ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Bruit - 2,325 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Bruit

2005

CIS 06-691 Hong O.S.
Déficit auditif chez des conducteurs d'engins de chantier aux Etats-Unis
Hearing loss among operating engineers in American construction industry [en anglais]
Le but de cette étude était de déterminer la prévalence et les caractéristiques du déficit auditif induit par le bruit (DAB) chez des conducteurs d'engins de chantier lourds. Les données démographiques et professionnelles ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire auto-administré. Les 623 participants ont été soumis à des tests audiométriques et à des examens otoscopiques. Plus de 60% d'entre eux présentaient un déficit auditif dans les fréquences sensibles au bruit, de 4 et 6kHz. Le degré de déficit était sensiblement plus élevé chez les travailleurs déclarant avoir travaillé longtemps dans le BTP. En moyenne, les participants déclaraient porter des protecteurs d'ouïe 48% du temps où leur port était obligatoire. Une relation inverse significative a été observée entre le déficit auditif à 4 à 6kHz et le port de protecteurs d'ouïe.
International Archives of Occupational and Environmental Health, août 2005, vol.78, n°7, p.565-574. Illus. 53 réf.

CIS 06-690 Seixas N.S., Goldman B., Sheppard L., Neitzel R., Norton S., Kujawa S.G.
Altérations prospectives de l'audition causées par le bruit chez des apprentis du BTP
Prospective noise induced changes to hearing among construction industry apprentices [en anglais]
Une surveillance prospective de l'audition et de l'exposition au bruit a été menée u sein d'une cohorte constituée d'apprentis nouvellement embauchés dans le secteur de la construction, ainsi que chez un groupe témoin d'étudiants. On a utilisé l'audiométrie standard à sons purs ainsi que les émissions oto-acoustiques par produit de distorsion (EOAPD). 328 sujets ont été examinés 3,4 fois en moyenne chaque année. Parallèlement à ces mesures, l'exposition sonore et le port de protecteurs d'ouïe ont été suivis de près lors de travaux de construction. Les expositions non professionnelles ont également fait l'objet d'enquêtes et ont été suivies dans des sous-groupes de sujets. Les résultats montrent qu'au cours de leurs trois premières années d'activité, les apprentis du secteur de la construction, exposés à des niveaux moyens de bruit inférieurs à 90dBA, présentent un déficit mesurable. Malgré les difficultés pratiques à mettre en œuvre une surveillance de l'audition par EOAPD sur les chantiers, cette méthode semble être plus sensible que l'audiométrie standard à sons purs pour déceler le déficit auditif à un stage précoce.
Occupational and Environmental Medicine, mai 2005, vol.62, n°5, p.309-317. Illus. 30 réf.

CIS 06-350 Kaufman L.R., LeMasters G.K., Olsen D.M., Succop P.
Effets d'une exposition concomitante au bruit et aux carburéacteurs sur le déficit auditif
Effects of concurrent noise and jet fuel exposure on hearing loss [en anglais]
Cette étude examine les effets de l'exposition professionnelle au bruit et aux carburéacteurs sur l'ouïe. Elle a porté sur les rampants d'une base de l'armée de l'air américaine. On a réalisé des tests audiométriques sur les sujets exposés au bruit, qu'ils aient été ou non exposés aux carburéacteurs. Les données concernant les antécédents professionnels, les expositions non professionnelles, le port d'équipements de protection, l'anamnèse, la consommation d'alcool, le tabagisme et les données démographiques ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire. On a utilisé les archives d'hygiène du travail pour obtenir les données concernant l'exposition aux carburéacteurs, aux solvants et au bruit. Les concentrations de carburant étaient inférieures à 34% de la valeur seuil définie par l'OSHA. Chez les sujets exposés pendant trois ans, on a observé une augmentation de 70% de l'odds ratio de déficit auditif (OR=1,7), l'odds ratio augmentant à 2,41 en cas d'exposition au bruit et au carburant pendant 12 ans. Ces observations tendent à suggérer que les carburéacteurs ont un effet toxique sur le système auditif.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, mars 2005, vol.47, n°3, p.212-218. 42 réf.

CIS 06-417 Howard C., Hansen C., Zander A.
Revue des limites d'exposition professionnelle en vigueur concernant les ultrasons transmis par l'air
A review of current airborne ultrasound exposure limits [en anglais]
Les travaux de recherche ont montré que les ultrasons qui se répercutent sur la membrane du tympan peuvent produire des effets indésirables. Cet article dresse un bilan des limites d'exposition professionnelle aux ultrasons transmis par l'air recommandées par les instances réglementaires à travers le monde. Il semble qu'un large consensus se dessine parmi ceux-ci pour recommander que les niveaux de pression acoustique soient inférieurs à 110dB pour les fréquences supérieures à 25kHz, indépendamment de la durée de l'exposition, et ce afin de prévenir les effets subjectifs indésirables des ultrasons. [abstract français - collaboration INRS]
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, juin 2005, vol.21, n°3, p.253-257. 25 réf.

CIS 06-415 Lipiński A.
Protection contre le bruit - Amendement à la loi relative à la protection de l'environnement
Ochrona przed hałasem - znowelizowane prawo ochrony środowiska [en polonais]
Commentaires sur un amendement à la loi relative à la protection de l'environnement et concernant l'exposition au bruit. Comprend notamment des définitions de base, des cartographies du bruit, des précisions concernant les prescriptions applicables aux installations et aux équipements et aux autorisations concernant les émissions sonores, ainsi que sur les amendes administratives.
Bezpieczeństwo pracy, 2005, n°7-8, p.10-14. Illus. 15 réf.
http://www.ciop.pl/15584 [en polonais]

CIS 06-414 Konkolewsky H.H., et al.
Le bruit sur le lieu de travail
Noise at work [en anglais]
El ruido en el medio laboral. [en espagnol]
Ce numéro spécial consacré au bruit a été publié à l'occasion de la Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail 2005. Il décrit des activités menées dans les Etats membres de l'UE pour protéger l'ouïe des travailleurs et il explique la nécessité d'adopter des dispositions législatives, réglementaires et administratives pour transposer, au niveau national, la directive 2003/10/CE (voir CIS 06-253) concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l'exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (bruit). Au sommaire: commentaire relatif à la directive 2003/10/CE; initiatives du HSE visant à réduire le bruit sur le lieu de travail au Royaume-Uni; manuel italien sur les bonnes pratiques à adopter pour limiter les expositions sonores en milieu de travail; approche étape par étape pour le contrôle du bruit sur le lieu de travail; acoustique aux postes de travail à l'intérieur des bâtiments; mesures acoustiques dans les ateliers protégés pour travailleurs handicapés; effets du bruit sur les instrumentistes de musique classique; diminution du bruit dans les bureaux; intelligibilité de la parole lors du port de protecteurs d'ouïe.
Magazine - European Agency for Safety and Health at Work / Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2005, n°8, p.1-31 (numéro complet). Illus.
http://www.agency.osha.eu.int/publications/magazine/8/magazine8_en.pdf [en anglais]
http://www.agency.osha.eu.int/publications/magazine/8/magazine8_es.pdf [en espagnol]
http://www.agency.osha.eu.int/publications/magazine/8/magazine8_fr.pdf [en français]
http://osha.eu.int/publications/magazine/8/magazine8_de.pdf [en allemand]

CIS 06-413 Nomura K., Nakao M., Yano E.
Déficit auditif lié au tabagisme et à l'exposition professionnelle au bruit dans une entreprise japonaise de travail des métaux
Hearing loss associated with smoking and occupational noise exposure in a Japanese metal working company [en anglais]
De précédentes études ont établi un lien entre perte auditive et tabagisme. Le but de cette étude était de déterminer à la fois l'influence de l'exposition à des niveaux de bruit et celle d'un contexte d'athérosclérose sur cette perte auditive. Cette étude transversale a été réalisée chez 397 travailleurs japonais de sexe masculin d'une usine de travail des métaux, lors de leur contrôle médical régulier. On a mesuré l'acuité auditive à 4kHz à l'aide d'un audiomètre à son pur dans une salle où le niveau de bruit était faible. Sur l'ensemble des sujets, 55 (13,9%) présentaient un déficit auditif à 4kHz, et 151 (38,0%) étaient exposés au bruit. Après ajustement pour l'âge et l'exposition professionnelle au bruit, les odds ratio de déficit auditif étaient de 3,16 pour les anciens fumeurs et de 3,39 pour les gros fumeurs par rapport aux personnes n'ayant jamais fumé. Les résultats indiquaient que l'association tabagisme/exposition au bruit était masquée par l'athérosclérose. Les études futures devront analyser plus précisément l'influence de l'athérosclérose dans ce contexte.
International Archives of Occupational and Environmental Health, avr. 2005, vol.78, n°3, p.178-184. 30 réf.

CIS 06-412 Kardous C.A., Franks J.R., Davis R.R.
Atelier du NIOSH et du NHCA sur les meilleures pratiques pour le bruit impulsif
NIOSH/NHCA best practices workshop on impulsive noise [en anglais]
En mai 2003, le NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health) et la NHCA (National Hearing Conservation Association) ont co-organisé un atelier sur le bruit impulsif et ses effets sur l'audition, atelier qui a réuni des experts internationaux issus du monde du travail, de l'industrie et des milieux gouvernementaux. Principales conclusions de cet atelier: nécessité de disposer d'instruments et de normes pour le mesurage et l'évaluation du bruit impulsif; consensus international sur les descripteurs des sons impulsifs et procédures permettant d'appliquer les résultats des tests sur des animaux à des modèles de l'effet des sons impulsifs sur l'atteinte auditive de l'humain; consensus international sur les méthodes d'évaluation de l'efficacité des dispositifs de protection de l'ouïe et les moyens techniques de contrôle du bruit visant à diminuer le déficit auditif dû à des sons impulsifs; comprendre comment l'exposition professionnelle ou non professionnelle aux sons impulsifs engendre un déficit auditif; nécessité d'un accord consensuel international sur un critère de risque de dommages s'appliquant au bruit impulsif.
Noise Control Engineering Journal, mars-avr. 2005, vol.53, n°2, p.53-60. 32 réf.

CIS 06-411 Vardhan H., Karmakar N.C., Rao Y.V.
Etude expérimentale des sources de bruit des engins de terrassement lourds
Experimental study of sources of noise from heavy earth-moving machinery [en anglais]
Une étude expérimentale a été menée pour déterminer les principales sources sonores des engins de terrassement, en particulier celles d'un bulldozer et d'une chargeuse frontale. Les sources les plus importantes de bruit étaient l'échappement et l'arrivée d'air dans les moteurs ainsi que le ventilateur du moteur du bulldozer. Le bruit de l'échappement constituait une source importante à des fréquences médianes nominales de la bande de tiers d'octave de 25 à 250Hz; le bruit de l'arrivée d'air contribuait de façon importante au niveau sonore dans les fréquences médianes de 25 à 500Hz. Le bruit du ventilateur du bulldozer était élevé dans la bande de fréquences de 315 à 3150Hz. S'agissant de la chargeuse frontale, la cabine fermée dans laquelle est assis l'opérateur atténuait bien le bruit à des fréquences de 400Hz à 20kHz. L'analyse du spectre sonore de ces machines et d'autres engins de terrassement met en évidence les efforts d'entretien qui doivent être entrepris pour rétablir les possibilités de limitation du bruit existant à l'origine sur ces engins ou pour y installer de tels dispositifs lorsqu'ils sont absents.
Noise Control Engineering Journal, mars-avr. 2005, vol.53, n°2, p.37-42. Illus. 5 réf.

CIS 06-409 Brett Y.
Lutte contre le bruit au travail, une priorité européenne
On estime à 7% le nombre de travailleurs européens atteints de troubles graves de l'audition dus à une exposition professionnelle au bruit. Tous les pays membres de l'Union européenne devront avoir transposé avant le 15 février 2006 dans leur droit interne la directive 2003/10/CE (voir CIS 06-253) de la Commission européenne concernant les prescriptions minimales de sécurité et santé relatives à l'exposition des travailleurs au bruit. Au sommaire de cet article sur la lutte contre le bruit sur le lieu de travail: définition du bruit; effets du bruit (déficit auditif, acouphènes, effets conjugués du bruit et de l'exposition à des substances ototoxiques telles que les solvants); contrôle du bruit; équipements de protection individuelle.
Face au risque, sept. 2005, n°415, p.23-25. Illus.

CIS 06-424 Pearson M., L'Espérance A.
Conception d'un intensimètre économique et évaluation préliminaire d'un nouveau concept de repérage spatial pour la réalisation de cartographie d'intensité acoustique
Bien que le bruit soit une cause majeure de problèmes de sécurité et de santé au travail, l'absence d'outils efficaces rend souvent difficiles l'analyse de son intensité et la mise en œuvre de mesures de prévention. L'intensimétrie acoustique, la seule méthode standardisée permettant d'évaluer précisément la puissance acoustique des sources de bruit, requiert un équipement coûteux et des connaissances poussées. L'objectif de ce projet de recherche était de concevoir un intensimètre plus simple et économique, basé sur la cartographie DSP (digital signal processor), et de faire une évaluation préliminaire d'un nouveau concept de repérage spatial. Des travaux supplémentaires visant à mettre au point un système comprenant une interface graphique conviviale pour la réalisation de cartographies de l'intensité acoustique sont proposés.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. iii, 47p. Illus. 20 réf. Prix: CAD 8,56. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-422.pdf [en français]

CIS 05-693 Trompette N., Cafaxe M.
Guide informatisé pour le choix des silencieux d'échappement d'air comprimé
De nombreuses machines utilisent des actionneurs à air comprimé dont l'échappement génère un niveau de bruit souvent élevé. Un des moyens pour réduire ce bruit consiste à utiliser des silencieux. Il est nécessaire, pour le choix d'un silencieux, de connaître le temps d'allongement et de le mettre en regard de l'atténuation acoustique apportée. Les caractéristiques acoustiques et pneumatiques des 97 silencieux dans quatre gammes de diamètre ont été mesurées sur un banc d'essais et les données ainsi obtenues ont permis l'édition d'un catalogue qui permet le choix d'un silencieux d'échappement d'air comprimé suivant plusieurs critères. Le catalogue est un outil d'aide à la réduction du bruit à la source de ces machines.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 2e trimestre 2005, n°199, p.9-20. Illus. 9 réf.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/B8FA42D5F37AACFCC1257023004C363C/$FILE/nd2226.pdf [en français]

CIS 05-319 Hoet P., Grosjean M., Somaruga C.
Facteurs susceptibles d'affecter l'audition des travailleurs de l'industrie pétrolière
Factors potentially affecting the hearing of petroleum industry workers [en anglais]
Ce rapport décrit la physiologie de l'audition ainsi que les mécanismes et types de déficit auditif. Il résume les facteurs affectant l'audition: âge, exposition au bruit, maladies et exposition chimique. Il porte essentiellement sur les effets ototoxiques potentiels des solvants organiques et passe en revue les résultats d'études sur la perte d'audition chez les travailleurs de l'industrie pétrolière, de l'industrie chimique et d'autres industries. Il examine également les effets synergiques possibles sur le déficit auditif de l'exposition conjuguée au bruit et aux produits chimiques.
CONCAWE, Boulevard du Souverain 165, 1160 Bruxelles, Belgique, juin 2005. vi, 66p. 144 réf.
http://www.concawe.org/DocShareNoFrame/Common/GetFile.asp?PortalSource=156&DocID=7776&mfd=off&pdoc=1 [en anglais]

CIS 04-688 Zawieska W.M.
Semaine européenne 2005 de la sécurité et de la santé au travail. Campagne d'information européenne: Halte au bruit!
Europejski Tydzień Bezpieczeństwa i Zdrowia w Pracy 2005r. Europejska kampania informacyjna: stop hałasowi! [en polonais]
Rapport sur les préparatifs organisés dans le cadre de la campagne d'information de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail de Bilbao en Espagne, en collaboration avec les points focaux nationaux. La campagne porte sur le bruit au travail et sur les façons de l'éliminer et se terminera par la Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail devant avoir lieu du 24 au 28 octobre 2005. En Pologne, le coordonnateur de cette initiative est l'Institut central pour la protection sociale - Institut de recherche national (CIOP) qui fait office de point focal national de l'Agence.
Bezpieczeństwo pracy, janv. 2005, vol.402, n°1, p.1.

2004

CIS 08-1003
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Protection contre le bruit sur les machines et au poste de travail - Directives, règles techniques, évaluation du risque [Allemagne]
Lärmschutz an Maschine und Arbeitsplatz - Vorschriften, technische Regeln, Gefährdungsbewertung [en allemand]
Ce document est une compilation des prescriptions légales allemandes (lois, ordonnances et directives), des directives de l'UE, des règles techniques et des normes relatives à la protection contre le bruit devant être prises en considération lors de l'aménagement des locaux et des postes de travail ainsi que pour les installations et les machines.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2004. 274p. Illus. 6 réf. Prix: EUR 21,00. Version téléchargeable gratuite.
http://www.baua.de/nn_8514/de/Publikationen/Regelwerke/Rw30,xv=vt.pdf [en allemand]

CIS 08-1226 Rouilleault H., Guérin F., Gilles M., Molinié A.F., Rousseau T., Rogez I.
Réduire la pénibilité au travail
Recueil d'articles sur la pénibilité au travail. Thèmes traités: formes et sources de travail pénible (efforts physiques répétés, exposition au bruit ou à la chaleur, horaires et rythmes de travail); négociations sur la pénibilité dans le cadre de la réforme sur la loi des retraites; réponses données par différents experts aux questions concernant la définition de la pénibilité, les indicateurs de pénibilité, le lien entre pénibilité et âge, et la prévention de la pénibilité; évaluation de la pénibilité du travail chez les ripeurs, chez le personnel de bureau féminin et dans l'industrie automobile; vieillissement et pénibilité; principaux points à prendre en compte dans une démarche de prévention du travail pénible; bibliographie.
Travail & changement, fév.-mars 2004, n°294, p.1-15 (numéro complet). Illus. Réf.bibl.
http://www.actal.aract.fr/RessourcesSite/TC/TC294.pdf [en français]

CIS 07-917 Melamed S., Fried Y., Froom P.
L'effet combiné de l'exposition au bruit sur le lieu de travail et de la complexité des tâches sur la souffrance et les lésions chez les hommes et les femmes: l'étude de la détermination des facteurs de risque cardiovasculaires professionnels en Israël
The joint effect of noise exposure and job complexity on distress and injury risk among men and women: The cardiovascular occupational risk factors determination in Israel study [en anglais]
Dans cette étude, on a cherché à déterminer dans quelle mesure l'exposition sonore sur le lieu de travail pouvait interagir avec la complexité des tâches et le sexe et avoir un effet sur l'incidence de lésions d'origine professionnelle chez les travailleurs du secteur industriel en Israël. Elle a porté sur 4084 hommes et 1643 femmes travaillant dans 21 ateliers de fabrication, en tenant compte de différents facteurs de confusion potentiels. La régression logistique a permis de mettre en évidence une interaction entre les facteurs de prédiction; les femmes exposées à un niveau de bruit élevé tout en étant affectés à des tâches complexes présentaient le risque de lésion le plus élevé (odds ratio = 2,72) en comparaison des personnes dont les scores pour ces facteurs de prédiction étaient faibles. Chez les hommes, le risque comparable de lésion n'était que de 1,3. On en conclut que l'exposition simultanée au bruit et aux tâches complexes est perturbante et entraîne un risque accru de lésions d'origine professionnelle, en particulier chez les femmes.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, oct. 2004, vol.46, n°10, p.1023-1032. Illus. 50 réf.

CIS 06-1280
National Occupational Health and Safety Commission (NOHSC)
Guide de contrôle - Gestion du bruit sur le lieu de travail
Control Guide - Management of noise at work [en anglais]
Matériel de formation composé de plusieurs modules. Principaux thèmes traités: évaluation du lieu de travail; réduction du bruit grâce à la maintenance, la modification ou l'amélioration des lieux de travail; rapports d'enquête sur le bruit; coûts du bruit et avantages du contrôle de l'exposition sonore; développement d'une politique sur le bruit en milieu de travail; politique relative aux acquisitions de matériel; évaluation des options pour le contrôle du bruit; formation et information; protection individuelle.
Australian Safety and Compensation Council, info@ascc.gov.au, 1991, réimpression, 2004. iv, 177p. Illus. 5 réf.
http://www.ascc.gov.au/NR/rdonlyres/C8261E7B-11C2-4820-889B-AF3F55FB02E6/0/noise_control.pdf [en anglais]

CIS 06-1452
National Occupational Health and Safety Commission (NOHSC)
Code national de bonnes pratiques sur la gestion du bruit et la protection de l'ouïe au travail
National code of practice for noise management and protection of hearing at work [en anglais]
Ce code de bonnes pratiques sur la gestion du bruit et la protection de l'ouïe au travail contient des orientations visant à satisfaire aux dispositions de la norme. Au sommaire: vue d'ensemble et définitions; principes généraux et responsabilités; organisation de la lutte contre le bruit; mesures techniques et administratives de lutte contre le bruit; protection individuelle de l'ouïe; apprentissage et formation; évaluation du bruit; tests audiométriques. Remplace la première édition de 1993 (voir CIS 94-690) ainsi que la deuxième de 2000.
Australian Safety and Compensation Council, info@ascc.gov.au, 3e éd., 2004. viii, 40p. 33 réf.
http://www.ascc.gov.au/NR/rdonlyres/6EE85D16-7D1C-4FFC-99E7-E611B7290E18/0/Noise_COP.pdf [en anglais]

CIS 06-410 Behar A.., MacDonald E., Lee J., Cui J., Kunov H., Wong W.
Exposition au bruit chez les professeurs de musique
Noise exposure of music teachers [en anglais]
Une étude de l'exposition des professeurs de musique au bruit a été réalisée afin d'évaluer le risque de déficit auditif dû à leur activité. On a mesuré l'exposition sonore de 18 professeurs dans 15 écoles au moyen de dosimètres. On a enregistré le niveau de bruit continu équivalent (Leq) auquel était exposé chaque professeur pendant les leçons ainsi que sur la journée entière. On a également calculé une exposition normalisée de 8h, appelée niveau d'exposition au bruit (Lex). Le Leq mesuré dépassait la valeur limite de 85 dBA chez 78% des professeurs, alors que le Lex dépassait 85 dBA chez 39% d'entre eux. Quelques mesures sont proposées pour limiter l'exposition au bruit. L'importance d'un programme de protection de l'ouïe est également soulignée.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, avr. 2004, vol.1, n°4, p.243-247. 10 réf.

CIS 06-63 Nguyen S.T., Quynh C.T.
Maladies des gens de mer au Vietnam: rapport préliminaire
Diseases of seafarers in Vietnam: Preliminary report [en anglais]
Cet article rapporte les résultats d'une enquête sur la prévalence des maladies parmi les gens de mer au Vietnam en 2000-2001. Des examens médicaux ont été pratiqués dans un groupe de 450 personnes de la catégorie des gens de mer et un groupe témoin de 650 dockers. Les niveaux sonores ont aussi été mesurés sur 152 bateaux au port et 144 en mer. Par rapport au groupe témoin, on recensait chez les gens de mer davantage de cas de troubles mentaux et comportementaux et de pathologies de l'appareil digestif. Les dockers rapportaient davantage de maladies des yeux et de l'appareil génito-urinaire. Des niveaux sonores élevés ont été enregistrés et on constatait un manque d'équipement de protection auditive individuelle. Le bruit était considéré comme un important facteur d'exposition du travail des gens de mer.
International Maritime Health, 2004, vol.55, n°1/4, p.53-59. 10 réf.

CIS 06-181 Hübner G., Kandelaki D., Kraus M.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Détermination de la puissance acoustique des machines - Erreurs systématiques
Bestimmung der Schallleistung von Maschinen - systematische Fehler [en allemand]
La puissance acoustique caractérise l'émission sonore globale des machines et des appareils. Elle se mesure à l'aide de différentes méthodes définies au plan international. Toutefois, ces méthodes donnent généralement des résultats divergents pour une même machine. Actuellement, la méthode la plus souvent employée est la mesure la pression acoustique et les valeurs doivent être corrigées à l'aide de ce qu'on appelle l'erreur du champ proche. Ce rapport fait le point sur les connaissances concernant l'erreur de champ proche et présente les résultats de recherches sur différents types de sources.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2004. 216p. Illus. 51 réf. Prix: EUR 18,00.

CIS 05-696 Schönwalder H.G., Berndt J., Ströver F., Tiesler G.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Bruit dans les établissements d'enseignement - Causes et réduction
Lärm in Bildungsstätten - Ursachen und Minderung [en allemand]
Ce travail présente les résultats d'une étude du niveau de bruit réalisée dans quatre établissements scolaires du primaire et un du secondaire. Les caractéristiques acoustiques ainsi que le niveau sonore ont été mesurés pendant 565 heures de cours. Deux observateurs ont également noté les événements engendrant du bruit. L'étude montre que seul un petit nombre de salles de classes satisfait aux normes en matière de bruit. Le niveau sonore dans les salles de classe était de 50-60dB(A) et pouvait dépasser par moments 80dB(A). Le bruit dominant était celui de la voix. Trois salles de classe modèle ont pu être rénovées afin de répondre aux normes. Des mesures architecturales permettent de réduire notablement le bruit; elles doivent néanmoins être couplées à une formation des élèves à un comportement moins bruyant.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2004. 149p. Illus. 33 réf. Prix: EUR 14,50.

CIS 05-431 Engel Z., Augustyńska D., Pleban D.
Contrôle du bruit '04 - Essais et mesures
Noise Control '04 -Testing and measurements [en anglais]
Actes de la 13e conférence internationale sur la limitation du bruit tenue à Gdynia, Pologne, du 6 au 9 juin 2004. Les séances plénières et les ateliers consacrés à des thèmes d'intérêt particulier étaient axés sur les exigences des directives européennes et leur transposition dans la législation polonaise, aux efforts européens en matière de normalisation, aux activités de recherche, à la formation et aux solutions techniques spécifiques dans le domaine de la limitation des niveaux sonores. Un CD-ROM contenant les communications présentées en format PDF ainsi que l'index des auteurs est inclus.
Centralny Instytut Ochrony Pracy-Państwowy Instytut Badawczy, ul. Czerniakowska 16, 00-701 Warszawa, Pologne, 2004. 216p. Illus. Réf. bibl. + CD-ROM.

CIS 05-201 Campo P.
Bruit et agents ototoxiques
Si le bruit reste la nuisance la plus nocive pour l'audition, les risques de potentialisation des effets traumatiques du bruit d'origine professionnelle lors d'une co-exposition à des agents ototoxiques d'origine chimique sont rarement abordés dans la littérature et ne sont pas pris en considération par la législation. Cette étude bibliographique repose sur des résultats obtenus avec différents modèles expérimentaux (le rat, le cobaye et le chinchilla), mais également sur des résultats épidémiologiques et des observations cliniques. D'une façon générale, le risque de surdité a été évalué d'abord dans des conditions d'exposition aux seuls agents ototoxiques identifiés, tels que les antibiotiques aminoglycosidiques, les diurétiques, l'aspirine, les anti-tumoraux et les solvants aromatiques, puis lors d'une co-exposition avec le bruit, lorsque les données de la littérature le permettaient. L'analyse souligne l'absence de réglementation spécifique pour des personnes exposées à la fois au bruit et à des agents ototoxiques chimiques. Les données expérimentales récentes présentées dans cette revue devraient être prises en considération par les responsables de la réglementation en vue de protéger l'audition des personnes exposées à des nuisances multiples.
Archives des maladies professionnelles et de médecine du travail, oct. 2004, vol.65, n°6, p.503-512. Illus. 80 réf.

CIS 05-200 Kock S., Andersen T., Kolstad H.A., Kofoed-Nielsen B., Wiesler F., Bonde J.P.
Surveillance de l'exposition au bruit aux postes de travail au Danemark: enquête de base
Surveillance of noise exposure in the Danish workplace: A baseline survey [en anglais]
L'exposition au bruit a été mesurée chez 830 salariés travaillant dans 91 entreprises danoises sélectionnées dans les 10 secteurs industriels considérés comme bruyants. On a mesuré le niveau sonore équivalent pondéré A (LAeq) sur toute la durée du poste à l'aide de dosimètres portatifs. Un groupe témoin constitué d'employés de bureau et de personnes sélectionnées parmi la population générale a été soumis au même protocole. On observe des valeurs très élevées du LAeq dans les secteurs à risque (moyenne de 83,7dB(A) par rapport à celles observées chez le groupe témoin (moyenne de 69,9 dB(A)). Environ 50% des travailleurs étaient exposés à des niveaux sonores supérieurs à la valeur seuil actuelle de 85dB(A), et 20% à plus de 90dB(A). Une surveillance continue de l'exposition au bruit dans un échantillon de lieux de travail sélectionnés au hasard parmi ceux présentant un risque élevé par une mesure dosimétrique tout au long du poste pourrait contribuer à renforcer les mesures de prévention.
Occupational and Environmental Medicine, oct. 2004, vol.61, n°10, p.838-843. Illus. 25 réf.

CIS 05-199 Salazar A.M.
Comparaison des émissions otoacoustiques chez des individus exposés ou non au bruit
Comparación de emisiones otoacústicas en individuos expuestos y no expuestos al ruido ocupacional [en espagnol]
Dans cette étude, on a comparé l'amplitude moyenne des émissions otoacoustiques produits de distorsion (EOAPD) chez 36 volontaires de 20 à 30 ans professionnellement exposés au bruit pendant une période d'au moins un an, mais portant des protecteurs d'ouïe toute la journée, et un groupe de 36 témoins de même âge non exposés. Chez les deux groupes, les résultats des examens audiométriques présentaient des valeurs normales. La durée d'exposition n'avait pas d'influence significative sur les amplitudes des EOAPD. Cet article souligne l'importance du port de protecteurs d'ouïe lors d'une exposition au bruit afin d'éviter un déficit auditif.
Salud, Trabajo y Ambiente, 2e trimestre 2004, vol.11, n°40, p.7-11. Illus.

CIS 05-198 Werner A.F.
Les acouphènes induits par le bruit, un problème de médecine du travail et de médecine légale
Los acúfenos inducidos por ruidos, un problema laboral y médico legal [en espagnol]
On appelle acouphènes induits par le bruit une sensation de son qui n'existe pas du point de vue physique mais qui est perçu comme étant réel par le patient. Ils peuvent notamment être induits par une exposition chronique et aiguë au bruit. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une maladie professionnelle reconnue, elle n'en est pas moins incapacitante. Cet article fait le point sur cette affection. Au sommaire: description; étiologie; prévalence; pathologies pouvant générer des acouphènes; diagnostic; dépistage des simulations d'acouphènes; caractère clinique des acouphènes induits par le bruit; traitement; incapacité de travail permanente due à des acouphènes (bases légales, barèmes appliqués en Argentine et en Europe).
Salud Ocupacional, janv.-mars 2004, vol.XXII, n°88, p.23-31. Illus. 22 réf.

CIS 05-197 García Callejo F.J., García Callejo F., Velert Vila M.M., de Paula Vernetta C., Morant Ventura A., Marco Algarra J.
Hypoacusie induite par le bruit en milieu de travail chez les diabétiques insulinodépendants
Hipoacusia inducida por ruido laboral en diabéticos insulinodependientes [en espagnol]
Le diabète sucré modifie les propriétés rhéologiques du sang et est corrélé à un risque d'hypoacousie neurosensorielle. Cette étude visait à examiner si le niveau sonore en milieu de travail affectait de manière plus marquée le déficit auditif chez diabétiques insulinodépendants et s'il existait une corrélation entre l'importance du déficit et la viscosité sanguine. Elle porte sur 19 travailleurs diabétiques, pour lesquels on disposait de résultats de mesures audiométriques effectuées 5 ans plus tôt, et un groupe témoin de 19 sujets sains travaillant dans des conditions acoustiques similaires. Les résultats révèlent une augmentation statistiquement significative du déficit auditif biaural chez les diabétiques ainsi qu'une augmentation de la viscosité sanguine. On a en outre mis en évidence une corrélation significative entre le degré d'hypoacousie et les valeurs de la viscosité sanguine à des vitesses de cisaillement élevées. Il semble que les sujets diabétiques présentent une prédisposition plus marquée à l'hypoacousie induite par le bruit et qu'elle pourrait être liée au syndrome d'hyperviscosité associé à ce trouble métabolique.
Medicina y seguridad del trabajo, juin 2004, vol. L, n°195, p.15-23. Illus. 23 réf.

CIS 05-196 Uribe Llopis P., Barbero del Palacio P., Bernat Jiménez A., Rodríguez de la Pinta M.L., Cruzet Fernández F.
Action préventive visant à limiter le bruit dans la blanchisserie d'un hôpital
Acción preventiva correctora del ruido en una lavandería hospitalaria [en espagnol]
Cet article décrit une action préventive menée dans la blanchisserie d'un hôpital afin d'abaisser le niveau sonore au-dessous du niveau d'intervention 1 fixé dans le décret royal 1316/1989 (CIS 91-287). L'intervention a consisté à isoler deux séchoirs industriels produisant un bruit important dans toutes les zones de travail. Des mesurages du niveau sonore ont été effectués avant et après la mise en place du coffrage isolant. Les résultats indiquent un abaissement important du niveau de bruit, qui a pu être ramené à des valeurs ne présentant plus de risque pour les travailleurs.
Medicina y seguridad del trabajo, mars 2004, vol.L, n°194, p.37-42. Illus. 9 réf.

CIS 04-587 Boissier M., Ritoux S., Robine E., Vernois G.
Etude des qualités hygiéniques des panneaux acoustiques
Les salariés des entreprises agroalimentaires sont souvent exposés à des niveaux de bruit importants pouvant provoquer des surdités professionnelles. La pose de panneaux composés de matériaux poreux constitue un des moyens de réduction du bruit dans les ateliers; leur utilisation est toutefois souvent incompatible avec les contraintes d'hygiène. Des fabricants de matériaux acoustiques ont mis sur le marché des panneaux constitués de laine de roche enveloppée dans un film étanche en fluorure de polyvinyle, susceptibles d'être utilisés dans les industries agroalimentaires. Le but de ce projet était d'évaluer les qualités hygiéniques de ces matériaux, en les comparant à deux autres matériaux largement utilisés dans ce type d'industries: le verre et le grès étiré. Les essais ont porté sur la nettoyabilité, le suivi au cours du temps d'une contamination bactérienne et le vieillissement lié aux nettoyages répétés à haute pression. Les résultats sont dans l'ensemble satisfaisants, permettant l'utilisation de ces panneaux dans l'industrie agroalimentaire.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 2e trimestre 2004, n°195, p.31-38. Illus. 14 réf.
http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/inrs01_hst_view/?SearchView=&Query=2208&SearchMax=all&Start=1&SearchOrder=4&SearchWV=True&SearchFuzzy=False&Count=200 [en français]

CIS 04-696 Atalla N., Amédin C.H., Atalla Y., Panneton R., Sgard F.
Développement de nouveaux matériaux absorbants à hautes performances acoustiques pour diminuer le bruit en basses fréquences
Les matériaux acoustiques conventionnels utilisés pour le contrôle du bruit en milieu de travail sont efficaces surtout pour les moyennes et les hautes fréquences. Dans une étude antérieure (Etudes et Recherches R-278, http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-278.pdf), l'Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST) a évalué les possibilités qu'offrent des matériaux poreux hétérogènes, lesquels absorbent mieux les basses fréquences. Le présent rapport rend compte de la modélisation et de l'optimisation de ces matériaux par des tests en laboratoire. Il est prévu de poursuivre le projet par des études complémentaires numériques et expérimentales dans les domaines tels que le bâtiment, l'aéronautique et l'automobile.
Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2004. vii, 73p. Illus. 42 réf. Prix: CAD 7,49. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-370.pdf [en français]

CIS 04-695 Marcotte P., Boileau P.E., Boutin J.
Etude de l'exposition professionnelle au bruit des conducteurs d'autobus scolaires
Au cours des dernières années, plusieurs conducteurs d'autobus scolaires se sont plaints du niveau élevé de bruit lié à leur travail. Cette recherche portant sur l'estimation du risque de déficit auditif encouru par ces travailleurs a été menée par Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec, Canada, (IRSST) à la demande de l'Association du transport écolier du Québec (ATEQ). On a mesuré l'exposition des conducteurs au bruit et estimé la dose quotidienne de bruit reçue. On a également évalué l'importance de l'exposition totale par rapport à des valeurs de référence, ainsi que les contributions respectives des différentes sources de bruit. L'analyse des résultats démontre que la conduite d'autobus scolaires ne présente pas un risque important de déficit auditif d'origine professionnelle.
Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2004. v, 32p. Illus. 5 réf. Prix: CAD 5,35. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-364.pdf [en français]

CIS 04-697 Le R., Laliberté P.
Conception d'un protecteur auditif à suppression de bruits dominants
Les mineurs travaillent généralement avec des outils et des équipements bruyants dans des espaces fermés qui favorisent la réverbération. Pour se protéger du bruit ambiant, ils portent des protecteurs d'ouïe conventionnels, tels que des coquilles ou des bouchons. Ces accessoires de protection masquent toutefois tous les types de signaux, y compris les voix et les alarmes. Le but de ce projet était de concevoir un dispositif qui atténuerait le bruit des outils et des équipements, tout en laissant passer les voix et les signaux d'alarme. Deux prototypes de protecteurs d'ouïe munis de circuits numériques ont été élaborés et testés. Bien que les tests aient donné des résultats prometteurs en laboratoire avec un son pur, les performances en situation réelle se sont avérées décevantes. Des travaux plus poussés devront être effectués pour rendre le concept fonctionnel.
Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2004. iv, 34p. Illus. 32 réf. Prix: CAD 5,35. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-361.pdf [en français]

CIS 04-600 La gestion du bruit dans la construction
Boj proti hluku ve stavebnictví [en tchèque]
Hantering av buller vid byggnadsarbete [en suédois]
Lärmmanagement im Bausektor [en allemand]
Meíōsē (éleghos) tou thorúbou ston kládo tōn kataskeuṓn [en grec]
Management of noise in construction [en anglais]
La gestión del ruido en el sector de la construcción [en espagnol]
Müra vähendamine ehitustöödel [en estonien]
Melun hallinta rakennustoiminnassa [en finnois]
Zajszabályozás az építőiparban [en hongrois]
Gestione del rumore nell'edilizia [en italien]
Triukšmo statyboje reguliavimas [en lituanien]
Trokšņa ierobežošana būvniecībā [en letton]
L-immaniġġjar ta'l-istorbju fil-kostruzzjoni [en maltais]
Lawaai in de bouwsector [en néerlandais]
Kontrola hałasu w budownictwie [en polonais]
Gestão do ruído no sector da construção [en portugais]
Riadenie hluku pri stavebnej činnosti [en slovaque]
Obvladovanje hrupa v gradbeništvu [en slovène]
Håndtering af støj i bygge- og anlægssektoren [en danois]
L'exposition à des niveaux sonores élevés peut causer des problèmes auditifs irréversibles, provoquer des accidents du travail et contribuer à d'autres problèmes de santé. La présente fiche d'information constitue une introduction à la gestion du bruit dans la construction, avant et pendant les travaux sur le chantier. Au sommaire: le bruit dans la construction; gestion du bruit avant et pendant la construction; évaluation du bruit; mesures collectives de limitation du bruit; protection individuelle de l'ouïe; formation des travailleurs; surveillance et contrôle de la santé.
Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, http://osha.eu.int, 2004. 2p. Illus. 5 réf.
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/en/FACT50-EN.PDF [en anglais]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/fr/FACT50-FR.PDF [en français]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/cs/FACT50-CS.PDF [en tchèque]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/da/FACT50-DA.PDF [en danois]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/de/FACT50-DE.PDF [en allemand]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/et/FACT50-ET.PDF [en estonien]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/el/FACT50-EL.PDF [en grec]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/it/FACT50-IT.PDF [en italien]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/lv/FACT50-LV.PDF [en letton]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/hu/FACT50-HU.PDF [en hongrois]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/lt/FACT50-LT.pdf [en lituanien]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/mt/FACT50-MT.PDF [en maltais]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/nl/FACT50-NL.PDF [en néerlandais]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/pl/FACT50-PL.PDF [en polonais]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/pt/FACT50-PT.PDF [en portugais]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/sk/FACT50-SK.PDF [en slovaque]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/sl/FACT50-SL.PDF [en slovène]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/fi/FACT50-FI.PDF [en finnois]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/sv/FACT50-SV.PDF [en suédois]
http://agency.osha.eu.int/publications/factsheets/50/es/FACT50-ES.PDF [en espagnol]

CIS 04-437 Landen D., Wilkins S., Stephenson M., McWilliams L.
Exposition au bruit et déficit auditif chez les travailleurs des carrières de sable et de gravier
Noise exposure and hearing loss among sand and gravel miners [en anglais]
Cette étude avait pour objectif de caractériser l'exposition sonore sur le lieu de travail, les facteurs de risque de déficit auditif et l'audition chez les travailleurs des carrières de sable et de gravier, et de déterminer si l'exposition au bruit au cours d'un poste complet donnait lieu à des changements des seuils auditifs par rapport aux valeurs initiales. Au total, 317 travailleurs de carrières de sable et de gravier ont été interrogés sur leurs antécédents médicaux, leur exposition au bruit au travail et lors des loisirs, les autres expositions professionnelles et le port de protecteurs d'ouïe. Des examens audiométriques ont été effectués avant le poste et immédiatement après, de même qu'une dosimétrie du bruit tout au long du poste. Dans l'ensemble, les travailleurs des carrières de sable et de gravier subissent des expositions sonores excessives, présentent un déficit auditif significatif et ne portent pas les équipements de protection de manière adéquate. Il existe dans ce secteur un besoin évident en matière de programmes de protection de l'ouïe bien conçus, comprenant des mesures visant à diminuer l'exposition au bruit.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, août 2004, vol.1, n°8, p.532-541. Illus. 17 réf.

CIS 03-1860 Larané A., Jacques J.
Nuisances sonores - La traque des chasseurs de décibels
D'après l'enquête SUMER 1994, on estime à près de 1,8 million le nombre de travailleurs en France exposés à des niveaux sonores de plus de 85dB(A), seuil à partir duquel des actions de prévention sont imposées par la réglementation. Ce dossier décrit différentes méthodes de mesurage de l'intensité du bruit au poste de travail, rend compte des efforts réalisés par diverses entreprises en matière de lutte contre le bruit et présente quelques développements réalisés par l'INRS, notamment un logiciel de prévision des niveaux sonores intitulé "RAYPLUS Acoustique". Au sommaire: identification des risques; évaluation du seuil de bruit tolérable; limitation du bruit à la source; interventions en entreprise; analyses comparatives d'équipements; normes pour la mesure du bruit.
Travail et sécurité, fév. 2004, n°637, p.13-22. Illus. 8 réf.

CIS 03-1877 Luna Mendaza P., Guasch Farrás J.
Estimation de l'atténuation effective des protecteurs d'ouïe
Estimación de la atenuación efectiva de los protectores auditivos [en espagnol]
Les protecteurs d'ouïe doivent satisfaire à certaines exigences en matière d'atténuation du niveau sonore. L'atténuation du bruit est constante pour chaque bande d'octave, mais la protection globale diffère selon le spectre des fréquences du bruit. Cette notice d'information décrit les méthodes de calcul de différents indices d'atténuation du niveau sonore qui permettent de déterminer la charge résiduelle effective au niveau de l'oreille. Au sommaire: définition de différents paramètres de la réduction du niveau de bruit; méthode des bandes d'octave; méthode de H, M et L; méthode du SNR (Single Number Rating); exemple de simulation de l'exposition d'un travailleur en fonction du temps d'utilisation des protecteurs d'ouïe.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2004. 5p. Illus. 2 réf.
http://internet.mtas.es/Insht/ntp/ntp_638.htm [en espagnol]

CIS 03-1382 Le bruit
Une exposition de longue durée au bruit peut entraîner des dommages auditifs qui n'apparaissent que progressivement, mais qui sont irréversibles, d'où l'importance de la prévention. Au sommaire de cette fiche d'information sur la prévention du bruit en milieu de travail: aspects légaux (législation belge en vigueur concernant l'exposition des travailleurs au bruit et nouvelle directive européenne 2003/10/CE); effets du bruit sur la performance (arousal, effets d'une musique d'ambiance, surcroît d'erreurs et stress, baisse de la concentration); environnement, cadre de vie et niveau sonore; protection de l'audition (lutte contre le bruit à la source, insonorisation, protection de l'ouïe, critères de choix des protecteurs d'ouïe).
PREVENT, rue Gachard 88, 1050 Bruxelles, Belgique, 2004. 4p. Illus. 4 réf.

2003

CIS 07-700
Health and Safety Executive
Bruit des machines à travailler le bois
Noise at woodworking machines [en anglais]
L'industrie du bois figure parmi les secteurs où l'environnement de travail est très bruyant. Le niveau sonore peut varier d'une machine à l'autre en fonction des conditions d'utilisation. Cette notice d'information explique ce que les fabricants et les fournisseurs de machines, ainsi que les acquéreurs et les travailleurs peuvent faire pour réduire les émissions à la source ainsi que l'exposition au bruit.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, mai 2003. 4p. 15 réf.

CIS 06-253 Directive 2003/10/CE du Parlement européen et du Conseil du 6 février 2003 concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l'exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (bruit) [Union européenne]
Directive 2003/10/EC of the European Parliament and of the Council of 6 February 2003 on the minimum health and safety requirements regarding the exposure of workers to the risks arising from physical agents (noise) [European Union] [en anglais]
Directiva 2003/10/CE del Parlamento Europeo y del Consejo, de 6 de febrero de 2003, sobre las disposiciones mínimas de seguridad y de salud relativas a la exposición de los trabajadores a los riesgos derivados de los agentes físicos (ruido) [Unión europea] [en espagnol]
17e directive particulière au sens de l'article 16, paragraphe 1 de la directive 89/391/CEE (voir CIS 89-1401). Principales dispositions: objectif et champ d'application (la directive fixe des prescriptions minimales en matière de protection des travailleurs contre les risques d'une exposition au bruit, et notamment le risque pour l'ouïe); définitions; valeurs limites d'exposition (87dB(A) et 200Pa) et valeurs d'exposition déclenchant l'action (80-85dB(A) et 112-140Pa); obligations des employeurs (détermination et évaluation des risques, dispositions visant à éviter ou à réduire l'exposition, protection individuelle, limitation de l'exposition, information et formation des travailleurs, consultation et participation des travailleurs); surveillance de la santé; dérogations. la directive 86/188/CEE (voir CIS 87-45) est abrogée.
Official Journal of the European Union - Journal officiel de l'Union européenne, 15 fév. 2003, vol.46, n°L 42, p.38-44.
http://europa.eu.int/eur-lex/pri/en/oj/dat/2003/l_042/l_04220030215en00380044.pdf [en anglais]
http://europa.eu.int/eur-lex/pri/fr/oj/dat/2003/l_042/l_04220030215fr00380044.pdf [en français]
http://europa.eu.int/eur-lex/pri/es/oj/dat/2003/l_042/l_04220030215es00380044.pdf [en espagnol]

CIS 06-177 Le bruit des chantiers
Confrontées à la double obligation de protéger la santé des travailleurs et de prendre des précautions pour limiter les nuisances envers le voisinage, les entreprises du BTP ont tout intérêt à adopter des méthodes de gestion sonore qui font peu à peu leur apparition sur les chantiers. Toutefois, la mise en œuvre de telles actions relève en grande partie de la volonté des entreprises. Ce dossier sur la gestion du bruit sur les chantiers comprend deux articles. Le premier rappelle les principaux éléments d'une bonne démarche (information des riverains, gestion du bruit sur le chantier, responsabilité du maître de l'ouvrage); le deuxième traite des aspects réglementaires.
Revue de médecine du travail, mars-avr. 2003, tome XXX, n°2, p.52-55. Illus. 6 réf.

CIS 06-174 Chang T.Y., Jain R.M., Wang C.S., Chan C.C.
Effets de l'exposition au bruit sur la pression sanguine
Effects of occupational noise exposure on blood pressure [en anglais]
La pression sanguine a été mesurée en ambulatoire sur 24 h ainsi que l'exposition au bruit sur 16 h de façon continue pour 20 travailleurs de l'industrie automobile, pour savoir si la pression sanguine des travailleurs pouvait être augmentée par leur exposition transitoire et continue au bruit dans un environnement de travail particulièrement bruyant. Les travailleurs les plus exposés subissaient des bruits de 85 (plus ou moins 8) dBA et les moins exposés de 59 (plus ou moins 4) dBA. Les résultats ont montré une différence significative de 16 (plus ou moins 6) mm Hg de la pression systolique au repos entre les deux groupes et une augmentation marginale de 1mm Hg pour une élévation de 1dBA de l'exposition par intervalle de 1 h de travail. En conclusion, l'exposition professionnelle au bruit a des effets aussi bien en intermittence qu'en continu sur la pression sanguine des travailleurs.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, déc. 2003, vol.45, n°12, p.1289-1296. Illus. 29 réf.

CIS 06-173 McBride D.I., Firth H.M., Herbison G.P.
Exposition au bruit et perte auditive dans l'agriculture: enquête réalisée auprès d'agriculteurs et de travailleurs agricoles dans le sud de la Nouvelle-Zélande
Noise exposure and hearing loss in agriculture: A survey of farmers and farm workers in the Southland region of New Zealand [en anglais]
Les agriculteurs sont exposés à des bruits intermittents importants issus de sources variées, mais l'exposition à long terme et le risque de déficit auditif qu'elle entraîne n'ont pas été clairement caractérisés. Cette étude a porté sur un échantillon transversal aléatoire d'exploitations agricoles dans lesquelles les travailleurs ont rempli un questionnaire et subi des tests audiométriques, et des mesures du bruit ont été pratiquées pour un sous-groupe. 65% des exploitations et 586 travailleurs ont participé à l'étude. Le bruit enregistré dans le sous-groupe de 60 exploitations se situait entre 84,8 et 86,8 dB(A) et les déficits auditifs étaient cohérents avec le niveau d'exposition. L'âge, la conduite de tracteurs sans cabine et les travaux avec des métaux étaient des facteurs de risque importants. L'observance rapportée du port de protecteurs était plus élevée que celle observée habituellement. Les résultats ont montré que la majorité des agriculteurs ont un risque modéré de perte auditive et qu'une minorité non négligeable est à haut risque. L'élimination et l'isolation des sources de bruit sont des méthodes de choix pour le contrôle du bruit et si le port de protection individuelle demeure nécessaire, l'observance devrait être améliorée.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, déc. 2003, vol.45, n°12, p.1281-1288. Illus. 16 réf.

CIS 06-96 Śliwińska-Kowalska M., Zamyslowska-Szmytke E., Szymczak W., Kotylo P., Fiszer M., Wesolowski W., Pawlaczyk-Luszczynska M.
Effets ototoxiques de l'exposition professionnelle au styrène et de l'exposition combinée au styrène et au bruit
Ototoxic effects of occupational exposure to styrene and co-exposure to styrene and noise [en anglais]
Les effets d'une exposition professionnelle au styrène et d'une exposition combinée au styrène et au bruit sur l'audition ont été évalués chez 290 travailleurs de chantiers navals et d'usines de matières plastiques et chez un groupe témoin formé de 223 sujets, employés de bureau exposés ni aux solvants ni au bruit, et métallurgistes exposés au bruit uniquement. Tous les sujets ont été soumis à un questionnaire détaillé et à des examens audiométriques. On observe une probabilité presque quatre fois plus grande de développer un déficit auditif lors d'une exposition au styrène. Dans les cas d'expositions combinées au styrène et au bruit, la probabilité (odds ratio) était deux à trois fois supérieure aux valeurs correspondantes obtenues pour les sujets uniquement exposés au styrène ou au bruit. Le seuil d'audibilité moyen était significativement plus élevé dans le groupe exposé aux solvants que dans le groupe témoin non exposé, et ce à toutes les fréquences. Cette étude apporte des preuves épidémiologiques de la relation entre l'exposition au styrène et un excès de déficits auditifs. Les expositions combinées au bruit et au styrène semblent être plus nocives pour l'audition que l'exposition au bruit seul.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, janv. 2003, vol.45, n°1, p.15-24. Illus. 17 réf.

CIS 05-691 Makarewicz G., Zawieska M. W.
Application des algorithmes génétiques pour l'atténuation active du bruit
Zastosowanie algorytmów genetycznych do aktywnej redukcji hałasu [en polonais]
Malgré le fait que les algorithmes génétiques puisent leurs origines dans les sciences biologiques, ils sont de plus en plus utilisés dans différentes disciplines techniques. Cet article présente le concept d'un algorithme génétique simple. Quelques-unes des possibilités d'application des algorithmes génétiques à l'atténuation active du bruit sont décrites.
Bezpieczeństwo pracy, janv. 2003, n°1, p.4-6. Illus. 5 réf.

CIS 05-195 Berbare G.M., Fukusima S.S.
Déficit auditif induit par le bruit de moteurs à haute vitesse de rotation chez les odontologues et les étudiants en odontologie: analyse audiométrique à des fréquences situées entre 250Hz et 16kHz
Perda auditiva induzida por ruído de motores de alta rotação em odontólogos e alunos de odontologia: análise audiométrica em freqüências entre 250Hz e 16kHz [en portugais]
Cette étude visait à examiner si les étudiants en odontologie et les chirurgiens dentistes présentaient un déficit auditif lié au bruit des moteurs à haute vitesse utilisés dans cette profession. Elle porte sur 80 étudiants et 40 dentistes exposés au bruit, et un groupe témoin de 20 dentistes non exposés. Tous les sujets ont été soumis à un examen audiométrique pour des fréquences allant de 250Hz à 16kHz, et ceux manipulant du mercure, également à un dosage du mercure urinaire. Un déficit auditif a été observé chez 5% des étudiants et 70% des dentistes. Les dentistes exposés au bruit présentaient un déficit auditif plus prononcé et un taux de mercure urinaire plus élevé.
Revista brasileira de saúde ocupacional, 2003, vol.28, n°107/108, p.29-38. Illus. 24 réf.

CIS 05-194 de Souza L.H., Fernandes H.C., da Vitória E.L.
Evaluation du niveau de bruit généré par différents ensembles d'équipements mécaniques
Avaliação do nível de ruído causado por diferentes conjuntos mecanizados [en portugais]
Cette étude visait à évaluer les niveaux sonores de différents équipements agricoles afin de déterminer les risques auxquels sont soumis les opérateurs pendant les travaux de culture. Les équipements utilisés étaient un tracteur couplé à une charrue, à une niveleuse, à un épandeur de lisier et à une semeuse, ainsi qu'une moissonneuse. Les essais ont été conduits avec le tracteur couplé à chacun des équipements, roulant à différentes vitesses avec le moteur tournant à 1700 tours. La moissonneuse a également été testée à différentes vitesses. Les niveaux de bruit enregistrés à gauche et à droite de l'opérateur étaient très élevés et dépassaient les limites admises. Le bruit généré par ces équipements était incommodant pour l'opérateur, le bruit le plus gênant étant celui de la moissonneuse. Le niveau sonore des moteurs du tracteur et de la moissonneuse à l'arrêt étaient également très élevés et présentaient un risque non seulement pour l'opérateur, mais aussi pour les personnes se trouvant à proximité.
Revista brasileira de saúde ocupacional, 2003, vol.28, n°105/106, p.21-30. 24 réf.

CIS 04-691 Taleb A., Brahim B.M., Benrezkallah L., Benkalfat F.Z.M.
Exposition au bruit, environnement psychosocial et hypertension artérielle en milieu de travail
Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la prévalence de l'hypertension artérielle en milieu professionnel ainsi que l'existence d'une éventuelle relation entre l'hypertension artérielle et le stress résultant de l'exposition à un environnement psychosocial au travail défavorable ou au bruit. Elle porte sur les 2156 salariés de douze entreprises industrielles, âgés de 20 à 60 ans. Chaque sujet a répondu à un questionnaire concernant ses caractéristiques personnelles et professionnelles; sa tension artérielle a également été mesurée. Ce dépistage préalable a permis de constituer un groupe de cas (121 hypertendus), les témoins (163 normotendus) étant tirés de la même population source. Les sujets ont rempli un deuxième questionnaire portant sur les facteurs de risque de l'hypertension artérielle et ont été soumis à un test de stress professionnel selon le modèle de Karasek; un examen clinique, un examen biologique et une évaluation individuelle de l'exposition sonore ont également été effectués. L'analyse statistique des résultats confirme le rôle hypertenseur d'une exposition à des facteurs psychosociaux indésirables au travail ou d'une exposition chronique au bruit.
Archives des maladies professionnelles et de médecine du travail, juin 2003, vol.64, n°4, p.246-252. 28 réf.

CIS 04-689 Cambou J.P., Cothereau C., Cantet C., Garneau M.J., Tournon C.
Place du bilan audiométrique dans la maîtrise du risque d'exposition à des bruits supérieurs à 85 décibels: résultats de l'étude SURDIPOSTE)
Les objectifs de cette étude étaient de classer les métiers du transport ferroviaire en fonction du risque de déficit auditif consécutif à des expositions au bruit supérieures à 85dB et de mettre en évidence les catégories spécifiques de travailleurs devant faire l'objet de mesures de prévention ciblées. Cette étude transversale portait sur 3150 travailleurs exposés et 636 non exposés, tous issus du transport ferroviaire. L'examen des baisses auditives a été évalué par des bilans audiométriques effectués sur les fréquences conventionnelles (0,5-4kHz). Le seuil utilisé pour qualifier l'atteinte auditive était de 30dB ou plus sur la meilleure oreille. Une analyse multivariée a été utilisée pour classer les emplois en fonction du risque d'atteintes auditives. On observe des grandes différences dans la prévalence des atteintes audiométriques, variant de 2% à 21% dans la population exposée contre 1,9% dans la population non exposée. Parmi les 21 emplois étudiés, 9 ont été identifiés comme étant à risque d'atteintes auditives élevées, 7 à risque modéré et 5 à risque faible, comparable à celui de la population témoin.
Archives des maladies professionnelles et de médecine du travail, déc. 2003, vol.64, n°7-8, p.486-494. Illus. 14 réf.

CIS 04-694 Babisch W., Ising H., Gallacher J.E.J.
L'état de santé en tant que facteur pouvant modifier la relation entre les nuisances sonores et la cardiopathie ischémique
Health status as a potential effect modifier of the relation between noise annoyance and incidence of ischaemic heart disease [en anglais]
Le bruit du trafic constitue un facteur de stress psychosocial. Des études épidémiologiques suggèrent qu'un stress sonore chronique pourrait être un facteur de risque de troubles cardiovasculaires. Dans une étude de cohorte prospective portant sur 3950 hommes d'âge moyen, on a examiné l'association entre le désagrément ou le dérangement dû au trafic routier et l'incidence de cardiopathie ischémique (CI). Une comparaison des sujets fortement agacés ou dérangés par le bruit et ceux qui l'étaient moins sur la période de suivi de six ans met en évidence des odds ratios non significatifs pour l'incidence de CI, situés entre 0,9 et 1,4 selon l'item du questionnaire. Cette relation était toutefois fortement modifiée par la prévalence de CI chronique. Chez les sujets ne présentant pas d'affection chronique au début de la période de suivi, on observe des odds ratios significatifs, situés entre 1,7 et 3,0. Dans le sous-groupe des CI chroniques, des effets de ce type ne se manifestent pas, probablement à cause de la dilution de l'effet véritable par des biais de déclaration. On en conclut que le désagrément et le dérangement dû au trafic routier est associé à une augmentation de l'incidence de CI. La prévalence d'une affection peut constituer un facteur important modifiant la relation entre la nuisance sonore et les conséquences cardiovasculaires.
Occupational and Environmental Medicine, oct. 2003, vol.60, n°10, p.739-745. 65 réf.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ...47 | suivant >