Projet

Evaluation d’Impact pour maximiser la création d’emploi en Afrique

Documentation de projet | 17 mars 2021
« STRENGTHEN 2 » est une initiative conjointe de l'Union Européenne et de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) qui porte ses recherches sur la création d’emploi grâce aux investissements. Lancé en août 2020, le projet est un partenariat stratégique dont l'objectif global est l’utilisation des études d'impact sur l'emploi pour promouvoir la création d'emplois plus nombreux et de meilleure qualité en Afrique subsaharienne.

Une attention particulière sera accordée aux projets et programmes financés par l'Union Européenne (UE), plus spécifiquement, le Plan d'Investissement Extérieur (PIE) de l'UE qui, entre autres, vise à garantir un climat favorable aux investissements ainsi qu’un environnement d’affaires propice à la création d’emploi décent et au développement inclusif et durable en Afrique. Etant donné les niveaux élevés de pauvreté, les inégalités croissantes dans de nombreux pays, la croissance accrue de la population en Afrique sub-saharienne, et les taux élevés du secteur informel, du chômage et du sous-emploi, en particulier chez les jeunes et les femmes, la création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité est une nécessité absolue.

Le présent projet assistera la Commission Européenne (CE) et ses partenaires à:
  • Mieux mesurer l’impact sur l’emploi des projets financés par l'UE en collaboration avec la CE elle-même, les parties prenantes des pays bénéficiaires et les Institutions de Financement du Développement (IFD) partenaires de la CE ; et
  • Identifier des opportunités de création d'emploi grâce à l’analyse de secteurs spécifiques, de chaînes de valeur ajoutée, de projets d’investissement et autres initiatives, avec une attention particulière portée sur le secteur agricole.
La fin du projet « STRENGTHEN 2 » est prévue pour juillet 2024. Le projet s'appuie sur les travaux antérieurs de l'OIT, plus concrètement sur les travaux entrepris dans le cadre du projet « STRENGTHEN », également financé par l’UE. Le projet collabore étroitement avec le projet IECI – Intégration de l’Emploi dans le Commerce et l’Investissement dans le Voisinage Sud de l’UE, qui couvre des questions connexes dans les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord.

Premier domaine d'intervention : évaluations de l’impact sur l’emploi

Le projet améliore et applique différentes méthodologies d'évaluation de l’impact sur l’emploi des projets et programmes du PIE. Les méthodologies ci-dessous seront considérées aussi bien pour l’évaluation d’un projet spécifique de l’UE ou d’un programme d’une manière générale. Au cours de ce processus d’évaluation, l'équipe du projet collabore étroitement avec de nombreuses parties prenantes, notamment le gouvernement et les organisations des travailleurs et des employeurs.

Le projet contribue à créer et à partager des connaissances relatives à l’évaluation de l’impact sur l’emploi tout au long du cycle d’un projet d’investissement, c’est à dire avant, pendant et après la mise en œuvre. Les domaines couverts comprennent :
  • L’amélioration de l'analyse des « Input-Output », outil le plus utilisé dans les estimations d’impact sur l’emploi.
  • L’exploration d'autres méthodologies susceptibles d’améliorer les mesures de l’impact sur l’emploi à long terme, notamment celles s’appuyant sur des données micro-économiques ou provenant de Système d’Information Géographique (SIG).
  • L’étude d’autres modalités de support comme les dons/subventions et prêts ou garanties, et la mesure de leur impact sur l’emploi.
Les études d’évaluation d’impact sur l’emploi sont d’abord conduites par l’équipe de projet, mais les méthodologies seront ensuite améliorées et standardisées au sein de la CE et mises à disposition des partenaires nationaux. La capacité d’appropriation et d’utilisation de ces dernières sera renforcée par des ateliers de formation techniques.

L'équipe de projet facilitera les échanges entre les IFD sur les questions d’évaluation de l’impact sur l’emploi des projets d’investissement, et elle proposera des pistes d’amélioration et d’harmonisation de ces évaluations. Étant donné que l'UE associe les IFD à toutes ses actions d’investissement, travailler en étroite collaboration avec ces dernières sur l’amélioration et l’harmonisation des outils d’évaluation de l’impact sur l’emploi des projets d’investissement est un aspect important du projet « STRENGTHEN 2 ».

Deuxième domaine d'intervention : la création d'emploi

L'UE recherche activement des secteurs et chaînes de valeur à forts potentiels dans ses pays partenaires afin de cibler et de mieux orienter ses investissements futurs. Un critère important dans l’identification et la sélection de ces secteurs est l’anticipation de l’impact sur l’emploi. Le projet « STRENGTHEN 2 » travaille en étroite collaboration avec les délégations de l'UE des pays d'Afrique subsaharienne afin d'identifier ces secteurs et chaînes de valeur ajoutée, et d’entreprendre des études approfondies sur le potentiel de création d’emploi de ces investissements.