Archives OIT Info

Juillet 2020

  1. © ILO 2020

    COVID-19 et le secteur maritime

    L’OIT salue l’accord sur les droits des gens de mer en période de COVID-19

    9 juillet 2020

    Avec des centaines de milliers de marins bloqués en mer en raison de la pandémie, un nouvel accord international les reconnaît comme des travailleurs essentiels qui doivent être protégés.

  2. Journée internationale des coopératives

    Comment les coopératives peuvent aider les ramasseurs de déchets brésiliens à reconstruire à partir du COVID-19

    3 juillet 2020

    Cette année, la Journée internationale des coopératives, le 4 juillet, sera consacrée à l’action climatique. Au Brésil, les coopératives de ramasseurs de déchets sont exemplaires de la façon dont les coopératives peuvent contribuer à la lutte contre le changement climatique, tout en relevant les défis posés par la pandémie de COVID-19.

  3. Journée internationale des coopératives

    Le rôle des coopératives et ESS dans la réponse à la crise du COVID-19

    3 juillet 2020

    Dans le monde, les coopératives et les entreprises de l'économie sociale et solidaire sont touchées par la pandémie du COVID-19. En réponse à cette crise, elles ont fourni une assistance essentielle à leurs membres, adapté leurs services, mis en lien les gens qui avaient besoin de soutien avec les gouvernements locaux et les partenaires sociaux.

  4. © Sergiy1975 - Dreamstime.com 2020

    Blog

    Parlons franchement de la santé mentale au travail

    3 juillet 2020

    Alors qu’au travail, beaucoup de gens souffrent des conséquences psychologiques de la pandémie, la santé mentale ne doit pas rester un sujet tabou.

  5. © SEWA Cooperative Federation 2020

    Journée internationale des coopératives

    Déclaration du Directeur général de l’OIT pour la Journée internationale des coopératives 2020

    3 juillet 2020

    La Journée internationale des coopératives 2020 est célébrée le samedi 4 juillet sous le thème "Coopératives pour l'action pour le climat" qui est étroitement lié à l'ODD13. A cette occasion, le Directeur général du BIT, Guy Ryder, a fait une déclaration.

Juin 2020

  1. © Jennifer A. Patterson / ILO 2020

    COVID-19: Stimuler l'économie et la demande de main-d’œuvre

    A mesure que s’aggrave la crise de l’emploi, l’OIT met en garde contre une reprise incertaine et incomplète du marché du travail

    30 juin 2020

    La dernière analyse de l'Organisation internationale du Travail sur l'impact du COVID-19 sur le marché du travail révèle que son impact a été plus sévère que prévu et propose trois scénarios pour le second semestre 2020.

  2. COVID-19: La pandémie dans le monde du travail

    Sommet mondial de l’OIT: Le COVID-19 et le monde du travail

    29 juin 2020

    Début juillet, l’OIT va tenir un sommet mondial virtuel sur la lutte contre l'impact du COVID-19 dans le monde du travail et la construction d’un avenir du travail meilleur, au moment où débute la levée des restrictions dans certaines régions du monde. Pour en savoir plus: global-summit.ilo.org/fr

  3. Convention sur la violence et le harcèlement

    La convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement entrera en vigueur en juin 2021

    25 juin 2020

    La ratification des Fidji, la deuxième après celle de l’Uruguay, permettra à la convention no 190 d’entrer en vigueur dans un an.

  4. COVID-19: Protéger les travailleurs sur le lieu de travail

    Les travailleurs migrants font partie des personnes les plus touchées par la pandémie du COVID-19

    24 juin 2020

    La pandémie du COVID-19 a un impact fort sur les millions de travailleurs migrants dans le monde, déclare le directeur général de l’OIT, Guy Ryder ; nombre d’entre eux n’ont aucun accès à la protection sociale ni à une aide économique.

  5. COVID-19: Protéger les travailleurs sur le lieu de travail

    Le COVID-19 et les migrations de main-d’œuvre

    24 juin 2020

    Des dizaines de millions de travailleurs migrants sont confrontés au chômage et à la pauvreté durant la pandémie du COVID-19. Alors que nombreux travailleurs migrants, notamment les femmes, ont durant la pandémie des emplois essentiels pour les sociétés qui les accueillent, notamment dans les secteurs des soins aux personnes et de l’agriculture, ceux qui travaillent dans d’autres secteurs ont perdu leur emploi ou continuent de travailler de façon informelle. Avec la fin des mesures de confinement, des millions d’entre eux vont retourner chez eux où ils ne peuvent pas trouver d’emploi.