L'OIT en action: Résultats 2014-2015

Partenariats public-privé

Une alliance pour le futur

Les années 2014 et 2015 ont battu les records de partenariats public-privé (PPP) à l’OIT, avec 92 nouveaux partenariats signés. Le financement par PPP a atteint 27 536 293 dollars en 2014-2015, soit 6 pour cent de l’ensemble des ressources extra-budgétaires (CTBX) contre 17 840 862 dollars en 2012-2013 (3,5 pour cent). Les PPP sont ainsi devenus le cinquième contributeur du financement extra-budgétaire de l’OIT sur la période.
Dépenses de l'OIT sous les PPP, 2015. Source: Tableau de bord de l'OIT sur la coopération du développement (en anglais)
Les PPP exigent une coordination améliorée, ce qui a donné lieu à certaines convergences au sein de l’OIT. Plusieurs échanges et réunions techniques ont été organisés au cours de la période 2014-2015, notamment pour les sociétés qui souhaitaient en savoir plus sur les principes de l’OIT concernant diverses questions liées au travail.

En 2014-2015, l’OIT a adapté et mis à jour les modalités destinées aux PPP pour différents niveaux d’engagements; elle a assuré la promotion d’un engagement plus vaste et amélioré le contenu et la portée des engagements existants. Par exemple:
  • Un modèle d’accord de PPP révisé destiné aux membres du réseau mondial Entreprises et Handicap de l’OIT a été développé en 2014. Une nouvelle Charte 10 a été lancée en octobre 2015, engageant les signataires à accroître leurs efforts dans des domaines clés tels que la non-discrimination, l’égalité de traitement et d’opportunité, le maintien dans l’emploi, l’accessibilité et le respect de la confidentialité. Elle s’articule autour de tous les types de handicaps et, en particulier, les handicaps mentaux et intellectuels.
  • Des PPP innovants ont été développés, en adéquation avec les priorités de l’OIT concernant les politiques et programmes des partenaires du développement et des partenaires du secteur privé.ƒƒ
  • Afin de renforcer encore les capacités des bureaux de l’OIT sur le terrain à conclure des PPP, un soutien direct et une formation ont été fournis à dix bureaux dans les pays. Le Bureau a également organisé une formation pilote pour le personnel de l’OIT en avril 2015, visant à mieux identifier les besoins et à développer un kit de formation innovant et modulaire qui sera mis à la disposition de tout le personnel de l’OIT.

Sous les projecteurs: l’intégration du handicap est une bonne stratégie commerciale 

Le réseau mondial Entreprise et Handicap de l’OIT [voir également OIT, Portail sur handicap et travail] est un réseau d’entreprises multinationales, d’organisations patronales, de réseaux commerciaux et d’organisations de personnes handicapées qui partagent la conviction que le milliard de personnes sur la planète qui souffrent de handicap ont les talents et les compétences nécessaires pour contribuer à toute entreprise. En 2014-2015 le réseau s’est renforcé; des réseaux nationaux existants et nouveaux ont été soutenus en Chine, en Égypte, au Pérou, en Arabie saoudite et en Zambie. En octobre 2015, 11 sociétés internationales majeures sont devenues les premiers signataires de la nouvelle Charte d’entreprises sur le handicap. [Voir également: "Des multinationales s’engagent à promouvoir l’insertion des personnes handicapées au travail", Centre d'actualités de l'ONU,   Outil de promotion de l’intégration des personnes atteintes de handicap dans le monde du travail, la Charte est la première de son genre à être à l’initiative d’entreprises. Elle couvre une vaste gamme de sujets, de la protection contre toute discrimination des employés atteints de handicap à l’aménagement progressif des locaux des entreprises et de leur communication afin de les rendre accessibles à tous les employés.