100 ans de protection de la maternité: transformer les politiques de congés et de soins pour tous

L’année 2019 marque à la fois le premier centenaire de l’Organisation Internationale du Travail et le 100e anniversaire des normes internationales du travail sur la protection de la maternité. C'est lors de la première Conférence Internationale du Travail (CIT) en novembre 1919 que la Convention sur la Protection de la Maternité, 1919 (n° 3), la première norme internationale du travail relative à l'égalité des sexes, a été adoptée. La convention a reconnu le droit à un congé payé suite à l’accouchement avec une protection de l'emploi. Cette réalisation majeure est le résultat d’un plaidoyer fort, notamment lors du Congrès du travail des femmes de 1919.

Cette année, en juin 2019, lorsque la CIT a adopté la Déclaration du Centenaire de l’OIT pour l’Avenir du Travail, qui préconise «d’atteindre l’égalité des sexes au travail grâce à un programme de transformation».

La célébration du centenaire des premières normes internationales du travail en matière de protection de la maternité offre une occasion unique de réfléchir aux progrès et aux défis de la réalisation de ce droit crucial et d’appeler les États membres à ratifier et à appliquer la Convention n ° 183 et la Recommandation n ° 191 (OIT, 2019b, Section IV, partie B).

Le 8 novembre 2019, l'OIT et la Commission Européenne, en collaboration avec ONU Femmes, l'UNICEF, l'OMS et le Réseau International sur les Politiques et la Recherche en matière de Congé (INLPR), organiseront un séminaire d'experts sur les politiques de protection et de soins de la maternité avec des décideurs de haut niveau, afin de répondre aux principales préoccupations de l'OIT.

Veuillez trouver la note conceptuelle et l'ordre du jour ici