ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Plomb et composés - 901 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Plomb et composés

1981

CIS 82-764 Yamauchi H., Arai F., Yamamura Y.
Détermination des ions plomb triéthyle, plomb diéthyle et plomb inorganique dans les urines par génération d'hydrures et spectrophotométrie d'absorption atomique sans flamme
Determination of triethyllead, diethyllead and inorganic lead ions in urine by hydride generation-flameless atomic absorption spectrometry [en anglais]
Dosage successif dans les urine du plomb inorganique (Pb2+) et de ses composés triéthyle (Et3Pb+) et diéthyle (Et2Pb2+). Les solutions échantillon ont été préparées avec, comme tampon, 0,5M d'acide DL-malique pour le Et3Pb+, 0,75M de H2O2l - 0,004M de HClO4 pour le Et2Pb2+ et 1,6M d'acide DL-malique - 0,05M de K2Cr2O7 pour le Pb2+. Du borohydrure de sodium a été ensuite ajouté aux solutions et les hydrures de Pb formés ont été déterminés par spectrophotométrie d'absorption atomique. Les taux de récupération étaient respectivement de 99,7, 97,3, 91,4 et 95,9% pour l'Et3Pb+, l'Et2Pb2+, le Pb2+ et le Pb total. Les coefficients de variation étaient respectivement pour les 3 mêmes ions et le Pb total de 5,6, 7,5, 2,1 et 2,9% et les seuils de détection étaient de 0,005µg Pb pour l'Et3Pb+ et l'Et2Pb2+ et de 0,1µg Pb pour le Pb2+.
Industrial Health, 1981, vol.19, n°2, p.115-124. Illus. 14 réf.

CIS 82-467 Tolot F., Prost G., Contassot J.C., Davezies P., Neulat G.
Plomb
Mise à jour sur le plomb: propriétés physico-chimiques; circonstances d'intoxications professionnelles et extra-professionnelles; métabolisme et devenir dans l'organisme; excrétion; physiopathologie des effets viscéraux et hématologiquess; étude clinique des formes hématologiques, digestives (colique de plomb), neurologiques (encéphalopathie et polynévrite) et rénales (formes subaiguës et chroniques, hypertention artérielle et goutte); problème du plomb dans l'environnement; plomb organique et dérivés alkylés. Tests diagnostiques hématologiquess, métaboliques et toxicologiques; traitement par l'EDTA; prévention et réparation.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Intoxications, Fascicule 16007 A10, 10-1981. 18 rue Séguier, 75006 Paris, France. 13p. 188 réf.

CIS 82-463 Denton J.E., Potter G.D., Santolucito J.A.
Effets du plomb sur le métabolisme du benzène
Effects of lead on benzene metabolism [en anglais]
De l'eau distillée ou de l'eau contenant 0,05, 0,58, 17 ou 352ppm de Pb a été administrée à des rats en guise de boisson. Au terme de 6, 9, 12 et 15 semaines de traitement, les animaux de 2 groupes ont été sacrifiés et l'hydroxylation du benzène a été évaluée in vitro sur des préparations d'enzymes hépatiques. Une quantité de 400mg/kg de benzène a été injectée par voie intrapéritonéale aux animaux restants, 24 semaines après, et les taux de phénols urinaires ont été mesurés quotidiennement pendant 4 jours. L'activité enzymatique, étudiée in vitro, était significativement plus élevée chez les animaux qui avaient ingéré la solution à 352ppm pendant 6 semaines. De même, les niveaux de Pb étaient significativement plus élevés dans les tissus des animaux de tous les groupes qui avaient ingéré 352ppm de Pb. L'ingestion du Pb n'a pas eu d'effet significatif sur l'excrétion du phénol. Les traitements au Pb par voie orale ont eu un effet significatif sur l'enzyme responsable de l'hydroxylation du benzène en phénol, mais il semble que des facteurs inconnus aient compensé ces modifications in vivo. L'étude envisage les conséquences de ces résultats pour les travailleurs exposés aux produits pétroliers.
Journal of Toxicology and Environmental Health, juin 1981, vol.7, n°6, p.893-900. 24 réf.

CIS 82-459 Witting U., Hultsch E.
Elimination du plomb par l'ICRF 158 chez le rat après exposition chronique à ce métal
Lead elimination by ICRF 158 in rats after chronic lead exposure [en anglais]
Compte rendu de recherches sur l'élimination du plomb par l'ICRF 158 (dérivé lipophile de l'acide éthylènediaminetétraacétique) et sur sa toxicité secondaire éventuelle. Un traitement de 30 jours à l'ICRF 158 a accéléré la mobilisation et l'élimination du plomb incorporé et a arrêté l'inhibition de l'hémosynthèse induite par le plomb. En dehors de la néphrose tubulaire consécutive à l'action du plomb, aucune atteinte rénale supplémentaire n'a été observée sous l'influence de cette substance. Chez la souris, l'ICRF 158 est moins toxique que le CaNa2EDTA. In vitro, l'ICRF ne forme pas de complexes stables avec les ions plomb. Le mécanisme d'action de ce dérivé lipophile de l'EDTA est comparé avec celui de son correspondant hydrophile, le chélateur CaNa2EDTA.
International Archives of Occupational and Environmental Health, fév. 1981, vol.48, n°1, p.89-98. Illus. 28 réf.

CIS 82-455 Ivanovich E., Antov G., Kazakova B.
Altérations hépatiques sous l'action combinée de divers facteurs du milieu de travail
Liver changes under combined effect of working environmental factors [en anglais]
Etude sur les altérations hépatiques (activité enzymatique, taux de protéines solubles, modifications histologiques) provoquées par l'action séparée et combinée de vibrations (vibrations au corps entier, 100Hz, amplitude 0,1mm), du bruit (bruit blanc, 105dB(A)), de la chaleur (35°C), de l'humidité (45-55%), de la vitesse de l'air (0,2-0,3m/s) et du plomb (acétate de plomb, 20mg/kg, per os, 2h par jour pendant 10 jours). L'action des vibrations au niveau hépatique ne s'est manifestée de façon sensible qu'associée à d'autres facteurs. Les altérations les plus importantes ont été provoquées par l'action combinée des vibrations et du plomb.
International Archives of Occupational and Environmental Health, fév. 1981, vol.48, n°1, p.41-47. Illus. 13 réf.

CIS 81-1965
Direction de l'hygiène et de la sécurité (Health and Safety Executive)
Prévention des risques liés au plomb dans les industries de la céramique
Control of lead: Pottery and related industries [en anglais]
Au sommaire de cette note d'orientation: mention de la réglementation britannique applicable impliquant ou non une exposition au plomb; mesures de prévention intéressant les matériaux, les installations et les procédés; équipement de protection respiratoire; vêtements de protection; hygiène (installations pour ablutions et vestiaires; habitudes alimentaires, boissons, tabac); nettoyage des locaux de travail; contrôle de l'air au poste de travail; surveillance médicale et tests biologiques.
HM Stationery Office, P.O. Box 569, London SE1 9NH, Royaume-Uni, août 1981. 4p. Prix: £0,50.

CIS 81-2015 Horvat Dj., Račić J., Rozgaj R.
Fréquence des échanges chromatidiques dans les cellules V79 de hamsters chinois exposés aux métaux lourds
Učestalost izmjena kromatida sestara u V79 stanica kineskog hrčka nakon izloženosti teškim metalima [en serbo-croate]
La méthode des échanges chromatidiques (SCE - sister chromatid exchange) a été utilisée pour tester l'action mutagène de métaux lourds (Pb++, Mn++, Ni++, Cd++). Les recherches effectuées in vitro sur des cellules V79 de hamsters chinois ont montré que le Pb et le Ni n'influent pas de manière significative sur les SCE, contrairement au Mn et au Cd; ce dernier provoque le doublement des échanges 2h après l'incubation.
Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 1981, vol.32, n°2, p.147-156. Illus. 26 réf.

CIS 81-1988 Lerner S.
Maintenir en bonne santé les travailleurs exposés au plomb inorganique
Health maintenance of workers exposed to inorganic lead [en anglais]
Au sommaire de ce guide destiné aux médecins du travail: propriétés physiques et chimiques; métabolisme normal (absorption, excrétion, déposition); toxicité; diagnostic de l'intoxication par le plomb; examen médical d'embauche et visites périodiques; examen médical en fin de contrat; information des travailleurs et d'autres personnes; contrôle biologique de l'absorption de plomb; tests de mobilisation par l'EDTA; traitement de l'intoxication saturnine; mesures prophylactiques, reprise du travail avec le plomb après interruption; protection contre l'exposition; valeurs limites de concentration dans l'air.
Lead Industries Association, 292 Madison Avenue, New York, N.Y. 10017, USA, sans date. 19p.

CIS 81-1649 P'an A.Y.S.
Taux de plomb dans la salive et dans le sang
Lead levels in saliva and in blood [en anglais]
Le coefficient de corrélation entre les taux de plomb dans la salive (Pb-S) et dans le sang (Pb-Sg) était de 0,72 chez 266 adultes de sexe masculin, dont 196 professionnellement exposés au plomb. La corrélation était améliorée en cas de representation des concentrations de Pb-S sur une échelle logarithmique. Le taux de Pb-S augmentait rapidement, selon une loi exponentielle, lorsque le taux de Pb-Sg était >50mgg/l. Description des techniques de prélèvement de salive et de dosage du Pb par la spectrophotométrie à absorption atomique sans flamme. La mesure du Pb-S est utile pour un premier dépistage des sujets présentant un taux élevé de Pb-Sg.
Journal of Toxicology and Environmental Health, fév. 1981, vol.7, n°2, p.273-280. 10 réf.

CIS 81-1411 Zúñiga-Charles M.A., González-Ramírez J.D., Molina-Ballesteros G.
Intérêt du dosage des protoporphyrines-IX érythrocytaires pour le diagnostic et le contrôle du traitement du saturnisme
Erythrocyte protoporphyrin IX as a diagnostic and therapy evaluating tool in lead poisoning. [en anglais]
Dosage bihebdomadaire de la protoporphyrine-IX érythrocytaire et du plomb sanguin et mesure quotidiene de la concentration d'ALA urinaire chez 9 sujets masculins atteints de saturnisme et traités à la pénicillamine. Les malades souffraient d'intoxication due à une exposition professionnelle aux poussières de plomb qui avait été confirmée par des analyses. Les taux de protoporphyrine érythrocytaire étaient très supérieurs à la normale de 2,8µg/Hg/Sg. Cette méthode est un utile instrument de diagnostic lorsqu'on ne peut mettre en évidence ni anémie ferriprive ni protoporphyrine, mais elle présente peu d'intérêt pour le contrôle des progrès d'un traitement aux chélateurs.
Archives of Environmental Health, janv.-fév. 1981, vol.36, n°1, p.40-43. Illus. 16 réf.

CIS 81-1403 Buchet J.P., Roels H., Bernard A., Lauwerys R.
Exploration de la fonction rénale de travailleurs exposés simultanément au plomb inorganique et au cadmium
Assessment of renal function of workers simultaneously exposed to inorganic lead and cadmium. [en anglais]
Les examens, qui ont porté sur 62 travailleurs exposés simultanément au plomb et au cadmium et dont les résultats ont été comparés avec ceux obtenus chez 3 autres groupes (exposition limitée au cadmium, exposition limitée au plomb et témoins) n'ont pas mis en évidence d'interaction entre le plomb et le cadmium. La dysfonction rénale rencontrée dans le groupe exposé simultanément au plomb et au cadmium est attribuée à l'exposition à ce dernier métal.
Journal of Occupational Medicine, mai 1981, vol.23, n°5, p.348-352. Illus. 4 réf.

CIS 81-1333 Le saturnisme professionnel n'est pas inévitable
Occupational lead poisoning - It needn't be. [en anglais]
Introduction aux principes fondamentaux d'hygiène dans l'industrie du plomb. Le but de ce film est d'inciter direction et travailleurs à élaborer et appliquer ensemble un programme de prévention efficace adapté à l'entreprise.
Lead Industries Association, 292 Madison Avenue, New York, N.Y. 10017, USA, 1981. Film couleur 16mm. 21min. Commande: préciser la date de projection; prêt gratuit; pour visionner seuls les frais de réexpédition sont à payer.

CIS 81-1382 Iannaccone A., Carmignani M., Boscolo P.
Rôle des mécanismes neurogènes et humoraux dans l'hypertension artérielle de rats soumis à une exposition chronique au plomb
Neurogenic and humoral mechanisms in arterial hypertension of chronically lead-exposed rats. [en anglais]
Expériences sur des rats auxquels on a fait absorber dans de l'eau déionisée 50µg/ml d'acétate de plomb pendant 160-180 jours. Différentes mesures de la pression systolique, diastolique, de la fréquence cardiaque après injection intra-veineuse de stimulants cardiovasculaires ont été effectuées sous anesthésie. La perturbation des mécanismes neurogènes et humoraux entraîne des troubles de la fonction cardiovasculaire des rats en état d'hypertention provoquée par l'exposition prolongée au plomb. Les résultats actuels ne permettent pas encore d'évaluer les rôles respectifs de ces mécanismes.
Medicina del lavoro, janv.-fév. 1981, vol.72, n°1, p.13-21. Illus. 29 réf.

CIS 81-1054 Hansen J.P.B., Døssing M., Paulev P.E.
Charge corporelle de plomb susceptible de chélation (par le CaNa2EDTA) et concentration de plomb sanguin chez l'homme
Chelatable lead body burden (by calcium-disodium EDTA) and blood lead concentration in man. [en anglais]
La partie de la charge corporelle de plomb mobilisable a été mesurée chez 32 travailleurs du plomb et chez 7 témoins après administration de CaNa2EDTA. Une bonne corrélation a été relevée entre le taux de plomb sanguin et l'excrétion urinaire de plomb mobilisable. La limite généralement acceptable d'excrétion urinaire du plomb mobilisable (0,42µmol/nmol de CaNa2EDTA) correspond à une concentration de plomb sanguin (PbS) de 1,7µmol/l, niveau inférieur à la valeur limite communément acceptée de 2,9µmol/l pour les travailleurs exposés au plomb. La corrélation entre l'excrétion d'ALA est meilleure que la corrélation entre le PbS et l'ALA urinaire.
Journal of Occupational Medicine, janv. 1981, vol.23, n°1, p.39-43. 28 réf.

CIS 81-777 Hesley K.L., Wimbish G.H.
Niveau de plomb sanguin et protoporphyrine du zinc chez les travailleurs du plomb
Blood lead and zinc protoporphyrin in lead industry workers. [en anglais]
Compte rendu d'une étude rétrospective destinée à mesurer l'évolution des concentrations de protoporphyrine du zinc et de plomb dans le sang chez 240 travailleurs du plomb. Il a été constaté que les rythmes d'évolution des 2 paramètres accusaient des différences considérables, de même que leur stabilisation (plateau). Les 2 valeurs devraient être contrôlées chez les travailleurs en vue d'évaluer l'accumulation de plomb et la réponse métabolique à la charge corporelle.
American Industrial Hygiene Association Journal, janv. 1981, vol.42, n°1, p.42-46. 11 réf.

1980

CIS 82-207 Schaller K.H., Valentin H.
Valeurs tolérales de concentration des substances industrielles dans l'organisme: valeurs pour le plomb et ses composés inorganiques
Biologische Arbeitsstoff-Toleranz-Werte: BAT-Werte für Blei und seine anorganischen Verbindungen [en allemand]
Analyse des travaux scientifiques et des observations de médecins du travail qui ont servi à l'établissement des valeurs BAT. Revue des effets toxicologiques du plomb et de ses composés (à l'exception des composés cancérogènes): métabolisme et cinétique, toxicité critique (système hématopoiétique, système nerveux), contraintes et astreintes (effets sur la synthèse de l'hémoglobine, relation dose-effet pour les effets neurologiques et psychiques). Les indices les plus appropriés pour l'évaluation de l'exposition au plomb sont la concentration de plomb sanguin et l'excrétion urinaire de l'acide delta-aminolévulique. Quelques remarques sur les méthodes de détermination de ces indices sont suivies de considérations sur l'établissement des valeurs BAT (valeurs de différentes sources, relation entre concentrations extérieure et intérieure du plomb, problèmes soulevés par l'établissement d'une valeur tolérable pour la concentration sanguine et l'ALA-U, valeurs-limites pour les femmes).
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, déc. 1980, vol.15, n°12, p.277-287. Illus. 77 réf.

CIS 82-204 Englert N.
Vitesse de conduction neuromotrice périphérique chez des personnes professionnellement exposées au plomb
Periphere motorische Nervenleitgeschwindigkeit bei Probanden mit beruflicher Blei-Exposition [en allemand]
Mesure de plusieurs paramètres de la vitesse de conduction du nerf cubital (nervus ulnaris) des 2 bras et de divers indices d'exposition chez 99 travailleurs exposés au plomb (concentrations ≤ 140µg/100ml de sang). Exposé des méthodes et des résultats (âge, habitudes tabagiques, exposition au plomb, valeurs de la conduction nerveuse et corrélations mutuelles). La vitesse de conduction des fibres à conduction lente ne s'est pas révélée être un paramètre plus sensible que les autres, mais une influence défavorable sur l'ensemble des paramètres de la vitesse de conduction a pu être mise en évidence à partir des valeurs élevées de l'ALA-U (> 20mg/g créatinine). Au-dessous de 100µg de plomb par 100ml de sang, aucun signe d'une influence négative de l'exposition au plomb sur la vitesse de conduction motrice du nerf cubital n'a été relevé.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, nov. 1980, vol.15, n°11, p.154-260. Illus. 21 réf.

CIS 81-1996 Forni A., Sciamè A., Bertazzi P.A., Alessio L.
Etude des chromosomes et analyse biochimique chez des femmes exposées professionnellement au plomb
Chromosome and biochemical studies in women occupationally exposed to lead [en anglais]
Dosage du plomb sanguin et de la protoporphyrine érythrocytaire, et détermination de l'activité de la déshydratase de l'acide δ-aminolévulique érythrocytaire chez 18 femmes en bonne santé, exposées professionnellement au plomb dans une fabrique d'accumulateurs et chez 12 femmes témoins. Des examens cytogénétiques ont été pratiqués sur des cultures de lymphocytes de 2 et 3 jours traitées à la phytohémagglutinine. Par comparaison aux témoins, une augmentation significative de la fréquence des métaphases avec aberrations chromosomiques et chromatidiques (lacunes exceptées) a été observée chez les sujets exposés quel que fût le temps de culture. Le nombre des anomalies de la métaphase était plus élevé dans les cultures de 3 jours que dans celles de 2 jours, chez les sujets exposés et chez les témoins; la différence n'était que modérément significative pour les témoins alors qu'elle l'était fortement pour les sujets exposés. Les résultats concordent avec ceux obtenus chez des sujets de sexe masculin.
Archives of Environmental Health, mai-juin 1980, vol.35, n°3, p.139-145. 13 réf.

CIS 81-1973 Schaller K.H., Gonzales J., Thürauf J., Schiele R.
Dépistage précoce des lésions rénales chez les personnes professionnellement exposées au plomb, au mercure et au cadmium
Früherkennung von Nierenschäden bei beruflich gegenüber Blei, Quecksilber und Cadmium exponierten Personen [en allemand]
Rapport sur les examens subis par 81 travailleurs exposés dans l'industrie métallurgique et dans la production d'accumulateurs Ni-Cd. Pour évaluer l'exposition, on a mesuré la concentration des métaux dans le sang et les urines, cependant que l'excrétion rénale des protéines spécifiques a servi d'indicateur pour une lésion rénale subclinique. Description des méthodes d'analyse et des résultats et interprétation de ces résultats par comparaison avec ceux obtenus par d'autres auteurs. Après une exposition relativement longue au cadmium on peut observer une β2-microglobulinurie caractéristique et une excrétion élevée de protides totaux, phénomènes observés aussi chez les personnes exposées au mercure, mais dans une moindre mesure. Les examens pratiqués sur les personnes exposées au plomb n'ont pas fait apparaître une excrétion urinaire élevée de protéines. Propositions pour les analyses d'urine à effectuer dans le cadre d'un examen préventif en cas d'exposition au Cd et pour des concentrations limites de mercure urinaire et sanguin à adopter en cas d'exposition au mercure.
Zentralblatt für Bakteriologie, Parasitenkunde, Infektionskrankheiten und Hygiene, Originale Reihe B, 171, 1980, n°4-5, p.320-335. Illus. 31 réf.

CIS 81-1651 Schumann G.B., Lerner S.I., Weiss M.A., Gawronski L., Lohiya G.K.
Inclusion cellulaire chez les travailleurs exposés professionnellement au plomb
Inclusion-bearing cells in industrial workers exposed to lead [en anglais]
L'exposition au plomb se traduit par la formation de corps discrets et denses dans le noyau des cellules épithéliales des tubes urinifères. L'analyse cytologique des sédiments urinaires de 19 travailleurs exposés a révélé la présence dans 4 cas, de cellules exfoliées porteuses d'inclusions en provenance de la zone proximale des tubes urinifères. Ces cellules sont distinctes des inclusions d'origine virale ou autre. Leur présence est la preuve d'une affection de l'épithélium des tubules rénaux, mais leur signification clinique et leur utilité pour la surveillance médicale sont encore peu connues.
American Journal of Clinical Pathology, août 1980, p.192-196. Illus. 18 réf.

CIS 81-1463 Bertazzini P., Candela S., Collini P., Francesconi E., Guidetti P., Tonelli S., Bolognesi D., Busani R., Renna E., Torreggiani A., Vecchi G.
Prévention du saturnisme dans l'industrie céramique
La prevenzione del saturnismo nelle industrie ceramiche [en italien]
Résultats d'études du poste de travail et d'examens médicaux (contrôle de l'ALA urinaire) effectués avant et après la mise en ¿uvre d'un programme d'hygiène du travail. Les données ont été recueillies dans 82 entreprises à 3 années d'intervalle environ. L'incidence des cas graves d'intoxication avait nettement décru pendant cette période, cependant que la proportion des cas bénins restait sensiblement la même. Le nombre de cas constatés était plus faible dans les grandes entreprises, mais non dans les entreprises employant entre 50 et 100 personnes. L'incidence des cas graves était en diminution dans toutes les entreprises quelle que füt leur taille. Un chapitre donne des détails sur le procédé de glaçure et sur les modalités de rassemblement des données.
Studi e documentazioni 34. Dipartimento sicurezza sociale della regione Emilia-Romagna, Italie, 1980. 46p. 9 réf.

CIS 81-1389 Alessio L., Foa V.
Commission des Communautés européennes, Direction "santé et sécurité"
Surveillance biologique de l'intoxication par les produits chimiques chez l'homme - 4. Plomb inorganique
Human biological monitoring of industrial chemicals - 4. Inorganic lead. [en anglais]
Au sommaire de cette étude bibliographique: propriétés chimiques et physiques du plomb inorganique; effets sur l'homme; métabolisme; indicateurs biologiques (concentration dans le sang, les urines, les fèces); plomb mobilisable; relation entre l'exposition au plomb et les indicateurs biologiques; valeurs distinctes des indicateurs (ALAD, protoporphyrines érythrocytaires, protoporphyrines de zinc, ALA urinaire, coproporphyrines urinaires, hémoglobine et hématies ponctuées) selon le sexe; conclusions (tests de surveillance périodique; test de dépistage; analyses d'urine pour l'évaluation des conditions d'exposition au poste de travail; tests d'évaluation des risques d'exposition individuelle; besoins en matière de recherches).
Office des publications officielles des Communautés européennes, B.P. 1003 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg, 1980. 57p. Illus. 114 réf. Prix: Ff.26,00.

CIS 81-1346 González Fernández E.
Comparaison analytique du dosage de l'ALAD avec un système commercialisé et avec la méthode recommandée par la Commission des Communautés européennes
Comparación analítica en la determinación de ALA-D con un kit comercial y el método recomendado por la Comisión de las Comunidades Europeas [en espagnol]
Cette étude avait pour objet de comparer les résultats de dosage de l'ALAD obtenus, sur les mêmes échantillons, d'une part avec la méthode recommandée en 1973 par la CCE, d'autre part avec un matériel commercialisé: pour la lecture des absorptions, on a utilisé 2 spectrophotomètres de sensibilité différente de manière à établir l'influence de cette variable sur le dosage. C'est la méthode CCE qui donne les meilleurs résultats (quel que soit le spectrophotomètre utilisé), soit un coefficient de corrélation de 0,8581 entre le plomb sanguin et l'ALAD.
Medicina y seguridad del trabajo, oct.-déc. 1980, vol.28, n°112, p.215-222. 11 réf.

CIS 81-1345 Botta A., Santoni Y., Bruno R., Bras J., Mariotti B., Mathias A., Jullien G.
Intérêt pratique du dosage de la protoporphyrine libre érythrocytaire dans le dépistage précoce de l'exposition professionnelle au plomb et dérivés minéraux.
Résultats d'une étude conduite sur des travailleurs de la métallurgie du plomb exposés au plomb de manière certaine et sur des témoins non exposés (dosage de l'ALA U en mg/g créatinine et détermination des protoporphyrines érythrocytaires (PE) en µg/ml par la spectrofluorimétrie). Deux tableaux comparatifs indiquent que les individus professionnellement exposés peuvent avoir des valeurs d'ALA U sensiblement égales à celles de certains individus non exposés, cependant que tous les individus non exposés ont des valeurs de PE inférieures à celles de tous les individus professionnellement exposés. Le dosage des PE peut être retenu comme le premier test à effectuer systématiquement pour le dépistage précoce de l'intoxication par le plomb et ses dérivés minéraux.
Revue de médecine du travail, 1980, vol.8, n°3, p.143-148. Illus. 14 réf.

CIS 81-1042 Habuš Z.
Le plomb dans l'atmosphère d'un atelier pour la protection superficielle de fil d'acier
Olovo u radnoj atmosferi pogona za površinsku zaštitu čelične žice [en serbo-croate]
Résultats de mesures de la concentration de plomb dans l'air d'un atelier de tréfilerie où le fil passe par un bain de plomb fondu et ensuite par un bain d'alliage Pb-Sn-Sb. Les résultats, obtenus par spectrométrie d'absorption atomique, ont été comparés avec les taux sanguins de Pb relevés chez les travailleurs exposés. Il est recommandé de compléter les dosages dans l'air par des analyses de sang et d'urine au laboratoire.
Sigurnost, 1980, vol.22, n°1, p.21-27. Illus. 6 réf.

CIS 81-1106 Yukita K., Sakai T., Yanagihara S., Ushio K.
Activité de l'uroporphyrinogène-synthétase érythrocytaire chez les travailleurs du plomb.
Les examens auxquels ont été soumis 132 travailleurs du plomb ont révélé une corrélation extrêmement faible entre l'activité de l'uroporphyrinogène-synthétase (URO-S) et la concentration de plomb sanguin (6-79µg/100g), ce qui semble indiquer que l'activité de l'URO-S n'a pas été inhibée par l'exposition au plomb. Inversement, l'activité de l'URO-S a manifesté une tendance à augmenter chez les travailleurs du plomb anémiques qui présentaient une concentration élevée du plomb sanguin. Une augmentation marquée de l'activité de l'URO-S a été enregistrée chez les malades anémiques présentant d'autres troubles, notamment hépatiques ou rénaux. La mesure de l'activité de l'URO-S ne paraît pas utile pour l'évaluation de l'imprégnation saturnine.
Journal of the Japan Accident Medical Association, 1 nov. 1980, vol.28, n°11, p.728-734. Illus. 23 réf.

CIS 81-1096 Fischbein A., Thornton J., Blumberg W.E., Bernstein J., Valciukas J.A., Moses M., Davidow B., Kaul B., Sirota M., Selikoff I.J.
Etat de santé des épisseurs de câbles téléphoniques faiblement exposés au plomb; résultats d'une enquête clinique
Health status of cable splicers with low-level exposure to lead: Results of a clinical survey. [en anglais]
Cette enquête a porté sur 90 épisseurs de câbles téléphoniques. Les signes cliniques manifestes d'une intoxication saturnine étaient rares, mais des troubles du système nerveux central et du système gastro-intestinal ont été observés dans 29 et 21% des cas respectivement. Ces symptômes étaient directement associés au taux de protoporphyrines de zinc, mais non au taux de plomb sanguin, qui n'était significativement élevé que chez 5% des sujets. La signification biologique différente des tests d'exposition (plomb sanguin) et des tests de réponse biologique (protoporphyrines de zinc) est soulignée. Les 2 types de tests devraient être utilisés pour la surveillance médicale des travailleurs exposés au plomb.
American Journal of Public Health, juil. 1980, vol.70, n°7, p.697-700. 28 réf.

CIS 81-1019 Carbone U., Lupo T., Mellone M.C., Tangredi G.
Comportement des enzymes érythrocytaires glycolytiques dans l'intoxication expérimentale subaigüe par le plomb
Comportamento degli enzimi glicolitici endoeritrocitari nell'intossicazione sperimentale subacuta da piombo [en italien]
La glucose-6-phosphate-déshydrogénase, l'ALAD, la pyruvate-kinase et l'ATP ont été évaluées chez des lapins recevant 1ml d'une solution à 20% d'acétate de plomb per os. L'anémie, qui en résulte ne peut être attribuée à des altérations des enzymes qui interviennent dans la production d'énergie.
Rivista di medicina del lavoro ed igiene industriale, juin-juil. 1980, vol.4, p.171-177. 16 réf.

CIS 81-1073 Ceccarelli S.
Importance de l'électromyographie dans l'intoxication saturnine
Significato dell'indagine elettromiografica nell'intossicazione saturnina [en italien]
Des travailleurs comptant entre 2 mois et 28 ans d'exposition (64) ont été soumis à des examens électromyographiques. Les résultats reproduits concernent: vitesse maximale de conduction motrice; contractions maximales volontaires; polyphasie; fibrillation; taux de plomb sanguin; taux de plomb urinaire après administration d'EDTA; ALA urinaire; coproporphyrines urinaires; protoporphyrines érythrocytaires.
Rivista di medicina del lavoro ed igiene industriale, janv.-mars 1980, n°4, p.3-15. 8 réf.

CIS 81-1072 Yoshida K., Sakurai H., Toyama T.
Paramètres immunologiques chez les travailleurs du plomb.
Résultats d'une exploration immunologique pratiquée sur 35 travailleurs de la métallurgie du plomb et sur 11 témoins. La proportion de lymphocytes T était significativement plus faible et la proportion et le nombre absolu de lymphocytes B significativement plus élevés chez les travailleurs exposés. Aucune différence significative n'a été observée dans le nombre absolu de lymphocytes T non plus que dans la transformation blastique induite par la phytohémagglutinine.
Japanese Journal of Industrial Health - Sangyō-Igaku, nov. 1980, vol.22, n°6, p.488-493. 30 réf.

CIS 81-1070 Loi F.
Absorption anormale de plomb due à la pénétration de minium dans la main gauche
Abnorme assorbimento di piombo da penetrazione di minio nella mano sinistra [en italien]
Description d'un cas, qui est analysé à la lumière des données de la littérature. Mécanisme pathologique probable et possibilités de traitement, notamment chirurgical.
Medicina del lavoro, mars-avr. 1980, vol.71, n°2, p.157-160. Illus. 10 réf.

CIS 81-1061 Teisinger J.
A propos du problème de la concentration maximale admissible de plomb dans l'air des lieux de travail
K otázce nejvyšší přípustné koncentrace olova ve vzduchu pracoviš@t6 s olovem [en tchèque]
Article traitant de la valeur comparée des méthodes de détermination de l'exposition individuelle au plomb. Après avoir souligné les difficultés auxquelles on se heurte pour mesurer la concentration du plomb dans l'air, l'auteur consacre une large place à la plombémie et propose comme valeur limite pour cet indice une plage comprise entre 700 et 800µg/l. Les autres tests d'exposition (coproporphyrinurie, acide delta-aminolévulique urinaire, taux de protoporphyrines du zinc dans les érythrocytes) sont évoqués. Les divergences existant à propos du problème de la relation entre la concentration de plomb dans l'air et le taux de plombémie, et du problème de la valeur-seuil admissible sont examinées.
Pracovní lékařství, sept. 1980, vol.32, n°8, p.251-253. 19 réf.

CIS 81-1050 Singhal R.L., Thomas J.A.
Toxicité du plomb
Lead toxicity. [en anglais]
Cet ouvrage contient un choix d'articles émanant d'éminents experts qui rendent compte d'études cliniques et expérimentales sur l'intoxication saturnine. Au sommaire: exposition humaine au plomb; problèmes rencontrés lors d'expériences sur l'intoxication saturnine; aspects des mécanismes moléculaires qui expliquent la biotoxicité du plomb; plomb et biosynthèse de l'hème; plomb et métabolisme énergétique; effets du plomb sur la reproduction chez les mammifères; néphrotoxicité du plomb; effets chroniques du plomb chez les primates; effets du plomb sur le comportement; corrélations neurochimiques de l'intoxication saturnine; critique des expériences sur la toxicité comportementale du plomb chez les rongeurs; effets biochimiques et cliniques et réponses fournies par la concentration de plomb sanguin; interactions nutriments-plomb; plomb et autres métaux (interaction); le plomb atmosphérique et ses effets sur la quantité de plomb déposé dans l'organisme humain.
Urban & Schwarzenberg., 7E. Redwood Street, Baltimore, MD 21202, USA, 1980. 524p. Illus. Bibl. Prix: $US39,50.

CIS 81-772 Khera A.K., Wibberley D.G., Dathan J.G.
Concentrations de plomb dans le placenta et dans des tissus d'enfants mort-nés dans le cas de mères soumises à une exposition professionnelle
Placental and stillbirth tissue lead concentrations in occupationally exposed women. [en anglais]
Les concentrations de plomb dans le sang prénatal et le placenta augmentent avec l'exposition professionnelle chez des travailleuses de l'industrie des porcelaines et faïences. La teneur en plomb des tissues hépatiques et rénaux d'enfants mort-nés était inférieure à celle d'enfants vivants; la teneur en plomb des os (côtes) de mort-nés était 3 fois plus élevée que dans un groupe témoin de nourrissons décédés pour d'autres causes.
British Journal of Industrial Medicine, nov. 1980, vol.37, n°4, p.394-396. 14 réf.

CIS 81-829 De Rosa E., Rossi A., Toffolo D., Brighenti F., Rosa A., Caroldi S.
Les industries de la céramique et l'intoxication saturnine - Observations de longue durée
The ceramics industry and lead poisoning - Long-term testing. [en anglais]
Résultats de dosages du plomb sanguin répétés sur une période de 6 à 8 mois chez 154 travailleurs employés dans 4 établissements différents. Des changements ont été observés durant la période couverte à la suite des mesures d'hygiène adoptées. Les taux de plomb sanguin ont accusé une baisse sensible du fait d'une diminution des concentrations ambiantes, mais dépassaient encore dans nombre de cas les limites recommandées. Une amélioration de la situation ne peut être escomptée que moyennant une réduction de la teneur en plomb des glaçures.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, déc. 1980, vol.6, n°.4, p.312-315. 3 réf.

CIS 81-828 De Rosa E., Brighenti F., Rossi A., Caroldi S., Gori G.P., Chiesura P.
Les industries de la céramique et l'intoxication saturnine - L'intoxication saturnine en relation avec la technique et la profession
The ceramics industry and lead poisoning - Lead poisoning in relation to technology and jobs. [en anglais]
Etude sur le risque d'imprégnation saturnine chez 288 travailleurs de l'industrie de la céramique. Les travaux les plus dangereux qui impliquaient l'utilisation directe d'une glaçure à haute teneur en plomb étaient habituellement exécutés par des hommes. Des cas de saturnisme ont été observés dans les activités suivantes classées par ordre décroissant: glaçure, travail aux fours, entretien, décoration et sélection. Les femmes qui étaient généralement affectées à des travaux relevant des 2 dernières catégories, présentaient néanmoins un taux de plomb sanguin supérieur aux limites recommandées.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, déc. 1980, vol.6, n°4, p.306-311. 21 réf.

CIS 81-489 Giannini M., Ferioli A., Castoldi M.R.
Porphyrie hépatique chez un sujet exposé professionnellement au plomb inorganique
Porfiria epatica in un soggetto con esposizione professionale a piombo inorganico [en italien]
Les indicateurs biologiques de l'exposition, de la dose interne et des effets ont mis en évidence une excrétion totale de porphyrines urinaires supérieure au taux prévisible d'après les indicateurs de la dose interne. L'analyse des porphyrines urinaires (nombre de groupes carboxyliques) révèle un tableau identique à celui de la porphyrie hépatique chronique, mais très différent de celui de l'intoxication par le plomb. Les auteurs soulignent l'importance de ce test pour la sûreté du diagnostic différentiel.
Medicina del lavoro, juil.-août 1980, vol.71, n°4, p.353-356. 15 réf.

CIS 81-437 Exposition aux métaux lourds: limites recommandées d'exposition professionnelle à visée sanitaire.
Recommended health-based limits in occupational exposure to heavy metals. [en anglais]
Rapport d'un groupe d'étude de l'OMS (Genève, 5-11 juin 1979) sur les limites à visée sanitaire recommandées pour l'exposition professionnelle au cadmium, au plomb organique, au manganèse et au mercure. Recommandations concernant les valeur-seuils de concentration dans l'air, et les limites biologiques (niveaux de substances toxiques ou de leurs métabolites dans les produits biologiques humains) en tant qu'indicateurs de l'exposition admissible dont la mise au point est relativement récente, et comme première étape vers la détermination de limites opérationnelles. Considérations sur chaque métal: métabolisme et toxicité, relation entre exposition et effets sur la santé, possibilités de recherche, limites d'exposition actuelles, évaluation périodique, relation entre exposition-effet et exposition-réponse.
Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse. 130p. Illus. 19 réf. Prix: Fs.8,00.

CIS 81-467 Dally S., Duvelleroy M., Conso F., Fournier E.
Simulation d'intoxications chroniques: l'exemple du plomb.
Article illustrant, à travers l'exemple du plomb, l'adaptation d'un modèle à 3 compartiments largement utilisé en pharmacocinétique à l'étude de l'accumulation des toxiques dans l'organisme. Le modèle décrit a été utilisé pour déterminer l'influence des variations d'un certain nombre de paramètres (dose absorbée quotidiennement, capacité d'élimination de l'organisme, traitements chélateurs) sur la concentration sanguine et le temps de latence. En dépit des différences entre les prévisions du modèle et les observations cliniques, cette méthode peut fournir une première estimation du comportement d'un toxique.
Archives des maladies professionnelles, 1980, vol.41, n°3, p.129-135. Illus. 14 réf.

CIS 81-463 Buchet J.P., Roels H., Bernard A., Lauwerys R.
Evaluation de la fonction rénale chez des travailleurs exposés au plomb inorganique, au cadmium ou aux vapeurs de mercure
Assessment of renal function of workers exposed to inorganic lead, cadmium or mercury vapor. [en anglais]
La fonction rénale a été comparée chez 148 travailleurs du cadmium, 63 travailleurs du mercure, 25 travailleurs du plomb inorganique et 88 témoins. Il ne semble pas que l'exposition au Pb (niveau sanguin pouvant atteindre 62µg/100l) ait une influence sur la fonction rénale. Une forte exposition au Cd augmente l'excrétion urinaire de protéines de poids moléculaire faible ou élevé, et d'enzymes des tubules, notamment chez les travailleurs qui excrètent plus de 10µg Cd/g de créatinine ou dont le niveau sanguin dépasse 1µg/100l. L'exposition au Hg entraîne un dérèglement glomérulaire, surtout chez les travailleurs ayant un niveau de Hg sanguin >3µg/ml et un niveau de Hg urinaire >50µg/g de créatinine. Il est proposé de considérer ces concentrations de Hg comme des valeurs-seuils biologiques. Le dérèglement glomérulaire provoqué par le Cd et par le Hg résulte peut-être d'un mécanisme d'auto-immunisation.
Journal of Occupational Medicine, nov. 1980, vol.22, n°11, p.741-750. Illus. 27 réf.

CIS 81-134 Réglementation de 1980 sur la prévention de l'exposition professionnelle au plomb
The Control of Lead at Work Regulations 1980. [en anglais]
Cet arrêté, qui doit entrer en vigueur le 18 août 1981, aborde les points suivants: obligations de l'employeur envers les personnes travaillant dans son entreprise sans être membres de son personnel; détermination des travaux impliquant une exposition au plomb; information et formation; mesures de prévention intéressant les matériaux, les installations et les procédés; équipement de protection respiratoire; vêtements de protection; installations pour ablutions et vestiaires; interdiction de consommer des aliments et des boissons, et de fumer dans les zones contaminées par le plomb; propreté des postes de travail et de l'équipement de protection; obligation d'éviter toute propagation de la contamination par le plomb; application des mesures de protection; bon entretien de l'équipement de protection; contrôle de l'air au poste de travail; surveillance médicale et tests biologiques; tenue de registres.
H.M. Stationery Office, P.O. Box 569, London SE1 9NH, Royaume-Uni, 1 sept. 1980. 11p. Prix: £1,40.

CIS 81-267 Araki S., Honma T., Yanagihara S., Ushio K.
Récupération de la vitesse de conduction nerveuse chez les travailleurs exposés au plomb
Recovery of slowed nerve conduction velocity in lead-exposed workers. [en anglais]
Les auteurs ont déterminé à plusieurs reprises la vitesse maximale de conduction (VCM) du nerf médian et le plomb sanguin (PbS) chez 14 travailleurs exposés au plomb présentant un niveau initial de PbS de 0,7 à 4,0µmol/kg (moyenne 2,3 µmol/kg). La vitesse de conduction des nerfs périphériques varie selon les fluctuations du PbS; il a été constaté dans l'ensemble qu'à une modification du PbS de 0,7µmol/kg (14µg/100kg) correspondait une altération de la VCM de 4,0m/s. On peut donc considérer ces altérations comme une récupération de la vitesse de conduction plutôt que comme de simples variations d'un sujet à l'autre. Les modifications du PbS, compte tenu de la VCM initiale, sont peut-être l'un des facteurs qui provoquent l'altération des vitesses de conduction des nerfs périphériques. La VCM accuse un net accroissement après une injection de CaEDTA.
International Archives of Occupational and Environmental Health, juin 1980, vol.46, n°2, p.151-157. Illus. 14 réf.

CIS 81-157 Silbergeld E.K., Lamon J.M.
Rôle d'une inhibition de la synthèse de l'hème dans la neurotoxicité du plomb
Role of altered heme synthesis in lead neurotoxicity. [en anglais]
Etude bibliographique des effets du plomb sur le processus métabolique de la biosynthèse de l'hème. Ces effets sont médiatisés par au moins 2 mécanismes: des intermédiaires de la biosynthèse de l'hème qui résultent de l'inhibition de l'ALA-déshydratase et de la ferrocélatase par le plomb peuvent produire des effets toxiques; l'inhibition de la synthèse de l'hème peut affecter le fonctionnement d'autres systèmes biochimiques. Exposé des résultats d'expériences in vitro qui fournissent la preuve des effets neurotoxiques de l'ALA. Evocation d'autres effets chroniques de l'exposition au plomb: voies utilisant la dopamine et l'acétylcholine et voies utilisant l'acide γ-aminobutyrique (GABA). Description des effets du plomb sur d'autres systèmes dépendant de l'hème.
Journal of Occupational Medicine, oct. 1980, vol.22, n°10, p.680-684. Illus. 38 réf.

CIS 81-154 Spivey G.H., Baloh R.W., Brown C.P., Browdy B.L., Campion D.S., Valentine J.L., Morgan D.E., Culver B.D.
Effets subcliniques de l'absorption chronique croissante de plomb - Enquête prospective - III. Constatations neurologiques complémentaires
Subclinical effects of chronic increased lead absorption - A prospective study. III. Neurological findings at follow-up examination. [en anglais]
Pour les parties I et II, voir CIS 79-1688. Des tests de conduction nerveuse et des examens électro-oculographique ont été pratiqués sur des travailleurs du plomb présentant des taux de plomb sanguin compris entre 60 et 80µg/dl, ainsi que sur 32 témoins. La précision des mouvements saccadés de l'oeil était significativement moins grande chez les travailleurs du plomb que chez les témoins. La mesure de la conduction nerveuse ne paraît pas constituer un moyen satisfaisant de détecter les effets neurologiques subcliniques de l'exposition au plomb.
Journal of Occupational Medicine, sept. 1980, vol.22, n°9, p.607-612. 10 réf.

CIS 81-111
Direction de l'hygiène et de la sécurité (Health and Safety Executive)
Recueil de directives pratiques approuvées: surveillance du plomb au poste de travail
Approved code of practice: Control of lead at work. [en anglais]
Ce recueil, qui a pour objet de faciliter l'application de la réglementation britannique sur la surveillance du plomb (Statutory Instruments, No.1248/1980), reproduit et commente les textes réglementaires. Au sommaire: responsabilités des employeurs envers les travailleurs n'appartenant pas à leur personnel et exposés au plomb ou à ses composés; détermination du degré d'exposition; information et formation; mesures préventives applicables aux matériaux, aux installations et aux modes opératoires; respirateurs; vêtements protecteurs; installations pour ablutions; vestiaires; alimentation, boissons, usage du tabac; ordre et propreté; obligation de prévenir toute pollution par le plomb; obligation pour les employeurs et les travailleurs d'appliquer les mesures de prévention, et d'utiliser et d'entretenir les installations, vêtements protecteurs, respirateurs et autres équipements; contrôle de l'air au poste de travail; surveillance médicale et tests biologiques; registres. Annexes: valeur-seuil britannique pour une concentration moyenne pondérée et mesurée sur 8h (Ph:0,15mg/m3; Pb tétraéthyle: 0,10mg/m3); autres textes réglementaires britanniques sur la lutte contre la pollution au poste de travail;; fiche médicale type.
HM Stationery Office, P.O. Box 569, London SE1 9NH, Royaume-Uni, 1980. 28p. Prix: £2,00.

CIS 81-145 Brown C.P., Spivey G.H., Valentine J.L., Browdy B.L.
Habitudes tabagiques et taux de plomb sanguin chez les travailleurs professionnellement exposés au plomb
Cigarette smoking and lead levels in occupationally exposed lead workers. [en anglais]
Recherches conduites sur 111 travailleurs d'une fonderie de plomb de récupération en vue de déterminer leurs habitudes tabagiques et leurs pratiques d'hygiène individuelle. Des taux de plomb sanguin > 60µg/dl ont été relevés chez 53% des fumeurs et 31% des non-fumeurs. Le taux augmentait avec la consommation de cigarettes. Les travailleurs qui apportaient leur paquet de cigarettes à l'atelier présentaient des taux plus élevés que leurs camarades qui le laissaient à la maison. Les différences enregistrées peuvent trouver une explication dans la contamination directe des cigarettes par le milieu ou dans une altération des mécanismes d'épuration pulmonaire.
Journal of Toxicology and Environmental Health, juil. 1980, vol.6, n°4, p.877-883. 19 réf.

CIS 81-142 Métaux et composés métalliques
Some metals and metallic compounds. [en anglais]
Monographies sur l'arsenic, le béryllium, le chrome, le plomb et leurs composés.
Monographs on the evaluation of the carcinogenic risk of chemicals to humans, Centre international de recherche sur le cancer, 150 Cours Albert-Thomas, 69372 Lyon Cedex 2, France, juil. 1980. 438p. 1133 réf. Prix: Fs.50,00.

CIS 80-1951 Pérez Escriche J.A.
Inhibition des processus enzymatiques par l'intoxication saturnine, envisagée du point de vue de la cinétique réactionnelle
La inhibición de los procesos enzimáticos ocasionados por la intoxicación saturnina desde el punto de vista de la cinética reaccional [en espagnol]
Au sommaire: biosynthèse du groupe hème de l'hémoglobine; inhibition du métabolisme de l'ALAD et du coproporphyrinogène; interprétation des processus d'inhibition du point de vue de la cinétique réactionnelle; résultats d'analyses pratiquées sur 73 personnes exposées professionnellement au risque d'inhalation du plomb (plomb sanguin, ALAD urinaire, coproporphyrines urinaires); interprétation; relation entre les concentrations de plomb sanguin, d'une part, et l'ALA et les coproporphyrines, d'autre part. L'inhibition du métabolisme de l'ALAD et du coproporphyrinogène par le plomb semble établie.
Medicina y seguridad del trabajo, janv.-mars 1980, vol.28, n°109, p.65-69. Illus.

CIS 80-1696 Ahlgren L., Haeger-Aronsen B., Mattsson S., Schütz A.
Dosage in vivo du plomb dans le squelette après une exposition professionnelle au plomb
In-vivo determination of lead in the skeleton after occupational exposure to lead. [en anglais]
Les concentrations de Pb dans les phalanges et dans le sang ont été mesurées chez 22 anciens travailleurs d'une fabrique d'accumulateurs, dont l'exposition au Pb avait cessé depuis 7 ans. Le Pb osseux a été mesuré par fluorescence X avec un spectromètre à Ge(Li). Les concentrations de Pb dans les phalanges, qui variaient entre 20 (limite de détection) et 118µg/g, augmentaient avec l'ancienneté. Il n'a pas été établi de relation simple entre les concentrations de Pb dans le sang et dans les os. Le taux de Pb sanguin dépendait davantage de l'absorption quotidienne de Pb que des quantités de Pb libérées par le squelette. Un modèle à 2 compartiments est utilisé pour calculer les concentrations de Pb sanguin après libération soudaine de Pb par le squelette.
British Journal of Industrial Medicine, mai 1980, vol.37, n°2, p.109-113. 10 réf.

CIS 80-1679 Ashby J.A.S.
Etude neurologique et biochimique des signes précoces de l'intoxication par le plomb
A neurological and biochemical study of early lead poisoning. [en anglais]
Une diminution significative de la vitesse de conduction nerveuse s'est produite chez 94 travailleurs exposés au Pb dans une fabrique d'accumulateurs. Il n'y avait pas de signes cliniques de lésions nerveuses. La concentration moyenne de Pb sanguin était de 2,9µmol/l (60µg/100ml), après une exposition de 6 mois à 33 ans. Résultats indiquant la vitesse de conduction maximale moyenne des nerfs moteurs (nerf cubital, nerf médian, nerf radial et nerf sciatique poplité externe). Il n'a pas été noté de relation significative entre le ralentissement progressif de la conduction nerveuse et les concentrations de Pb sanguin ou urinaire, ou d'autres paramètres biochimiques. Il semble que les modifications de la conduction nerveuse commencent à apparaître dans les 2 ans qui suivent le début de l'exposition, et pour des concentrations de Pb sanguin <3,9µmol/l (80µg/100ml).
British Journal of Industrial Medicine, mai 1980, vol.37, n°2, p.133-140. 37 réf.

CIS 80-1677 Hammond P.B., Lerner S.I., Gartside P.S., Hanenson I.B., Roda S.B., Foulkes E.C., Johnson D.R., Pesce A.J.
Relation entre les indices biologiques de l'exposition au plomb et le niveau de santé des travailleurs d'une fonderie de plomb de récupération
The relationship of biological indices of lead exposure to the health status of workers in a secondary lead smelter. [en anglais]
Différents indices étudiés: concentration de plomb sanguin (PbS); concentration de plomb urinaire (PbU); excrétion d'acide δ-aminolévulique urinaire (ALAU); porphyrines érythrocytaires (PE); hémoglobine; azote de l'urée sérique (AUS); créatinine sérique; épuration rénale de la créatinine urate sérique; excrétion urinaire d'urate; excrétion de β-2 microglobulines urinaires; excrétion urinaire d'acides aminés. L'AUS était généralement lié au PbB, au PbU et à l'ALAU, mais non aux PE. Une bonne corrélation des symptômes existait avec le PbB et l'ALAU, mais non avec les PE. Le PbB, l'ALAU et les PE étaient en corrélation avec l'hémoglobine. Le PbB est sans doute préférable aux PE comme indice unique d'évaluation biologique de l'exposition des travailleurs au plomb. Le recours à cet indice devrait être complété par le dosage périodique de l'AUS et de l'hémoglobine.
Journal of Occupational Medicine, juil. 1980, vol.22, n°7, p.475-484. 26 réf.

< précédent | 1... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 ...19 | suivant >