil de lutte contre le chômage. L'OIT se propose de mettre cette expérience à profit dans trois pays du sud-est de l'Europe, par le biais d'un projet qui aide ces pays à faire de la microfinance l'un des leviers de leur politique de l'emploi. La mise en œuvre de ce projet cette année vient fort à propos puisque les Nations Unies ont proclamé 2005 Année internationale du microcrédit.