Histoires sur le travail, la paix et la résilience

  1. Mes cent premiers jours à Bagdad, confinée à cause du COVID-19

    15 juillet 2020

    Prendre de nouvelles fonctions à Bagdad pendant la pandémie, c’était d’énormes défis à relever: inventer de nouvelles pratiques professionnelles, surmonter les préjugés et gérer la sécurité, mais cela n’a pas empêché la nouvelle coordinatrice de pays de l’OIT de faire des progrès dans la promotion du travail décent et de la justice sociale.

  2. © ILO 2020

    L’OIT salue l’accord sur les droits des gens de mer en période de COVID-19

    9 juillet 2020

    Avec des centaines de milliers de marins bloqués en mer en raison de la pandémie, un nouvel accord international les reconnaît comme des travailleurs essentiels qui doivent être protégés.

  3. Comment les coopératives peuvent aider les ramasseurs de déchets brésiliens à reconstruire à partir du COVID-19

    3 juillet 2020

    Cette année, la Journée internationale des coopératives, le 4 juillet, sera consacrée à l’action climatique. Au Brésil, les coopératives de ramasseurs de déchets sont exemplaires de la façon dont les coopératives peuvent contribuer à la lutte contre le changement climatique, tout en relevant les défis posés par la pandémie de COVID-19.

  4. Le rôle des coopératives et ESS dans la réponse à la crise du COVID-19

    3 juillet 2020

    Dans le monde, les coopératives et les entreprises de l'économie sociale et solidaire sont touchées par la pandémie du COVID-19. En réponse à cette crise, elles ont fourni une assistance essentielle à leurs membres, adapté leurs services, mis en lien les gens qui avaient besoin de soutien avec les gouvernements locaux et les partenaires sociaux.

  5. © Jennifer A. Patterson / ILO 2020

    A mesure que s’aggrave la crise de l’emploi, l’OIT met en garde contre une reprise incertaine et incomplète du marché du travail

    30 juin 2020

    La dernière analyse de l'Organisation internationale du Travail sur l'impact du COVID-19 sur le marché du travail révèle que son impact a été plus sévère que prévu et propose trois scénarios pour le second semestre 2020.

  6. Les travailleurs migrants font partie des personnes les plus touchées par la pandémie du COVID-19

    24 juin 2020

    La pandémie du COVID-19 a un impact fort sur les millions de travailleurs migrants dans le monde, déclare le directeur général de l’OIT, Guy Ryder ; nombre d’entre eux n’ont aucun accès à la protection sociale ni à une aide économique.

  7. Le COVID-19 et les migrations de main-d’œuvre

    24 juin 2020

    Des dizaines de millions de travailleurs migrants sont confrontés au chômage et à la pauvreté durant la pandémie du COVID-19. Alors que nombreux travailleurs migrants, notamment les femmes, ont durant la pandémie des emplois essentiels pour les sociétés qui les accueillent, notamment dans les secteurs des soins aux personnes et de l’agriculture, ceux qui travaillent dans d’autres secteurs ont perdu leur emploi ou continuent de travailler de façon informelle. Avec la fin des mesures de confinement, des millions d’entre eux vont retourner chez eux où ils ne peuvent pas trouver d’emploi.

  8. © S. Hadkar/Times of India/AFP 2020

    Migration: L’OIT avertit de l’existence d’une «crise au sein même de la crise du COVID-19»

    24 juin 2020

    L’Organisation internationale du Travail demande que des mesures soient prises pour protéger les travailleurs migrants bloqués actuellement et pour s’assurer que celles et ceux qui rentrent dans leurs pays d’origine puissent se réinsérer.

  9. Des politiques de migration durables sont nécessaires pour aider les migrants et les entreprises pendant la pandémie

    23 juin 2020

    Les travailleurs migrants sont particulièrement impactés par la crise économique et sociale, qui menace un grand nombre d’emplois et d’entreprises, déclare Roberto Suarez Santos, secrétaire général de l’Organisation internationale des employeurs.

  10. Les travailleurs migrants méritent l’égalité de traitement durant la pandémie du COVID-19

    22 juin 2020

    Durant cette période de pandémie du COVID-19, il n’a jamais été plus important de veiller aux droits des travailleurs migrants, déclare Sharan Burrow, Secrétaire général de la Confédération syndicale internationale.