Archives OIT Info

Janvier 2005

  1. Vidéo

    Gilberto Gil contre le travail des enfants

    6 janvier 2005

    Le musicien et Ministre de la culture brésilien, Gilberto Gil met ses talents au service de la lutte contre le travail des enfants. Sous la direction du réalisateur brésilien Fernando Meirelles (O2 Films), Gilberto Gil a enregistré un clip vidéo mettant en scène une version inédite de la fameuse chanson brésilienne "Comida" du groupe Pop Group Titãs, ecrite par Paulo Tatit. Dans ce clip, Gilberto Gil chante en compagnie d'enfants qui ont bénéficié du programme brésilien de lutte contre le travail des enfants (PETI). Ce message d'intérêt public a été produit par l'Organisation internationale du Travail en partenariat avec les Ministères de la Culture et du Développement social du Brésil.

  2. Article

    Une récente décision des Nations Unies place la mondialisation équitable au cœur des grandes priorités mondiales de 2005

    6 janvier 2005

    La mise en place d'une mondialisation équitable fait désormais partie des objectifs majeurs de la communauté internationale. Au cours de sa dernière session, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution qui insuffle un nouvel élan à toutes les initiatives prises dans le monde pour mettre en œuvre les recommandations formulées dans le rapport de la Commission sur la dimension sociale de la mondialisation. Dans le présent article, nous examinons comment cette initiative donne de nouvelles raisons d'espérer que, dans les années à venir, la mondialisation contribuera de manière plus efficace à réduire la pauvreté qui, dans le monde entier, affecte des familles, des communautés et des individus.

Décembre 2004

  1. Actualité

    Le scoutisme mondial coopère avec l'OIT contre le travail des enfants

    10 décembre 2004

    L'Organisation internationale du Travail (OIT) et l'Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS) ont décidé de coopérer au renforcement de la participation des jeunes et de leurs capacités pour éliminer le travail des enfants, par l'implication des scouts au Programme international pour l'élimination du travail des enfants (IPEC) de l'OIT.

Novembre 2004

  1. Article

    Journée mondiale de lutte contre le SIDA 2004 VIH/SIDA et monde du travail: les femmes portent le plus lourd fardeau

    30 novembre 2004

    La proportion de femmes en âge de travailler qui sont atteintes du VIH/SIDA va en grandissant dans toutes les régions du monde, d'après le programme du BIT sur le VIH/SIDA et le monde du travail. Le dernier rapport "Women, girls, HIV/AIDS and the world of work", décembre 2004, du BIT publié à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA révèle que la proportion de femmes parmi les adultes vivant avec le VIH/SIDA a progressé de 43 à 57 pour cent entre 1998 et 2003, et continue encore d'augmenter. En Afrique sub-saharienne, les femmes représentent 57 pour cent de tous les adultes séropositifs, et trois-quarts des jeunes vivant avec le VIH sont des jeunes filles. Sur ce sujet, le "BIT en ligne" s'est entretenu avec Odile Frank, du programme du BIT sur le VIH/SIDA.

  2. Article

    Micro-finance: un tremplin vers le travail décent

    18 novembre 2004

    La micro-finance contribue de manière remarquable à la promotion du travail décent: elle facilite les petits investissements dans les activités autonomes et la création d'emplois, et aide les plus démunis à gérer les risques sous couvert de prêts d'urgence, d'épargne et de micro-assurances. Le lancement, le 18 novembre par les Nations Unies, de l'Année internationale du Micro-crédit est l'occasion de se pencher sur le rôle pionnier de la micro-finance. Voici deux exemples puisés dans un pays industrialisé et un autre en développement.

  3. Article

    Afrique: Eradiquer la pauvreté

    17 novembre 2004

    L'Afrique est aujourd'hui engagée dans un dur combat contre la pauvreté. Au cours du Sommet extraordinaire sur l'emploi et la réduction de la pauvreté tenu à Ouagadougou en septembre 2004, de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement africains ont solennellement adopté une Déclaration faisant de la création d'emplois la condition première d'une réduction de la pauvreté. Et en novembre, le Conseil d'administration du BIT (Bureau international du Travail) a engagé des discussions sur ce thème. Comment ces prises de position sont-elles reçues sur le terrain, en Afrique? BIT-en-ligne donne ici deux exemples.

  4. Actualité

    Note à la presse: Le BIT soutient le réseau africain des mutuelles de santé

    17 novembre 2004

    Afin d'étendre le mouvement mutualiste africain, le BIT, en partenariat avec de nombreux acteurs du développement des mutuelles de santé en Afrique, apporte son soutien à l'organisation du troisième Forum de la Concertation qui aura lieu à Bamako du 17 au 19 novembre 2004.

  5. Article

    Un programme sur mesure pour un avenir prospère: le Cambodge

    9 novembre 2004

    Dans un baraquement improvisé d'une seule pièce et monté sur pilotis, Sok Keng aide ses quatre frères et sœurs à se préparer. Dehors, la pluie tombe, implacable. Elle a déjà inondé la cuisine, petit espace aménagé en bas, à proximité immédiate de l'enclos des animaux. La saison des pluies est arrivée.

  6. Publication

    Nouvelle étude du BIT :Le chômage des jeunes atteint un niveau record

    1 novembre 2004

    Une récente étude du BIT montre que, depuis dix ans, le chômage des jeunes a monté en flèche: la moitié des chômeurs de la planète ont moins de 24 ans. Selon les Tendances mondiales de l'emploi des jeunes 2004 ( Note 1), le taux de chômage mondial des jeunes atteignait 14,4 pour cent en 2003, c'est-à-dire que le nombre total de jeunes chômeurs a augmenté de 26,8 pour cent au cours de la décennie écoulée. Les jeunes ne représentent que 25 pour cent de la population d'âge actif mais 47 pour cent des 186 millions de chômeurs recensés dans le monde en 2003. Aujourd'hui, 88 millions de jeunes de 15 à 24 ans sont sans travail.

  7. Publication

    Les enfants de Santa Filomena ne travaillent plus à la mine

    1 novembre 2004

    A Santa Filomena, petite cité minière isolée du Pérou, la recherche de l'or se poursuit mais, désormais, sans les enfants. En effet, grâce à l'aide de l'OIT, ce village de 1 500 habitants a pu déclarer au mois de juin qu'il ne faisait plus travailler aucun enfant.