ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Traitement de surface - 644 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Traitement de surface

1974

CIS 74-1331 Cohen S.R., Maier A.A., Flesch J.P.
Hygiène du travail - Etude de cas n°3 - Acrylate d'éthyle
Occupational health case report No.3 - Ethyl acrylate. [en anglais]
Rapport d'une enquête effectuée par l'Institut national américain de sécurité et d'hygiène du travail (NIOSH) faisant suite à la demande formulée par un délégué du personnel au sujet de l'exposition aux poussières d'une émulsion contenant un polymère de l'acrylate d'éthyle lors du travail à une installation de fabrication de produits textiles synthétiques. Les auteurs concluent que ces poussières ne peuvent pas être considérées comme inertes, étant donné leur caractère acide, et que l'exposition à cette substance, aux concentrations observées au voisinage de l'installation, constitue un danger. Moyennant des améliorations techniques pour prévenir une pulvérisation excessive et un programme efficace de nettoyage des locaux et des installations, ce risque pourrait être réduit de façon significative.
Journal of Occupational Medicine, mars 1974, vol.16, n°3, p.199-200.

1973

CIS 75-86 Csanâdy Z., Kiss R.
Ventilation des installations chimiques - Nouvelle méthode pour un calcul précis de l'aspiration latérale des cuves de traitement superficiel
Entlüften von Chemieanlagen - Neues exaktes Verfahren zum Bemessen der Randabsaugung von Behandlungsbädern [en allemand]
La formule présentée tient compte des facteurs suivants: surface du bain, ambiance, position des lèvres d'aspiration, turbulence causée par l'arrivée d'air frais, dégagement de chaleur du bain et toxicité des vapeurs. Description des principes de base, influence de la température du bain, vitesse d'aspiration requise. Exemples de calcul.
Technische Rundschau, 12 juin 1973, vol.66, n°25, p.9-13. Illus.

CIS 74-1987 Landa K., Fejfušová J., Nedomlelová R.
Risques associés aux composés organostanniques utilisés comme fongicides dans l'industrie
Riziko organických sloučenin cínu použivaných jako fungicidní prostředky při některých aplikacích v průmyslu [en tchèque]
Présentation d'un cas d'irritation et de lésion de la muqueuse nasale chez une femme employée au pistoletage d'une peinture au latex renfermant des composés stanniques trialkylés (oxyde de bis(tri-n-butyl)étain). Les concentrations mesurées étaient inférieures à 0,05mg/m3 d'air, mais les conditions de mesure n'étaient pas typiques. Etant donné le développement des applications des composés organostanniques, il importe d'adopter une valeur de concentration maximale admissible pour la Tchécoslovaquie (valeur est-allemande: 0,1mg/m3), de définir les conditions d'application de ces substances et de mettre au point des méthodes d'analyse appropriées.
Pracovní lékařství, oct. 1973, vol.25, n°9, p.391-394. 6 réf.

CIS 74-1899 Bašus V.
Causes du recyclage de l'air pollué dans les cabines de pulvérisation
Příčiny recirkulace kontaminovaného vzduchu ve stříkacích kabinách [en tchèque]
A partir des résultats d'expériences sur maquettes, l'auteur expose les raisons des anomalies de la circulation de l'air et de l'accroissement des concentrations de substances nocives dans la zone de travail des cabines de pulvérisation ventilées par le plafond; le flux d'air injecté par le plafond va en se rétrécissant vers le centre de la cabine; l'air pollué suit les parois et des turbulences se produisent dans la zone de respiration. Ce phénomène est dû, d'une part, aux conditions de pression au voisinage des bouches de ventilation et, d'autre part, aux courants de convection formés à la surface des parois dont la température est plus élevée que celle de l'air à l'intérieur de la cabine. Pour remédier à cette situation, il importe de diviser le courant d'air frais en plusieurs parties, de manière à assurer le balayage des parois, et d'accroître également la vitesse de l'air injecté. Description détaillée de plusieurs cas concrets et des solutions appropriées.
Pracovní lékařství, oct. 1973, vol.25, n°9, p.381-386. Illus. 1 réf.

CIS 74-1849 Peinture sous toile.
Inconvénients et limitations d'emploi des cabines de peinture repliables en toile, dont l'utilisation prend de plus en plus d'extension en raison de leur moindre coût et de leur commodité d'utilisation. Ces cabines ne semblent pas répondre aux exigences du décret du 23 août 1947 relatif à la protection des ouvriers qui exécutent des travaux de peinture ou de vernissage par pulvérisation. Description des cabines et résultats des essais effectués sur une cabine de 15 x 6m avec un produit fumigène. Les observations concernent la ventilation, les interrupteurs de ventilation, l'entretien de la toile des parois, l'éclairage, le chauffage, l'ignifugation et l'issue.
Travail et sécurité, oct. 1973, n°10, p.480-481. Illus.

CIS 74-1556 Travaux de peinture - Instructions relatives aux mesures de protection de la santé dans la mise en peinture des bâtiments
Malearbejde - Anvisninger om foranstaltninger mod sundhedsfare ved bygningsmaling [en danois]
Présentation, en plusieurs tableaux, des mesures d'hygiène applicables aux peintres en bâtiment travaillant à l'intérieur et à l'extérieur dans différentes conditions de ventilation et avec divers outils, peintures, solvants, etc. Définitions (conditions du poste de travail, équipement de protection individuelle, classification des composants des peintures selon leur nocivité) suivies de consignes pour la planification des mesures de sécurité et d'hygiène à prendre avant de commencer le travail.
Publikation nr. 41, Direction de l'Inspection du travail (Direktoratet for Arbejdstilsynet), Upsalagade 20, 2100 København Ø, Danemark, 1973. 52p. Gratuit.

CIS 74-1740 Travaux de peinture sur les ponts
Bridge painting. [en anglais]
Les risques inhérents aux travaux de peinture sur les ponts varient suivant le type et la dimension de l'ouvrage, l'intensité et le genre de trafic qu'il supporte (transport par rail, véhicules à moteur, ou les deux), et selon qu'il doit ou non s'ouvrir pour livrer passage aux bateaux. Les dangers les plus fréquents sont: les chutes; la chaleur ou le froid excessifs; les accidents dus au trafic; les blessures aux yeux lors du raclage, du décapage ou du brossage; les noyades. La notice d'information décrit quelques équipements de protection et suggère les précautions à prendre. Au sommaire: principaux risques; saturnisme; commotion électrique; échafaudages et échelles; précautions à prendre; sélection et formation des travailleurs; examens médicaux.
Data Sheet 296, Revision A (extensive), Conseil national de la sécurité (National Safety Council), 425 North Michigan Avenue, Chicago, Illinois 60611, USA, 1973. 4p. Illus. 7 réf. Prix: $-US.0,50.

CIS 74-1638 Hara N., Homma K.
Recherches sur les conditions de dégagement et la méthode de prélèvement des cyanures dans l'air atmosphérique.
Des mesures de la concentration atmosphérique de cyanure ont été pratiquées dans différents types d'ateliers de galvanoplastie. Il a été établi que la concentration atmosphérique de cyanure est inversement proportionnelle à l'alcalinité de l'électrolyte. Commentaires sur la méthode de prélèvement.
Japanese Journal of Industrial Health - Sangyō-Igaku, mai 1973, vol.15, n°3, p.245-249. Illus. 7 réf.

CIS 74-1314 Radojičić B.
Dosage des thiocyanates dans l'urine des travailleurs exposés aux cyanures
Određivanje rodanida u mokraći u radnika izloženih cijanidima [en serbo-croate]
Brève évocation des travaux publiés sur le métabolisme des cyanures, suivie des résultats d'une étude effectuée dans un atelier de galvanoplastie et de trempe au cyanure. Comparaison des concentrations de cyanure dans l'atmosphère des postes de travail avec les taux urinaires de thiocyanate chez les travailleurs. Une différence importante des moyennes arithmétiques des taux urinaires chez les travailleurs exposés et dans un groupe témoin prouve que la détermination de l'excrétion urinaire de thiocyanate est un très bon test d'exposition au cyanure. Les travailleurs de la galvanoplastie semblent être plus exposés aux cyanures que ceux de l'atelier de trempe.
Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 1973, vol.24, n°3, p.227-232. 10 réf.

CIS 74-1309 Jindřichová J., Medek V., Boštík V., Eminger S.
Risque de saturnisme associé à l'émaillage de résistances électriques à l'aide d'un produit à base de plomb
Riziko olova při stříkání elektrických odporů olovnatými smalty [en tchèque]
Etude du risque d'intoxication par le plomb dans un atelier d'émaillage de résistances électriques par pistoletage d'un produit renfermant de 13 à 43% de PbO. En l'espace de 10 ans (1961-1971), diverses mesures de prévention (notamment l'amélioration de la ventilation) ont permis de ramener la concentration de Pb dans l'air à un niveau proche de la valeur-seuil (0,05 mg Pb/m3), en dépit d'une production multipliée par 5. Les auteurs ont pu, grâce à des expériences conduites avec une solution décinormale de HCl, établir la solubilité dans le suc gastrique du Pb provenant des émaux.
Pracovní lékařství, juin 1973, vol.25, n°6, p.238-242. Illus. 8 réf.

CIS 74-947 Petrenko L.T., Korjukaev Ju.S.
Prévention des accidents associés aux travaux de mise en peinture et de calorifugeage dans la construction navale
Tehnika bezopasnosti pri okrasočnyh i izoljacionnyh rabotah v sudostroenii [en russe]
Au sommaire: principales propriétés et toxicologie des produits utilisés (pigments, charges, enduits, plastifiants, durcisseurs, solvants, diluants, laques, peintures, émaux, couches d'impression, mastics, matériaux calorifuges, colles, etc.); règles de sécurité à observer pour la préparation des surfaces, le mélange des produits, la mise en peinture et le calorifugeage; règles techniques et d'hygiène à respecter dans les ateliers de peinture et de calorifugeage (chauffage, ventilation, éclairage, protection contre l'incendie); équipement de protection individuelle, hygiène individuelle et premiers soins en cas d'intoxication aiguë; organisation des services de sécurité et d'hygiène du travail.
Izdatel'stvo "Sudostroenie", ulica Gogolja 8, 191065 Leningrad, URSS, 1973. 180p. Illus. 47 réf. Prix: Rbl.0,79.

CIS 74-624 Delsaut.
Les maladies professionnelles engendrées par l'utilisation des peintures et solvants sur les grands ensembles (wagons, conteneurs, etc.).
Cette communication, présentée au Comité technique régional de la métallurgie, est le résultat d'une enquête effectuée dans plusieurs entreprises spécialisées dans la fabrication de matériel ferroviaire (wagons et voitures) dont la mise en peinture présente des risque liés à l'inhalation, l'ingestion ou l'absorption cutanée de gaz chargés de pigments ou de solvants. Le principal risque concerne le benzène. Description des techniques et des produits utilisés pour la mise en peinture des grands ensembles et caractéristiques des ventilateurs à prévoir pour chaque type d'installation (salle, tunnel ou portique de peinture). Mesures de prévention collective et individuelle (dimensions de l'installation, ventilation et captage, séchage, etc.).
Caisse régionale d'assurance maladie du Nord de la France, 11 boulevard Vauban, 59024 Lille Cedex, France, 17 oct. 1973. 16p. Illus. Gratuit.

CIS 74-805 Watson M.R.
Lutte contre la pollution dans le traitement superficiel des métaux
Pollution control in metal finishing. [en anglais]
L'auteur présente les données recueillies par les pouvoirs publics aux Etats-Unis en ce qui concerne les principaux procédés de traitement des déchets et résidus dans l'industrie du traitement de surface des métaux, avec des exemples explicatifs tirés de 49 brevets déposés aux Etats-Unis. Au sommaire: modes opératoires traditionnels dans les petits ateliers d'électrodéposition; caractéristiques, aspects économiques et traitement des eaux usées des traitements superficiels (procédés physiques, chimiques et autres); mesures de lutte contre la pollution à l'intérieur des ateliers; élimination des acides, des bases, des métaux, des cyanures, des fluorures, des peintures, etc., contenus dans l'eau; traitement des déchets et résidus de fonderie; traitement des liquides de décapage chimique; problèmes de pollution de l'air et de lutte contre cette pollution liés aux procédés d'électrodéposition, d'application de peinture et autres revêtements, et de cuisson de peinture. Considérations sur les tendances futures.
Pollution technology review No.5, Noyes Data Corporation, Mill Road at Grand Avenue, Park Ridge, New Jersey 07656, USA, 1973. 295p. Illus. 224 réf. Prix: $-US.36,00.

CIS 74-570 Burke P.J., Conolly W.B.
Une urgence chirurgicale: l'injection dans la main de peinture provenant d'un pistolet à pression
Paint gun injection injury of the hand: a surgical emergency. [en anglais]
Les blessures à la main résultant de l'injection sous pression de graisse, d'hydrocarbure ou de peinture sont justiciables d'un traitement chirurgical immédiat si l'on entend épargner l'amputation à la victime. L'article décrit un cas d'injection de peinture dans un doigt et expose en détail le traitement chirurgical d'urgence qui a été appliqué. Ce cas témoigne de l'ignorance dans laquelle se trouvent trop souvent les travailleurs appelés à manipuler des pistolets de pulvérisation airless du caractère dangereux de cet outillage. Dans le cas particulier, le pistolet n'était pourvu d'aucun dispositif de sécurité et ne portait aucun avertissement.
Medical Journal of Australia, 11 août 1973, vol.2, n°6, p.276-278. Illus. 7 réf.

CIS 74-222 Gorson R.O., Lieberman J.L.
L'interdiction du procédé de projection d'amiante dans le bâtiment
The prohibition of the use of asbestos spray in building construction. [en anglais]
Compte rendu d'une enquête de 2 années qui a conduit à la promulgation du Règlement du Conseil de la santé de Philadelphie (Philadelphia Board of Health Regulation), entré en vigueur le 18 juillet 1971, qui interdit l'emploi de l'amiante projetée sur les chantiers du bâtiment. C'est le premier règlement du genre aux Etats-Unis.
Journal of Occupational Medicine, mars 1973, vol.15, n°3, p.260-261. 2 réf.

CIS 74-214 Nemeček J., Grandjean E.
Physiologie et sécurité du travail aux bains de galvanisation
Arbeitsphysiologische und sicherheitstechnische Analyse der Arbeit an Zinkbädern [en allemand]
Une analyse des données anthropométriques et des différentes postures adoptées autour des bains de galvanisation a conduit aux constatations suivantes: le travail autour des bassins non munis de garde-corps est dangereux; des rebords ne suffisent pas à éliminer les risques de chute. Une balustrade de 105 cm de haut constitue la seule protection efficace, tout en offrant un appui pour les bras et les outils.
Zeitschrift für Präventivmedizin - Revue de médecine préventive, mai-juin 1973, vol.18, n°3, p.131-133. Illus.

CIS 74-155 Schüttmann W., Ullmann W.
Action hépatique des diluants de vernis cellulosiques
Die Leberwirksamkeit von Nitrolackverdünnern [en allemand]
Les auteurs ont examiné 56 personnes exposées à des diluants de vernis cellulosiques dans une entreprise de laquage de machines. Les concentrations de diluants relevées sur les lieux de travail atteignaient un multiple des valeurs-seuils. Les examens cliniques et les analyses de laboratoire ont fait apparaître, à maintes reprises, des signes pathologiques bénins ou de gravité moyenne. par contre, les auteurs n'ont observé que des cas isolés d'atteinte hépatique manifeste, dont un cas de dégénérescence graisseuse diffuse du foie, de moyenne gravité, qui est décrit. Il ressort de ces constatations que les mélanges de diluants pour produits cellulosiques doivent être rangés parmi les substancs à faible hépatotoxicité, avec les conséquences qui en découlent sur le plan de l'hygiène du travail.
Zeitschrift für die gesamte Hygiene und ihre Grenzgebiete, mars 1973, vol.19, n°3, p.189-193. 12 réf.

CIS 74-119 Illiev I., Rukov B.
Etude de l'efficacité des lèvres d'aspiration aux 4 côtés des cuves de dépôt électrolytique
Izsledvane efektivnostta na okolovrăstni bordovi smukateli za galvanični vani [en bulgare]
Les vapeurs dangereuses qui se dégagent des bains de dépôt électrolytique sont en général éliminées par aspiration. Des études pratiques ont montré qu'on peut réduire dans une large mesure le volume d'air à aspirer en aménageant des lèvres d'aspiration aux 4 côtés des cuves au lieu de 2 côtés, comme c'est l'usage. L'aspiration par les 4 côtés comporte assez d'avantages pratiques et économiques pour compenser la complication de l'installation et le sacrifice à prévoir sur la surface du bain. Les études faites ont confirmé que la méthode visuelle d'évaluation du degré d'épuration de l'air est aussi efficace que l'évaluation par des analyses chimiques.
Dokladi ot naučnata sesija po promišlena ventilacija i borba s praha, Ministerstvo na narodnoto zdrave, Sofia, Bulgarie, 1971, p.164-174. Illus. 2 réf.

CIS 74-53 Projection de peinture et ébavurage électrostatiques
Electrostatic paint spraying and detearing. [en anglais]
Enoncé des risques associés à la peinture au pistolet électrostatique et à l'ébavurage électrostatique des pièces peintes. Description des principaux procédés manuels et automatisés et du matériel utilisé. Risques pour la santé et mesures de sécurité (prévention des incendies, sécurité mécanique, sécurité électrique, etc.).
Data Sheet 468, Revision A (extensive), Conseil national de sécurité (National Safety Council), 425 North Michigan Avenue, Chicago, Illinois 60611, USA, 1973. 5p. Illus. 2 réf. Prix: $-US.0,50.

1972

CIS 93-362 Règlement concernant les fabriques et les établissements industriels (procédés d'électrodéposition au chrome) [Hong Kong]
Factories and Industrial Undertakings (Electrolytic Chromium Process) Regulations [Hong Kong] [en anglais]
Règlement entré en vigueur le 1er sept. 1972, et pris en application de l'Ordonnance de 1955 concernant les fabriques et les établissements industriels (voir CIS 89-6). Il fixe les conditions à respecter pour assurer la sécurité des opérations d'électrodéposition au chrome, notamment: aplanissement et imperméabilisation à l'eau des sols de tout atelier abritant un bain électrolytique; installation de dispositifs d'aspiration efficaces; fourniture de vêtements de protection, de serviettes et de savon aux travailleurs affectés à ce type de travail, et installation de locaux pour stocker et sécher les vêtements; affichage des notices de danger. Les salariés sont tenus d'utiliser les équipements de la façon prévue et de porter des vêtements de protection.
Government Printer, Hong Kong, 1991. 2p. Prix: HKD 10,00.

CIS 74-741 Gomes E.R.
Incidence des lésions produites par le chrome parmi les travailleurs de l'électrodéposition au Brésil
Incidence of chromium-induced lesions among electroplating workers in Brazil. [en anglais]
Résultats d'une étude conduite parmi des travailleurs de Sao Paulo exposés à l'acide chromique à l'état froid et à l'état chauffé. D'un groupe de 303 travailleurs de l'électrodéposition de l'Etat de Sao Paulo, 86,8% présentaient des lésions imputables à l'action de l'acide chromique en solution ou à l'état de vapeurs. La valeur-seuil de concentration admissible (0,10 mg CrO3/m3) était dépassée dans la majorité des entreprises qui utilisent des bains de chromage chauffés. Lorsqu'ils étaient à la disposition des travailleurs, les dispositifs de protection collective et les équipements de protection individuelle n'étaient pas utilisés par suite du défaut d'éducation sanitaire non seulement des travailleurs, mais aussi des industriels.
Industrial Medicine and Surgery, déc. 1972, vol.41, n°12, p.21-25. 15 réf.

CIS 74-217 Schäcke G., Essing H.G., Valentin H.
Les maladies professionnelles dans la galvanoplastie
Berufskrankheiten in der Galvanotechnik [en allemand]
L'article traite surtout des maladies consécutives à l'utilisation de l'acide cyanhydrique, des cyanures et des composés du cyanogène, du cadmium et de ses composés, du chrome et de ses composés, du mercure et de ses composés, de l'ammoniac, de l'acide nitrique, des solvants, du nickel et de ses composés. Il indique les principales sources de risques et mentionne brièvement les symptômes d'intoxication.
Sichere Arbeit, oct. 1972, vol.25. n° 3, p.14-17. 5 réf.

CIS 72-2206 Düngemann H., Borelli S., Wittmann J.
Eczémas de contact dus au cuivre et au cadmium chez des soudeurs, des polisseurs, des électroplastes et chez les travailleurs assimilés
Über Kupfer- und Kadmium-Kontaktekzeme bei Schweissern, Schleifern, Galvaniseuren und ähnlichen Berufsgruppen [en allemand]
Après un rappel des résultats d'examens systématiques antérieurs (CIS 64-975), les auteurs rendent compte des résultats de tests épicutanés pratiqués sur 256 travailleurs d'une entreprise de la métallurgie de transformation, en s'attachant particulièrement à la sensibilisation au cadmium. Description des constatations faites et des données anamnésiques recueillies dans 9 cas de réactions positives à des tests au sulfate de cadmium. Analyse de 5 cas de réactions à des tests au sulfate de cuivre. La sensibilisation serait surtout liée à l'exposition aux poussières et, en outre, dans le cas du cadmium, à des liquides renfermant du cadmium et au contact direct avec le métal. En cas de présomption d'allergie aux métaux, le cadmium et le cuivre devraient figurer dans la batterie de tests épicutanés. Les possibilités de contact existant dans l'industrie sont récapitulées dans un tableau.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Arbeitshygiene, avr. 1972, vol.7, n°4, p.85-93. 42 réf.

CIS 72-2206 Düngemann H., Borelli S., Wittmann J.
Eczémas de contact dus au cuivre et au cadmium chez des soudeurs, des polisseurs, des électroplastes et chez les travailleurs assimilés
Über Kupfer- und Kadmium-Kontaktekzeme bei Schweissern, Schleifern, Galvaniseuren und ähnlichen Berufsgruppen [en allemand]
Après un rappel des résultats d'examens systématiques antérieurs (voir fiche CIS 64-975), les auteurs rendent compte des résultats de tests épicutanés pratiqués sur 256 travailleurs d'une entreprise de la métallurgie de transformation, en s'attachant particulièrement à la sensibilisation du cadmium. Description des constatations faites et des données anamnéstiques recueillies dans 9 cas de réactions positives à des tests au sulfate de cadmium. Analyse de 5 cas de réactions à des tests au sulfate de cuivre. La sensibilisation serait surtout liée à l'exposition aux poussières et, en outre, dans le cas du cadmium à des liquides renfermant du cadmium et au contact direct avec le métal. En cas de présomption d'allergie aux métaux, le cadmium et le cuivre devraient figurer dans la batterie de tests épicutanés. Les possibilités de contact existant dans l'industrie sont récapitullées dans un tableau.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Arbeitshygiene, avr. 1972, vol.7, °4, p.85-93. 42 réf.

CIS 72-2534 El-Dakhakhny A.A., El-Sadik Y.M.
Présence de plomb dans les cheveux de travailleurs exposés
Lead in hair among exposed workers [en anglais]
Les auteurs ont examiné 67 travailleurs occupés dans des fabriques d'accumulateurs et de boîtes en fer blanc, des points de vue tant médical que biochimique. Le plomb a été dosé dans le sang, les urines et les cheveux, et une corrélation a pu être établie entre le taux de plomb dans les cheveux et les constatations biochimiques et médicales. Un taux de plomb dans les cheveux supérieur à 30µg/g peut être tenu pour indice d'une exposition excessive au plomb.
American Industrial Hygiene Association Journal, janv. 1972, vol.33, n°1, p.31-34. Illus. 6 réf.

CIS 72-2095 Premiers soins en cas d'accident dans la galvanoplastie
Erste Hilfe bei Unfällen in der Galvanotechnik [en allemand]
Les indications fournies par la brochure devraient être connues de tout le personnel des ateliers de galvanoplastie du fait de la nécessité d'intervenir rapidement lors d'accidents survenus dans ce secteur industriel. Elles concernent les effets des diverses substances utilisées (acides, lessives, ammoniac, arsenic, essence, hydrocarbures halogénés, cyanures, chlore, gaz nitreux, acide oxalique, acide fluorhydrique, sels de plomb, préparations à base de mercure et sulfate de cuivre) et les premiers soins à dispenser dans chaque cas. A propos de certaines situations, on trouve des indications à l'intention du médecin.
Hauptverband der gewerblichen Berufsgenossenschaften, Langwartweg 103, 5300 Bonn 1, République fédérale d'Allemagne, 1972. 15p.

CIS 72-2485 Voigtsberger P., Matzkuhn G.
Etude sur la sécurité technique des fours de séchage des vernis
Sicherheitstechnische Untersuchungen an Lacktrockenanlagen [en allemand]
Partant de l'idée selon laquelle la concentration de vapeurs de solvants dans les fours de séchage doit être ramenée à un niveau maximum de 0,8% en volume par dilution dans l'air, les auteurs posent les principes de calcul des fours à chambres et à tunnel. Ils développent ensuite des considérations théoriques sur la prévention technique des accidents dans le séchage des vernis d'imprégnation et dans les installations de séchage des vernis par chauffage direct, à débit élevé de solvant (envirion 200kg/h), en signalant les possibilités de réduction de la concentration des vapeurs de solvants dans l'air expulsé.
Die Berufsgenossenschaft, avr. 1972, n°4, p.134-137. Illus. 6 réf.

CIS 72-2808 Krieg H., Ludwig G.
La sécurité du travail dans le traitement de surface des métaux
Arbeitsschutz bei der Oberflächenbehandlung von Metallen [en allemand]
Au sommaire: les risques associés au traitement de surface des métaux et leur élimination (meulage, grenaillage, techniques chimiques et électrolytiques, solvants, ultrasons, alcalis et agents décapants); les risques associés à l'application de revêtements organiques et leur élimination (peinture au pistolet, peinture électrostatique et électrophorétique au pistolet, installations de ventilation) risques associés à l'application de revêtements métalliques (métallisation, galvanisation, sherardisation, dépôt électrolytique); réglementation applicable dans la République démocratique allemande.
Verlag Tribüne, Am Treptower Park 28-30, DDR-1193 Berlin, 1972. 91p. Illus. 36 réf.

CIS 72-2754 Protection contre les explosions lors de l'application de revêtements de surface par les procédés électrostatiques
Explosionsschutz in der elektrostatischen Verfahrenstechnik [en allemand]
Lors de l'application de peintures ou de poudres par des procédés électrostatiques, on recourt, pour prévenir les risques d'explosion, à un système de protection primaire (ventilation suffisante), complété par une protection secondaire, qui prend principalement la forme de la sécurité intrinsèque. L'article précise les conditions d'inflammation au niveau de la buse de pulvérisation (élément actif du dispositif) et signale les mesures à prendre en ce qui concerne les éléments passifs tels que les voies de passage du courant et les pièces (mise à la terre et choix de la puissance électrique appropriée pour le dispositif de pulvérisation, en vue d'assurer la sécurité intrinsèque).
Industrie-Elektrik und Elektronik, mai 1972, vol.17, n°10, p.240-241.

CIS 73-315 Tinard M.
La prévention dans l'exécution des revêtements et chapes d'étanchéité
L'auteur expose les différents risques liés à l'exécution des revêtements et de chapes d'étanchéité qui varient en fonction de l'importance du chantier: brûlures, chutes de plain-pied ou de grande hauteur, risques dus aux produits contenant des hydrocarbures benzéniques, etc. Les mesures de prévention à prendre sont étudiées sous les deux angles de la protection individuelle (port de gants serrés aux poignets, de lunettes au moment de charger le fondoir; port de ceintures de sécurité avec amarrage et de chaussures à semelles antidérapantes; précautions contre le benzénisme) et de la protection collective (mise en place de garde-corps ou de filets de protection; adoption d'un matériel de levage approprié; mesures de sécurité concernant le fondoir). La méthode de prévention la plus efficace consiste à intégrer la sécurité avec la construction.
Prévention et sécurité du travail, 2e trimestre 1972, n°92, p.27-38. Illus.

CIS 73-559 Problèmes d'ambiance associés à la fabrication et à l'utilisation de matières enrobées ou enduites
Environmental problems associated with the manufacture and use of coated materials [en anglais]
Reproduction de 8 communications présentées à une conférence sur le sujet organisée par l'Association britannique de l'hygiène du travail (British Occupational Hygiene Society) à Swansea les 14 et 15 septembre 1971. Au sommaire: prévention des dégagements de solvant dans les installations de nettoyage de pièces métalliques aux vapeurs de solvant; chromage électrolytique; quelques problèmes d'ambiance posés par les procédés de métallisation; peintures et surfaces peintes; le risque lié à la présence du plomb dans les peintures; revêtements métalliques dans la construction mécanique lourde; les résines époxydes utilisées pour l'enduction des surfaces; problèmes d'ambiance dans la production des circuits imprimés.
Annals of Occupational Hygiene, avr. 1972, vol.15, n°1, p.83-155. Illus.

CIS 73-495 Hestermann G.
La sécurité au travail dans l'enduction par poudres électrostatiques
Sicherheitstechnik bei der Pulverbeschichtung [en allemand]
L'emploi de la technique d'enduction par poudres électrostatiques comporte des risques d'explosion dus à l'inflammabilité des fines particules de poussières de matières plastiques (dimensions des particules 0,5-60µg) mélangées à l'air. Il est impossible d'éliminer entièrement ce risque, tout au plus peut-on, par des dispositifs appropriés, limiter la propagation et les effets des explosions. L'auteur compare, sur le plan technique et sur l'aspect sécurité, les deux méthodes d'enduction par poudres électrostatiques et de peinture par voie humide et évoque, à ce propos, le risque d'entrée en turbulence de la poudre déposée. Il énumère les risques d'atteinte à la santé (port obligatoire d'un masque à adduction d'air), les risques d'incendie et d'explosion et les sources de risque, puis signale un certain nombre de mesures de sécurité: mise à la terre de la pièce à enduire, évents d'explosion, pare-flamme, détecteurs automatiques de flammes et extincteurs au CO2, propreté.
Industrie-Lackier-Betrieb, sept. 1972, vol.40, n°9, p.357-363. Illus.

CIS 73-529 Murphy R.L.H.
Effets de concentrations faibles d'amiante - Observations cliniques, d'ambiance, radiologiques et épidémiologiques chez des calorifugeurs de canalisation dans la construction navale et chez des témoins
Effects of low concentrations of asbestos - Clinical, environmental, radiologic and epidemiologic observations in shipyard pipe coverers and controls [en anglais]
Résultats d'observations faites sur 101 calorifugeurs et 94 témoins appareillés quant à l'âge, l'ancienneté professionnelle et l'usage de la cigarette, qui ont porté sur l'exposition aux poussières d'amiante, la fonction respiratoire, le tableau clinique et radiologique et les autres symptômes. L'empoussiérage auquel les calorifugeurs étaient exposés approchait de la valeur-seuil de concentration maximale admissible de 175 particules par cm3. L'asbestose était 11 fois plus fréquente chez les calorifugeurs que chez les témoins; elle apparaît en moyenne après 13 ans d'exposition professionnelle, sa fréquence est de 38% après 20 ans. Les auteurs relèvent que les faibles concentrations d'amiante peuvent entraîner la fibrose pulmonaire et recommandent l'abaissement de la valeur-seuil de concentration maximale admissible.
New England Journal of Medicine, 2 déc. 1971, vol.285, n°23, p.1271-1278. Illus. 36 réf.

CIS 73-943 Galvanisation: manuel général de sécurité [Royaume-Uni]
General galvanizing: A manual of safety [United Kingdom] [en anglais]
Ce manuel de sécurité, version refondue du "manuel d'ordre, de propreté et de sécurité" dont la première édition remonte à 1958, comporte 6 chapitres qui traitent des sujets suivants: le problème de la sécurité (étroitement lié au comportement humain); importance de l'ordre et de la propreté; organisation de la sécurité; équipement de sécurité (matériel, vêtements de protection, facteurs d'ambiance, installations médicales et sociales); règles de sécurité (ponts roulants, élingage, échelles, apparaux de levage, convoyeurs, etc.); aspects légaux.
Galvanizers Association, 34 Berkeley Square, London W1X 6AJ, Royaume-Uni, 1972. 41p.

CIS 73-1314 Murphy R.L.H.
Expositions à de faibles doses d'amiante - Les échanges gazeux du poumon chez des calorifugeurs de construction navale et des témoins
Low exposure to asbestos - Gas exchange in ship pipe coverers and controls [en anglais]
Présentation et commentaire des résultats d'une recherche portant sur un groupe de 84 calorifugeurs de construction navale et 2 groupes de témoins, qui visait à vérifier l'utilité des épreuves fonctionnelles sur les échanges gazeux du poumon pour l'évaluation du degré d'asbestose pulmonaire. Chez les calorifugeurs, la capacité vitale était sensiblement réduite, de même que la capacité de diffusion à l'inspiration unique et à l'effort. L'ancienneté d'exposition à l'amiante était comprise entre 1 et 30 ans, les empoussiérages ayant été dans tous les cas mesurés, Considérations sur la corrélation entre les diverses épreuves fonctionnelles. L'asbestose pouvant être produite sous l'influence de très faibles concentrations de poussières d'amiante (de plus en plus communes de nos jours), l'intérêt de son dépistage précoce est évident.
Archives of Environmental Health, oct. 1972, vol.25, n°4, p.253-264. 41 réf.

CIS 73-1102 Reitze W.B.
Pulvérisation de fibres inorganiques contenant de l'amiante: risques pour la santé
Application of sprayed inorganic fiber containing asbestos: Occupational health hazards [en anglais]
Les produits à base de fibres minérales contenant de l'amiante sont largement utilisés dans le bâtiment et la construction navale pour l'ignifugation, le calorifugeage, l'isolation phonique et la prévention de la condensation. Leur pulvérisation est une source de risques graves, tant directs qu'indirects. Les concentrations de fibres d'amiante peuvent varier de 30 à plus de 100 fibres/cm3. Après un exposé des mesures de prévention, l'accent est mis sur la nécessité d'une formation appropriée et de programmes d'instruction des travailleurs eux-mêmes.
American Industrial Hygiene Association Journal, mars 1972, vol.33, p.178-191. Illus. 16 réf.

1971

CIS 72-2092
Hauptverband der gewerblichen Berufsgenossenschaften
Notice d'information relative à l'enduction par poudres électrostatiques
Merkblatt für elektrostatisches Pulverbeschichten [en allemand]
La présente notice d'information contient des règles pour l'aménagement d'installations d'enduction par poudres électrostatiques, pour l'équipement électrique des pistolets de pulvérisation et pour l'utilisation de matériel de pulvérisation fixe et portatif.
Carl Heymanns Verlag KG, Gereonstrasse 18-32, 5000 Köln 1, Allemagne (Rép.féd.), 1971. 8p. Prix: DM.0,45.

CIS 72-2390 Préstamo A.
La sécurité sur une ligne de galvanisation
La seguridad en una línea de galvanizado [en espagnol]
Exposé des mesures de sécurité qui ont été prises dès le stade de la conception d'une ligne de galvanisation en continu, selon le procédé Sendzimir, que l'auteur, pour la commodité de l'exposé, divise en 3 parties: partie entrée, partie travail et partie sortie. Description des risques propres à chacune d'elles (températures élevées, bruit, vapeurs d'acide chromique, chutes d'objets, etc.). Des mesures de sécurité simples sont décrites pour 5 catégories de poste: opérateur et assistant à l'entrée de la ligne, opérateur et assistant de la cuve de galvanisation, opérateur de l'empileuse, cisailleur, conducteur de chariot de boucle et bobineur.
Seguridad, oct.-déc. 1971, n°43, p.11-13. Illus.

CIS 72-1658 Escribano N.
Contribution à l'étude de la prévention des risques en peinture
Aportación al estudio de la prevención de riesgos en pinturas [en espagnol]
Après avoir décrit la composition et la préparation des peintures, l'auteur présente les mesures de prévention en suivant l'ordre chronologique du travail des peintres, de l'acquisition de la peinture jusqu'au séchage. Au sommaire: renseignements à demander au fournisseur; classement des peintures; classement des espaces à mettre en peinture; méthodes d'application; éclairage antidéflagrant; ventilation antidéflagrante; protection individuelle; organisation du travail de mise en peinture; problèmes d'ambiance posés par la mise en peinture; mesures à prendre après la mise en peinture.
Comisión de seguridad en la industria siderometalúrgica, Avenida José Cueto 40, Avilés, Espagne, 1971. 18p. Illus.

CIS 73-1073
Department of Labour
Règlement de 1971 relatif à la peinture par pulvérisation [Australie - Australie occidentale]
Spray Painting Regulations, 1971 [Australia - Western Australia] [en anglais]
Au sommaire: spécifications relatives aux cabines de pulvérisation; ventilateurs d'extraction ou appareils apparentés; systèmes de chauffage ou de préchauffage des peintures; appareils de protection respiratoire, combinaisons de travail et couvre-chef; obligation de se laver avant de quitter le travail; interdiction de fumer, de manger ou de boire sur les lieux de travail.
Government Gazette of Western Australia, 26 mai 1971, n°40, p.1800-1802.

1966

CIS 92-1062 Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet (du 5 avr. 1966) [Suisse]
Verordnung über die Verhütung von Unfällen und Berufskrankheiten beim Spritzen von Farben oder Lacken [en allemand]
Ordinanza concernente la prevenzione degli infortuni e delle malattie professionali nella verniciatura a spruzzo [en italien]
Au sommaire de cette ordonnance (entrée en vigueur le 1er mai 1966): champ d'application et définitions; dispositions générales (locaux, chapelles et postes de peinture au pistolet; travaux de peinture dans le bâtiment; travaux de peinture au pistolet en plein air, dans de grandes halles et de courte durée; travaux de peinture au pistolet à l'intérieur de réservoirs; ventilations et épurateurs; peinture électrostatique). En annexe: exemples illustrés de pratiques de travail sûres.
CNA, Section administration, Case postale 4358, 6002 Lucerne, Suisse, 1966. 14p. Illus.
http://www.admin.ch/ch/d/sr/8/832.314.12.de.pdf [en allemand]
http://www.admin.ch/ch/i/rs/8/832.314.12.it.pdf [en italien]
http://www.admin.ch/ch/f/rs/8/832.314.12.fr.pdf [en français]

1961

CIS 93-1419 Loi n°706 du 19 juillet 1961 concernant l'emploi de blanc de plomb dans la peinture [Italie]
L. 19.7.1961, n.706 - Impiego della biacca nella pittura [en italien]
Cette loi interdit, de manière générale, l'emploi dans les peintures et les vernis de carbonate de plomb (blanc de plomb), de sulfate de plomb et autres pigments contenant ces substances; toutefois les peintures blanches renfermant moins de 2% Pb peuvent être employées. Certaines dérogations sont prévues dans d'autres dispositions, mais l'emploi des femmes et des mineurs dans les lieux où du carbonate de plomb est mis en œuvre est toujours interdit. Des mesures spéciales sont prévues pour l'étiquetage, la manutention et la pulvérisation de ces substances, pour leur emploi dans les vernis, pour la fourniture de vêtements de protection, pour les équipements de protection individuelle de même que pour la déclaration des cas d'intoxication au plomb et la surveillance médicale.
Dans: Zucchetti R., Igiene del lavoro e prevenzione delle malattie professionali, Buffetti Editore, Via Sud Africa 29, 00144 Roma, Italie, 1987 (ISBN 88-19-48201-0, prix: ITL 60.000), p.337-340. Egalement dans: Gazzetta ufficiale, 9 août 1961, n°197.

1949

CIS 92-1084 Ordonnance concernant les mesures à prendre pour prévenir les accidents dans les travaux du bâtiment en cas d'emploi d'échafaudages suspendus à plate-forme mobile pour travaux de crépissage, peinture, etc. (du 27 mai 1949) [Suisse]
Verordnung über die Verhütung von Unfällen bei Hochbauarbeiten unter Verwendung von Hängegerüsten mit beweglicher Plattform für Verputz-, Malerarbeiten usw. [en allemand]
Ordinanza concernente le misure da prendere per prevenire gli infortuni nell'edilizia in caso d'impiego di ponti sospesi a piattaforma mobile per lavori di intonacatura, pittura, ecc. [en italien]
Cette ordonnance (entrée en vigueur le 1er juin 1949) concerne les dimensions et autres spécifications des échafaudages suspendus utilisés dans l'industrie du bâtiment.
CNA, Section administration, Case postale 4358, 6002 Lucerne, Suisse, 1949. 6p. Illus.

1921

CIS 89-1765 Convention 13 concernant l'emploi de la céruse dans la peinture [OIT]
Convention 13 concerning the use of white lead in painting [ILO] [en anglais]
Convenio 13 relativo al empleo de la cerusa en la pintura [OIT] [en espagnol]
Un des premiers instruments internationaux jamais adoptés concernant la prévention, cette convention interdit l'utilisation de la céruse (blanc de plomb) et du sulfate de plomb, et de tous produits contenant ces pigments, dans les travaux de peinture intérieure des bâtiments (sauf exceptions). Même quand l'utilisation de ces substances est permise, les enfants mineurs et les femmes ne sont pas autorisés à effectuer des travaux de peinture en les utilisant. La Convention prescrit également les règles de sécurité et d'hygiène à suivre lors l'utilisation de ces produits.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 1921. 4p.
http://www.ilo.org/ilolex/cgi-lex/convde.pl?C013 (Convention 13) [en anglais]
http://www.ilo.org/ilolex/cgi-lex/convdf.pl?C013 (Convention 13) [en français]
http://www.ilo.org/ilolex/cgi-lex/convds.pl?C013 (Convenio 13) [en espagnol]

< précédent | 1... 8, 9, 10, 11, 12, 13