ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Plomb et composés - 901 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Plomb et composés

1977

CIS 77-1962 Cantrell A.C., Kilroe-Smith T.A., Simoes M.M., Border E.A.
L'influence du zinc et du pH sur le comportement de l'activité de la déshydrogénase de l'acide δ-aminolévulique chez des babouins exposés au plomb
The effect of zinc and pH on the behaviour of δ-aminolevulinic acid dehydratase activity in baboons exposed to lead. [en anglais]
Dans cette étude, l'activité de l'ALAD est tombée rapidement jusqu'à un niveau constant lorsque les taux de plomb sanguin ont dépassé la normale. Le zinc a activé cette enzyme et son effet antagonique sur l'inhibition par le plomb s'est confirmé. Les valeurs optimales du pH pour l'activité de l'ALAD ont été étudiées chez des babouins exposés et non exposés, avec et sans adjonction in vitro de zinc et de plomb.
British Journal of Industrial Medicine, mai 1977, vol.34, n°2, p.110-113. 20 réf.

CIS 77-1657 Le plomb
Lead [en anglais]
Propriétés; applications industrielles; risques (effets locaux et généraux; voies de pénétration dans l'organisme; intoxication aiguë ou chronique; feux et explosions, etc.). Symptômes; limites admissibles d'exposition professionnelle (valeurs-seuils, niveaux biologiques, etc.); mesures préventives (sélection du personnel; examens médicaux d'embaucche et visites périodiques; contrôle de l'exposition et prélèvements d'air; prélèvements biologiques; consignes à l'usage du service du feu et du personnel; équipement de protection individuelle; appareils respiratoires; contrôle de procédé; ventilation; élimination et récupération des déchets); transport; stockage; formation et encadrement du personnel; premiers soins. Glossaire.
Data sheet - Occupational Safety and Health No.G-1, Conseil canadien de la sécurité, 1765 St. Laurent Boulevard, Ottawa, Ontario K1G 3V4, Canada, 1977. 15p. Illus. 23 réf.

CIS 77-1762
Ministère du travail, Paris.
Décret n°77-282 du 15 mars 1977 modifiant les articles 10 à 16 du décret n°48-1901 du 11 déc. 1948.
Le décret du 11 déc. 1948 porte réglement d'administration publique en ce qui concerne les mesures particulières d'hygiène applicables dans les établissements dont le personnel exposé à l'intoxication saturnine. Les modifications du présent décret, qui concernent la surveillance médicale des travailleurs, portent sur les points suivants: certificat d'aptitude aux travaux comportant un risque d'intoxication saturnine; nature des examens d'embauche et de surveillance périodique; responsabilité et obligations de l'employeur (tenue d'un registre spécial, affichage, etc.).
Journal officiel de la République française, 25 mars 1977, vol.109, n°71, p.1636-1637.

CIS 77-1678 Baker E.L., Folland D.S., Taylor T.A., Frank M., Peterson W., Lovejoy G., Cox D., Housworth J., Landrigan P.J.
Saturnisme chez les enfants des travailleurs du plomb
Lead poisoning in children of lead workers. [en anglais]
Les résultats des examens effectués sur 91 enfants de travailleurs du plomb ont indiqué un taux de plomb sanguin >30µg/100ml pour 38 d'entre eux, et >80µg/100ml et/ou un taux de protoporphyrine érythrocytaire >190µg/100ml pour 10 d'entre eux. Les vêtements pollués semblaient constituer la cause principale de cette imprégnation.
New England Journal of Medicine, 3 fév. 1977, vol.296, n°5, p.260-261. Illus. 13 réf.

CIS 77-1640 Eller P.M., Haartz J.C.
Une étude des méthodes de dosage du plomb et du cadmium
A study of methods for the determination of lead and cadmium. [en anglais]
Résultats de l'étude de variantes des méthodes suivantes de dosage du plomb dans le sang et de dosage du cadmium et du plomb sur des filtres: méthode à la dithizone, spectrophotométrie d'absorption atomique à la flamme, spectrophotométrie d'absorption atomique avec nacelle en tantale, extraction/aspiration, et spectrophotométrie d'absorption atomique au four en graphite. Les variables à considérer étaient le type et la quantité d'acide, la méthode d'incinération, la grandeur de la portion aliquote, et le temps. L'exactitude était satisfaisante dans tous les cas. En raison de sa grande variabilité, la méthode avec la nacelle en tantale ne se prête pas aux dosages de routine.
American Industrial Hygiene Association Journal, mars 1977, vol.38, n°3, p.116-124. 17 réf.

CIS 77-1638 Joselow M.M., Flores J.
Application du test à la protoporphyrine de zinc pour le contrôle de l'exposition professionnelle au plomb
Application of the zinc protoporphyrin (ZP) test as a monitor of occupational exposure to lead. [en anglais]
La protoporphyrine de zinc est le principal métabolite anormal dû à l'effet de l'absorption chronique de plomb inorganique. Description d'un test très simple et rapide fondé sur une analyse fluorométrique ultrasensible de sang total dilué. Il existe une relation dose-réponse caractéristique entre la protoporphyrine de zinc et le plomb absorbé.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1977, vol.38 n°2, p.63-66. Illus. 1 réf.

CIS 77-1634 Bisby J.A., Ouw K.H., Humphries M., Shandar A.G.
Absorption de plomb et d'oxyde de carbone chez les agents de la circulation de Sydney
Absorption of lead and carbon monoxide in Sydney traffic policemen. [en anglais]
Les agents de police exposés au mouvement des véhicules à moteur présentaient un taux de plomb sanguin légèrement supérieur à celui des témoins, sans toutefois excéder les limites normales. Les taux de carboxyhémoglobine n'étaient pas liés à l'exposition professionnelle.
Medical Journal of Australia, 26 mars 1977, vol.1, n°13, p.437-439. 2 réf.

CIS 77-1625 Tola S., Nordman C.H.
L'usage de la cigarette et la plombémie chez des travailleurs exposés au plomb et dans un groupe témoin
Smoking and blood lead concentrations in lead-exposed workers and an unexposed population. [en anglais]
Les auteurs ont mesuré le plomb sanguin chez 335 hommes pris comme témoins et 2.209 travailleurs professionnellement exposés au plomb en vérifiant les antécédents de tous les sujets quant à l'usage du tabac. Aucune relation entre la cigarette et la plombémie n'a pu être établie chez les témoins non exposés, alors que, chez les travailleurs exposés, une relation dose-réponse a été observée entre ces 2 paramètres. Chez les fumeurs, le taux de plomb sanguin était plus élevé que chez les non-fumeurs dans une mesure statistiquement significative, ce qui s'explique probablement par la contamination des doigts et des cigarettes dans les lieux de travail exposés au plomb, plutôt que par la faible teneur en plomb des cigarettes. L'effet nocif du tabac sur le mécanisme de l'épuration bronchopulmonaire peut être un facteur synergique.
Environmental Research, avr. 1977, vol.13, n°2, p.250-255. 19 réf.

CIS 77-1620 Feldman R.G., Lewis J., Cashins R.
Effets subaigus des fumées d'oxyde de plomb sur les travailleurs des chantiers de démolition
Subacute effects of lead-oxide fumes in demolition workers. [en anglais]
Lettre à la rédaction où l'auteur expose les résultats d'enquêtes d'hygiène et de médecine du travail chez des oxycoupeurs au chalumeau et d'autres travailleurs occupés à démolir une charpente métallique recouverte de plusieurs couches de peinture au plomb. Les oxycoupeurs étaient exposés à des concentrations de particules de plomb de 15mg/m3 en moyenne et présentaient un taux moyen de plombémie de 79,5µg/100g (48,8µg/100g pour les autres travailleurs). Les données obtenues révèlent également une diminution de la vitesse de conduction des nerfs des péroniers (en moyenne 43,2m/s chez les oxycoupeurs, 49m/s chez les autres travailleurs, 54,09m/s chez les témoins).
Lancet, 8 janv. 1977, vol.1, n°8002, p.89-90. 4 réf.

CIS 77-1383 Watanabe T., Iwahana T., Ikeda M.
Etude comparative sur le dosage du plomb sanguin par spectrophotométrie d'absorption atomique avec flamme et sans flamme, avec et sans digestion humide
Comparative study on determination of lead in blood by flame and flameless atomic absorption spectrophotometry with and without wet digestion. [en anglais]
En raison de ses inconvénients méthodologiques (digestion par voie humide, spectrophotométrie d'absorption atomique avec flamme), la technique classique d'analyse a été comparée avec a) l'extraction directe par chélation (qui évite la digestion humide) associée à la spectrophotométrie d'absorption atomique avec flamme; b) la spectrophotométrie d'absorption atomique sans flamme; c) l'analyse automatique. Une bonne concordance a été observée entre les valeurs mesurées par 2 quelconques de ces méthodes, les coefficients de corrélation étant supérieurs à 0,8. Les résultats obtenus avec la 2e méthode se rapprochaient davantage de ceux de la 1re (c'est-à-dire la méthode classique, qui exige beaucoup de temps et de personnel). Avantages comparés des différentes méthodes. Il devrait être possible de réduire le volume de sang nécessaire sans nuire pratiquement à la précision, et ce, en ayant recours à l'extraction directe par chélation. Les auteurs estiment que cette dernière méthode permet à une seule personne d'analyser quelque 60 échantillons sanguins par jour.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 30 juin 1977, vol.39, n°2, p.121-126. Illus. 8 réf.

CIS 77-1381 Zielhuis R.L.
Deuxième Réunion internationale sur les niveaux admissibles d'exposition professionnelle au plomb inorganique
Second International Workshop on Permissible Levels for Occupational Exposure to Inorganic Lead. [en anglais]
D'après des travaux récents, les recommandations formulées lors de la 1re Réunion internationale sur les directives concernant la protection de la santé des travailleurs du plomb (Amsterdam, Pays-Bas, 1968) devraient être révisées. Ce rapport officiel de la 2e Réunion (21-23 sept. 1976, Laboratoire Coronel, Faculté de médecine, Université d'Amsterdam, Pays-Bas) définit les termes "concentration critique" pour une cellule ou un organe, "effet critique" et "réponse", et résume les débats et leurs conclusions sur les effets précoces. D'autres chapitres concernent les tests biologiques adaptés à divers objectifs, les relations entre tests biologiques et tests dans l'environnement, l'analyse du sang et la relation dose-réponse. Il a été décidé que le niveau individuel du plomb sanguin ne doit pas dépasser 60µg/100ml pour les travailleurs du sexe masculin et 40µg/100ml pour les travailleuses en âge de procréer.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 30 juin 1977, vol.39, n°2, p.59-72. 15 réf.

CIS 77-1086 Duprat P., Gradiski D.
Saturnisme expérimental chez le rat. Etude comparative de quelques méthodes de coloration des hématies à granulations basophiles.
Rapport sur des recherches effectuées au laboratoire de toxicologie de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), à Vand¿uvre (France). Des rats intoxiqués de façon sub-chronique, par voie orale, à l'acétate de plomb ont fait l'objet d'une étude hématologique approfondie dans le cadre de laquelle diverses méthodes de coloration (Loeffler, Manson-Schwartz, acridine-orange (AO), May-Grünwald-Giemsa (MGG)) et de numération ont été mises en ¿uvre et comparées. L'examen du sang circulant et de la moelle osseuse a révélé des modifications analogues à celles que l'on observe chez l'homme. A 8 semaines, la recherche des hématies à granulations basophiles (HGB) sur frottis est positive, mais les résultats des numérations dépendent du type de coloration et du mode d'expression des résultats: la coloration MGG provoque de nombreux artéfacts intra-érythrocytaires; la coloration AO est la plus sensible. La présence d'HGB ne peut être tenue pour pathognomonique d'une intoxication par le plomb, mais la fera soupçonner.
Archives des maladies professionnelles, déc. 1976, vol.37, n°12, p.835-844. 14 réf.

CIS 77-707 Kudo T.
Le risque de saturnisme associé à la fritte dans l'industrie céramique.
Résultats de cette étude: la solubilité sérique in vitro du plomb contenu dans la fritte était faible; chez la souris et le rat, la toxicité aiguë de la fritte était faible; chez le lapin, l'administration hebdomadaire d'une injection intrapéritonéale de fritte pendant 15 semaines a provoqué les symptômes caractéristiques du saturnisme. La toxicité de la fritte ressemble à celle du plomb soluble tel que l'acétate de plomb.
Journal of the Nagoya City University Medical Association, août 1976, vol.27, n°2, p.141-159. Illus. 20 réf.

1976

CIS 95-490
Health and Safety Executive
N'en parle pas aux copains!
Don't tell the lads [en anglais]
Cassette vidéo sur l'histoire d'un contrôle médical de routine révélant un taux de plombémie excessif chez un travailleur dans une usine de batteries.
CFL Vision, P.O. Box 35, Wetherby LS23 7EX, Royaume-Uni, 1976. Cassette vidéo. Durée: 26min. Prix: GBP 28,68 (location), GBP 85,10 (vente). ###

CIS 78-1031 Benvenuti F., Ciccarelli C.
Concentrations de plomb dans l'air des locaux de travail pendant la fabrication et le traitement des aciers au plomb
Concentrazioni di piombo nell'aria degli ambienti di lavoro durante la preparazione e le successive lavorazioni degli acciai al piombo [en italien]
Les concentrations de plomb varient considérablement d'une opération à l'autre. Les plus fortes concentrations ont été relevées lors de la coulée de l'acier dans les poches et lingotières (2,1mg/m3 au maximum en moyenne), à proximité de l'opérateur durant la décriquage des lingots à la meule (1,6mg/m3) et pendant le décapage et le coupage au chalumeau oxyacétylénique (2,9mg/m3). Les concentrations étaient inférieures à la valeur-seuil de 0,15mg/m3 lors du laminage. Des analyses biologiques ont confirmé l'exposition au plomb.
Securitas, nov.-déc. 1976, vol.61, n°11-12, p.500-505. 8 réf.

CIS 77-1665 Kirkov V.
Etude des modifications neurovégétatives dues à l'effet combiné du plomb et de l'arsenic
Proučvane nevro-vegatativnite promeni pri kombiniranoto văzdejstvie na olovo i arsen [en bulgare]
Résultats de tests des fonctions du système nerveux autonome (réflexe d'Aschner-Dagnini, épreuve orthostatique, épreuve de Crampton) qui ont été pratiqués sur 61 travailleurs d'une usine métallurgique. Les modifications caractéristiques observées au niveau des réflexes, dès le stade initial de l'exposition, s'aggravaient avec l'augmentation des concentrations. Les symptômes subjectifs coïncidaient avec l'état neurologique et en confirmaient les altérations objectives. Durant la période de latence, les modifications fonctionnelles du système nerveux précèdent les manifestations cliniques et les altérations hématologiques. L'auteur souligne l'importance des syndromes asthénovégétatifs et de certains signes neurologiques pour le diagnostic précoce.
Problemi na higienata, déc. 1976, n°2, p.107-112. 12 réf.

CIS 77-1664 Kirkov V., Vantova K.
Manifestations neurovégétatives chez des travailleurs exposés à l'effet combiné du plomb et du manganèse
Vărhu njakoi nevro-vegetativni projavi pri kombiniranoto văzdejstvie na olovo i mangan [en bulgare]
Résultats de tests des fonctions du système nerveux autonome (test intradermique, réflexe orthostatique, réflexe d'Aschner-Dagnini, phénomène d'Erben, réflexe de Thomas-Roux) auxquels ont été soumis 75 travailleurs d'une usine de ferromanganèse simultanément exposés aux fumées de manganèse et de plomb. Les auteurs ont observé une réactivité accrue du système neurovégétatif chez des sujets pratiquement sains atteints d'intoxication latente. Cette réactivité s'exprime surtout, dans la dynamique de l'exposition toxique combinée, par des manifestations sympathico-adrénergiques. Les auteurs ont également observé certains troubles du système nerveux sympathique, avec une tendance à la généralisation, s'étendant à différents niveaux du système nerveux.
Problemi na higienata, déc. 1976, n°2, p.99-105. Illus. 15 réf.

CIS 77-1669 Lauwerys R., Buchet J.P., Roels H.
Intérêt du dosage des protoporphyrines érythrocytaires libres chez les travailleurs exposés au plomb.
L'inhibition de l'enzyme ferrochélatase par le plomb entraîne une accumulation de protoporphyrine-IX dans les précurseurs des globules rouges de la moelle osseuse, puis dans les globules rouges périphériques. De nouvelles méthodes d'analyse permettent de mesurer les protoporphyrines érythrocytaires libres (PEL) après exposition au pomb. Les auteurs étudient la relation entre la concentration des PEL et la plombémie ou la charge corporelle en plomb, et les principaux facteurs qui influent sur le taux de PEL, en dehors du plomb, et comparent la réponse des PEL avec celle d'autres indicateurs de l'imprégnation par le plomb (ALA-U, COPRO-U et ALAD). Ils concluent que la détermination du taux de PEL peut être proposée, dans certaines limites, pour le dépistage d'une plombémie excessive.
Cahiers de médecine du travail - Cahiers voor arbeidsgeneeskunde, déc. 1976, vol.13, n°4, p.267-271. Illus. 19 réf.

CIS 77-1374 Okonišnikova I.E., Rozenberg E.E., Rezina I.A.
Effets thérapeutique et prophylactique du succimère lors de l'intoxication subaiguë expérimentale par l'acétate de plomb
Lečebno-profilaktičeskoe dejstvie sukcimera pri ėksperimental'nom podostrom otravlenii acetatom svinca [en russe]
Résultats de l'évaluation, sur le lapin, de l'efficacité prophylactique du succimère (acide méso-dimercapto-2,3 succinique) en tant que chélateur en cas d'absorption d'acétate de plomb: le succimère accélère l'élimination du plomb, non seulement le métal en libre circulation dans l'organisme, mais aussi celui qui s'est accumulé dans les tissus, y compris les os (utilisation thérapeutique). Suivant les modalités d'administration, le succimère est susceptible de prévenir ou de normaliser des perturbations du métabolisme des porphyrines et des protéines. L'action prophylactique était plus marquée lorsque le succimère était administré 2 fois pendant la journée de l'intoxication expérimentale.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, août 1976, n°8, p.24-28. Illus. 14 réf.

CIS 77-1390 Blank A.
Saturnisme professionnel
Gewerblicher "Saturnismus" [en allemand]
Thèse de médecine sur les relations entre la concentration en plomb inorganique dans l'air du poste de travail et ses effets biologiques, dans une fabrique suisse d'accumulateurs. Revue générale de la toxicologie et des symptômes d'intoxication par le plomb, de la mesure des concentrations de plomb et des indicateurs biologiques. Description de la production d'accumulateurs et de l'usine étudiée. Résultats des dosages du plomb dans l'air aux différents postes de travail, et des examens médicaux préventifs; description de 5 cas instructifs; principes de la prévention technique et médicale. Les concentrations de plomb dans l'air variaient entre 0,043 et 0,947mg/m3. A partir de 0,100mg/m3, l'élimination urinaire d'ALA était déjà élevée. L'importance de l'hygiène individuelle est soulignée. Ce sont surtout les dosages de l'ALA urinaire qui donnent des résultats utiles, alors que les paramètres hématologiques et cliniques n'ont qu'un intérêt limité.
Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents, Luzern, Suisse, 1976. 89p. Illus. 49 réf.

CIS 77-1336 Surveillance des concentrations de plomb et prévention des intoxications dans une usine métallurgique suédoise
Monitoring and control of lead health risks at a Swedish smelter. [en anglais]
Traduction de rapports préparés à la suite d'une enquête d'hygiène du travail dans une entreprise de Suède. Réglementation suédoise concernant le plomb et le programme d'examens médicaux. Procédés techniques et résultats des contrôles sanguins: récupération de zinc et de plomb dans les scories; fusion et affinage du plomb; traitement de l'oxyde de plomb, du cuivre, de l'arsenic et du sélénium; annexes et services. Des tableaux présentent les taux sanguins et urinaires d'acide aminolévulique chez les travailleurs occupés dans des zones exposées, ainsi que les fluctuations enregistrées dans le temps; études de cas. Procédure de vérification des analyses. En annexe, études de cas révélant les changements intervenus après l'installation d'un nouveau système de ventilation; accumulation de plomb dans l'organisme de certains travailleurs; résultats d'une exposition accidentelle au plomb.
Lead Development Association, 34 Berkeley Square, London W1X 6AJ, Royaume-Uni, 1976. 51p. 7 réf.

CIS 77-1387 Horvat Ð.
Contrôle cytogénétique des personnes présentant des symptômes de saturnisme aigu
Citogenetska kontrola osoba s akutnim manifestacijama saturnizma [en serbo-croate]
Résultats d'une étude des aberrations chromosomiques observées chez 10 travailleurs exposés de manière aiguë au plomb dans l'industrie céramique et l'industrie du verre et comparaison avec les données cytogénétiques recueillies chez 10 témoins non exposés. Les sujets exposés présentaient tous des symptômes de saturnisme (taux élevés de plomb sanguin et urinaire, granulations basophiles dans les hématies, etc.), ainsi qu'un nombre élevé d'aberrations chromosomiques (aberrations dicentriques, fragments acentriques, anneaux centriques) dans les lymphocytes et la moelle osseuse. Des analyses analogues effectuées chez des travailleurs exposés de manière chronique n'ont pas révélé d'aberrations sortant de la normale.
Sigurnost, 1976, vol.18, n°1, p.69-75. Illus. 12 réf.

CIS 77-1062 Albahary C.
L'érythropathie saturnine chronique.
Avec la surveillance efficace des travailleurs exposés au plomb, l'hémopathie saturnine n'a plus les caractères d'autrefois. Cependant, même en petites quantités, le plomb exerce, sur les globules rouges et plus spécialement sur les formes jeunes, des actions enzymatiques très spécifiques, qui sont mises en évidence par la cytochimie cellulaire et l'étude au microscope électronique. L'auteur étudie successivement: les anomalies hématologiques infracliniques du plomb, la valeur clinique des hématies ponctuées, l'anémie saturnine chronique, le pouvoir hémolytique du plomb, le test de Coombs dans l'anémie saturnine, la perturbation de l'hémoglobinogénèse et les troubles porphyriniques, l'hémoglobine des saturnins. Il pense que, dans un proche avenir, des techniques plus sensibles permettront peut-être de révéler d'autres anomalies hémoglobiniques d'origine toxique, professionnelle ou médicamenteuse.
Nouvelle presse médicale, 24 avr. 1976, vol.5, n°17, p.1129-1134. 46 réf.

CIS 77-1060 Oudart N., Guichard C., Delage C.
Détermination du plomb par spectrophotométrie d'absorption atomique en vue de recherches toxicologiques.
Théorie de la méthode, suivie de la description de l'appareillage, des réactifs (acide nitrique pur exempt de plomb, eau distillée, nitrate de plomb) et de la préparation de la gamme-étalon. La méthode se prête à des dosages du plomb dans la plage de 0,05 à 10ppm. Elle se recommande par sa rapidité, sa reproductibilité, sa sensibilité et sa spécificité. Application à la recherche toxicologique du plomb dans les produits alimentaires. Perspectives pour les recherches se rapportant à l'hygiène du milieu.
European Journal of Toxicology - Journal européen de toxicologie, mars-avr. 1976, vol.9, n°2, p.69-73. 14 réf.

CIS 77-1052 Cools A., Sallé H.J.A., Verberk M.M., Zielhuis R.L.
Réponse biochimique chez des volontaires du sexe masculin qui avaient ingéré du plomb inorganique pendant 49 jours
Biochemical response of male volunteers ingesting inorganic lead for 49 days. [en anglais]
Le but de cette expérience était d'étudier les effets produits par la persistance d'un taux élevé de plomb sanguin (PbS) sur les indicateurs d'une atteinte à la production de l'hème. La dose quotidienne administrée pendant 49 jours à 11 volontaires s'est traduite par des concentrations moyennes de PbS de 350ppb. Indication et examen des résultats obtenus concernant la porphyrine érythrocytaire libre (PEL), le glutathion, l'acide δ-aminolévulique urinaire (ALAU) et les réticulocytes. A ces faibles niveaux de PbS, la PEL peut être utilisée comme paramètre de l'action du plomb, alors que l'ALAU ne fournit encore aucune réponse. L'augmentation de la PEL doit être interprétée avec plus de prudence que l'inhibition de l'ALAD.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 15 déc. 1976, vol.38, n°2, p.129-139. 18 réf.

CIS 77-1050 Alessio L., Bertazzi P.A., Monelli O., Toffoletto F.
La protoporphyrine érythrocytaire libre en tant qu'indicateur des effets biologiques du plomb chez des sujets masculins adultes
Free erythrocyte protoporphyrin as an indicator of the biological effect of lead in adult males. [en anglais]
Dans la 3e partie de cette série (pour les parties 1 et 2, voir CIS 77-458), la relation entre la protoporphyrine érythrocytaire libre, d'une part, et le plomb sanguin, le plomb urinaire et le plomb urinaire-EDTA, d'autre part, a été étudiée chez 67 travailleurs qui avaient quitté des postes exposés au plomb depuis plus de 12 mois. La corrélation entre la protoporphyrine érythrocytaire libre et les indicateurs d'exposition précités est moins bien établie que chez les sujets encore exposés. Les auteurs en concluent que des niveaux élevés de protoporphyrine érythrocytaire libre persistent longtemps après la fin de l'exposition en raison de l'inhibition de l'hème-synthétase par le plomb des dépôts tissulaires. La protoporphyrine érythrocytaire libre est considérée comme un bon indicateur permettant de prédire la dose d'imprégnation de l'organisme par le plomb, même lorsque l'exposition a cessé depuis longtemps.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 15 déc. 1976, vol.38, n°2, p.77-86. Illus. 18 réf.

CIS 77-1045 Milburn H., Mitran E., Crockford G.W.
Etude des effets subcliniques du plomb chez des travailleurs du plomb par trois tests de performance
An investigation of lead workers for subclinical effects of lead using three performance tests. [en anglais]
Malgré des différences marquées de la concentration du plomb sanguin entre 16 travailleurs exposés au plomb dans une fabrique d'accumulateurs acides au plomb (exposition moyenne: 12,5 ans) et 15 témoins du département des plastiques de la même entreprise (61 et 28µ/100ml, respectivement), aucune différence n'est ressortie des tests de performance suivants: seuil de fusion de 2 éclairs, temps de réaction à un stimulus par toucher et vitesse de développement de la pression de préhension de la main.
Annals of Occupational Hygiene, déc. 1976, vol.19, n°3-4, p.239-249. 12 réf.

CIS 77-1035 Kučerskij R.A., Tulin N.A., Morozov N.A., Pavlov V.G., Zaslavskij A.Ja.
Conditions de travail lors de la production d'aciers au plomb et mesures d'hygiène
Uslovija truda pri vyplavke svinecsoderžaščih stalej i mery po ih ozdorovleniju [en russe]
Résultats d'une enquête d'hygiène du travail conduite dans une aciérie productrice d'aciers alliés au plomb réputés pour leur bonne usinabilité. Les concentrations de plomb les plus fortes ont été mesurées lors de l'addition du plomb en billes à l'acier liquide dans les poches de coulée, ainsi que lors du réchauffage et de la refusion des aciers alliés au plomb. Mesures d'hygiène préconisées: aspiration localisée; limitation des quantités de ferrailles contenant du plomb dans les fours d'affinage; nouvelle fusion et affinage dans les fours équipés de systèmes de dépoussiérage; fermeture hermétique des cabines des ponts de coulée; surveillance médicale des travailleurs exposés.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, mars 1976, n°3, p.1-4. Illus.

CIS 77-752 Rastogi S.C., Clausen J., Srivastava K.C.
Sélénium et plomb: effets détoxicants mutuels
Selenium and lead: mutual detoxifying effects. [en anglais]
Résultats de l'étude des effets toxiques antagonistes du sélénium et du plomb chez des rats en cours de croissance. L'intoxication chronique par le plomb a été produite par l'application cutanée d'une solution de naphténate de plomb (80-200mg/Pb/kg de poids corporel) pendant une période de 8 semaines, et l'intoxication chronique par le sélénium a été provoquée par l'adjonction de 5ppm, 10ppm et 15ppm de sélénium dans l'eau de boisson. Le taux de croissance et la consommation alimentaire étaient à peu près normaux chez les rats qui recevaient à la fois du sélénium et du plomb, alors que les animaux qui n'étaient traités qu'à l'un des 2 toxiques présentaient une perturbation du taux de croissance et une réduction de la consommation alimentaire. L'activité enzymatique de la déshydrogénase de l'acide δ-aminolévulique dans le sang total, le foie et les reins, ainsi que l'activité de l'enzyme P-450 hépatique étaient normales chez les rats traités aux 2 produits, alors que ces activités étaient déprimées chez les animaux traités par l'un ou l'autre seulement. Dosage du plomb et du sélénium dans le foie, le cerveau, les reins et le sang. L'effet du sélénium sur la toxicité du plomb est comparable au rôle protecteur qu'il exerce contre l'intoxication par le méthylmercure.
Toxicology, nov.-déc. 1976, vol.6, n°3, p.377-388. 39 réf.

CIS 77-751 Rastogi S.C., Clausen J.
Absorption du plomb à travers la peau
Absorption of lead through the skin. [en anglais]
Résultats de l'étude de l'absorption percutanée du plomb, par comparaison des effets, sur des rats, de l'application cutanée d'une couche d'une solution de naphténate de plomb ou d'acétate de plomb avec les effets de l'injection sous-cutanée de ces mêmes solutions. Les animaux soumis à l'injection sous-cutanée ont accusé une perte de poids corporel et une réduction de la dimension et du poids du foie. La déshydrogénase de l'acide δ-aminolévulique hépatique a diminué chez tous les rats traités avec ces composés du plomb. Evaluation de la distribution du plomb absorbé, par dosage de la concentration de plomb dans le cerveau, le foie, les reins, la rate et les muscles. Conclusions: il se produit effectivement une absorption cutanée du plomb, et le naphténate de plomb est plus toxique que l'acétate de plomb.
Toxicology, nov.-déc. 1976, vol.6, n°3, p.371-376. 9 réf.

CIS 77-834 Carnevale F., D'Andrea F., Grazioli D.
Risques de saturnisme dans l'industrie de la poterie d'étain et dans les fonderies de bronzes artistiques
Rischio di saturnismo nella lavorazione del peltro e nelle fonderie artistiche di bronzo [en italien]
Compte rendu d'une enquête sur 50 travailleurs employés à la fabrication de poteries d'étain et sur 16 fondeurs de bronzes artistiques. Taux de protoporphyrine érythrocytaire, d'ALA urinaire et de plomb urinaire après administration d'EDTA. Dans le 1er groupe, 6 sujets étaient atteints d'intoxication par le plomb et 20 montraient des signes d'imprégnation saturnine excessive; dans le 2e groupe, les nombres respectifs étaient de 8 et 5 travailleurs. Description des modes opératoires dans les 2 industries étudiées.
Lavoro umano, juil. 1976, vol.28, n°4, p.104-110. 4 réf.

CIS 77-797 Kudo Y., Nakamura I.
Un cas de porphynurie indépendante du saturnisme chez un travailleur exposé de façon continue à de faibles concentrations de plomb.
Sur la base des signes et symptômes présentés par le sujet, ainsi que des examens biochimiques (taux de porphyrines dans les urines, les érythrocytes périphériques et les selles), ce cas a été diagnostiqué comme porphyrie cutanée tardive symptomatique. Lors des examens de routine, il convient de garder à l'esprit le fait que la porphyrie n'est pas toujours due au saturnisme.
St. Marianna Medical Journal, juin 1976, vol.4, n°2, p.127-136. Illus. 36 réf.

CIS 77-464 Rabinowitz M., Wetherill G., Kopple J.
Apparition retardée d'un radioisotope du plomb dans le système pileux facial
Delayed appearance of tracer lead in facial hair. [en anglais]
Etude expérimentale des relations entre les concentrations de plomb dans le sang et dans le système pileux. Du plomb 204 a été administré à 3 hommes pendant une centaine de jours. Le taux de plomb sanguin a immédiatemment augmenté, tandis que la réponse du système pileux facial ne s'est manifestée qu'après quelque 35 jours. Les auteurs postulent la constitution d'un stockage sanguin du plomb dans lequel le système pileux puise sa propre concentration. La concentration de plomb dans le système pileux devrait donc être interpétée comme l'intégrale des valeurs de plomb sanguin sur une période d'environ 10 jours. Ces observations pourraient être appliquées à une large gamme de types d'exposition au plomb.
Archives of Environmental Health, juil.-août 1976, vol.31, n°4, p.220-223. 14 réf.

CIS 77-463 Haeger-Aronsen B., Schütz A., Abdulla M.
Effet antagoniste du zinc in vitro sur l'inhibition de la déshydratase de l'acide δ-aminolévulique par le plomb
Antagonistic effect in vitro of zinc on inhibition of δ-aminolevulinic acid dehydratase by lead. [en anglais]
Des découvertes récentes donnent à penser que le zinc et le plomb ont des effets antagonistes sur l'activité de l'ALAD érythrocytaire. Au cours des expériences sur le lapin rapportées dans cet article, le zinc a provoqué une forte activation de l'ALAD, l'effet inhibiteur du plomb étant presque totalement éliminé. Les auteurs ont établi un rapport direct et étroit entre l'ALAD éthrocytaire et le zinc plasmatique, mais n'ont pu mettre en évidence aucune relation entre l'ALAD érythrocytaire et le zinc érythrocytaire.
Archives of Environmental Health, juil.-août 1976, vol.31, n°4, p.215-220. 41 réf.

CIS 77-458 Alessio L., Bertazzi P.A., Toffoletto F., Foà V., Monelli O.
La protoporphyrine érythrocytaire libre en tant qu'indicateur de l'effet biologique du plomb chez des sujets masculins adultes
Free erythrocyte protoporphyrin as an indicator of the biological effect of lead in adult males. [en anglais]
La 1re partie étudie les relations entre la protoporphyrine érythrocytaire libre (PEL) et les indicateurs de l'imprégnation saturnine (PbS, PbU, PbU-EDTA) chez des personnes professionnellement exposées et chez des personnes exemptes d'exposition. D'après les résultats des analyses par spectrophotométrie d'absorption atomique et de l'analyse statistique, le dosage de la PEL est un test utile de dépistage des altérations métaboliques engendrées par une absorption anormale de plomb. L'analyse de validité a montré que le métabolite érythrocytaire était fiable pour l'examen des sujets professionnellement exposés lorsque le taux de PbS se situait entre 40 et 70µg/100ml et celui de PbU-EDTA entre 500 et 2.000µg/24h. La 2e partie compare la PEL et les autres indicateurs de l'effet du plomb (ALAD, ALAU, CPU) chez les mêmes sujets. La validité de la PEL comme moyen de prédiction s'est confirmée pour les taux de PbS de 60 et 70µg/100ml. A ces niveaux, l'ALAD était également un excellent indicateur. La bonne corrélation entre la PEL et les autres indicateurs permet de penser qu'elle peut être utilisée pour prédire à la fois la dose et l'effet.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 3 juin 1976, vol.37, n°2, p.73-105. Illus. 73 réf.

CIS 77-492 Makotčenko V.M., Malinina-Pucenko V.P., Mačula V.Ja.
Cholinergie et activité du système sympathico-surrénalien chez les travailleurs atteints de manifestations précoces de saturnisme
Sostojanie holinergičeskoj mediacii i simpatiko-adrenalovoj sistemy u bol'nyh s načal'nymi projavlenijami hroničeskoj intoksikacii svincom [en russe]
Résultats de dosages d'acétylcholine dans le sang et de catécholamines dans les urines chez 22 travailleurs exposés au plomb depuis 5 à 10 ans et présentant de légers troubles fonctionnels du système nerveux autonome, ainsi que chez 20 témoins. Les formes initiales de saturnisme sont caractérisées par une activité accrue de la cholinergie (augmentation du taux d'acétylcholine). Les résultats des épreuves fonctionnelles à l'adrénaline témoignent d'une réactivité accrue du système sympathico-surrénalien (augmentation de l'excrétion de catécholamines).
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1976, n°2, p.47-49. 7 réf.

CIS 77-415 Gagliano-Candela R., Napoli S., Gagliardi T.
Dosage du plomb dans les liquides biologiques par la méthode voltamétrique d'oxydation anodique
La determinazione del piombo nei liquidi biologici mediante voltametria di strippaggio anodico [en italien]
Comparaison entre la voltamétrie d'oxydation anodique et la méthode à la dithizone pour le dosage du plomb sanguin et urinaire. La première de ces méthodes présente les avantages suivants: elle exige une quantité inférieure d'urine (0,3ml) ou de sang (0,1ml); elle est plus rapide (10min tout au plus), plus économique, plus précise et moins dangereuse pour le personnel de laboratoire car les réactifs nocifs employés dans la méthode à la dithizone ne sont plus nécessaires.
Lavoro umano, mai 1976, vol.28, n°3, p.82-88. 10 réf.

CIS 77-151
Direction de l'hygiène et de la sécurité (Health and Safety Executive), London.
Le plomb - Risques d'atteinte à la santé
Lead - Health damage. [en anglais]
Cette note d'orientation constitue une nouvelle édition remaniée de l'ancien recueil de directives pratiques publié par le Département britannique de l'emploi sur cette question. Au sommaire: introduction; moyens propres à prévenir le dégagement de poussières et de vapeurs de plomb; travaux d'entretien; ordre et propreté; contrôle de l'exécution des mesures préventives et surveillance du milieu de travail; équipement de protection respiratoire; consignes d'hygiène corporelle à l'intention des travailleurs du plomb; vêtements de protection; surveillance biologique des travailleurs du plomb (surveillance médicale, examens d'embauche et visites périodiques, tenue de registres); formation et information du personnel en matière d'hygiène et dans des domaines connexes; communications, participation du personnel; dispositions légales (références aux lois et textes réglementaires britanniques applicables dont des extraits sont reproduits. En annexe, instructions sur la prévention des vapeurs et des poussières dans diverses branches d'activité: fusion et affinage du plomb, accumulateurs au plomb.
H.M. Stationery Office, P.O. Box 569, London SE1 9NH, Royaume-Uni, 1976. 85p.

CIS 77-137 Magadur J.L., Gauntley P., Morel G., Krieger O., Gradiski D., Canel F., Chaumont P.
Dépistage du saturnisme - Une bandelette de prélèvement de l'acide δ-aminolévulique urinaire.
Après une justification métabolique du choix de l'acide delta-aminolévulique comme révélateur de l'intoxication saturnine, une revue des facteurs qui affectent le dosage de cet acide et une étude critique des techniques de dosage existantes, les auteurs rendent compte d'un procédé de prélèvement et de dosage mis au point par le laboratoire de toxicologie de l'Institut national français de recherche et de sécurité (INRS). Fondé sur l'emploi de bandelettes de prélèvement convenablement traitées pour leur conserver des propriétés homogènes d'un échantillon à l'autre, et sur le dosage de l'acide delta-aminolévulique rapporté au taux de créatinine, le procédé INRS élimine l'influence des substances Ehrlich positives et négatives. Le rendement du dosage dans l'extractum de chaque urine est évalué par un standard interne. Bien que le procédé de prélèvement et de transport soit simple, le résultat du dosage possède les caractéristiques de précision et de fiabilité de ceux qui sont habituellement pratiqués en laboratoire.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1976, n°84, Note n°1016-84-76, p.341-352. Illus. 31 réf.

CIS 77-123 Schütz A., Skerfving S.
Influence d'une exposition brève et forte aux poussières de plomb sur le taux de plomb sanguin, l'activité de la déshydratase de l'acide δ-aminolévulique érythrocytaire et sur le taux urinaire de plomb, d'acide δ-aminolévulique et de coproporphyrines - Résultats d'observations pr
Effect of a short, heavy exposure to lead dust upon blood lead level, erythrocyte δ-aminolevulinic acid dehydratase activity and urinary excretion of lead, δ-aminolevulinic acid and coproporphyrin - Results of a 6-month follow-up of two male subjects. [en anglais]
Les sujets (33 et 37 ans) ont inhalé environ 100mg de plomb (sous forme d'oxydes et de sulfate de plomb) pendant 1h. Des concentrations maximales de plomb sanguin (PbS) d'environ 0,5mg/l, et des activités minimales de l'ALAD (6% des valeurs d'avant l'exposition) ont été observées dans les 38h qui ont suivi l'exposition. Le plomb sanguin et d'ALAD ont retrouvé leurs niveaux d'avant l'exposition après 300 et 150 jours respectivement. Une corrélation significative est apparue entre l'ALAD et le plomb sanguin à 0,1-0,2mg/l de plomb. L'acide δ-aminolévulique, les coproporphyrines et le plomb urinaires (ALAU, CPU, PbU, respectivement) ont augmenté. Les valeurs maximales ont été atteintes après 15h environ pour l'ALAU et la CPU et après 24h environ pour le PbU. Une bonne corrélation a été observée entre log PbU et lin PbS. L'ALAU augmentait lorsque le taux de plomb sanguin atteignait 0,3mg/l environ.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, sept. 1976, vol.2, n°3, p.176-184. Illus. 39 réf.

CIS 77-112 Border E.A., Cantrell A.C., Kilroe-Smith T.A.
L'effet in vitro du zinc sur l'inhibition de la déshydratase de l'acide δ-aminolévulique par le plomb chez l'homme
The in vitro effect of zinc on the inhibition of human δ-aminolevulinic acid dehdyratase by lead. [en anglais]
Le doublement du taux sanguin normal de zinc a contrecarré l'inhibition de l'activité de l'ALAD érythrocytaire par le plomb. Résultats de l'addition de diverses concentrations de zinc (0,053-5,3mmol/l) au sang d'un travailleur dont le taux de plomb sanguin était de 0,0043mmol/l pour un pH de 6,7-7,5: l'augmentation des taux d'ALAD mesurée ne signalait pas le niveau dangereux de plomb sanguin.
British Journal of Industrial Medicine, mai 1976, vol.33, n°2, p.85-87. Illus. 4 réf.

CIS 76-1972 Abe T.
Excrétion urinaire de plomb et d'acide aminolévulique et poids spécifique sanguin des travailleurs du plomb d'une raffinerie de zinc.
L'excrétion urinaire de plomb (Pb-U), et d'acide δ-aminolévulique (ALA-U) et le poids spécifique du sang total ont été déterminés lors de 4 examens périodiques des travailleurs du plomb d'une raffinerie de zinc. Le poids spécifique sanguin était compris dans les limites normales. Le Pb-U moyen était de 33-46 µg/l (plage 9-81µg/l) et de 53µg/l (22-91 µg/l) lors que les installations étaient en réparation. L'ALA-U moyen était de 1,7-2,3mg/l (0,3-37mg/l). Les valeurs mesurées ne semblaient présenter aucune relation avec l'ancienneté. La détermination de ces paramètres lors de chaque examen périodique semble nécessaire pour évaluer le milieu de travail.
Annual Report of the Medical Research Society for Mining and Smelting Industries, 3-6 Uchisaiwaicho, Chiyoda-ku, Tokyo 100, Japon, juin 1976, n°16, p.11-16. Illus. 6 réf.

CIS 76-1964 Colloque sur l'exposition professionnelle au plomb et à l'arsenic
Occupational lead and arsenic exposure - A symposium. [en anglais]
Ce colloque, tenu à Chicago (Etats-Unis) les 24 et 25 fév. 1975 sous les auspices de l'Institut national américain pour la sécurité et l'hygiène du travail (NIOSH), avait pour objet de faire le point des connaissances actuelles et d'aider ainsi à l'élaboration de normes de sécurité concernant l'exposition au plomb et à l'arsenic. Points traités dans les communications et lors des débats: le plomb et l'arsenic dans l'industrie, surveillance des lieux de travail et problèmes connexes; toxicologie (problèmes spéciaux posés par l'exposition au plomb du personnel féminin, neurotoxicologie, toxicologie et comportement, effets de l'exposition au plomb sur le système nerveux central et les reins, effets cancérogènes et non cancérogènes de l'arsenic); épidémiologie (poissons, enfants, exposition collective, mortalité des travailleurs des fonderies); valeurs-seuils; recherches à entreprendre sur l'exposition au plomb; surveillance médicale des travailleurs du plomb.
HEW Publication No.(NIOSH)76-134, National Institute for Occupational Safety and Health, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, Ohio 45226, USA, fév. 1976. 341p. Illus. 252 réf.

CIS 76-1949 Moore P.J., Pridmore S.A., Gill G.F.
Concentrations de plomb total dans le sang des pompistes
Total blood lead levels in petrol vendors. [en anglais]
Dans le sang de 48 pompistes de station-service, la concentration moyenne de plomb total atteignait 32,9 µg/100ml contre 14,3 µg/100ml chez des témoins, différence significative. Chez 7 des pompistes, la concentration dépassait 40 µg/100ml. Brève analyse des travaux publiés sur le sujet.
Medical Journal of Australia, Glebe, Australia, 27 mars 1976, vol.1, n°13, p.438-440. Illus. 13 réf.

CIS 76-1930 Tola S., Hernberg S., Vesanto R.
Exposition professionnelle au plomb en Finlande - VI. Rapport final
Occupational lead exposure in Finland - VI. Final report. [en anglais]
Enquête sur l'exposition au plomb de 2.209 travailleurs occupant 30 emplois différents (1970-1973). Les plus fortes concentrations de plomb sanguin ont été observées chez les travailleurs participant aux activités suivantes: fusion de déchets de plomb (valeur médiane: 79µg/100ml), fabrication d'accumulateurs (66µg), travaux de fonderie (53µg), démolition de navires (49µg), cristallerie (41µg), réparation de radiateurs d'automobile (38µg), fabrication de chlorure de polyvinyle (37µg). Le taux limite recommandé en Finlande, soit 70µg/100ml, était également dépassé dans les travaux ci-après: fabrication et réparation des réservoirs de stockage, construction mécanique, traitement des surfaces métalliques, fabrication de peintures, peinture au pistolet, travaux dans les ateliers des chemins de fer, réparation d'accumulateurs. Des résumés sont consacrés à chacune de ces occupations et à d'autres, moins exposées. Si le registre national finlandais des intoxications fournit des indications utiles sur l'exposition au plomb dans la plupart des professions dangereuses, ce risque n'est pas reconnu pour la fonderie de métaux, ni pour la réparation des moteurs ou des radiateurs d'automobile, par exemple. Pour les parties IV et V, voir CIS 76-240 et 76-1329; pour les données ci-dessus en finnois, voir CIS 76-190.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, juin 1976, vol.2, n°2, p.115-127. 48 réf.

CIS 76-1928 Ahlgren L., Lidén K., Mattsson S., Tejning S.
Dosage in vivo, par fluorescence X, du plomb déposé dans le squelette humain
X-ray fluorescence analysis of lead in human skeleton in vivo. [en anglais]
Les analyses ont porté sur 5 travailleurs retraités qui avaient présenté pendant plusieurs années un taux élevé de plomb sanguin. Les mesures ont été faites en 4 points (le doigt et 3 emplacements du tibia); la dose d'irradiation était insignifiante par rapport à un examen radiologique ordinaire. Les concentrations de plomb atteignaient jusqu'à 96µg/g, avec une moyenne générale de 62 ± 5µg/g, soit de 3 à 9 fois les valeurs estimées "normales".
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, juin 1976, vol.2, n°2, p.82-86. 3 réf.

CIS 76-1906 Lilis R., Fischbein A.
Traitement par chélateurs des travailleurs exposés au plomb - Etude critique
Chelation therapy in workers exposed to lead - A critical review. [en anglais]
Comparaison des avantages et des inconvénients de l'EDTA calcique disodique (CaNa2EDTA), d'une part, du dimercaprol et de la pénicillamine, d'autre part; effets secondaires du traitement par le CaNa2EDTA (troubles rénaux, déperdition possible d'oligo-éléments, lésions mucocutanées); méthode efficace et sûre de traitement par le CaNa2EDTA; raisons de considérer que le traitement prophylactique par chélateur (CaNa2EDTA ou pénicillamine) est fortement contre-indiqué: des tentatives inadaptées et téméraires de traitement prophylactique ne sauraient se substituer aux mesures propres à éliminer le risque d'exposition professionnelle au plomb.
Journal of the American Medical Association, 28 juin 1976, vol.235, n°26, p.2823-2824. 15 réf.

CIS 76-1678 Clark K.G.A.
La fluorescence érythrocytaire et le saturnisme
Erythrocyte fluorescence and lead intoxication. [en anglais]
Avec une absorption de plomb continue supérieure à 2,42µmol/l (50g/100ml), des érythrocytes fluorescents, qui augmentaient en nombre et en éclat, apparaissaient dans le sang circulant des travailleurs qui manipulaient du plomb organique ou ses composés. La microscopie de fluorescence utilisée pour révéler l'excès de porphyrines érythrocytaires constitue une méthode sensible pour le dépistage du saturnisme chronique: les modifications sont apparentes même lorsque l'augmentation du plomb sanguin est relativement faible. Cet examen nécessite peu de sang et le sang stocké peut convenir. Les résultats servent à confirmer l'absorption de plomb biochimiquement actif.
British Journal of Industrial Medicine, août 1976, vol.33, n°3, p.193-195. Illus. 7 réf.

CIS 76-1677 Kawai M.
Le plomb urinaire non précipitable chez les travailleurs du plomb
Urinary non-precipitable lead in lead workers. [en anglais]
Les travailleurs examinés ont été répartis en 6 groupes: exposition prolongée, présumée modérée, et analyses positives (groupe A) ou négatives (B); exposition brève et analyses positives (C) ou négatives (D); exposition présumée forte (E); et un groupe témoin (F). Les résultats suivants ont été obtenus pour le plomb sanguin total et la proportion moyenne de plomb non précipitable, respectivement: groupe A: 0,62µmol/l et 48,7%; B: 0,35µmol/l et 44,9%; C: 0,40µmol/l et 48,9%; D: 0,17µmol/l et 24,6%; E: 1,43µmol/l et 44,3%; F: 0,14µmol/l et 18,8%. Il apparaît donc que lorsque le plomb urinaire est normal (groupes D et F), il est éliminé largement en plomb précipitable même chez les travailleurs exposés au plomb, et que l'élimination de plomb non précipitable est principalement déterminée par le degré actuel ou récent d'absorption de plomb. Considérations sur les mécanismes excréteurs et la signification biologique du plomb non précipitable.
British Journal of Industrial Medicine, août 1976, vol.33, n°3, p.187-192. Illus. 12 réf.

CIS 76-1638 Finklea J.F.
Le traitement préventif de l'exposition au plomb par chélation
Prophylactic chelation therapy for lead exposure. [en anglais]
Cette lettre à la rédaction, adressée par le directeur de l'Institut national pour la sécurité et l'hygiène du travail (NIOSH), met en garde le corps médical contre l'administration de chélateurs (EDTA, etc.) ou de pénicillamine pour le traitement prophylactique des travailleurs exposés ou potentiellement exposés au plomb, traitement dont il souligne les dangers. Les médecins sont également encouragés à déclarer les sujets atteints de saturnisme au Département de la santé de leur Etat, les normes fédérales d'hygiène du travail ayant peut-être été transgressées; il serait en effet dangereux qu'après un traitement par les chélateurs ou la pénicillamine, un travailleur retourne à son poste pour y être de nouveau soumis à une surexposition au plomb.
Journal of the American Medical Association, 12 avr. 1976, vol.235, n°15, p.1553.

CIS 76-1632 Franke W., Kyrieleis C.
Le saturnisme professionnel comme cause de décès
Gewerbliche Bleivergiftung als Todesursache [en allemand]
Malgré toutes les mesures de prévention, on a compté encore 828 cas de saturnisme, déclarés entre 1971 et 1973 dans la Rép. féd. d'Allemagne. Les décès imputables à l'intoxication professionnelle par le plomb sont rares; l'exposition étant normalement interrompue par le médecin du travail avant l'apparition de troubles graves. Description des observations cliniques, toxicologiques, pathologiques et anatomiques faites à propos de 3 cas mortels consécutifs à une encéphalite saturnine, à une insuffisance coronarienne due à une sclérose sténosante des coronaires, et à une hémorragie cérébrale provoquée par l'hypertension et accompagnée d'atrophie rénale. Commentaire de la pathogénèse et de l'importance symptomatique de l'hypertension artérielle. La prévention médicale doit déboucher sur des mesures pratiques de sécurité telles qu'un changement d'affectation décidé en temps utile.
Die medizinische Welt, 6 fév. 1976, vol.27, n°6, p.233-235. 9 réf.

< précédent | 1... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19 | suivant >