ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Vibrations - 974 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Vibrations

2008

CIS 08-1428 Mayton A.G., Kittusamy N.K., Ambrose D.H., Jobes C.C., Legault M.L.
Exposition aux secousses discontinues et symptômes musculosquelettiques chez les opérateurs de machines agricoles
Jarring/jolting exposure and musculoskeletal symptoms among farm equipment operators [en anglais]
L'exposition aux vibrations des véhicules a été associée à des dorsalgies chroniques ainsi qu'à des symptômes lombaires chez les conducteurs de tracteurs agricoles. Les buts de cette étude étaient d'évaluer l'exposition des conducteurs aux vibrations transmises au corps entier (VCE) et de proposer des interventions visant à diminuer le risque de lésions du dos, notamment liées aux secousses discontinues. Les données pratiques ont été recueillies auprès de conducteurs effectuant divers travaux avec différents modèles de tracteur; on a également obtenu les antécédents médicaux et professionnels des conducteurs. Quatre-vingt-seize pourcent des participants déclaraient devoir baisser ou tourner la tête; 24% et 64%, respectivement, déclaraient des symptômes à la nuque et au dos. Les recommandations suivantes ont été proposées: choix d'un siège offrant une meilleure isolation contre les secousses discontinues; entretien de la suspension du siège; remplacement des coussins usés ou endommagés; utilisation de pneus d'un diamètre plus grand; utilisation d'un siège pivotant pour diminuer l'astreinte sur la nuque; amélioration de l'information des conducteurs sur les effets néfastes de l'exposition VCE.
International Journal of Industrial Ergonomics, sept.-oct. 2008, vol.38, n°9-10, p.758-766. Illus. 38 réf.

CIS 08-1418 Govindaraju S.R., Curry B.D., Bain J.L.W., Riley D.A.
Les lésions des nerfs sont provoquées par une large gamme de fréquences vibratoires
Nerve damage occurs at a wide range of vibration frequencies [en anglais]
Le syndrome des vibrations transmises au système main-bras (SVMB) est une affection d'origine professionnelle provoquée par une exposition des années durant à des vibrations transmises aux mains par les outils à moteur. Chez les patients présentant un SVMB à un stade avancé, on observe une neuropathie périphérique. Afin de protéger les travailleurs contre le SVMB, la norme ISO 5349 (2001) définit des limites d'exposition aux vibrations en fonction d'une courbe de pondération fréquentielle, selon laquelle le potentiel de lésion diminue progressivement à partir de 16Hz. On a utilisé des queues de rat pour caractériser les modifications précoces des nerfs de queues continuellement exposés à des vibrations de 30, 120 et 800Hz pendant 4h à 49m/s2 rms. On constate des effets similaires pour les trois fréquences en ce qui concerne l'œdème nerveux, la dilatation des artérioles et le pourcentage d'interruptions du transport axonal. Ces observations démontrent que les lésions précoces des nerfs peuvent être provoquées par des fréquences basses comme par des fréquences hautes.
International Journal of Industrial Ergonomics, sept.-oct. 2008, vol.38, n°9-10, p.687-692. Illus. 19 réf.

CIS 08-1417 Peterson D.R., Brammer A.J., Cherniack M.G.
Système de mesurage de l'exposition aux vibrations et de la force de la paume sur une journée
Exposure monitoring system for day-long vibration and palm force measurements [en anglais]
Cet article présente un dosimètre de l'exposition aux vibrations constitué d'un système d'enregistrement des données léger et portable, comprenant un adaptateur équipé d'un accéléromètre et d'un senseur de force, mis au point pour mesurer le temps d'utilisation des outils par utilisateur, les vibrations transmises par les mains et les forces s'exerçant dans la paume sur une journée de travail de 8h ou partie représentative de celle-ci. Le dosimètre s'est avéré économiquement efficace, solide et flexible et peut être appliqué à un large éventail de professions et de situations de travail impliquant une exposition aux vibrations.
International Journal of Industrial Ergonomics, sept.-oct. 2008, vol.38, n°9-10, p.676-686. Illus. 25 réf.

CIS 08-1415 Rimell A.N., Notini L., Mansfield N.J., Edwards D.J.
Variation entre les niveaux d'émission de vibrations déclarés par les fabricants et ceux mesurés dans des conditions simulant les conditions de travail pour un ensemble d'outils à moteur portatifs utilisés dans le BTP
Variation between manufacturers' declared vibration emission values and those measured under simulated workplace conditions for a range of hand-held power tools typically found in the construction industry [en anglais]
Les valeurs d'émission de vibrations déclarées par les fabricants pour les outils à moteur portatifs ont été comparées à celles figurant dans la base de données OPERC HAVTEC. Les valeurs recensées dans cette base de données sont déterminées selon la norme ISO 5349, dans des conditions simulant des conditions réelles de travail. On a évalué 656 combinaisons d'outils et d'accessoires couvrant un large éventail d'applications typiques du secteur de la construction. Ces valeurs ont été comparées avec celles déclarées par les fabricants, avec et sans les facteurs de correction du rapport technique CEN/TR 15350. D'une manière générale, on observe que les valeurs déclarées par les fabricants sous-estimaient les émissions de vibrations en conditions réelles de travail, alors que les facteurs de correction du CEN/TR 15350 les surestimaient.
International Journal of Industrial Ergonomics, sept.-oct. 2008, vol.38, n°9-10, p.661-675. Illus. 33 réf.

CIS 08-1414 Vergara M., Sancho J.L., Rodríguez P., Pérez-González A.
Vibrations d'outils à moteur transmises par les mains: respect des normes et perception par les utilisateurs
Hand-transmitted vibration in power tools: Accomplishment of standards and users' perception [en anglais]
Cet article présente les conclusions d'une campagne de mesurage des niveaux de vibrations transmises au système mains-bras de 70 outils utilisés dans différentes branches. On a interrogé 90 travailleurs sur leur perception des vibrations ainsi que sur leurs symptômes d'affections dues aux vibrations transmises aux mains. Le respect de la règlementation en vigueur a été vérifié et les relations entre la perception des vibrations par les travailleurs, les niveaux de vibrations mesurés et les symptômes d'affections induites par les vibrations ont été analysées. Environ 15% des outils présentaient des valeurs supérieures aux limites à partir desquelles des mesures doivent être prises selon les normes en vigueur. Aucune mesure de prévention n'avait été prise dans ces cas. Par ailleurs, dans la plupart des cas, les travailleurs ne percevaient pas ces niveaux comme étant trop élevés, ce qui constitue un facteur de risque supplémentaire.
International Journal of Industrial Ergonomics, sept.-oct. 2008, vol.38, n°9-10, p.652-660. Illus. 22 réf.

CIS 08-1416 Luna Mendaza P., Pujol Senovilla L.
Guides techniques: bruit et vibrations mécaniques
Guías técnicas: ruido y vibraciones mecánicas [en espagnol]
Présentation des grandes lignes de deux guides techniques sur le bruit et les vibrations mécaniques publiés récemment par l'INSHT. Ces guides constituent une aide à la mise en œuvre des décrets royaux sur la protection de la sécurité et de la santé des travailleurs exposés au bruit (DR 286/2006) et aux vibrations mécaniques (DR 11311/2005).
Seguridad y Salud en el Trabajo, juil. 2008, n°48, p.38-43. Illus.

CIS 08-1429 Hagberg M., Burström L., Lundström R., Nilsson T.
Relation entre l'incidence du phénomène de Raynaud et l'exposition aux vibrations main-bras chez les travailleurs d'une entreprise de mécanique: étude de cohorte
Incidence of Raynaud's phenomenon in relation to hand-arm vibration exposure among male workers at an engineering plant: A cohort study [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer la relation entre l'incidence du phénomène de Raynaud (PR) et les vibrations transmises au système main-bras au sein d'une cohorte constituée de sujets de sexe masculin, travaillant en bureau ou effectuant du travail manuel. Au départ, la cohorte comprenait 94 employés de bureau et 147 travailleurs manuels d'une entreprise de mécanique. Le PR a été évalué au démarrage de l'étude, ainsi que cinq, dix et quinze ans plus tard. Les taux d'incidence rétrospectifs et prospectifs de PR par 1000 heures d'exposition étaient respectivement de 16 et 14 chez les travailleurs exposés, et respectivement de 2,4 et 5,0 chez les travailleurs non exposés. D'autres observations sont commentées. Il est conclu que la valeur de 2,5m/s2 qui, selon la directive de l'UE nécessite une action, n'est pas trop basse; au contraire, les employeurs devraient plutôt agir dès que les valeurs d'exposition atteignent 1m/s2.
Journal of Occupational Medicine and Toxicology, juin 2008, vol.3, n°13, p.1-6. Illus. 16 réf.

CIS 08-937 Marcotte P., Oddo R., Boutin J., Boilley R., Nélisse H., Boileau P.E., Drouin P., Sirard C., Daigle R.
Industrie de la réparation automobile - Caractérisation du bruit et des vibrations émis par les outils portatifs
Les travailleurs du secteur de la réparation d'automobiles et de véhicules lourds sont exposés aux niveaux de bruit élevés et aux vibrations de leurs outils pneumatiques portatifs, qui peuvent induire un déficit auditif et un syndrome des vibrations main-bras. Bien qu'il soit possible de définir en laboratoire la valeur des émissions vibratoires et sonores de ces outils, celles-ci ne représentent pas les niveaux d'exposition dans des situations de travail réelles, car les procédés utilisés ne tiennent pas compte du bruit et des vibrations que produit le contact de l'outil avec la pièce travaillée. Le but de cette étude était d'élaborer des méthodes permettant de caractériser en laboratoire le bruit et les vibrations des outils les plus couramment utilisés dans les ateliers de réparation automobile et de définir des moyens pour les diminuer. Un questionnaire a été adressé à 40 mécaniciens travaillant avec cinq types d'outils pneumatiques; ils ont également été interviewés. Les outils ont fait l'objet de mesures vibratoires et acoustiques en banc d'essai. Les résultats sont commentés et différentes recommandations sont proposées, qui portent sur le choix et l'entretien des outils, le port de protecteurs d'ouïe et l'adoption de postures de travail correctes.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2008. x, 97p. Illus. 16 réf. + CD-ROM. Prix: CAD 10,50. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-554.pdf [en français]

2007

CIS 10-0118 Patel J.
Données sur les émissions de bruit des marteaux-piqueurs brise-béton portatifs
Noise emission data for hand-held concrete breakers [en anglais]
Mesure du bruit émis par des marteaux-piqueurs brise-béton portatifs en conditions simulant des travaux réels et comparison avec les valeurs déclarées par les fabricants.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2007. vi, 49p. Illus. 13 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr604.pdf [en anglais]

CIS 08-1433 Heaton R., Hewitt S., Yeomans L.
Health and Safety Executive
Corrélation entre les vibrations émises et les vibrations en conditions réelles d'utilisation: outils de fixation
Correlation between vibration emission and vibration during real use: Fastener driving tools [en anglais]
Ce rapport décrit un programme de mesure des vibrations auxquelles sont exposés les utilisateurs de cloueurs, d'agrafeuses et d'autres outils de fixation. Les buts étaient d'évaluer les tests d'émission selon la norme ISO 8662 du point de vue de leur utilité pratique et de leur fiabilité, de comparer les valeurs d'émission des vibrations avec l'intensité des vibrations mesurées dans des conditions réelles d'utilisation et d'étudier d'autres paramètres qui permettraient d'évaluer les vibrations émises par des outils à choc unique. Pour ce faire, on a mesuré les vibrations émises par chaque outil selon les exigences de la norme ISO 8662-11. Des essais supplémentaires ont été effectués en laboratoire afin d'évaluer l'effet de la taille des fixations, des pièces travaillées et du mode opératoire sur l'intensité des vibrations. Les résultats sont commentés.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2007. vi, 40p. Illus. 10 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr591.pdf [en anglais]

CIS 08-1435 Hewitt S., Heaton R., Shanks E., Mole M.
Health and Safety Executive
Corrélation entre les émissions de vibrations et les vibrations en conditions réelles d'utilisation: polissage et sablage
Correlation between vibration emission and vibration during real use: Polishers and sanders [en anglais]
Ce rapport décrit le programme de mesures expérimentales concernant l'exposition aux vibrations rencontrées lors du polissage et du sablage dans les secteurs de la transformation du bois, des métaux et des matières plastiques. Les objectifs étaient d'évaluer les tests d'émission définis par les normes BS EN ISO 8662 (outils non électriques) et BS EN 60745 (outils électriques) du point de vue de leur utilité pratique et de leur fiabilité, de comparer les résultats obtenus avec les déclarations des fabricants concernant les émissions de vibrations, de comparer les valeurs déclarées avec l'intensité des vibrations mesurées dans des conditions réelles de travail et d'évaluer les valeurs des émissions de vibrations en tant qu'indicateur des risques liés aux vibrations. Les résultats sont commentés.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2007. v, 40p. Illus. 8 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr590.pdf [en anglais]

CIS 08-1172 Scarlett A.J.
Health and Safety Executive
Vibrations au corps entier sur les ramasseuses-hacheuses automotrices: évaluation des émissions et estimation des niveaux d'exposition quotidiens
Whole-body vibration on self-propelled forage harvesters: Evaluation of emission and estimated daily exposure levels [en anglais]
Cette étude porte sur la quantification des émissions de vibrations au corps entier (VCE) ainsi que des niveaux d'exposition probables chez les opérateurs de ramasseuses-hacheuses automotrices. Les acquéreurs récents de telles machines ont été soumis à un sondage afin d'obtenir des informations concernant les conditions typiques d'utilisation ainsi que la perception qu'ont les opérateurs des niveaux de VCE. Des mesures approfondies, effectuées sur six machines en opération, ont permis de recueillir des données représentatives sur la distribution des VCE dans le temps. Une analyse des fréquences des vibrations mesurées et des observations directes ont permis de rassembler des informations sur les possibilités et la nécessité de diminuer l'exposition des opérateurs aux VCE. Les niveaux d'émission des VCE des ramasseuses-hacheuses automotrices se sont avérés plutôt modérés par rapport à ceux rencontrés sur d'autres machines agricoles. Toutefois, les niveaux de VCE lors de l'exploitation quotidienne en conditions normales étaient suffisamment élevés pour que certaines actions préventives prescrites soient exigées de la part des employeurs. D'autres observations sont commentées.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2007. x, 106p. Illus. 11 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr544.pdf [en anglais]

CIS 08-720 Bergmann A., Seidler A., Schumann B., Fischer S., Bolm-Audorff U., Ditchen D., Ellegast R., Elsner G., Grifka J., Hinz B., Hofmann F., Jäger M., Linhardt O., Luttmann A., Michaelis M., Petereit-Haack G., Haerting J.
Relation entre l'exposition professionnelle aux vibrations au corps entier et les affections du rachis lombaire d'origine discale - Evaluations au sein de l'étude allemande sur la colonne vertébrale
Zusammenhang zwischen beruflicher Exposition durch Ganzkörpervibration und bandscheibenbedingten Erkrankungen der Lendenwirbelsäule - Auswertungen innerhalb der Deutschen Wirbelsäulenstudie [en allemand]
Cette étude cas-témoin effectuée dans le cadre d'une étude multicentrique des affections du rachis d'origine professionnelle en Allemagne visait à examiner la relation entre l'exposition professionnelle aux vibrations au corps entier et les affections du rachis lombaire d'origine discale. 65 des 564 cas présentant une hernie discale, 39 des 351 cas présentant une chondrose lombaire avancée et 73 des 901 témoins sélectionnés étaient professionnellement exposés à des vibrations. Le nombre de femmes exposées étant trop faible pour permettre une évaluation significative du point de vue statistique, l'étude porte uniquement sur les hommes. Aucune relation entre l'exposition cumulée la vie durant à des vibrations au corps entier et un prolapsus lombaire n'a pu être mise en évidence. En revanche, on observe une relation monotone croissante non significative du point de vue statistique entre la dose totale de vibrations au corps entier et une chondrose. Voir aussi CIS 08-718/719 et 08-721.
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz und Ergonomie, oct. 2007, vol.57, n°10, p.317-327. 28 réf.

CIS 08-450
Health and Safety Executive
Réduction du bruit des scies à ruban
Noise reduction at band re-saws [en anglais]
Le règlement de 2005 du Royaume-Uni relatif au contrôle du bruit en milieu de travail (voir CIS 06-1259) exige des employeurs qu'ils éliminent les risques liés au bruit ou qu'ils les limitent au niveau le plus bas possible. Cette notice d'information traite de la réduction du bruit des scies à ruban. Un bon entretien de la machine et de la lame contribue à la limitation du bruit produit par les scies à ruban (habituellement supérieur à 85dB(A)). Les facteurs ayant une incidence sur l'intensité de vibration de la lame (source principale du bruit) sont répertoriés. Les variations de l'intensité du bruit produit par la machine en utilisation de coupe ou en régime à vide constituent un bon indicateur de l'état et du réglage de la machine et de la lame. L'utilisation d'enceintes antibruit est également traitée. Remplace CIS 02-409.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, sept. 2007. 4p. Illus. 3 réf.
http://www.hse.gov.uk/pubns/wis4.pdf [en anglais]

CIS 08-477 Trask C., Teschke K., Village J., Chow Y., Johnson P., Luong N., Koehoorn M.
Mesurage des facteurs de risque d'atteinte lombaire dans des environnements de travail astreignants: évaluation du coût et de la faisabilité
Measuring low back injury risk factors in challenging work environments: An evaluation of cost and feasibility [en anglais]
Dans cette étude, on a comparé l'applicabilité de cinq méthodes de mesurage de l'atteinte lombaire (observations, interviews, électromyographie (EMG), inclinométrie et mesurage des vibrations) pour 553 jours-travailleurs sur 50 sites de travail dans des industries lourdes de l'ouest du Canada. Pour chaque méthode, on a noté la facilité, les problèmes et le coût du recueil des données, ainsi que le degré de détail des données. Les taux de succès des mesurages variaient entre 42,2% (accéléromètre sur l'assise du siège) et 99,6% (interview à la fin du poste). Les jours perdus pour les équipements de mesurage direct étaient principalement dus aux environnements explosifs, aux conditions de travail susceptibles d'endommager les équipements et aux dysfonctionnements. Les coûts par jour de mesurage réussi étaient les plus faibles pour les interviews (env. USD 23), environ dix fois plus élevés pour les observations et l'inclinométrie et plus de 20 fois plus élevés pour l'EMG et le mesurage des vibrations.
American Journal of Industrial Medicine, 2007, vol.50, p.687-696. 20 réf.

CIS 08-445 Turcot A., Roy S., Simpson A.
Lésions professionnelles reliées aux vibrations main-bras au Québec, 1993 à 2002 - Partie II : Analyse descriptive des dossiers d'indemnisation des travailleurs
Le syndrome des vibrations main-bras lié à l'utilisation d'outils vibrants est un problème de santé peu documenté au Québec. Il peut produire des atteintes neurologiques, ostéo-articulaires et vasculaires, notamment le syndrome de Raynaud. On compte chaque année en moyenne 50 travailleurs indemnisés à la suite d'une lésion professionnelle résultant d'une exposition aux vibrations des membres supérieurs ou du système circulatoire. Dans cette étude, on a examiné les dossiers d'indemnisation soumis à la Commission de la santé et de la sécurité au travail du Québec (CSST) entre 1990 et 2002 pour, d'une part, évaluer l'étendue du syndrome vibratoire et, d'autre part, cibler les secteurs d'emploi touchés. Elle complète les observations d'une étude antérieure (CIS 06-1111) de la situation générale, basée sur les données informatisées disponibles à la CSST. Le rapport fait la distinction entre deux catégories de lésions liées aux vibrations, le syndrome de Raynaud et les autres. Le profil statistique des lésions associées aux vibrations indique les secteurs d'activité, les professions et les régions géographiques vers lesquels il faudrait orienter la prévention.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2007. xiii, 147p. Illus. 118 réf. Prix: CAD 12,72. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-492.pdf [en français]

CIS 08-438 Richard A.M.
Matériels antivibratiles - Des innovations majeures pour limiter les vibrations
Qu'elles soient transmises aux mains et aux bras par un outil portatif ou au corps entier par un engin de chantier, les vibrations excessives engendrent des pathologies. Cet article traite de la réglementation française en matière d'exposition aux vibrations, de l'évaluation des vibrations, de la limitation de la durée d'exposition et des avantages d'investir dans des machines récentes qui ont bénéficié d'améliorations très nettes en matière de niveau d'émissions vibratoires. Ces améliorations concernent tant les équipements portatifs que les engins de chantier.
Prévention BTP, mars 2007, n°94, p.34-36. Illus.

CIS 08-444 Boutin J., Marcotte P., Jasinski J.
Détermination de l'émission vibratoire d'outils manuels percutants - Faisabilité d'un système mécanique de substitution de personnes
L'estimation, en laboratoire, de la valeur de l'émission vibratoire d'outils manuels vibrants nécessite des méthodes requérant la collaboration de sujets humains pour manipuler ces outils dans des conditions bien définies. Le recrutement, la disponibilité et la formation de ces personnes, ainsi que les variations des résultats attribuables à leurs différentes caractéristiques biodynamiques, sont autant de facteurs qui rendent difficile la réalisation de tels essais. Ce rapport présente un projet visant à évaluer la faisabilité d'utiliser un système mécanique plutôt que des sujets humains afin de simplifier l'application du protocole d'évaluation d'un type d'outils percutants, tels les marteaux-burineurs. Il s'avère que le mécanisme de substitution testé réduit considérablement la variabilité des résultats des essais et pourrait servir de solution de remplacement efficace à la méthode d'essai normalisée actuelle.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2007. ix, 27p. Illus. 10 réf. Prix: CAD 10,60. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-486.pdf [en français]

CIS 08-201 Marcotte P., Ouellette S., Boutin J., Boileau P.E., LeBlanc G., Oddo R.
Foreuses à béquille - Mise au point d'un banc d'essai pour caractériser les valeurs d'émission vibratoire
Les foreuses à béquille, très répandues dans l'industrie minière, produisent un niveau de vibrations susceptible d'induire un syndrome des vibrations main-bras chez leurs utilisateurs. Dans une étude antérieure, les chercheurs avaient créé un prototype de poignée antivibratile pour les foreuses à béquille. Cette poignée réduisait d'environ 50 % l'exposition aux vibrations main-bras. Le prototype de la poignée a été épuré et adapté à l'environnement minier en vue de sa commercialisation. Afin de développer cette poignée antivibratile, un banc d'essai permettant une évaluation de l'émission vibratoire des foreuses à béquille dans des conditions contrôlées a été mis au point et validé. Ce banc d'essai permet d'évaluer l'efficacité de la poignée antivibratile en fonction de son degré d'usure.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2007. ix, 35p. Illus. 4 réf. Prix: CAD 7,42. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-499.pdf [en français]

CIS 08-200 Boutin J., Marcotte P., Jasinski J.
Détermination de l'émission vibratoire d'outils manuels percutants - Faisabilité d'un système mécanique de substitution de personnes
L'estimation, en laboratoire, de la valeur de l'émission vibratoire d'outils manuels vibrants nécessite des méthodes requérant la collaboration de sujets humains pour manipuler ces outils dans des conditions bien définies. Le recrutement, la disponibilité et la formation de ces personnes, ainsi que les variations des résultats imputables à leurs caractéristiques biodynamiques différentes, sont autant de facteurs qui rendent difficile la réalisation de tels essais. Ce rapport présente un projet visant à évaluer la faisabilité de l'utilisation d'un système mécanique plutôt que des sujets humains afin de simplifier l'application du protocole d'évaluation d'un type d'outils percutants, à savoir les marteaux-burineurs. Il s'avère que le mécanisme de substitution testé réduit considérablement la variabilité des résultats des essais et qu'il pourrait remplacer efficacement la méthode d'essai normalisée actuelle.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2007. ix, 27p. Illus. 10 réf. Prix: CAD 10,60. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-486.pdf [en français]

2006

CIS 11-0197 Goglia V., Gospodaric Z., Filipovic D., Djukic I.
Effets des vibrations des tracteurs monoaxes transmises par les mains sur la santé des opérateurs
Influence on operator's health of hand-transmitted vibrations of a single-axle tractor [en anglais]
Evaluation de l'exposition aux vibrations mains-bras chez les opérateurs de tracteurs monoaxes lors de différents travaux agricoles.
AAEM - Annals of Agricultural and Environmental Medicine, 2006, vol.13, n°1, p.33-38. Illus. 21 réf.
Influence_on_operator's health.pdf [en anglais]

CIS 08-435 Phillips J.I., Nelson G., Ross M.H.
Prévenir les effets nocifs du bruit et des vibrations dans l'industrie minière sud-africaine
Preventing adverse effects of noise and vibration in the South African mining industry [en anglais]
Cet article décrit les objectifs d'un programme national sud-africain visant à accroître les connaissances concernant les effets du bruit et des vibrations dans l'industrie minière. Les travaux comprendront une évaluation des connaissances existantes, l'acquisition de nouvelles connaissances et le développement de bonnes pratiques dans les domaines suivants: protection de l'ouïe; outils de diagnostic pour le dépistage rapide du syndrome des vibrations mains-bras; tests du niveau de bruit des foreuses de roche; gants antivibratiles; vibrations au corps entier; contrôle du bruit et des vibrations.
African Newsletter on Occupational Health and Safety, août 2006, vol.16, n°2, p.33-35. Illus. 14 réf.
http://www.ttl.fi/NR/rdonlyres/DBA20FBC-A6B8-437A-A31F-DE5D68473E99/0/africanews22006.pdf [en anglais]

CIS 07-1452 Machen F.
Mauvaises vibrations
Bad vibes [en anglais]
La collaboration avec les entreprises en vue de mettre en œuvre une surveillance médicale pour le syndrome des vibrations mains-bras représente souvent un défi important pour les professionnels de la santé au travail. Cet article propose une approche systématique en cinq étapes: enquête par questionnaire auprès des salariés; désignation d'une personne responsable; analyse des questionnaires reçus; évaluation ciblée des salariés déclarant des symptômes; définition de directives pour une évaluation objective.
Safety and Health Practitioner, nov. 2006, vol.24, n°11, p.65-67. Illus.

CIS 07-1457 Åström C., Rehn B., Lundström R., Nilsson T., Burström L., Sundelin G.
Symptômes de syndrome des vibrations mains-bras (SVMB) et symptômes musculosquelettiques à la nuque et aux membres supérieurs chez les conducteurs professionnels de véhicules tout-terrain - Etude transversale
Hand-arm vibration syndrome (HAVS) and musculoskeletal symptoms in the neck and upper-limbs in professional drivers of terrain vehicles - A cross sectional study [en anglais]
Cette étude porte sur la comparaison de la prévalence des symptômes de syndrome des vibrations mains-bras (SVMB) et des symptômes musculosquelettiques à la nuque et aux membres supérieurs chez les conducteurs professionnels de véhicules tout-terrain, ainsi que chez un groupe témoin non exposé aux vibrations. 769 conducteurs de différents types de véhicules tout-terrain et d'engins forestiers, ainsi que 296 témoins sélectionnés au hasard, tous de sexe masculin, ont rempli un questionnaire portant sur leurs symptômes de SVMB et leurs troubles musculosquelettiques à la nuque et aux extrémités supérieures. Ils ont également fourni des données sur l'historique de leur exposition à la conduite de véhicules tout-terrain, ainsi que sur leurs habitudes tabagiques. Les odds ratios des prévalences (POR) ont été déterminés après ajustement pour l'âge et le tabagisme. On observe un risque accru de troubles musculosquelettiques à la nuque et aux extrémités supérieures (POR 1,2-6,4), qui semble lié à l'exposition cumulée.
Applied Ergonomics, nov. 2006, vol.37, n°6, p.793-799. 17 réf.

CIS 07-1449 Sutinen P., Toppila E., Starck J., Brammer A., Zou J., Pyykkö I.
Syndrome vibratoire mains-bras en relation avec l'utilisation de tronçonneuses anti-vibratiles: étude de suivi de travailleurs forestiers sur 19 ans
Hand-arm vibration syndrome with use of anti-vibration chain saws: 19-year follow-up study of forestry workers [en anglais]
Dans cette étude de suivi d'une cohorte de 52 travailleurs forestiers finlandais constituée en 1976, on a évalué la prévalence du syndrome vibratoire du système mains-bras (SVMB), ainsi que l'exposition cumulée aux vibrations, avec un accent particulier sur l'insensibilité et les troubles musculosquelettiques des extrémités supérieures et de la nuque. Les données concernant l'exposition totale aux vibrations mains-bras ont été recueillies au moyen de 11 enquêtes transversales, dont la dernière remonte à 1995. On a calculé la dose d'énergie vibratoire reçue au cours de la vie entière. Grâce à l'utilisation croissante de tronçonneuses anti-vibratiles, la prévalence du syndrome de Raynaud a diminué de manière significative. Toutefois, celle de l'insensibilité a augmenté. Aucune relation n'a pu être mise en évidence entre l'insensibilité et l'exposition aux vibrations. 38% des sujets présentaient des douleurs à la nuque associées à des lombalgies. L'effet du tabagisme sur le syndrome de Raynaud était significatif. D'autres observations sont commentées.
International Archives of Occupational and Environmental Health, sept. 2006, vol.79, n°8, p.665-671. Illus. 35 réf.

CIS 07-1167 Björ B., Burström L., Nilsson T., Reuterwall C.
Exposition aux vibrations et incidence de l'infarctus du myocarde: l'étude cas-témoin VHEEP
Vibration exposure and myocardial infarction incidence: The VHEEP case-control study [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer le risque d'un premier infarctus du myocarde (IM) consécutif à une exposition aux vibrations, ainsi que l'existence d'une éventuelle relation dose-réponse. Les données ont été obtenues à partir du programme d'épidémiologie cardiaque de Vasternorrland (Vasternorrland heart epidemiology programme (VHEEP). Le VHEEP est une étude cas-témoin des facteurs de risque d'IM aigu, basée sur la population. Les données concernant l'exposition ont été recueillies par voie de questionnaire auprès de 218 cas et de 257 témoins. Les risques relatifs ont été calculés à partir des odds ratio (OR) obtenus par régression logistique binaire. On observe que l'OR pour l'IM aigu lors d'exposition aux vibrations est de 1,6. Il n'a toutefois pas été possible de mettre en évidence une relation dose-réponse.
Occupational Medicine, août 2006, vol.56, p.338-344. 32 réf.

CIS 07-1166 Haataja I.
Bruit et vibration
Noise and vibration [en anglais]
Numéro spécial du journal consacré pour la plupart aux problèmes du bruit et de la vibration dans la région Asie-Pacifique. Thèmes des articles: Pertes auditives et application du programme de la protection de l'ouïe en Malaisie (Ismail N.H., Elias A.); Communication et bruit (Airo E.); Méchanisation, vibration et la main d'œuvre en Inde (Mandal B.B., Srivastava A.K.); Mise en œuvre d'une culture de prévention sur le lieu de travail au Vietnam (Le V.T.); ICOH 2006 (rapport général par Lehtinen S. et bilan des sessions traitant du bruit par Starck J.); Bhopal revu - la tragédie des leçons non apprises (Rice A.); Le désastre de Bhopal en 1984 - conditions de travail et le rôle des syndicats (Eckerman I.); Le plan de travail du Réseau mondial des centres de collaboration de l'OMS dans le domaine de la santé au travail (Lehtinen S.).
Asian-Pacific Newsletter on Occupational Health and Safety, juil. 2006, vol.13, n°2, p.31-51 (numéro intégral). Illus. Réf.bibl.
http://www.ttl.fi/NR/rdonlyres/AF130282-A0AB-4439-8E3C-AFF55CDEF59F/0/AsianPacific_Nwesletter22006.pdf [en anglais]

CIS 07-1163 Rytkönen E., Sorainen E., Leino-Arjas P., Solovieva S.
Vibration main-bras chez les dentistes
Hand-arm vibration exposure of dentists [en anglais]
Les vibrations engendrées par 22 instruments dentaires ont été mesurées au moyen d'un accéléromètre au cours du travail habituel. On a analysé les vibrations pondérées et l'accélération totale dans la plage de fréquences de 1,6 à 10kHz et mesuré les vibrations hors contact de 12 instruments au moyen d'un vibromètre portable; ces résultats ont été comparés avec ceux fournis par l'accéléromètre. Un groupe de 235 dentistes de sexe féminin, âgées de 45 à 53 ans, a par ailleurs répondu à un questionnaire portant sur les conditions de travail, le mode de vie et l'état de santé. On observe que l'exposition quotidienne des dentistes aux vibrations est inférieure à la valeur déclenchant l'action au sens de la directive "vibrations" de l'Union européenne (CIS 02-24). Toutefois, un long historique professionnel de traitements de caries et de racines, de même qu'un indice de masse corporelle élevé semble être associé à des symptômes fréquents aux doigts, perçus par les dentistes comme étant liés aux vibrations.
International Archives of Occupational and Environmental Health, juin 2006, vol.79, n°6, p.521-527. Illus. 19 réf.

CIS 07-1161 Lavín Ortiz N., Ruperez Calvo M.J.
Approches actuelles en matière d'étude des vibrations et le Décret Royal 1311/2005
El enfoque actual en el estudio de las vibraciones y Real Decreto 1311/2005 [en espagnol]
Le Décret Royal 1311/2005 transpose la directive 2002/44/CE concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l'exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (vibrations) (CIS 02-24) dans la législation espagnole. Cet article explique l'approche adoptée dans d'autres pays en matière d'étude des vibrations et de prévention de l'exposition aux vibrations. Il constitue également la base d'une analyse de la situation qui devra être réalisée par l'Institut national de sécurité et d'hygiène du travail (INSHT) dans le cadre de son mandat légal.
Seguridad y Salud en el Trabajo, déc. 2006, n°40, p.16-22. Illus.

CIS 07-915 Baffoin J.M.
Exposition vibratoire des travailleurs - Nouvelle directive européenne 2002/44/CE
Les nuisances consécutives aux vibrations ne sont apparues que récemment dans le champ réglementaire. Le texte de référence est la directive européenne 2002/44/CE, transposée dans le droit français en 2005. Cet article commente les principales dispositions de la directive. Au sommaire: effets physiques (vibrations transmises au système main-bras et au corps entier); valeurs limites d'exposition; mesure des vibrations et moyens de prévention.
Revue Technique Apave, janv.-mars 2006, n°313, p.10. Illus.

CIS 07-691 Hartdegen R.
La directive 2002/44/CE sur les vibrations - Un défi pour les opérateurs et les fabricants d'engins de terrassement
Die Vibrationsrichtlinie 2002/44/EG - eine Herausforderung für Betreiber und Hersteller von Erdbaumaschinen [en allemand]
La directive 2002/44/CE sur les vibrations (voir CIS 02-24) fixe les exigences minimales requises pour la protection des opérateurs d'engins de terrassement aux vibrations et exige que les employeurs évaluent l'exposition des opérateurs aux vibrations. Les fabricants d'engins de terrassement doivent fournir les données nécessaires à cet effet. Ce rapport de synthèse ISO DTR 25309 élaboré en 2006 indique comment déterminer l'exposition journalière aux vibrations sur des engins de terrassement tels que les bulldozers, les chargeuses, les dragues, les décapeuses et les engins de compactage. Il décrit deux méthodes, l'une détaillée, l'autre simplifiée, pour calculer l'exposition journalière aux vibrations.
Tiefbau, Fachzeitschrift der Berufsgenossenschaft der Bauwirtschaft, 2006, vol.118, n°9, p.488-492. Illus. Réf.bibl.

CIS 07-685 Ben Laiba M.
Bruit et vibrations: impacts et stratégies de prévention
Actes d'une conférence sur la protection contre le bruit et les vibrations sur le lieu de travail, tenue à Tunis, Tunisie, du 23 au 25 mai 2006. Thèmes traités: efforts entrepris par la Tunisie; engagement du BIT en matière de sécurité et de santé au travail; aspects physiques et normatifs des bruits lésionnels; démarche de diagnostic de la surdité professionnelle; effets de l'exposition au bruit sur la santé; point de vue de l'Institut national tunisien de sécurité et de santé au travail; réparation de la surdité d'origine professionnelle en Tunisie; réparation des maladies professionnelles dues aux vibrations en Tunisie; surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit.
SST - Santé et Sécurité au Travail, juil. 2006, n°38, p.2-36. Illus. Réf.bibl.

CIS 07-443 Marcotte P., Boileau P.E., Rakheja S., Aldien Y., Boutin J.
Contrôle des vibrations main-bras engendrées par l'opération d'outils portatifs vibrants - Considérations de l'interface humaine et comportement biodynamique
Le but de cette étude était de définir les bases devant servir au développement de modèles pouvant être utilisés pour reproduire efficacement le comportement dynamique des outils portatifs vibrants et du système main-bras, en tenant compte de l'influence des variations de la force de préhension et de poussée appliquée sur la poignée, de la posture des sujets, de la configuration de la poignée, ainsi que de l'amplitude des vibrations. Cette étude a permis de caractériser l'influence de ces différents paramètres sur la réponse biodynamique du système main-bras et d'établir des relations mathématiques entre les forces de préhension et de poussée et la force de contact qui s'exerce à l'interface main-poignée.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2006. x, 55p. Illus. 48 réf. + CD-ROM. Prix: CAD 10,00. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-467.pdf [en français]

CIS 07-470 Okunribido O.O., Magnusson M., Pope M.
Chauffeurs-livreurs et lombalgie: étude des expositions aux exigences posturales, à la manutention manuelle et aux vibrations au corps entier
Delivery drivers and low-back pain: A study of the exposures to posture demands, manual materials handling and whole-body vibration [en anglais]
Les conducteurs sont exposés aux risques de lombalgie dus aux postures de travail, à la manutention manuelle et aux vibrations. A l'aide d'un questionnaire, des données ont été recueillies sur la pratique de la conduite, la posture assise, la manutention manuelle et l'anamnèse de 64 chauffeurs-livreurs effectuant des trajets courts. Douze sujets ont par ailleurs fait l'objet d'observations vidéo au cours de leur travail, et des mesures des vibrations ont été effectuées sur trois types de véhicules de livraison. Les résultats montrent que le niveau moyen des accélérations générées par les véhicules de livraison est acceptable. Toutefois, on observe une forte prévalence de lombalgies passagères (d'une durée de moins d'une semaine) chez les chauffeurs-livreurs. Afin de caractériser les expositions de manière précise, il est nécessaire d'accompagner les évaluations basées sur des questionnaires par une observation systématique de l'activité de conduite et de la manutention manuelle.
International Journal of Industrial Ergonomics, mars 2006, vol.36, n°3, p.265-273. Illus. 21 réf.

CIS 07-193 Cherniack M., et al.
Conduction nerveuse et fonction neurosensorielle chez les hygiénistes dentaires utilisant des outils à main aux ultrasons à haute fréquence
Nerve conduction and sensorineural function in dental hygienists using high frequency ultrasound handpieces [en anglais]
La vibration oscillatoire due à des outils industriels vibrants est un risque bien reconnu de lésion des nerfs périphériques. Différents rapports ont fait état d'élévation du seuil de perception vibrotactile (SPV) chez les dentistes, les techniciens dentaires et les hygiénistes dentaires utilisant des outils rotatifs et des ultrasons. Un SPV élevé est indicatif de lésions des petites fibres nerveuses ou des mécanorécepteurs. Cette étude transversale portant sur 94 hygiénistes dentaires expérimentés a été réalisée afin d'évaluer la fonction nerveuse périphérique, ainsi que les signes et symptômes cliniques. Les tests ont compris des mesures du SPV pour trois catégories de mécanorécepteurs, des tests de la conduction nerveuse avec fractionnement des segments digitaux et de la paume, et une mesure de la force de pincement calibrée. Une prévalence élevée de paresthésie a été observée chez les hygiénistes dentaires. Ce résultat ainsi que d'autres observations font l'objet de commentaires.
American Journal of Industrial Medicine, mai 2006, vol.49, n°5, p.313-326. 43 réf.

CIS 06-1111 Duguay P., Massicotte P.
Lésions professionnelles reliées aux vibrations mains-bras au Québec, 1993 à 2002: Partie I - Portrait général à partir des données informatiques de la CSST
Cette recherche a consisté en une étude des dossiers d'indemnisation soumis à la commission québécoise de la santé et de la sécurité du travail (CSST) entre 1990 et 2002 afin d'évaluer l'étendue du syndrome des vibrations et en extraire des données permettant de cibler les secteurs touchés et les outils présentant le risque le plus élevé. Elle a permis de relever les pratiques médicales actuelles pour encadrer les atteintes ainsi que le degré d'incapacité des travailleurs souffrant de syndrome des vibrations. Ainsi, elle fournit aux intervenants en santé au travail des données pour les aider à décider de la pertinence d'une intervention dans les milieux à risque, de même que les éléments nécessaires pour mieux cibler les populations exposées et les interventions les plus efficaces.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2006. x, 37p. 14 réf. Prix: CAD 6,42. Version téléchargeable (format pdf) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-446.pdf [en français]

CIS 06-943 Gazsi M., Roll R., Picard D., Ellart J.L., Liard A.
Vibrations: le risque différé
Pour les salariés du BTP, l'exposition aux vibrations est une source importante d'accidents du travail et de maladies professionnelles. La transposition de la directive européenne 2004/44/CE (voir CIS 02-24) sur les risques liés aux vibrations dans la législation française en juillet 2005 impose de nouvelles normes aux entreprises afin limiter ces effets. Elles doivent notamment procéder à une évaluation de l'exposition, apprécier si les seuils admis sont dépassés, puis, le cas échéant, utiliser de nouveaux équipements et mettre en place une nouvelle organisation des temps de travail. Ces thèmes sont traités dans le présent dossier.
Prévention BTP, mars 2006, n°83, p.37-45. Illus.

2005

CIS 08-688 Scarlett A.J., Stayner R.M.
Health and Safety Executive
Vibrations au corps entier sur les engins utilisés dans le BTP, les mines et les carrières: évaluation des émission et estimation des niveaux d'exposition
Whole-body vibration on construction, mining and quarrying machines: Evaluation of emission and estimated exposure levels [en anglais]
Cette étude portant sur les vibrations au corps entier (VCE) a été réalisée afin de quantifier les émissions et l'exposition quotidienne probable chez les conducteurs d'engins utilisés en conditions normales dans les travaux publics, le bâtiment, les carrières et les mines. On a effectué des mesures des VCE sur 16 engins afin d'obtenir des données représentatives de la variation des VCE dans le temps. L'analyse des fréquences de vibration, ainsi que des observations directes ont permis de recueillir des informations sur le potentiel de réduction de l'exposition des conducteurs aux VCE dans chaque situation grâce au choix et à l'utilisation de sièges amortis adéquats. On observe que les facteurs les plus importants pour contrôler ou réduire l'exposition des conducteurs sont une information adéquate et une formation aux meilleures pratiques. L'entretien des voies de chargement et des autres surfaces sur lesquelles s'effectuent les travaux peut aussi contribuer à diminuer les niveaux de VCE des engins, mais uniquement si la vitesse de ces derniers est limitée.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2005. x, 163p. Illus. 3 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr400.pdf [en anglais]

CIS 08-448 Malchaire J.
Vibrations de l'ensemble du corps
Globale lichaamstrillingen [en néerlandais]
La nouvelle réglementation européenne et belge concernant les vibrations exige que chaque entreprise cherche à éviter ou à réduire l'exposition des travailleurs à ce facteur de risque. Destiné aux employeurs, aux conseillers en prévention, aux membres des comités de sécurité et de santé au travail, ainsi qu'aux médecins du travail, ce guide décrit une approche de prévention en quatre étapes: dépistage, observation, analyse et expertise, qui devrait permettre de mieux prévenir et appréhender les risques liés aux vibrations au corps entier. Il comprend une série de fiches d'aide pour les étapes observation, analyse et expertise de l'approche.
Service public fédéral, Emploi, travail et concertation sociale, rue Ernest Blériot 1, 1070 Bruxelles, Belgique, janv. 2005. 79p. Illus. 28 réf.
http://www.emploi.belgique.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3860 [en français]
http://www.werk.belgie.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3860 [en néerlandais]

CIS 07-1174 Toward M.G.R., Gunston T.P., Griffin M.J.
Health and Safety Executive
Evaluation de l'exposition aux vibrations au corps entier dans l'industrie britannique
Evaluation of whole-body vibration exposures in British industry [en anglais]
Dans cette étude, on a mesuré les vibrations au corps entier dans huit excavateurs et deux engins de chargement compacts à traîneau directeur. Parmi les excavateurs, deux étaient équipés d'un marteau piqueur, deux d'un compacteur hydraulique, un d'une pelle et un d'une cisaille en acier. On a mesuré les accélérations à la surface du siège et au sol des cabines des conducteurs, conformément à la norme ISO 2631 (1997). Les données ont été évaluées par référence aux niveaux définis dans la directive européenne sur les agents physiques (vibrations) (2002/44/CE). Le rapport donne une estimation des valeurs d'exposition quotidienne pour chaque équipement. Les effets de la conduite de l'engin et d'autres paramètres sur l'exposition aux vibrations ont également été pris en compte.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2005. viii, 79p. Illus. 2 réf. Prix: GBP 25,00. Version téléchargeable gratuite.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr377.pdf [en anglais]

CIS 07-200
Health and Safety Executive
Vibrations au corps entier - Règlement de 2005 sur le contrôle des vibrations sur le lieu de travail
Whole-body vibration - The Control of Vibration at Work Regulations 2005 [en anglais]
Ce document contient des conseils pratiques sur le règlement de 2005 relatif au contrôle des vibrations sur le lieu de travail (voir CIS 06-1260) s'appliquant spécifiquement aux vibrations au corps entier. La première partie reprend le texte du règlement et en explique le sens, alors que la deuxième consiste en un guide pratique destiné aux employeurs, traitant des thèmes suivants: évaluation du risque; évaluation de l'exposition aux vibrations; contrôle du risque; mise sur pied d'un système de surveillance médicale; responsabilités des constructeurs de machines; comment obtenir de l'aide qualifiée pour l'évaluation et le contrôle des risques.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2005. iv, 60p. 29 réf. Prix: GBP 10,95.

CIS 06-1260 Sécurité et santé - Règlement de 2005 sur le contrôle des vibrations en milieu de travail [Royaume-Uni]
Health and Safety - The Control of Vibration at Work Regulations 2005 [United Kingdom] [en anglais]
Ce règlement porte application en Grande-Bretagne des dispositons de la directive CE 2002/44/CE (voir CIS 06-253). Les valeurs limites d'exposition journalières et les valeurs déclenchant l'action sont: pour les vibrations au système main-bras - limite d'exposition 5m/s2 A(8), valeur déclenchant l'action: 2,5m/s2; pour les vibrations au corps entier: limite d'exposition 1,15m/s2 A(8), valeur déclenchant l'action: 0,5m/s2 A(8). Principales dispositions: évaluation du risque pour la santé dû aux vibrations en milieu de travail; élimination ou limitation de l'exposition aux vibrations en milieu de travail; surveillance de la santé; information, instruction et formation; certificats d'exemption pour les services d'urgence et le transport aérien. Annexes: méthodes de calcul du niveau de vibrations.
TSO Online Bookshop, https://www.tsoshop.co.uk/, 2005. 11p. Prix: GBP 3,00.
http://www.opsi.gov.uk/si/si2005/20051093.htm [en anglais]

CIS 06-1449
Health and Safety Executive
Vibrations mains-bras - Règlement 2005 relatif au contrôle des vibrations en milieu de travail
Hand-arm vibration - The Control of Vibration at Work Regulations 2005 [en anglais]
Destiné aux employeurs et aux spécialistes en prévention, cette brochure explique les responsabilités qui leur incombent en matière de contrôle et de réduction des risques dus aux vibrations au système main-bras selon les dispositions du règlement de 2005 du Royaume-Uni sur le contrôle des vibrations sur le lieu de travail (voir CIS 06-1260). Il comprend des directives pratiques permettant aux employeurs de procéder à une évaluation du risque, d'estimer l'exposition aux vibrations, de contrôler le risque, de mettre sur pied une surveillance médicale, de comprendre les responsabilités des fournisseurs d'équipements et d'obtenir de l'aide compétente en matière d'évaluation et de contrôle du risque.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, sept. 2005. iv, 142p. Illus. 60 réf. Prix: GBP 13,95.

CIS 06-753 Ordonnance n°22/2005 (24 juin) du ministre de la santé relative aux exigences minimales en sécurité et santé pour les travailleurs exposés aux vibrations [Hongrie]
Az egészségügyi miniszter 22/2005. (VI. 24.) rendelete a rezgésexpozíciónak kitett munkavállalókra vonatkozó minimális egészségi és munkabiztonsági követelményekről [en hongrois]
Ce règlement pris aux termes de la loi n°93 de 1993 concernant la sécurité et la santé au travail (CIS 04-5) porte application en Hongrie des dispositions de la directive européenne 2002/44/CE (CIS 02-24). Principales dispositions: définition des vibrations transmises au système main-bras et au corps entier; limites d'exposition (vibrations main-bras: 5m/s2 pour une valeur limite d'exposition journalière (8 h) et 2,5m/s2 pour la valeur journalière déclenchant l'action (8h); vibrations transmises au corps entier: 1,15 et 0,5m/s2, respectivement); obligations des employeurs (détermination et évaluation des risques, dispositions destinées à éviter ou à réduire l'exposition, information et formation des travailleurs, consultation et participation des travailleurs); dispositions diverses (surveillance de la santé, dérogations).
Magyar Közlöny, 24 juin 2005, n°85, p.4280-4284.
http://net.jogtar.hu/jr/gen/hjegy_doc.cgi?docid=A0500022.EUM [en hongrois]
http://www.magyarkozlony.hu/nkonline/MKPDF/2005/MK85.pdf [en hongrois]

CIS 06-935 Lin W., Chunzhi Z., Qiang Z., Kai Z., Xiaoli Z.
L'étude sur le syndrome des vibrations du système main-bras en Chine
The study on hand-arm vibration syndrome in China [en anglais]
Cet article présente un résumé des conclusions des études épidémiologiques et cliniques portant sur le syndrome des vibrations du système main-bras (SVMB) en Chine. On observe que des cas de SVMB sont signalés dans presque toutes les provinces. La prévalence du syndrome de Raynaud chez les travailleurs utilisant des outils vibrants variait entre 2,5% et 82,8%. On a pu confirmer l'existence d'une relation exposition-réponse entre la prévalence du syndrome de Raynaud et l'intensité et la durée de l'exposition aux vibrations transmises par les mains. Les critères de diagnostic du SVMB ont été définis et mis en application en 1985, et consignés en outre, en 2002, sous la forme d'une norme nationale de santé au travail. La valeur seuil pour l'exposition aux vibrations est de 5,0m/s2 en tant qu'équivalent énergétique de l'accélération pondérée sur une période de 4h.
Industrial Health, juil. 2005, vol.43, n°3, p.480-483. 10 réf.
http://www.h.jniosh.go.jp/en/indu_hel/2005/pdf/43-3-12.pdf [en anglais]

CIS 06-934 Nelson C.M., Brereton P.F.
La directive européenne relative aux vibrations
The European vibration directive [en anglais]
En 2002, l'Union européenne a adopté une directive concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l'exposition des travailleurs aux vibrations (voir CIS 02-24). Cette directive s'appuie sur les responsabilités générales des employeurs, déjà exigées en matière de gestion de la prévention, et introduit des valeurs limites et d'intervention à la fois pour les vibrations main-bras et les vibrations au corps entier, définissant ainsi des normes minimales relatives au contrôle des risques liés aux vibrations applicables dans toute l'Europe. Une nouvelle réglementation concernant les vibrations sur le lieu de travail est entrée en vigueur au Royaume-Uni le 6 juillet 2005. Cet article commente les prescriptions de la directive et présente des observations sur l'exécution et l'impact potentiel des nouveaux règlements au Royaume-Uni.
Industrial Health, juil. 2005, vol.43, n°3, p.472-479. Illus. 15 réf.
http://www.h.jniosh.go.jp/en/indu_hel/2005/pdf/43-3-11.pdf [en anglais]

CIS 06-533 Engel Z., Piechowicz J., Pleban D., Stryczniewicz L.
Réduction maximale des risques vibroacoustiques dans l'industrie: manuel
Minimalizacja przemysłowych zagrożeń wibroakustycznych: Poradnik [en polonais]
Ce manuel décrit des méthodes destinées à réduire les risques vibroacoustiques en milieu de travail. Comprend les méthodes d'évaluation du niveau acoustique des machines, des précisions sur les silencieux et autres mesures de protection, ainsi qu'un aide-mémoire de la réglementation et des normes.
Centralny Instytut Ochrony Pracy - Państwowy Instytut Badawczy, ul. Czerniakowska 16, 00-701 Warszawa, Pologne, 2005. 206p. Illus. 66 réf.

CIS 06-423 Boileau P.E., Boutin J., Rakheja S., Politis H.
Evaluation de l'exposition aux vibrations globales du corps des opérateurs du métro de Montréal et étude du comportement dynamique des motrices et de leur système de suspension
Les conducteurs du métro de Montréal se plaignent de l'exiguïté des lieux, de l'inconfort des sièges et des vibrations auxquelles ils sont soumis, ce qui laisse supposer que les contraintes ergonomiques et les vibrations comportent des risques d'atteinte à leur santé, notamment de troubles musculosquelettiques. Dans le cadre d'une étude ergonomique, ce projet a permis de définir les contraintes vibratoires subies par ces travailleurs, de caractériser l'environnement vibratoire des motrices, de cerner les facteurs opérationnels susceptibles d'influencer les niveaux d'exposition aux vibrations du corps entier, et enfin d'élaborer des critères pour la conception de la suspension et des sièges visant à réduire les vibrations.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. ix, 64p. Illus. 13 réf. Prix: CAD 8,56. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-420.pdf [en français]

CIS 06-176 Gerhardsson L., Balogh I., Hambert P.A., Hjortsberg U., Karlsson J.E.
Atteinte vasculaire et nerveuse chez des travailleurs exposés à des outils vibrants. Importance des mesures objectives de la durée d'exposition
Vascular and nerve damage in workers exposed to vibrating tools. The importance of objective measurements of exposure time [en anglais]
Le but de cette étude était de comparer le développement du syndrome de Raynaud (SR) chez les travailleurs en fonction de différentes méthodes d'estimation de l'exposition. 19 meuleurs ont rempli un questionnaire et ont été soumis à une interview structurée sur l'estimation de leur exposition aux vibrations au système main-bras. On a également procédé à des tests neurophysiologiques, notamment pour déterminer la vitesse de conduction nerveuse dans les mains et les bras, ainsi que le seuil de perception vibrotactile et le seuil de température. L'estimation subjective de la durée moyenne de l'exposition journalière aux outils vibrants était de 192min (de 18 à 480min). Le temps d'exposition moyen estimé, obtenu par calcul sur la base de la consommation de meules, était d'environ 42min (de 18 à 60min), soit un résultat quatre fois plus faible que pour l'estimation subjective. Les mesures objectives de la durée d'exposition, selon la norme ISO 5349 qui, aux fins de cette étude, étaient basées sur la consommation de meules, donnent généralement un résultat plus fiable que des autoévaluations de l'exposition.
Applied Ergonomics, janv. 2005, vol.36, n°1, p.55-60. Illus. 22 réf.

CIS 06-175 Goglia V., Grbac I
Vibrations au corps entier transmises à l'opérateur d'une scie à châssis
Whole-body vibration transmitted to the framesaw operator [en anglais]
Cet article analyse les résultats de mesures des vibrations au corps entier transmises aux opérateurs des scies à châssis effectuées pendant des journées de travail ordinaires dans une scierie en Croatie. Pour toutes les mesures, les spectres de fréquences ont été obtenus et sont représentés selon les recommandations de la norme ISO 2631-1-1986. La durée de chaque opération avec la scie à châssis a été mesurée et les accélérations de même que les équivalents énergétiques des niveaux de vibration ont été calculés. D'après les résultats, les opérateurs de scies à châssis sont exposés à des niveaux de vibrations dépassant les limites journalières établies par l'ISO.
Applied Ergonomics, janv. 2005, vol.36, n°1, p.43-48. Illus. 15 réf.

CIS 06-13
Health and Safety Executive
Vibrations au système main-bras: conseils aux travailleurs
Hand-arm vibration: Advice for employees [en anglais]
Ce minilivret contient des conseils destinés aux utilisateurs d'équipement électriques à main pour leur permettre de limiter l'exposition aux vibrations au système main-bras. Il décrit brièvement les risques pour la santé (symptômes du syndrome des vibrations affectant le système main-bras et du syndrome du canal carpien), les outils et équipements comportant un risque et les méthodes de limitation des vibrations.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2005. Carte pliée.
http://www.hse.gov.uk/pubns/indg296.pdf [en anglais]

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ...20 | suivant >