LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL

Date de parution: 20 décembre 2005 |

Le SIDA ne peut plus être considéré comme un problème purement médical. Les deux tiers des près de 36 millions de personnes infectées par le VIH sont à la fleur de l'âge du point de vue de leur productivité et ce simple constat à des implications immenses pour l'ensemble de la main-d'œuvre mondiale. De ce fait, le lieu de travail pourrait tout simplement constituer l'endroit idéal pour porter un coup fatal à la propagation du SIDA.

Le SIDA dépasse désormais la dimension d'un simple problème médical. De par son ampleur, le problème a aussi gagné le monde du travail. Pendant que les scientifiques cherchent un moyen de guérir de cette maladie, le virus du SIDA frappe les éléments les plus productifs de la société. Près des deux tiers des personnes infectées par le VIH ont entre 15 et 49 ans.

C'est chez les mineurs d'Afrique du Sud que l'on trouve l'un des plus forts taux d'infection parmi les travailleurs. Des jeunes hommes comme Moeketsi Mfihleng vivent près des mines dans des hôtels où l'on ne trouve que des hommes. Séparés de leurs familles pendant de longs mois, il n'est pas rare qu'ils fréquentent des bordels locaux. Ils ne pensent pas au SIDA.

Est-ce que cela vous arrive de parler du SIDA ici, à la mine? Non. Pensez-vous que quelqu'un a le SIDA ici, à la mine? Non, personne n'a le SIDA ici.

Certaines compagnies minières sud-africaines prennent des mesures contre le SIDA. A Anglogold, les travailleurs infectés par le VIH reçoivent des soins de santé et des conseils dispensés par la compagnie, comme cela se ferait pour n'importe quelle autre maladie. Ils peuvent continuer à travailler aussi longtemps qu'ils sont médicalement aptes.

Dr Colin Eisenstein, Anglogold, Ltd

Ce que je veux dire, c'est que vous ne pouvez pas être productif si vous êtes malades. Et qu'il s'agisse de SIDA, de pneumonie ou de quelque autre maladie que ce soit susceptible d'affecter un individu dans sa vie professionnelle, comment pouvez-vous prétendre descendre dans une mine et y être productif si vous êtes en mauvaise santé?

Goldfields, avec l'Union nationale des mineurs, gère sur place un centre médico-social spécialisé sur le SIDA où les mineurs sont formés pour informer et conseiller leurs collègues sur tout ce qui a trait à la propagation du VIH. L'Organisation internationale du travail encourage les partenariats de ce genre destinés à lutter contre le SIDA sur le lieu de travail. L'OIT a créé un Code de bonne conduite afin d'aider les entreprises et les communautés dans leur gestion de la maladie.

Assane Diop, Directeur exécutif de l'OIT

(en français) C'est le mandat de l'OIT de prendre la tête de la protection sociale - qu'il s'agisse de lutte contre la discrimination, de protection des individus, etc... - mais sans oublier de se placer aussi du point de vue de ses constituants puisqu'à l'OIT, sont associés les travailleurs, les employeurs et les gouvernements. Vous disposez donc là de tous les agents nécessaires pour prendre à bras le corps, sur le lieu de travail, le problème du SIDA et lui porter un coup fatal.

Mercy Makhalemele a perdu son travail lorsque son infection par le VIH fut révélée. Elle ne cesse depuis de lutter contre la discrimination à l'encontre des travailleurs infectés par le SIDA en prenant la parole au niveau communautaire et en menant à bien des projets pilotes tels que l'Orchestre de la jeunesse zouloue dont l'objectif est d'accroître la prise de conscience du problème au sein de la communauté.

Mercy Makhalemele

Ce township, cette municipalité, va devenir un modèle qui pourra être imité par d'autres. Je suis née ici, j'ai grandi ici, je vais introduire un modèle que je vais suivre pendant un an en voyant jusqu'où il permet d'aller.

La campagne très personnelle de Mercy pourrait bien devenir un jour une formidable victoire publique dans la lutte contre le SIDA.