ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Plomb et composés - 901 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Plomb et composés

1985

CIS 86-691 Gu X.
Expérience acquise en matière de prévention de l'intoxication saturnine dans la République populaire de Chine
Experience in controlling lead poisoning in the People's Republic of China [en anglais]
Résumé du travail accompli pour prévenir l'intoxication par le plomb dans l'industrie chinoise (surveillance médicale des travailleurs, établissement de limites d'exposition, recherches sur les indicateurs de dépistage précoce, amélioration des conditions de travail). Les concentrations maximales admissibles ont été fixées à 0,03mg/m3 pour les fumées de plomb et à 0,05mg/m3 pour les poussières de plomb.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 1985, vol.11, supplément 4, p.16-19. 5 réf.

CIS 86-689 Gu X.
Rôle de la détection précoce dans la prévention des maladies professionnelles - Bilan de l'¿uvre accomplie dans la République populaire de Chine
The role of early detection in the prevention of occupational disease - A review of work in the People's Republic of China [en anglais]
L'importance des indices d'exposition pour le dépistage précoce des intoxications professionnelles est illustrée par l'exemple de la recherche des protoporphyrines de zinc dans le sang en cas d'intoxication saturnine. Bref historique des progrès réalisés en Chine dans la détection de l'intoxication saturnine. Recommandations: les recherches sur les indices de détection précoce devraient se concentrer sur les méthodes appropriées pour les soins primaires de santé; les indices devraient être en harmonie avec les normes internationales; la surveillance du milieu et les recherches sur le dépistage précoce devraient aller de pair; la recherche sur le dépistage précoce devrait être intégrée dans la pratique des examens de santé.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 1985, vol.11, supplément 4, p.7-9. 6 réf.

CIS 86-131 Walkinshaw J.R.
Dosage du plomb dans le sang: méthodes, précision et tendances dans les résultats
Blod lead analyses: methods, proficiency and trends in results [en anglais]
Les 3 principales techniques employées pour le dosage du plomb dans le sang (extraction/colorimétrie, coulométrie anodique, absorption atomique) et les programmes visant à évaluer leur précision sont décrits. Les analyses effectuées au cours des 6 dernières années par le Laboratoire des maladies professionnelles de l'Ontario sont passées en revue. Ces données indiquent qu'en moyenne, les concentrations de plomb dans le sang des travailleurs sont en voie de diminution.
Occupational Health in Ontario, automne 1985, vol.6, n°4, p.170-176.

CIS 86-151 Baker E.L., White R.F., Pothier L.J., Berkey C.S., Dinse G.E., Travers P.H., Harley J.P., Feldman R.G.
Neurotoxicité professionnelle du plomb: atténuation des effets sur le comportement après réduction de l'exposition
Occupational lead neurotoxicity: improvement in behavioural effects after reduction of exposure [en anglais]
Suite de l'étude analysée sous CIS 85-125. Après une réduction significative de l'exposition professionnelle au plomb (limitation de la teneur en plomb sanguin à moins de 50µg/dL), les auteurs ont observé pendant 2 ans le comportement des travailleurs exposés et des témoins. La baisse de la concentration de plomb s'est accompagnée d'une réduction extrêmement significative des indices de tension, de colère, de dépression, de fatigue et de confusion mentale. D'autres indices du comportement ont également accusé une amélioration. L'étude confirme la valeur de la norme d'exposition au plomb.
British Journal of Industrial Medicine, août 1985, vol.42, n°8, p.507-516. Illus. 31 réf.

CIS 85-2011 Watanabe T., Fujita H., Koizumi A., Chiba K., Miyasaka M., Ikeda M.
Niveaux de base des taux de plombémie chez les fermiers japonais
Baseline level of blood lead concentration among Japanese farmers [en anglais]
La concentration en plomb de 2583 échantillons de sang, provenant de fermiers de diverses régions du Japon, a été déterminée afin d'établir des courbes de référence fiables. Les données suivaient une distribution log-normale avec une moyenne géométrique de 48,6±1,5µg/L pour les hommes et de 32,1±1,5µg/L pour les femmes. Ces niveaux sont parmi les plus faibles de ceux observés dans les pays industrialisés dans le monde. La différence liée au sexe était significative alors que celle liée aux saisons ne l'était pas. Les habitudes alcooliques et tabagiques avaient une influence directe sur une augmentation du taux de plomb dans le sang, surtout chez les hommes.
Archives of Environmental Health, mai-juin 1985, vol.40, n°3, p.170-176. Illus. 39 réf.

CIS 85-1678 Coulonges P.
Les neuropathies optiques toxiques au plomb (A propos d'un cas chez un travailleur exposé pendant vingt ans au risque saturnin)
Thèse de médecine basée sur l'observation d'une neuropathie optique rétrobulbaire chez un sujet ayant travaillé pendant 20 ans dans une usine de récupération de plomb et atteint de saturnisme.
Université Paris VII, Faculté de médecine Xavier Richat, Paris, France, 1985. 127p. 75 réf.

CIS 85-1670 Kirkby H., Gyntelberg F.
Pression sanguine et autres facteurs de risque cardiovasculaire associés à une exposition prolongée au plomb
Blood pressure and other cardiovascular risk factors of long-term exposure to lead [en anglais]
Etude du risque coronarien chez 96 travailleurs de la métallurgie du plomb exposés pendant 9 à 45 ans à de fortes concentrations de ce métal, ainsi que chez des témoins appariés non exposés. Le risque coronarien et la pression sanguine étaient plus élevés chez les travailleurs du plomb.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, fév. 1985, vol.11, n°1, p.15-19. 14 réf.

CIS 85-1665 Jeyaratnam J., Devathasan G., Ong C.N., Phoon W.O., Wong P.K.
Examens neurophysiologiques chez des travailleurs exposés au plomb
Neurophysiological studies on workers exposed to lead [en anglais]
L'étude a porté sur 46 travailleurs exposés à la fois à du plomb inorganique et à du plomb organique sur leur lieu de travail (plombémie moyenne: 2,35µmol/L) et 64 travailleurs non exposés (plombémie moyenne: 0,76µmol/L). Des altérations neurologiques significatives ont été mises en évidence chez les travailleurs exposés, elles comprenaient: un ralentissement des vitesses de conduction des nerfs médian et postérieur du tibia; des potentiels somatosensoriels évoqués prolongés pour les mêmes nerfs; une latence distale prolongée. Aucune anomalie n'est apparue sur les EEG des travailleurs exposés. La mesure des vitesses de conduction nerveuse, des potentiels somatosensoriels évoqués et de la latence distale permettent de dépister les lesions neurologiques subcliniques chez les travailleurs exposés au plomb.
British Journal of Industrial Medicine, mars 1985, vol.42, n°3, p.173-177. 12 réf.

CIS 85-1332 Lerner S.I., Hogan D.J.
Utilisation du sulfure de sodium pour détecter la contamination par le plomb
Detection of inorganic lead contamination with sodium sulfide [en anglais]
Description d'une méthode qualitative de dépistage de la présence de plomb sur la peau et sur d'autres surfaces. Elle est basée sur le développement d'une couleur allant du brun au noir due au sulfure de plomb produit par la réaction de la solution de sulfure de sodium avec le plomb. Cette méthode permet de faciliter la formation des travailleurs et contribue à réduire leur exposition ainsi que celle de leurs familles au plomb.
Journal of Occupational Medicine, avr. 1985, vol.27, n°4, p.293-294. 8 réf.

CIS 85-1368 Harlan W.R., Landis J.R., Schmouder R.L., Goldstein N.G., Harlan L.C.
Plombémie et pression sanguine - Relation entre la population américaine adolescente et adulte
Blood lead and blood pressure - Relationship in the adolescent and adult US population [en anglais]
Cette étude s'appuie sur les données issues d'une enquête nationale conduite aux USA sur la santé et la nutrition entre 1976-1980. Les taux de plomb sanguin des sujets ayant une pression diastolique élevée (>90mm Hg) du groupe d'âge 21-55 ans étaient significativement plus élevés que ceux des sujets dont la pression sanguine était normale. Cette relation n'a pas été observée dans le groupe d'âge 56-74 ans. En raison de la nature même de l'enquête, aucune causalité n'a pu être déduite.
Journal of the American Medical Association, 25 janv. 1985, vol.253, n°4, p.530-534. Illus. 28 réf.

1984

CIS 90-1961
Joint Group of Experts on the Scientific Aspects of Marine Pollution (GESAMP)
Revue des substances potentiellement nocives - Cadmium, plomb et étain
Review of potentially harmful substances - Cadmium, lead and tin [en anglais]
Cette étude bibliographique porte sur les effets du cadmium, du plomb et de l'étain sur l'environnement marin et sur les effets de la pollution marine chez l'homme. Environ 5% du cadmium ingéré est absorbé et va principalement se concentrer dans les reins. L'intoxication par le cadmium conduit à une dysfonction rénale. Environ 10% du plomb ingéré est absorbé, les plus fortes concentrations étant signalées chez les bébés. Les principaux tissus-cibles sont le système hématopoiétique et le système nerveux. L'absorption gastro-intestinale d'étain inorganique est faible. Les plus fortes concentrations se rencontrent dans les os et les poumons. Quant aux composés organostanniques, ils présentent une toxicité extrêmement variable. Pour les 3 métaux, c'est l'alimentation qui est la principale source d'exposition, mais, dans des conditions normales, les poissons et produits de la mer ne semblent pas devoir représenter une part notable de l'apport métallique quotidien. Ce rapport est également disponible en français, espagnol et russe chez les organisations qui soutiennent le GESAMP.
Organisation mondiale de la santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse, 114p. Illus. Bibl.

CIS 89-1501 Plomb
Blei [en allemand]
Lead [en anglais]
Bly [en suédois]
Il piomo [en italien]
El plomo [en espagnol]
Renseignements pratiques sur les risques d'exposition au plomb.
Fédération Internationale des Organisations de Travailleurs de la Métallurgie, 54 bis, route des Acacias, 1227 Genève, Suisse, 1984. 5p. Illus.

CIS 86-1104 Itoh Y., Ohtani M., Niiya Y., Shima S.
Relation entre la concentration de vanadium sanguin et le taux de plomb sanguin chez les personnes exposées au plomb
L'analyse du sang de travailleurs bien portants de la sidérurgie exposés au plomb a révélé qu'il existait une corrélation entre le taux de plomb et la concentration de vanadium dans le sang et que l'activité de l'ALA-D sanguin diminuait au fur et à mesure que le taux de vanadium sanguin augmentait.
Medicine and Biology, août 1984, vol.109, n°2, p.109-112. Illus. 9 réf.

CIS 86-1101 Itoh Y., Ohtani M., Niiya Y., Shima S.
Relation entre le taux de vanadium sanguin et la concentration d'acide biliaire sérique chez des travailleurs exposés au plomb
Résultats de mesures du taux de plomb et de vanadium sanguins chez des travailleurs de la sidérurgie en bon état de santé, exposés au plomb, et comparaison avec les relevés de la concentration sérique d'acides biliaires et de plusieurs enzymes. Une corrélation significative n'a été relevée qu'entre le taux de vanadium et la concentration d'acides biliaires. Ceci tend à prouver que le vanadium inhibe la fonction sécrétrice de la vésicule biliaire.
Medicine and Biology, août 1984, vol.109, n°2, p.113-115. Illus. 9 réf.

CIS 86-85 Kalnas J., Alleyne B.C.
Une évaluation de santé des travailleurs exposés au plomb dans les ateliers de réparation de radiateurs en Alberta
A health assessment of workers exposed to lead in radiator shops in Alberta - 1983 [en anglais]
Les valeurs de protoporphyrine de zinc (PPZ) de l'acide amino-lévulinique urinaire (AAL U) et du plomb sanguin (PbS) ont été mesurées chez 142 employés d'ateliers de réparation de radiateurs de l'Alberta, Canada. Des symptômes compatibles avec une intoxication saturnine ont été observés chez les travailleurs ayant au plus 2 ans d'ancienneté lorsque leur PPZ était >0,35µmol/L avec un PbS <2,0µmol/L. Des niveaux d'AAL U >75µmol/L associés à un niveau moyen de PbS de 2,8µmol/L chez les travailleurs ayant plus de 4 ans d'ancienneté font de l'AAL U un indicateur d'exposition à plus long terme. La PPZ, par contre, est un meilleur paramètre de dépistage biologique de l'exposition chronique au plomb que ne l'est la mesure du taux de plomb sanguin.
Alberta Workers' Health, Safety and Compensation, Occupational Health and Safety Division, 10709 Jasper Ave., Edmonton, Alberta T5J 3N3, Canada, 31 juil. 1984. 68p. Illus. 32 réf. Annexes.

CIS 85-1953 De Freitas Sousa M.G., Sales de Carvalho R.D., Galvão Spínola A.
Hémoglobine AS chez des travailleurs exposés au plomb inorganique
Hemoglobina AS em trabalhadores expostos ao chumbo inorgânico [en portugais]
Une étude qui a porté sur un échantillon de 204 travailleurs de la métallurgie du plomb n'a révélé aucune différence dans le taux de plomb sanguin entre les travailleurs ayant une hémoglobine normale et les travailleurs présentant des anomalies de l'hémoglobine (Hb AS et Hb AC). Cette constatation donne à penser que l'exposition au plomb n'affecte pas différemment les travailleurs porteurs d'anomalies de l'hémoglobine (phénomène relativement courant dans la population noire du Brésil) et les autres travailleurs.
Revista brasileira de saúde ocupacional, avr.-juin 1984, vol.12, n°46, p.14-16. 16 réf.

CIS 85-1929 Arhipova O.G., Bezel' V.S., Pavlovskaja N.A., Širokov Ju.G., Semenova L.S., Helkovskij N.A., Makedonskaja R.N., Koroleva E.P., Ivanova N.Ju.
Corrélation quantitative entre concentrations de plomb dans l'air et dans les fluides organiques des travailleurs
Količestvennye sootnošenija meždu koncentracijami svinca v vozduhe i biosredah organizma čeloveka [en russe]
Les concentrations atmosphériques de plomb ont été mesurées dans 3 entreprises (industrie des métaux non ferreux, une imprimerie, une fabrique d'accumulateurs) et ont été comparées aux taux de plomb sanguins et urinaires des travailleurs de ces entreprises. Les concentrations de plomb dans les fluides organiques correspondaient à une distribution log-normale et étaient en bonne corrélation avec les concentrations de plomb dans l'air des ateliers. Les équations de régression décrivant les corrélations divergeaient légèrement de celles obtenues avec d'autres travailleurs en raison des différences dans la plage des niveaux d'exposition couverte par les équations.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1984, n°2, p.21-24. Illus. 10 réf.

CIS 85-1373 Niculescu T., Dumitru R., Hörer O., Botha V.
La protoporphyrine érythocytaire libre dans l'exposition et l'intoxication professionnelles par le plomb
Etude de la protoporphyrine érythocytaire libre (PEL) corrélée à la plombémie (PbS) et la concentration de l'acide delta-aminolévulinique urinaire (ALA-U) chez 20 sujets exposés, 25 sujets intoxiqués en comparaison avec un groupe de 20 sujets témoins. Dans les groupes exposé et intoxiqué, les valeurs de PEL, PbS et ALA-U sont supérieures à celles des témoins pour p inférieur à 0,001. PEL et PbS sont plus élevées chez les intoxiqués que chez les exposés pour p inférieur à 0,005. Chez les sujets exposés et intoxiqués, il existe une forte corrélation (r = 0,70-0,75) entre PEL et PbS, une corrélation moyenne (r = 0,68) entre PEL et ALA-U et une corrélation faible (r = 0,32-0,60) entre PbS et ALA-U. Le dosage de la PEL est un test sensible de l'action du plomb, surtout à faibles concentrations dans l'air, et un test utile pour le dépistage de l'intoxication chronique.
Archives des maladies professionnelles, 1984, vol.45, n°2, p.87-90. Illus. 10 réf.

CIS 85-1076 deSilva P.E.
Taux de plomb sanguin et correction fondée sur l'hématocrite
Blood lead levels and the haematocrit correction [en anglais]
Arguments théoriques, renforcés par des données expérimentales, en faveur d'une prise en compte de l'hématocrite pour le dosage du plomb sanguin. Comme la quasi-totalité du plomb sanguin est concentrée dans les érythrocytes, cette correction est particulièrement justifiée en cas d'hématocrite faible (comme c'est fréquemment le cas dans l'intoxication saturnine).
Annals of Occupational Hygiene, 1984, vol.28, n°4, p.417-428. Illus. 16 réf.

CIS 85-1061 Ikeya Y., Sakai T., Yanagihara S., Ushio K.
Méthodes de détermination des concentrations de plomb plasmatique et relations entre le plomb plasmatique et d'autres paramètres de l'exposition au plomb
Les auteurs ont étudié la plage linéaire de mesure et les coefficients de variation enregistrés lors du dosage du plomb plasmatique (Pb-P) par la méthode d'absorption atomique de Silva. Les constituants du plasma n'avaient que peu d'effets sur le dosage, ainsi que le montre la méthode par étalonnages. Chez 48 travailleurs du plomb, le taux de plomb sanguin (Pb-S) variait entre 3,8 et 65,3µg/100g (moyenne: 18,9µg/100g) et le taux de Pb-P de 0,03 à 1,3µg/dL. Une corrélation relativement étroite a été observée entre le Pb-P et le Pb-S (r=0,729). Le plomb érythrocytaire (Pb-E) a été calculé et le rapport Pb-P/Pb-E a été évalué à 0,83%. Le taux de Pb-P était étroitement lié à la concentration de plomb urinaire (r=0,862). Les coefficients de corrélation du Pb-P avec l'activité de l'ALAD et l'ALA urinaire et avec les concentrations de coproporphyrines étaient de -0,637, 0,461 et 0,204 respectivement.
Japanese Journal of Traumatology and Occupational Medicine, mars 1984, vol.32, n°3, p.236-241. Illus. 14 réf.

CIS 85-1055 Valentino M., Coppa G., Ruschioni A.
Grossesse chez une travailleuse exposée au plomb
Gravidanza in un'operaia esposta al piombo [en italien]
Etude du cas d'une femme employée pendant 16 ans dans un atelier d'émaillage de produits céramiques. Elle a eu au cours d'une période de 6 ans une fausse couche et 2 mort-nés. Ses taux élevés de plomb sanguin et urinaire suggèrent, en l'absence de toute autre anomalie anatomique, génétique ou biochimique, que ces 3 morts f¿tales sont dues à une intoxication saturnine. Elle a bien mené à terme une 4ème grossesse après traitement à l'EDTA et cessation de l'exposition au plomb.
Medicina del lavoro, juil.-août 1984, vol.75, n°4, p.296-299. 20 réf.

CIS 85-1105 Fujino T., Matsuo K., Itai Y.
Surveillance médicale des plombiers de la région de Minamata
Résultats d'examens médicaux pratiqués chez des plombiers employés par la Chisso Corporation de Minamata en 1974 (2 étaient encore en poste à cette date, 20 avaient quitté l'usine après en moyenne 16,9 ans d'ancienneté). En plus des symptômes subjectifs et des observations physiques, les examens ont porté sur l'évaluation de la plombémie (maximum 38,4µg/dL) et le dosage du plomb urinaire (avant et après administration de EDTA calcique). La vitesse de conduction nerveuse a également été mesurée chez certains travailleurs. A la suite de ces examens, on a diagnostiqué des cas de saturnisme dont 3 évidents et 4 présumés.
Labour and Medicine, avr. 1984, n°20, p.30-49. Illus. 10 réf.

CIS 85-710 Chavalitnitikul C., Levin L., Chen L.C.
Etude et modèles d'exposition globale au plomb des travailleurs d'une fabrique de batteries
Study and models of total lead exposures of battery workers [en anglais]
Des corrélations mathématiques entre le niveau de plomb sanguin et le taux de protoporphyrine de zinc en tant que variable dépendante des sources d'exposition au plomb ont été établies; elles se sont avérées être de très fortes relations log-log. L'analyse statistique sur ordinateur a révélé que les surfaces corporelles et les surfaces de travail contaminées jouent un rôle très significatif pour le niveau d'exposition.
American Industrial Hygiene Association Journal, déc. 1984, vol.45, n°12, p.802-808. 32 réf.

CIS 85-695 Règlement sur les fabriques et les machines (plomb), 1984 [Malaisie]
Factory and Machinery (Lead) Regulations 1984 [Malaysia] [en anglais]
Règlement (entrée en vigueur: 1 mars 1984) promulgué en application de la loi malaise de 1967 sur les fabriques et les machines. Au sommaire: généralités; limites admissibles d'exposition; surveillance de l'exposition; méthodes à appliquer pour l'observation des règlements; protection respiratoire; vêtements et équipement de protection; ordre et propreté; installations et pratiques sanitaires; surveillance médicale; déplacement des travailleurs exposés; information et formation du personnel; signaux d'avertissement; tenue d'un registre; sanctions.
Government Gazette (Malaysia), 23 fév. 1984, n°10, p.159-175.
http://dosh.mohr.gov.my/koperat/LAW/Factories%20and%20Machinery%20Act%201967%20(Act%20139)/Regulations/pua060y84-lead/pua0060y1984.pdf [en anglais]

CIS 85-476 Williams M.K.
Tests biologiques d'imprégnation saturnine après exposition massive de courte durée
Biological tests of lead absorption following a brief massive exposure [en anglais]
Un travailleur du bâtiment a subi une exposition massive de très courte durée à des fumées de plombb en contaminant et fumant des cigarettes roulées à la main. Son taux de plomb sanguin s'est élevé rapidement à 300µg/dL, mais ses taux de protoporphyrine érythrocytaire de zinc, de plombb urinaire et de coproporphyrine urinaire n'ont pas augmenté. Il est suggéré que seul le taux de plombbémie est valable pour déterminer une exposition massive de très courte durée.
Journal of Occupational Medicine, juil. 1984, vol.26, n°7, p.532-533. 1 réf.

CIS 85-405
(Arbetarskyddsstyrelsen)
Plomb
Bly [en suédois]
Ce règlement (entrée en vigueur: 1 juil. 1985) s'applique à tous les travaux en rapport avec la production, l'utilisation et la manutention du plomb et des matériaux contenant du plomb (à l'exception de ceux qui contiennent moins de 1% de plomb et des travaux miniers). Au sommaire: définitions; règles générales de sécurité; marquage; limites d'utilisation de certains produits à base de plomb; précautions à prendre pour l'exécution de tâches telles que le nettoyage de câbles en plomb ou d'accumulateurs; soudage et coupage; équipement et locaux; ordre et propreté; équipement de protection individuelle; vêtements de travail et de protection; surveillance des concentrations de plomb dans l'air; contrôle médical; dispositions particulières. Commentaires détaillés.
LiberDistribution, 162 89 Stockholm, Suède, 24 sept. 1984. 27p.

CIS 85-452 Wrangskog K.
Comparaisons inter-laboratoires de dosages du plomb sanguin
Interlaboratoriekontroll avseende bestämning av bly i blod [en suédois]
Les dosages du plomb sanguin doivent être fiables, car ils servent de base aux mesures de prévention. Des comparaisons ont été faites entre laboratoires pour déterminer cette fiabilité. Des échantillons identiques de sang humain renfermant du plomb "naturel" et du plomb ajouté ont été analysés par 20 laboratoires utilisant chacun la méthode de son choix. L'exactitude des mesures était plus grande à l'intérieur d'un même laboratoire qu'entre laboratoires. Elle était indépendante de la méthode utilisée. Une limite de tolérance a été calculée et proposée dans ce domaine. La probabilité de décisions erronées en matière de prévention a été également calculée.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1984. 25p. 14 réf.

CIS 85-140 Mantere P., Hänninen H., Hernberg S., Luukkonen R.
Enquête prospective sur les effets psychologiques de l'exposition à de faibles concentrations de plomb
A prospective follow-up study on psychological effects in workers exposed to low levels of lead [en anglais]
Résultats de tests (intelligence, mémoire, fonction oculomotrice, vigilance, personnalité) auxquels a été soumis un groupe de 89 travailleurs avant son entrée en emploi dans une fabrique d'accumulateurs, en 1975, puis 24, 16 et 11 des membres restants du même groupe après 1, 2 et 4 années de travail respectivement. La concentration moyenne de plomb (Pb) sanguin pondérée dans le temps se situait entre 0,68 et 2,17µmol/L. Initialement, les performances psychologiques moyennes étaient similaires chez les travailleurs exposés au plomb et chez un groupe témoin non exposé. Pour certains des tests, l'effet d'apprentissage, qui était manifeste chez les témoins pendant la période d'observation, était pratiquement inexistant chez les travailleurs du Pb. Une atteinte significative de l'intelligence visuelle et des fonctions oculomotrices a été constatée au bout de 2 années. Le test d'assemblage de cubes et le test de coordination de Santa Ana se sont révélés les plus aptes à mettre en évidence une atteinte due au Pb. Bien que l'atteinte causée soit mineure, certaines fonctions nerveuses supérieures n'en sont pas moins affectées par des concentrations relativement faibles de Pb (excédents de l'ordre de 1,45µmol/L).
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, fév. 1984. vol.10, n°1, p.43-50. Illus. 25 réf.

CIS 85-125 Baker E.L., Feldman R.G., White R.A., Harley J.P., Niles C.A., Dinse G.E., Berkey C.S.
Neurotoxicité du plomb en milieu professionnel: évaluation comportementale et électrophysiologique
Occupational lead neurotoxicity: a behavioural and electrophysiological evaluation [en anglais]
Des épreuves neurocomportementales et électrophysiologiques ont été pratiquées chez 99 travailleurs d'une fonderie, exposés au plomb, et chez 61 témoins. Les taux de plombémie actuels et passés ont servi à évaluer les niveaux d'absorption du plomb, qui ne dépassaient jamais 90µg/100mL. Aucun symptôme d'intoxication saturnine (faiblesse d'extension du poignet, colique) n'a été observé. La vitesse de conduction sensitivie dans le nerf sural était légèrement ralentie par l'exposition au plomb, mais la vitesse de conduction des nerfs cubital et péronier n'était pas touchée. Les fonctions neurocomportementales se détérioraient à mesure que le taux de plomb sanguin augmentait; aux concentrations de 40-60µg/100mL on a observé des troubles de la parole, de la vue, de la mémoire et des changements d'humeur. Ces effets augmentaient avec les concentrations de plomb.
British Journal of Industrial Medicine, août 1984, vol.41, n°3, p.352-361. Illus. 28 réf.

CIS 85-92 Manton W.I., Cook J.D.
Haute fiabilité (dilution d'isotope stable) des dosages de plomb dans le sérum et le liquide céphalorachidien
High accuracy (stable isotope dilution) measurements of lead in serum and cerebrospinal fluid [en anglais]
Description d'une méthode de détermination du plomb dans le sang, le sérum, l'urine et le liquide céphalorachidien. Cette méthode utilise la dilution d'isotopes stables et est plus fiable que n'importe quelle autre méthode de dosage du plomb. Elle a été utilisée en vue de déterminer les concentrations de plomb sérique et de plomb dans le liquide céphalorachidien chez des malades atteints d'affections du neurone moteur. Ces concentrations ne différaient pas de celles des patients atteints d'autres troubles neurologiques; on ne peut donc affirmer que l'exposition au plomb est à l'origine des affections du nerf moteur.
British Journal of Industrial Medicine, août 1984, vol.41, n°3, p.313-319. Illus. 27 réf.

CIS 84-1938 Chavalitnitikul C., Levin L.
Evaluation en laboratoire de techniques de prélèvement par frottis pour mesurer la contamination de surfaces par l'oxyde de plomb
A laboratory evaluation of wipe testing based on lead oxide surface contamination [en anglais]
Un générateur de poussières Wright a servi à produire des concentrations relativement uniformes d'oxyde de plomb sur les surfaces d'une chambre d'essais. Les frottis prélevés à l'aide de papier humide ont permis une amélioration de la récupération allant jusqu'à 90% des poussières déposées. La répétabilité des essais était excellente pour les surfaces non-poreuses. Les matériaux de prélèvement adhésifs, appliqués sous très forte pression, ont permis des récupérations allant jusqu'à 77% sur des surfaces poreuses. Les effets de techniques individuelles de frottis sur le rendement de la méthode sont également évoqués.
American Industrial Hygiene Association Journal, mai 1984, vol.45, n°5, p.311-317. Illus. 18 réf.

CIS 84-1943 Peltier A., Demange M., Guillemin C., Boulet A., Elcabache J.M.
Prévention du saturnisme. Bilan des contrôles en entreprises de 1971 á 1982
Les résultats de plus de 3000 analyses d'échantillons prélevés dans des entreprises françaises sont présentés par région, répartis selon le secteur d'activité et exprimés en fonction de la valeur limite d'exposition: 0,15mg/m3 pour le plomb métallique et ses composés ioniques (valeur proposée par la directive des Communautés européennes). La valeur limite était dépassée en moyenne dans 30% des cas, ce taux atteignant 50% dans les activités de récupération et fabrication des accumulateurs. Les niveaux d'empoussièrement sont encore fréquemment trop élevés malgré la réglementation française qui prend bien en compte le risque de saturnisme. Il est donc nécessaire de mettre en application cette réglementation.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1984, n°116, note n°1490-116-84, p.327-331. 6 réf.

CIS 84-1393 Campara P., D'Andrea F., Micciolo R., Savonitto C., Tansella M., Zimmermann-Tansella C.
Performance mentale des travailleurs présentant un taux de plomb sanguin inférieur à la valeur-seuil actuellement en vigueur
Psychological performance of workers with blood-lead concentration below the current threshold limit value [en anglais]
Compte rendu d'une étude qui a porté sur 40 travailleurs exposés, dont le taux de plomb sanguin (PbS) n'avait jamais dépassé 60µg/100ml, ainsi que sur 20 témoins appariés. La performance réalisée par les travailleurs chez qui l'on avait relevé peu de temps auparavant des taux de 45-60µg était significativement plus faible que celle des travailleurs dont le PbS était inférieur à 35µg/100ml; les symptômes physiques signalés étaient plus nombreux chez les premiers que chez les seconds. Au contraire, aucune différence significative n'a été relevée entre les travailleurs dont le PbS était inférieur à 35µg/100ml et les témoins non exposés, tant au niveau de la performance qu'en ce qui concerne le nombre de symptômes subjectifs. Le seuil de diminution de la performance se situe au-dessous du seuil biologique de 60µg/100ml actuellement admis.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 1984, vol.53, n°3, p.233-246. Illus. 30 réf.

CIS 84-1391 Triebig G., Weltle D., Valentin H.
Enquêtes sur la neurotoxicité des substances chimiques au poste de travail - V. Détermination de la vitesse de conduction sensorimotrice chez les personnes professionnellement exposées au plomb
Investigations on neurotoxicity of chemical substances at the workplace - V. Determination of the motor and sensory nerve conduction velocity in persons occupationally exposed to lead [en anglais]
Etude sur 4 vitesses de conduction nerveuse (VCN) chez 148 travailleurs d'une fabrique d'accumulateurs et chez 66 témoins. Comparativement aux témoins appariés par l'âge, les travailleurs du plomb présentaient un léger ralentissement de la VCN, avec des valeurs moyennes de 0,8-2,0m/s. Des corrélations significatives existaient entre les VCN, d'une part, et l'âge et le taux de plomb sanguin, d'autre part. Une relation dose-réponse n'a pu être établie que dans le cas d'un taux de plomb sanguin supérieur à 70µg/dl. Une exposition chronique au plomb qui se traduirait par la présence de moins de 70µg/dl de plomb dans le sang ne risque pas d'entraîner une baisse significative de la vitesse de conduction nerveuse.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 1984, vol.53, n°3, p.189-203. Illus. 42 réf.

CIS 84-1045 Aerts J., Mertani C., Dômont A., Pasquier P., Proteau J.
Anémie réfractaire et anémie saturnine - A propos d'un cas
Cas d'un travailleur qui avait travaillé 20 ans (de 1961 à 1980) dans une unité de récupération de plomb. En 1980 il est soustrait définitivement à l'exposition professionnelle, mais des anomalies hématologiques persistent. Les examens font conclure à une anémie réfractaire non sidéroblastique. Exposé des difficultés de diagnostic et d'établissement de la relation avec l'intoxication saturnine.
Archives des maladies professionnelles, 1984, vol.45, n°1, p.45-47.

1983

CIS 89-1793
Commission de l'URSS pour le PNUE
Plomb
Lead [en anglais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition (URSS): MAC (VLE) = 0,01mg/m3; MAC (VME) = 0,0007mg/m3.
Centre des projets internationaux, GKNT, Moskva, URSS, 1983. 40p. 268 réf.

CIS 85-1630 Facchetti S.
Techniques d'analyse des métaux lourds dans les fluides biologiques
Analytical techniques for heavy metals in biological fluids [en anglais]
Interventions présentées lors d'un cours organisé par les Communautés européennes au Centre de recherche d'Ispra (Italie, 22-26 juin 1981) dans le cadre de programmes liés à la sécurité et la santé au travail et à la protection de l'environnement avec la collaboration de la Direction de l'hygiène et de la sécurité (Luxembourg) et l'OMS. Les principaux métaux toxiques considérés sont le plomb, l'arsenic, le nickel et le cadmium. Les différentes techniques exposées comprennent entre autres le dosage des indicateurs biologiques (dose interne), l'analyse des éléments à l'état de trace, la spectrométrie d'absorption atomique et différentes applications voltamétriques.
Elsevier Science Publishers B.V., Molenwerf 1, P.O.Box 211, 1000 AE Amsterdam, Pays-Bas, 1983. 288p. Illus. Bibl.

CIS 85-1712 Suenaka T., Miyajima K.
Enquête prolongée d'hygiène du travail dans une usine de plombage en continu
Résultats de mesures des concentrations de zinc et de plomb dans l'air, ainsi que du taux de plomb sanguin et du taux de plomb et de coproporphyrines urinaires chez des travailleurs d'une installation de plombage (1971-1982). La méthode utilisée dans cette usine consiste à appliquer un alliage de plomb et de zinc sur une mince bande d'acier. Grâce à des améliorations apportées au procédé et à un contrôle des émissions, la concentration de plomb dans l'air a pu être réduite très rapidement. En revanche, il a fallu attendre 3 ans pour observer une baisse du taux de plomb urinaire. En 1977, la concentration de plomb dans l'air était <41µg/m3 et <5,2µg/m3 respectivement selon que les mesures avaient été effectuées par prélèvement individuel ou par prélèvement d'ambiance, et le taux de plomb sanguin était de 17±3,4µg/100g. En 1982, le taux moyen de plomb sanguin était de 12±2,7µg/100g et le taux de plomb urinaire de 14,6µg/L.
Proceedings of the Osaka Prefectural Institute of Public Health, sept. 1983, n°21, Edition of Industrial Health, p.11-16. Illus. 12 réf.

CIS 85-1654 Horiguchi S., Kiyota I., Teramoto K., Kageyama M., Tojo F., Nakaseko H.
Examens médicaux avec épreuves des fonctions hépatiques chez les travailleurs du plomb
Health examination with liver function tests of lead workers [en anglais]
Les valeurs moyennes des résultats des épreuves de la fonction hépatique de 42 travailleurs d'une raffinerie de plomb ne dépassaient par les plages normales. Une corrélation a été observée entre le taux d'acide aminolévulinique urinaire et l'activité de la cholinestérase sérique. Aux concentrations de plomb atmosphérique et de plomb sanguin étudiées (≤0,61mg/m3 et 43,44±21,80µg/100g respectivement), le plomb n'avait pas d'effet significatif sur la fonction hépatique.
Osaka City Medical Journal, sept. 1983, vol.29, n°1, p.93-97. Illus. 12 réf.

CIS 85-779 Vilar J., Moura M.A., Costa V.M.
Exposition professionnelle au plomb inorganique - enquête d'hygiène du travail
Exposição profissional ao chumbo inorgânico - um inquérito de campo de higiene do trabalho [en portugais]
Les concentrations de plomb inorganique sanguin ont été déterminées chez 1671 travailleurs, affectés à 124 postes de travail et 23 types d'activités. La valeur-seuil moyenne pondérée dans le temps pour le plomb inorganique (0,15mg/m3) a été dépassée dans 9 types d'activité et la valeur-seuil de l'exposition de courte durée (0,45mg/m3) a été dépassée dans 12 cas. La valeur limite de concentration du plomb sanguin (70µg/100mL) a été dépassée chez 34% des 973 travailleurs examinés. Il est suggéré d'établir un meilleur système de surveillance de l'exposition au plomb au Portugal.
Revista portuguesa de saúde pública, juil. 1983, vol.1, n°3, p.35-51. Illus. 29 réf.

CIS 85-411 Série sur la surveillance biologique des personnes exposées aux produits chimiques industriels: benzène, cadmium, solvants à base d'hydrocarbures chlorés, plomb, manganèse, titane, toluène
Human biological monitoring of industrial chemicals series: Benzene, cadmium, chlorinated hydrocarbon solvents, lead, manganese, titanium, toluene [en anglais]
L'information fournie pour chaque substance comprend les propriétés physico-chimiques, les effets sur la santé, le métabolisme, les indicateurs biologiques, les techniques de dosage en milieu biologique et leur évaluation, des conclusions et les besoins en matière de recherche. Les solvants étudiés incluent le chlorométhane, le bromoéthane, le dichlorométhane, le trichlorométhane, le tétrachlorure de carbone, le dichloro-1,2 éthane, le trichloro-1,1,1 éthane, le trichloréthylène, le tétrachloréthylène, le chlorure de vinyle et des anesthésiques (halothane, méthoxyflurane).
Commission des Communautés européennes, Direction générale "Marché de l'information et innovation", Bâtiment Jean Monnet, Luxembourg, 1983. 188p. Bibl.

CIS 84-2042 Phoon W.O., Ong C.N., Plueksawan W.
Enquête transversale sur l'état de santé des pompiers à Singapour
Cross sectional study on the health of fire fighters in Singapore [en anglais]
Compte rendu d'une enquête (questionnaire, épreuves fonctionnelles pulmonaires et mesures du plomb sanguin, examens audiométriques) à laquelle ont été soumis 506 membres en uniforme du corps de sapeurs pompiers de Singapour. Les valeurs moyennes de la capacité vitale et du VEMS présentaient des différences significatives selon les groupes ethniques (chinois, malais, indiens). La fonction pulmonaire était meilleure chez les pompiers que dans d'autres groupes étudiés précédemment, mais connaissait en revanche une altération plus rapide que dans ces autres groupes avec les années. Il résulte de ces constatations que les pompiers devraient utiliser plus fréquemment leur équipement de protection respiratoire qu'ils ne le font habituellement. Les examens audiométriques et les recherches de plomb dans le sang n'ont révélé aucune atteinte professionnelle.
Japanese Journal of Industrial Health - Sangyō-Igaku, nov. 1983. vol.25, n°6, p.463-470. Illus. 23 réf.

CIS 84-1988 Araki S., Murata K., Aono H., Yanagihara S., Ushio K.
Baisse comparée du taux de plomb sanguin et du taux de plomb mobilisé par le CaEDTA après cessation de l'exposition professionnelle: observation de longue durée chez deux travailleurs du plomb
A comparison of the diminution rates of lead in blood and lead mobilized by CaEDTA after termination of occupational exposure: A long-term observation in two lead workers [en anglais]
Une dose de 20mg/kg de CaEDTA a été administrée chaque semaine, pendant 3,5 ans, à 2 travailleurs du plomb de sexe masculin, après cessation de toute exposition professionnelle. La période biologique du plomb sanguin et du plomb urinaire mobilisé par le CaEDTA était de 4,8 et 3,3 ans respectivement pour l'un des sujets, qui comptait 28 années d'exposition, et de 3,3 et 2,0 ans pour l'autre sujet, qui avait été exposé 26 années durant. L'écart entre le rythme de diminution du plomb sanguin et le rythme de diminution du plomb mobilisé par le CaEDTA était significatif chez le second sujet.
Journal of Toxicology - Clinical Toxicology, 1983, vol.20, n°5, p.475-486. Illus. 21 réf.

CIS 84-1986 Colmenero J., Albaizar A.
ALAD - Utilité de ce paramètre en tant que test d'imprégnation saturnine, et relation avec les taux de plombémie et d'ALA-U
El ALA D: Fiabilidad de este parámetro como seguimiento de los saturnismos y su relación con cifras de plomo en sangre y ALA en la orina [en espagnol]
Afin de valider le test d'imprégnation saturnine qui consiste à déterminer dans les urines l'activité de la déshydratase de l'acide δ-aminolévulinique (ALAD), 119 travailleurs de mines de plomb et 15 témoins ont été soumis à ce test. De bonnes corrélations ont été trouvées entre les taux de plombémie et d'ALA-U - mais les inconvénients de la méthode sont également indiqués (il y a, lors des dosages dans l'urine, interférence avec d'autres substances et inhibition due à d'autres métaux).
Mapfre seguridad, 2e trimestre 1983, vol.3, n°10, p.15-19. Illus. 28 réf.

CIS 84-1918 De Rosa E., Toffolo D., Sigon M., Brighenti F., Gori G.P., Bartolucci G.B.
Evaluation des risques actuels d'intoxication saturnine dans l'industrie de la céramique
Evaluation of the current risk of lead poisoning in the ceramics industry [en anglais]
Le taux moyen de plomb sanguin a été mesuré à 5 reprises chez 94 travailleurs d'une fabrique de carreaux de céramique et une fois chez 221 travailleurs employés dans 5 autres entreprises. Une baisse de ce taux a été enregistrée par comparaison avec les résultats d'enquêtes antérieures. Les auteurs attribuent cette différence à l'utilisation de vernis à plus faible teneur en plomb. Les taux de plomb sanguin relevés étaient satisfaisants et se recoupaient avec les données concernant les travailleurs adonnés à la production de poterie artistique, qui est considérée comme une source moins dangereuse d'exposition au plomb.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, déc. 1983, vol.9, n°6, p.463-469. 22 réf.

CIS 84-1964 Gribova I.A., Evlaško Ju.P., Pavlovskaja N.A., Semenova L.S., Sorkina N.S.
Importance d'une analyse morphologique du sang à divers niveaux d'exposition au plomb
O značenii morfologičeskogo issledovanija krovi pri raznyh urovnjah vozdejstvija svinca [en russe]
Etude qui a porté sur 520 travailleurs employés dans des industries non précisées. Ces travailleurs ont été divisés en 3 groupes en fonction de leur exposition au plomb: concentrations ne dépassant pas la valeur-seuil soviétique, concentrations dépassant épisodiquement cette valeur-seuil et concentrations dépassant régulièrement cette valeur. La concentration de plomb dans le sang et dans d'autres tissus variait avec l'exposition. Le 1er groupe ne manifestait aucun signe d'anémie et présentait une réticulocytose discrète et quelques rares anomalies cellulaires. Dans le 2e groupe, 5% des sujets étaient anémiques, mais présentaient une morphologie sanguine peu différente de celle du 1er groupe. Le 3e groupe comportait 8,8% de sujets anémiques et quelques cas de réticulocytose prononcée avec un nombre élevé d'érythrocytes à granulation basophile. Sur le plan individuel, une relation quantitative manifeste existait entre les taux de plomb sanguin et urinaire et le nombre de réticulocytes et d'érythrocytes à granulation basophile.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1983, n°2, p.22-25. Illus. 8 réf.

CIS 84-1963 Karai I., Lee S.I., Horiguchi S., Fukumoto K., Matsumura S., Takise S.
Effets combinés du plomb et de l'EDTA sur l'activité de la ATPase (Na+,K+) dépendante de la membrane érythrocytaire
Combined effects of lead and EDTA on Na+,K+-ATPase activity of erythrocyte membranes [en anglais]
Etude de l'influence de l'EDTA sur l'activité de l'adénosinetriphosphatase ATPase (Na+, K+) dépendante chez 12 travailleurs d'une usine d'affinage du plomb. L'activité de l'ATPase était significativement plus grande avec l'EDTA que sans EDTA. L'activité enzymatique avec l'EDTA était minimale chez les témoins, plus grande chez 11 employés de bureau et maximale chez les travailleurs exposés au plomb. Une corrélation positive a été établie entre le plomb sanguin et l'activité enzymatique avec l'EDTA et l'activité sans l'EDTA. Une corrélation négative a été observée entre le sodium érythrocytaire et l'activité enzymatique avec l'EDTA et l'activité sans l'EDTA. Aucune relation n'a été constatée entre l'activité enzymatique et le potassium érythrocytaire. Lors d'expériences in vitro, l'addition de plomb à des fragments de membranes érythrocytaires a entraîné une baisse significative de l'activité enzymatique sans l'EDTA, mais aucun changement avec l'EDTA. Lors de l'introduction de plomb dans le sang, aucun changement significatif n'a été enregistré dans l'activité enzymatique, avec ou sans EDTA.
Journal of Toxicology and Environmental Health, oct.-déc. 1983, vol.12, n°4-6, p.721-730. Illus. 16 réf.

CIS 84-1675 Rosén I., Wildt K., Gulberg B., Berlin M.
Effets neurophysiologiques de l'exposition au plomb
Neurophysiological effects of lead exposure [en anglais]
22 variables neurophysiologiques ont été mesurées chez 3 groupes de travailleurs du sexe masculin exposés à des concentrations faibles, moyennes et élevées de plomb (Pb) dans une fabrique d'accumulateurs. Les résultats ont été reliés au degré d'exposition au Pb et aux concentrations de Pb et de protoporphyrines de zinc dans le sang. Une corrélation peu marquée, mais significative, a été observée entre l'exposition au Pb et la vitesse de conduction sensorimotrice dans les membres inférieurs, la vitesse de conduction dans les fibres motrices à contraction lente des membres supérieurs et les potentiels d'action des nerfs sensitifs. Les examens neurophysiologiques devraient faire partie de la surveillance médicale des travailleurs exposés au Pb.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, oct. 1983, vol.9, n°5, p.431-441. Illus. 36 réf.

CIS 84-1666 Ljubčenko N.N., Tišenina R.S., Kozlova N.I., Drozdova G.A., Hzardžjan V.G.
Taux de lipides athérogènes dans le sang de travailleurs exposés au plomb
Soderžanie aterogennyh lipidov v krovi u rabočih pri vozdejstvii svinca [en russe]
Résultats de mesures des lipides, du sucre et de l'insuline contenus dans le sang de 33 malades présentant des antécédents d'exposition au plomb, et de 21 travailleurs exposés à d'autres agents nocifs (bruit, vibrations, travaux pénibles). Les 2 groupes présentaient des taux élevés de lipides athérogènes (β-lipoprotéines, cholestérol et triglycérides). Chez les travailleurs exposés au plomb présentant des symptômes d'intoxication, le taux de β-lipoprotéines était plus faible que chez les travailleurs exposés asymptomatiques. Chez les travailleurs exposés présentant de graves symptômes, les taux de β-lipoprotéines ne s'écartaient pas de la normale. Les mesures de la charge lipidique n'ont révélé aucune pertubation des mécanismes régulateurs de la lipémie. Ainsi, l'exposition au plomb dans les conditions industrielles actuelles n'affecte pas plus le métabolisme des lipides que l'exposition à d'autres facteurs nocifs.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, janv. 1983, n°1, p.21-23. 19 réf.

CIS 84-1354 Boscolo P., Porcelli G., Menini E., Finelli V.N.
Le traitement de l'intoxication saturnine par association d'EDTA et de zinc: résultats préliminaires
EDTA plus zinc as therapy of lead intoxication: preliminary results [en anglais]
Présentation de 2 cas d'intoxication par le plomb. Les 2 malades avaient été hospitalisés à 2 reprises: la première fois, on leur avait administré 0,5g d'EDTA 2 fois par jour pendant 2 jours; la seconde fois, ce traitement avait été complété par l'administration quotidienne de 150mg de zinc pendant 5 jours, à partir du jour précédant l'administration d'EDTA. Grâce à ce traitement combiné, on a pu otenir une réduction plus sensible du taux d'ALA urinaire.
Medicina del lavoro, sept.-oct. 1983, vol.74, n°5, p.370-375. 21 réf.

CIS 84-1335 Kirkby H., Nielsen C.J., Nielsen V.K., Gyntelberg F.
Symptômes subjectifs après exposition prolongée chez les travailleurs de l'industrie de la récupération du plomb
Subjective symptoms after long-term lead exposure in secondary lead smelting workers [en anglais]
92 hommes et 4 femmes ont répondu à un questionnaire et ont été comparés à un groupe témoin apparié non exposé. Les taux de plomb sanguin étaient de 60µg/100ml chez environ 30% des travailleurs (la moyenne pour le groupe témoin était de 11µg/100ml); les taux de protoporphyrine de zinc étaient de 500µmol/mol Hb chez près de 18% des travailleurs (moyenne du groupe témoin: 68µmol/mol Hb). Il n'y avait pas de différence significative en ce qui concerne la fréquence de fatigue, de maux de tête, d'insomnie et de troubles digestifs; la nervosité était 4 fois plus fréquente dans le groupe témoin. Les symptômes subjectifs sont inutiles comme indicateurs précoces du saturnisme.
British Journal of Industrial Medicine, août 1983, vol.40, n°3, p.314-317. 11 réf.

< précédent | 1... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14 ...19 | suivant >