Service de l’administration du travail, de l’inspection du travail et de la sécurité et de la santé au travail (LABADMIN/OSH)

Depuis sa création en 1919, l'Organisation internationale du Travail s'est donné pour mission d'assurer des conditions de travail décentes, sûres et salubres, objectif qui a été réaffirmé dans la Déclaration de Philadelphie de 1944 et la Déclaration de l'OIT sur la justice sociale pour une mondialisation équitable. Près de la moitié de toutes les conventions et recommandations de l'OIT, en tout ou en partie, traitent des questions liées à la sécurité et à la santé au travail (SST) et un nombre important de conventions et recommandations traitent également du rôle important que jouent l'administration et l'inspection du travail pour aider les pays à se conformer aux normes internationales du travail.

Le Service de l'administration du travail, de l'inspection du travail et de la sécurité et de la santé au travail (LABADMIN/OSH) est chargé d'élaborer les objectifs de l'OIT dans ces domaines importants et de contribuer à leur réalisation en fournissant une expertise et un appui techniques aux niveaux mondial, régional et national. LABADMIN/OSH regroupe au sein d'un même service les responsabilités précédemment réparties entre l'ancien Programme sur la sécurité et la santé au travail et l'environnement (SafeWork) et le Programme d'administration et d'inspection du travail (LAB/ADMIN). Plus sur la mission et la vision

Actualités, articles et déclarations

  1. Philippines: Inspection du travail renforcée, respect du droit du travail consolidé

    7 février 2018

    L’inspection du travail, c’est bien davantage que la simple visite de lieux de travail. Avec l’appui de l’OIT, les Philippines ont adopté une réforme de l’inspection du travail et élaboré des outils qui peuvent vraiment changer la vie des travailleurs et des employeurs.

  2. Inspectrice d'usine, un travail difficile mais honorable

    22 avril 2015

    Depuis l’effondrement du bâtiment du Rana Plaza, de gros efforts ont été déployés pour renforcer les capacités et l’efficacité de l’inspection du travail. L’OIT soutient ce processus grâce à son programme sur les Conditions de travail dans le secteur du textile et de l’habillement financé par le Canada, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Parmi les inspecteurs récemment recrutés qui ont été formés par l’OIT, figure Farzana Islam, 27 ans.

  3. Réunion d’experts sur l’inspection du travail et le rôle des initiatives de vérification privées

    27 novembre 2013

    Après une discussion générale sur l’administration et l’inspection du travail à la 100e session (2011) de la Conférence internationale du Travail, le Conseil d’administration du BIT a décidé en octobre 2013 de convoquer une réunion d’experts sur l’inspection du travail et le rôle des initiatives de vérification privées.