ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Bruit - 2,325 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Bruit

2008

CIS 09-1338 Schäper M., Seeber A., van Thriel C.
Effets du toluène et du bruit sur le seuil auditif: évaluation basée sur des mesures répétées dans le secteur de l'imprimerie en Allemagne
The effects of toluene plus noise on hearing thresholds: An evaluation based on repeated measurements in the German printing industry [en anglais]
L'ototoxicité d'une exposition professionnelle au toluène et au bruit a été évaluée dans le cadre d'une étude longitudinale réalisée dans le secteur de l'imprimerie par rotogravure, ainsi que par une analyse des données publiées dans la littérature. Les examens ont été effectués à quatre reprises sur une période de cinq ans. Les expositions moyennes au toluène et au bruit, pondérées sur la vie entière, ont été déterminées à partir des anamnèses professionnelles de chaque sujet, ainsi que de mesures historiques disponibles. Les expositions récentes ont été déterminées à dix reprises pendant l'étude. Le seuil auditif a été déterminé par audiométrie à sons purs. On observe que le niveau sonore était lié de manière significative au seuil auditif. Toutefois, aucune relation n'a été mise en évidence entre le seuil auditif et la concentration de toluène, la durée de l'exposition au toluène et les interactions entre le toluène et le bruit. Les implications de ces observations sont commentées.
International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, 3e trimestre 2008, vol.21, n°3, p.191-200. Illus. 16 réf.

CIS 09-916 Williams W., Kwaw-Myint S.M., Crea J., Hogan A.
Gestion du bruit d'origine professionnelle: que se passe-t-il dans l'industrie?
Occupational noise management: What's happening in industry? [en anglais]
Dans cette étude, la situation actuelle en matière de gestion de l'exposition professionnelle au bruit a été examinée dans un échantillon représentatif de 113 entreprises d'Australie du Sud où l'on suspectait un niveau de bruit nocif. Un niveau sonore supérieur à 85 dB(A) a été observé dans 73% des lieux de travail visités. Dans 45% des sites faisant partie de l'échantillon, les expositions dépassaient la norme nationale ont été observées et des substances ototoxiques ont été observées sur 19,5% des sites. Alors que des grandes entreprises et les entreprises de taille moyenne montrent qu'elles progressent dans le sens de la mise en œuvre de bonnes pratiques de gestion de la prévention de l'exposition au bruit, les petites entreprises accusent un retard croissant et pourraient avoir besoin de plus de conseils et d'aide.
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, août 2008, vol.24, n°4, p.299-307. Illus. 11 réf.

CIS 09-595 Runyan C.W., Vladutiu C.J., Rauscher K.J., Schulman M.
Exposition des travailleurs adolescents à des risques professionnels et utilisation des équipements de protection individuelle
Teen workers' exposures to occupational hazards and use of personal protective equipment [en anglais]
Les résultats d'études antérieures indiquent que les adolescents professionnellement actifs doivent dans certains cas être soignés pour des effets toxiques d'expositions à des agents chimiques ou à des risques environnementaux sur le lieu de travail. Cette étude transversale portant sur un échantillon représentatif de 866 adolescents travaillant dans les secteurs de la vente de détail et des services, examine les expositions, le port d'équipements de protection individuelle (EPI) et la formation reçue. Deux tiers des participants étaient exposés au bruit continu et très fort, 55% à des risques thermiques et 54% à des risques chimiques. Peu d'adolescents déclaraient porter des EPI, bien que le taux de port soit légèrement supérieur parmi ceux ayant reçu une formation. Les adolescents travaillant dans les secteurs de la vente de détail et des services sont soumis à une large variété d'expositions chimiques, thermiques et biologiques ainsi qu'au bruit. Les efforts visant à éliminer des expositions de ce type doivent être complétés par une meilleure mise à disposition d'EPI et une formation à leur utilisation.
American Journal of Industrial Medicine, oct. 2008, vol.51, n°10, p.735-740. Illus. 23 réf.

CIS 09-671 Gozzo J., Léon T., Canetto P.
Application de la réglementation sur le bruit et usage de protecteurs individuels contre le bruit (PICB) - Recommandation de l'INRS
La réglementation française impose de ne pas dépasser une valeur limite d'exposition au bruit fixée à 87 dB (décibels) pour huit heures, cette valeur limite devant tenir compte de la protection acoustique procurée par les protecteurs individuels contre le bruit, tels que les serre-tête antibruit et les bouchons d'oreille. Afin de faciliter la tâche des préventeurs en entreprise, cette fiche propose une méthode et des outils pour estimer le niveau sonore réellement subi par les salariés lorsqu'ils portent des protections antibruit.
Travail et sécurité, déc. 2008, n°690, 4p. Encart. Illus. 2 réf.
http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/intranetobject-accesparreference/ED%20133/$file/ed133.pdf [en français]

CIS 09-433 Gómez Mur P., Pérez Bermúdez B., Meneses Monroy A.
Déficit auditif lié à l'exposition au bruit chez les travailleurs du BTP
Pérdidas auditivas relacionadas con la exposición a ruido en trabajadores de la construcción [en espagnol]
Le but de cette étude était d'évaluer le déficit auditif dû au bruit (DAB) chez les travailleurs du BTP. Les résultats de l'audiométrie à sons purs réalisée chez 223 travailleurs du BTP et 262 travailleurs de bureau ont été comparés. On observe une prévalence bilatérale de DAB nettement plus élevée chez les travailleurs du BTP, avec des odds ratio de 3,1 selon la méthode de Klockhoff et de 3,8 pour les paliers bilatéraux. 20,7% à 24,3% des travailleurs du BTP présentaient un BAD bilatéral contre 8,4% à 8,8% des travailleurs de bureau. Il ressort de ces observations qu'il est important de renforcer les mesures de prévention, notamment le port des protecteurs d'ouïe.
Medicina y seguridad del trabajo, 4e trimestre 2008, vol.54, n°213, p.33-40. 18 réf.
http://scielo.isciii.es/pdf/mesetra/v54n213/original2.pdf [en espagnol]

CIS 09-432 Picard M., Girard S.A., Simard M., Larocque R., Leroux T., Turcotte F.
Association entre les accidents du travail, l'exposition professionnelle au bruit et le déficit auditif induit par le bruit sur la base d'une expérience d'observation de 240.000 personnes-années
Association of work-related accidents with noise exposure in the workplace and noise-induced hearing loss based on the experience of some 240,000 person-years of observation [en anglais]
Cette étude rétrospective examine l'association entre l'exposition professionnelle au bruit, le déficit auditif permanent induit par le bruit et le risque d'accident du travail. On a utilisé l'analyse log-binomiale pour établir l'existence d'une association entre les variables étudiées par secteur d'activité et le contexte de survenue des accidents, après correction pour l'âge. L'étude porte sur un échantillon de 52.982 travailleurs de sexe masculin, quotidiennement exposés à un niveau minimum de 80dBA et dont l'audition a été examinée au moins une fois entre 1983 et 1996 par les services de santé publique du Québec, Canada. Les résultats montrent qu'il existe une association entre le risque d'accident et la sensibilité auditive des travailleurs. Dans l'ensemble, 12,2% des accidents étaient imputables à la combinaison d'une exposition professionnelle à un niveau sonore ≥90dBA et d'un déficit auditif induit par le bruit.
Accident Analysis and Prevention, sept. 2008, vol.40, n°5, p.1644-1652. Illus. 40 réf.

CIS 09-179 Kusy A.
Affaiblissement acoustique in situ des protecteurs individuels contre le bruit - Étude bibliographique
La réglementation européenne relative à la protection des travailleurs exposés au bruit a été modifiée par la directive 2003/10/CE (voir CIS 06-253). Elle introduit en particulier une nouvelle obligation sous la forme de valeurs limites d'exposition: le niveau d'exposition quotidienne au bruit est limité à 87dB(A) et le niveau de pression acoustique de crête est limité à 140dB(C), protecteurs auditifs inclus. La détermination de ce niveau d'exposition nécessite, d'une part, la connaissance de la composition fréquentielle de la pression acoustique du bruit d'exposition et, d'autre part, celle des valeurs d'affaiblissement acoustique des protecteurs individuels contre le bruit (PICB) telles qu'elles peuvent être estimées sur le terrain. Ces contraintes conduisent à des difficultés d'ordre métrologique et méthodologique. L'objectif de la présente étude bibliographique était d'établir un état des connaissances actuelles sur la capacité réelle des PICB à affaiblir les bruits. Les méthodes d'essais pour la détermination de l'affaiblissement acoustique des protecteurs sont décrites. Les résultats de l'étude mettent en évidence un écart important entre les valeurs d'affaiblissement acoustique affichées sur les notices des protecteurs par les fabricants et les affaiblissements réels tels qu'ils ont été estimés in situ. De plus, cet écart est variable selon le type de protecteur, allant de 5dB pour des protecteurs de type coquilles montées sur casque de sécurité industriel à près de 22dB pour des bouchons d'oreille en mousse à former. Les données relatives aux bouchons moulés individualisés sont insuffisantes et des investigations complémentaires seraient nécessaires dans ce domaine.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 3e trimestre 2008, n°212, p.43-59. Illus. 60 réf.
http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_ND%202295/$File/nd2295.pdf [en français]

CIS 09-185 Stanbury M., Rafferty A., Rosenman K.
Prévalence du déficit auditif et du déficit auditif induit par le bruit sur le lieu de travail dans le Michigan
Prevalence of hearing loss and work-related noise-induced hearing loss in Michigan [en anglais]
Cette étude a porté sur la prévalence du déficit auditif (DA) et du déficit auditif induit par le bruit sur le lieu de travail (DAIB) autodéclarés dans l'Etat du Michigan, Etats-Unis. Les questions liées au DA et au DAIB ont été prises en compte dans un système de surveillance de l'état de santé de la population adulte basé sur des enquêtes téléphoniques. On observe que 19% des personnes interrogées déclaraient un DA, une proportion qui augmentait fortement avec l'âge. Parmi les personnes présentant un DA, près de 30% déclaraient que ce dernier était imputable au bruit sur le lieu de travail. Des associations entre le DA et le DAIB et le tabagisme actuel et un taux élevé de cholestérol ont été mises en évidence.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, janv. 2008, vol.50, n°1, p.72-79. 33 réf.

CIS 09-177 Hübscher G., Schibig D., Heiniger C., Arnold B., Mathis H., Repond M.C., Gendre N., Rüdin T.
Bruit
Lärm [en allemand]
Rumore [en italien]
Thèmes traités dans ce numéro consacré aux risques liés au bruit en milieu professionnel: acouphènes; exposition au bruit chez les musiciens professionnels; protecteurs d'ouïe; dispositif sonore "mosquito" de haute fréquence destiné à disperser les regroupements de jeunes sur certains lieux sensibles tels que les chantiers; protection contre le bruit chez les agents de piste d'un aéroport. Autres thèmes traités: révision de la loi sur l'assurance-accidents en Suisse; primes d'assurance-accidents en Suisse en 2009; cas de chute mortelle d'un échafaudage; cas de reprise du travail après un accident ayant nécessité l'amputation d'une jambe.
Benefit, sept. 2008, n°3, p.1-23 (numéro complet). Illus.
http://suva.blaetterkatalog.ch/bk/ch/b5722/b572221x002/blaetterkatalog/indexen_d.html [en allemand]
http://suva.blaetterkatalog.ch/bk/ch/b5722/b572221x002/blaetterkatalog/indexen_i.html [en italien]
http://suva.blaetterkatalog.ch/bk/ch/b5722/b572221x002/blaetterkatalog/indexen_f.html [en français]

CIS 08-1331 Runyan C.W., Vladutiu C.J., Rauscher K.J., Schulman M.
Exposition des travailleurs adolescents à des risques professionnels et port des équipements de protection individuelle
Teen workers' exposures to occupational hazards and use of personal protective equipment [en anglais]
Des études antérieures montrent que les adolescents professionnellement actifs demandent à être soignés pour les effets toxiques d'une exposition à des agents chimiques ou à des risques environnementaux sur le lieu de travail. Cette étude transversale portait sur un échantillon représentatif de 866 adolescents travaillant dans les secteurs de la vente de détail et des services. On a examiné les expositions, le port d'équipements de protection individuelle (EPI) et la formation reçue. Deux tiers des participants étaient exposés au bruit continu et très fort, 55% à des risques thermiques et 54% à des risques chimiques. Peu d'adolescents déclaraient porter des EPI, bien que le taux de port ait été légèrement supérieur parmi ceux ayant reçu une formation. D'autres observations sont commentées.
American Journal of Industrial Medicine, oct. 2008, vol.51, n°10, p.735-740. Illus. 23 réf.

CIS 08-1421 Tsukada T., Sakakibara H.
Essai de formation individuelle à la protection de l'ouïe avec un instrument mesurant l'effet d'atténuation du bruit lors du port de protège-tympans
A trail [sic] of individual education for hearing protection with an instrument that measures the noise attenuation effect of wearing earplugs [en anglais]
Le but de cette étude était de rechercher l'effet, sur le port de protecteurs d'ouïe, d'une formation individuelle des travailleurs à l'aide d'un instrument permettant une évaluation quantitative de l'atténuation du bruit pouvant être obtenue avec des protège-tympans. Les sujets étaient 68 travailleurs de sexe masculin exposés à un niveau sonore supérieur à 80dB(A) dans une usine de composants électroniques. Ces travailleurs ont reçu une formation collective sur la prévention du déficit auditif dû au bruit, ainsi qu'une formation individuelle au port de protège-tympans. Deux mois après la formation, la prévalence du port régulier de protège-tympans dans les environnements de travail bruyants est passée de 46% à 66%. Ces résultats montrent que la formation individuelle est un moyen efficace d'augmenter à la fois le taux de port et le port correct de protecteurs d'ouïe.
Industrial Health, juil. 2008, vol.46, n°4, p.393-396. 11 réf.
http://www.jniosh.go.jp/en/indu_hel/pdf/IH_46_4_393.pdf [en anglais]

CIS 08-1416 Luna Mendaza P., Pujol Senovilla L.
Guides techniques: bruit et vibrations mécaniques
Guías técnicas: ruido y vibraciones mecánicas [en espagnol]
Présentation des grandes lignes de deux guides techniques sur le bruit et les vibrations mécaniques publiés récemment par l'INSHT. Ces guides constituent une aide à la mise en œuvre des décrets royaux sur la protection de la sécurité et de la santé des travailleurs exposés au bruit (DR 286/2006) et aux vibrations mécaniques (DR 11311/2005).
Seguridad y Salud en el Trabajo, juil. 2008, n°48, p.38-43. Illus.

CIS 08-1442
Health and Safety Executive
Conseils sensés - Contrôle du bruit sur le lieu de travail dans le monde de la musique et du divertissement
Sound advice - Control of noise at work in music and entertainment [en anglais]
Ces directives pratiques concernent le contrôle du bruit dans le monde de la musique et du divertissement, y compris les salles de concert et de spectacle, les concerts en plein air, les cafés-concerts et les studios d'enregistrement. Elles ont été élaborées par les professionnels de la santé environnementale et le HSE avec l'aide et le soutien d'un large éventail de représentants du secteur de la musique et du spectacle du Royaume-Uni. Elles ont pour but d'aider les employeurs, les salariés et les artistes indépendants à contrôler ou à diminuer l'exposition au bruit lors de leur activité professionnelle, sans pour autant porter atteinte au plaisir du public. Une première partie explique les exigences du Règlement de 2005 relatif au contrôle du bruit (CIS 06-1259), la deuxième proposant des conseils spécifiques.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, juil. 2008. vi, 106p. Illus. 29 réf. Prix: GBP 14,50.

CIS 08-1166 Somma G., Pietroiusti A., Magrini A., Coppeta L., Ancona C., Gardi S., Messina M., Bergamaschi A.
Audiométrie hautes fréquences et déficit auditif dû au bruit chez les travailleurs de l'industrie du ciment
Extended high-frequency audiometry and noise induced hearing loss in cement workers [en anglais]
On a laissé entendre que l'audiométrie hautes fréquences pourrait s'avérer plus sensible que l'audiométrie conventionnelle pour déceler des signes précoces de déficit auditif. L'utilité de cette méthode a été évaluée chez les travailleurs exposés au bruit dans deux usines de ciment en Italie. L'audiométrie conventionnelle (0,25-8kHz) et l'audiométrie hautes fréquences (9-18kHz) ont été comparées chez 184 travailleurs exposés au bruit et 98 travailleurs non exposés. Chez les travailleurs exposés, des seuils d'audibilité significativement plus élevés ont été observés quelle que soit la méthode utilisée pour la plupart des fréquences testées; toutefois, les différences étaient plus prononcées pour l'audiométrie hautes fréquences, notamment chez les travailleurs exposés jeunes. Des différences significatives au niveau de la plage des hautes fréquences ont également été mises en évidence dans le sous-groupe des travailleurs exposés présentant des résultats normaux lors de l'audiométrie conventionnelle.
American Journal of Industrial Medicine, juin 2008, vol.51, n°6, p.452-462. Illus. 21 réf.

CIS 08-936 Organisation du chantier - Les risques liés au bruit
Le bruit est une nuisance préjudiciable à la santé des opérateurs. Le dispositif réglementaire français préconise des mesures visant à combattre le bruit vis-à-vis de l'environnement, mais également à protéger les salariés exposés. Cet article présente une vue d'ensemble des principaux aspects de la prévention des risques liés au bruit sur les chantiers. Au sommaire: conception de l'ouvrage; réalisation du gros œuvre; préparation du chantier visant à éviter des travaux bruyants ultérieurs (prévoir le bon emplacement des réservations pour le second œuvre lors du ferraillage); engins de chantier; communication sur le chantier; équipements de protection auditive; échelle du bruit.
Prévention BTP, fév. 2008, n°104, p.28-29. Illus.

CIS 08-937 Marcotte P., Oddo R., Boutin J., Boilley R., Nélisse H., Boileau P.E., Drouin P., Sirard C., Daigle R.
Industrie de la réparation automobile - Caractérisation du bruit et des vibrations émis par les outils portatifs
Les travailleurs du secteur de la réparation d'automobiles et de véhicules lourds sont exposés aux niveaux de bruit élevés et aux vibrations de leurs outils pneumatiques portatifs, qui peuvent induire un déficit auditif et un syndrome des vibrations main-bras. Bien qu'il soit possible de définir en laboratoire la valeur des émissions vibratoires et sonores de ces outils, celles-ci ne représentent pas les niveaux d'exposition dans des situations de travail réelles, car les procédés utilisés ne tiennent pas compte du bruit et des vibrations que produit le contact de l'outil avec la pièce travaillée. Le but de cette étude était d'élaborer des méthodes permettant de caractériser en laboratoire le bruit et les vibrations des outils les plus couramment utilisés dans les ateliers de réparation automobile et de définir des moyens pour les diminuer. Un questionnaire a été adressé à 40 mécaniciens travaillant avec cinq types d'outils pneumatiques; ils ont également été interviewés. Les outils ont fait l'objet de mesures vibratoires et acoustiques en banc d'essai. Les résultats sont commentés et différentes recommandations sont proposées, qui portent sur le choix et l'entretien des outils, le port de protecteurs d'ouïe et l'adoption de postures de travail correctes.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2008. x, 97p. Illus. 16 réf. + CD-ROM. Prix: CAD 10,50. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-554.pdf [en français]

CIS 08-822 Torres K.
Vous m'entendez, maintenant? Impacts du déficit auditif
Can you hear me now? Impacts of hearing loss [en anglais]
Aux Etats-Unis, on estime à quelques dizaines de millions le nombre de travailleurs atteints d'un déficit auditif dû au bruit. Bien que l'exposition sonore soit un problème largement répandu sur les lieux de travail, elle est tout à fait évitable. Il y a vingt ans, l'OSHA a introduit une réglementation détaillée concernant l'exposition au bruit (29 CFR 1919.95); depuis lors, de nombreux employeurs et spécialistes en prévention ont agi avec diligence, en effectuant des mesurages du niveau sonore en milieu de travail, en affichant des signaux de danger, en mettant des protecteurs d'ouïe à la disposition des travailleurs et en contrôlant régulièrement leur ouïe. Malgré ces mesures, l'atteinte auditive due au bruit reste un problème alarmant. Cet article en explique les raisons possibles et propose quelques pistes pour améliorer la prévention dans ce domaine. Au sommaire: effets du déficit auditif (acouphènes, impact psychologique, problèmes de communication dans des situations critiques du point de vue de la sécurité); activités impliquant une forte exposition au bruit (exploitation minière, agriculture, construction, industries manufacturières); mesures de protection (mesures techniques, rotation des postes, protecteurs d'ouïe); facteurs pouvant expliquer le faible niveau de respect des consignes en matière de port des protecteurs d'ouïe; diffusion de l'information; formation; motivation.
Occupational Hazards, fév. 2008, vol.70, n°2, p.53-56. Illus.

CIS 08-930 Bessette R.S.
Développer et entendre - Gestion d'un programme efficace de conservation de l'ouïe
Developing and hearing - Managing an effective conservation program [en anglais]
En mettant en œuvre les cinq éléments principaux d'un programme de conservation de l'ouïe approuvé par l'OSHA et en prenant connaissance des recherches récentes sur l'atténuation du bruit obtenue par des protecteurs d'ouïe, les employeurs peuvent améliorer l'efficacité de leur programme de conservation de l'ouïe. La première ligne de défense proposée par l'OSHA contre des niveaux sonores présentant un risque consiste à mettre en œuvre des mesures de prévention technique et administratives au niveau des équipements et des procédés de fabrication. Si ces mesures ne permettent pas d'obtenir des expositions inférieures ou égales à 85dB(A) en moyenne pondérée sur 8h, il convient d'appliquer la norme de l'OSHA sur le bruit avec sa modification relative à la préservation de l'ouïe (Occupational Noise Exposure Standard and Hearing Conservation Amendment - 29 CFR 1910.95), qui définit un programme rigoureux comprenant la surveillance, des tests audiométriques, la formation, la protection de l'ouïe et la tenue d'archives, dont les grandes lignes sont décrites dans le présent article.
Occupational Hazards, fév. 2008, vol.70, n°2, p.28-31. Illus.

CIS 08-685 Pérez Aznar B., Bernier Herrera F., Abril Muñoz I.
Exposition au bruit à bord des bateaux de pêche
Exposición al ruido en buques de pesca [en espagnol]
Sur les bateaux de pêche, le niveau sonore représente non seulement un risque de déficit auditif, mais également d'accident, dans la mesure où il empêche de comprendre les ordres donnés. Cette étude visait à déterminer la distribution et l'ampleur du bruit sur différents types de bateaux de pêche. Les niveaux sonores les plus importants ont été mesurés lorsque le moteur tournait à plein régime. Le niveau de bruit varie également en fonction du poste de travail et de l'ancienneté du bateau, les bateaux plus modernes étant mieux isolés et absorbant mieux les vibrations. Les résultats des mesures sont présentés dans des tableaux et des précautions visant à limiter l'exposition des marins-pêcheurs au bruit sont proposées.
Seguridad y Salud en el Trabajo, janv. 2008, n°45, p.12-20. Illus. 4 réf.

CIS 08-686 Trombetta Zannin P.H.
Bruit professionnel dans les autobus des transports urbains
Occupational noise in urban buses [en anglais]
Les niveaux sonores auxquels sont exposés les conducteurs d'autobus des transports urbains dans la ville de Curitiba (Brésil) ont été évalués dans trois types d'autobus: bi-articulés, rapides et de desserte locale. Les mesures ont porté sur 20 autobus de chaque type. Les bus bi-articulés sont formés de trois sections et de deux articulations. Ils circulent sur des voies réservées et desservent des arrêts spécifiques. Les bus rapides circulent sur les voies de circulation normales, mais desservent moins d'arrêts. Les bus de desserte locale circulent normalement dans toute la ville et desservent tous les arrêts. Les niveaux sonores aux postes de travail des conducteurs ont été mesurés conformément aux normes ISO et brésiliennes. Pour 56 des 60 bus examinés dans cette étude, les niveaux normalisés d'exposition au bruit étaient inférieurs à 82dB(A). Dans l'ensemble, la qualité sonore des postes de travail a été jugée acceptable. D'autres observations font l'objet de commentaires.
International Journal of Industrial Ergonomics, fév. 2008, vol.38, n°2, p.232-237. Illus. 28 réf.

2007

CIS 10-0459 Manuel de sécurité et de santé au travail - Industrie galvanoplastique
Manual de segurança e saúde no trabalho - Indústria galvânica [en portugais]
Ce manuel traite des aspects de sécurité et de santé spécifiques à l'industrie galvanoplastique au Brésil. Il se fonde sur les résultats d'une étude bibliographique ainsi que sur une étude de terrain menée par une équipe multidisciplinaire dans 65 entreprises du secteur. Il définit les risques de cette industrie et présente des mesures de prévention visant à protéger les travailleurs et à améliorer la productivité. Au sommaire: typologie des entreprises et facteurs de risque; étude sur le terrain; programmes et actions de prévention; aspects légaux.
Serviço Social da Indústria (SESI), Departamento Regional de São Paulo, Av. Paulista 1313, São Paulo, SP, Brésil, 2007. 259p. Illus. 60 réf.
Manual_de_SST.pdf [en portugais]

CIS 09-1150 Yildirim I., Kilinc M., Okur E., Inanc Tolun F., Kiliç M.A., Kurutas E.B., Ekerbiçer H.C.
Effets du bruit sur l'audition et le stress oxydatif chez les travailleurs de l'industrie textile
The effects of noise on hearing and oxidative stress in textile workers [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer les effets du bruit sur l'audition, la peroxydation des lipides et les enzymes antioxydantes chez les travailleurs de l'industrie textile. Elle a porté sur 30 travailleurs exposés à un niveau sonore de 105dB(A) dans une usine textile ainsi que sur 30 salariés d'un hôpital, non exposés au bruit, tous de sexe masculin. Les deux groupes ont subi des examens audiométriques et fourni des échantillons de sang pour le dosage de différents marqueurs de stress oxydatif. Chez le groupe exposé, le seuil auditif moyen lors de l'audiométrie à sons purs était significativement plus élevé que chez les témoins, avec un déficit auditif plus prononcé aux fréquences élevés qu'aux fréquences basses. Par ailleurs, chez les travailleurs de l'industrie textile ayant plus d'ancienneté, le seuil auditif était plus bas, un effet étant déjà observable après cinq à huit ans d'activité. Les analyses sanguines confirment l'hypothèse selon laquelle le bruit provoque un stress oxydatif.
Industrial Health, déc. 2007, vol.45, n°6, p.743-749. 25 réf.

CIS 09-915 Williams W., Burgess M.
Exposition professionnelle au bruit et valeurs déclenchant l'action
Occupational noise exposure and action levels [en anglais]
La Directive européenne 2003/10/CE (voir CIS 06-253) définit des valeurs seuils pour le bruit au dessus desquelles les employeurs sont tenus d'agir. Cet article examine le concept des valeurs d'exposition déclenchant l'action ainsi que leur utilité sur le lieu de travail. Une démarche visant l'introduction de ces seuils dans les législations australienne et néozélandaise en fixant une valeur inférieure de cinq décibels aux limites actuelles d'exposition au bruit est proposée, de même que des suggestions concernant les actions que les responsables d'entreprises doivent entreprendre.
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, août 2007, vol.23, n°4, p.343-348. 14 réf.

CIS 09-176 Guo J., Gunn P.
Bruit et exposition au bruit dans les lieux de divertissement en Australie Occidentale
Noise and noise exposure in Western Australian entertainment venues [en anglais]
L'exposition au bruit dans le secteur des concerts est reconnue depuis longtemps en tant que risque professionnel. Les buts de cette étude étaient d'examiner la situation actuelle concernant l'exposition au bruit dans lieux de les concerts en Australie Occidentale, de promouvoir l'application des directives de bonnes pratiques en matière de limitation du bruit dans le secteur des concerts et d'accroître la sensibilisation de ce secteur aux responsabilités qui lui incombent en matière de contrôle de l'exposition au bruit. On observe que le bruit excessif constitue toujours un risque professionnel important. L'exposition quotidienne moyenne au bruit dans les bars et les discothèques a augmenté par rapport aux valeurs mesurées il y a quelques années. Bien que la prise de conscience d'une limitation de l'exposition au bruit et d'une protection de l'ouïe ait progressé, elle reste néanmoins très faible.
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, fév. 2007, vol.23, n°1, p.69-78. Illus. 9 réf.

CIS 09-174 Sheen S.C., Hsiao Y.H.
Utilisation de buses multijets pour diminuer le bruit émis par les jets dans l'industrie
On using multiple-jet nozzles to suppress industrial jet noise [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer l'efficacité de buses multijets pour réduire l'exposition au bruit dû aux jets d'air à grande vitesse fréquemment utilisés pour le nettoyage ou à d'autres fins. En remplaçant les buses monojet par des buses à orifices de diamètre plus petit mais dont la surface totale est la même, le bruit généré serait décalé vers des fréquences plus élevées en raison des orifices plus petits. L'hypothèse avancée est qu'une partie de l'énergie sonore serait décalée vers la bande des ultrasons, diminuant ainsi le niveau de bruit audible. Des buses avec des orifices de 2,2, 2, 1 et 0,7 mm de diamètre ont été testées sous différents débits. Les résultats montrent que l'atténuation du bruit obtenu en utilisant des orifices plus petits est significative.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, sept. 2007, vol.4, n°9, p.669-677. Illus. 13 réf.

CIS 08-1411 Royle M., Willoughby D., Brueck E., Patel J.
Health and Safety Executive
Mesure des spectres acoustiques émis lors de fuites de liquides
Measurement of acoustic spectra from liquid leaks [en anglais]
Les détecteurs acoustiques de fuites (DAF) sont de plus en plus utilisés sur les plates-formes offshore pour déceler les fuites de gaz inflammables. Ils détectent les ultrasons émis par les jets de gaz s'échappant en cas de fuites de liquides sous haute pression. Ces détecteurs se sont avérés fiables dans les conditions rencontrées sur les plates-formes offshore. Le HSE reconnaît les avantages de l'utilisation de tels systèmes, éventuellement en parallèle avec des senseurs à réception optique, pour détecter des fuites gazeuses. Les buts de cette étude étaient de développer les spectres du bruit émis lors de fuites de liquides sous pression selon différents scénarios réalistes, d'analyser les réponses de certains types de DAF positionnés à différents endroits par rapport au point de fuite et de rassembler des informations permettant de rédiger des directives de bonnes pratiques lors de l'utilisation de DAF pour la protection contre des fuites de liquides sous pression.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2007. iv, 69p. Illus. 1 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr568.pdf [en anglais]

CIS 08-1181 Le bruit en chiffres
Hluk v číslech [en tchèque]
Buller i siffror [en suédois]
Lärm in Zahlen [en allemand]
O thórubos se arithmoús [en grec]
Noise in figures [en anglais]
El ruido en cifras [en espagnol]
Müra arvudes [en estonien]
Melu lukuina [en finnois]
A zaj számokban [en hongrois]
Il rumore in cifre [en italien]
Triukšmas skaičiais [en lituanien]
Troksnis skaitļos [en letton]
L-Istorbju f'ċifri [en maltais]
Lawaai in cijfers [en néerlandais]
Hałas w liczbach [en polonais]
O ruído em números [en portugais]
Hluk v číslach [en slovaque]
Hrup v številkah [en slovène]
Fakta om støj [en danois]
Cette fiche d'information résume un rapport décrivant la situation en Europe en matière d'exposition au bruit sur le lieu de travail. Thèmes traités: exposition au bruit; effets du bruit sur la santé (déficit auditif, acouphènes, choc acoustique, impacts combinés, impacts non auditifs); bruit et accidents; prévention; besoins en matière de recherche.
Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, http://osha.eu.int, 2007. 2p. Illus. 3 réf.
http://osha.europa.eu/mt/publications/factsheets/67 [en maltais]
http://osha.europa.eu/pl/publications/factsheets/67 [en polonais]
http://osha.europa.eu/pt/publications/factsheets/67 [en portugais]
http://osha.europa.eu/sk/publications/factsheets/67 [en slovaque]
http://osha.europa.eu/sl/publications/factsheets/67 [en slovène]
http://osha.europa.eu/sv/publications/factsheets/67 [en suédois]
http://osha.europa.eu/cs/publications/factsheets/67 [en tchèque]
http://osha.europa.eu/da/publications/factsheets/67 [en danois]
http://osha.europa.eu/de/publications/factsheets/67 [en allemand]
http://osha.europa.eu/el/publications/factsheets/67 [en grec]
http://osha.europa.eu/en/publications/factsheets/67 [en anglais]
http://osha.europa.eu/es/publications/factsheets/67 [en espagnol]
http://osha.europa.eu/et/publications/factsheets/67 [en estonien]
http://osha.europa.eu/fi/publications/factsheets/67 [en finnois]
http://osha.europa.eu/fr/publications/factsheets/67 [en français]
http://osha.europa.eu/hu/publications/factsheets/67 [en hongrois]
http://osha.europa.eu/it/publications/factsheets/67 [en italien]
http://osha.europa.eu/lt/publications/factsheets/67 [en lituanien]
http://osha.europa.eu/lv/publications/factsheets/67 [en letton]
http://osha.europa.eu/nl/publications/factsheets/67 [en néerlandais]

CIS 08-691 Staubli B.
Nuisances sonores aux postes de travail
Belästigender Lärm am Arbeitsplatz [en allemand]
Cette brochure traite de la prévention des nuisances sonores dans les bureaux, qui représentent un facteur de gène plutôt qu'un risque de lésions de l'ouïe. Au sommaire: bases légales (législation suisse, directives européennes y compris la directive 203/10/CE (voir CIS 06-253), normes); perception du bruit (fonctionnement du système auditif humain); gêne due au bruit; nuisance sonore aux postes de travail; effets du bruit (troubles du sommeil, effets sur le système végétatif, effets sociaux, problèmes de communication verbale, pertes de productivité); vivre avec le bruit. En annexe: grandeurs acoustiques et unités de mesure.
Suva, Protection de la santé, Case postale, 6002 Lucerne, Suisse, 3e éd. 2007. 35p. Illus. 32 réf.
https://wwwsapp1.suva.ch/sap/public/bc/its/mimes/zwaswo/99/pdf/66058_d.pdf [en allemand]
https://wwwsapp1.suva.ch/sap/public/bc/its/mimes/zwaswo/99/pdf/66058_f.pdf [en français]

CIS 08-683 Hernández Diaz A., González Méndez B.M.
Troubles auditifs chez les travailleurs exposés au bruit industriel
Alteraciones auditivas en trabajadores expuestos al ruido industrial [en espagnol]
Cette étude examine le degré de perte auditive chez les travailleurs exposés au bruit industriel ainsi que leur exposition à différents niveaux sonores. Elle porte sur 98 travailleurs d'une menuiserie d'aluminium de La Havane, Cuba. On observe 77 cas (78,5%) de déficit auditif imputable au bruit et 30,6% des travailleurs étaient exposés à des niveaux sonores élevés qui n'étaient pas nécessaires au vu de la nature de leur travail. Les mesures recommandées sont une réduction du bruit aux postes de travail où le niveau dépasse 85db(A) ainsi que le port de protecteurs d'ouïe et une surveillance médicale au moyen d'examens audiométriques annuels.
Medicina y seguridad del trabajo, sept. 2007, vol.LIII, n°208, p.9-19. Illus. 38 réf.

CIS 08-451
Health and Safety Executive
Bruit des machines à travailler le bois
Noise at woodworking machines [en anglais]
Cette notice d'information destinée aux fabricants, fournisseurs, employeurs et utilisateurs de machines à travailler le bois donne des conseils pratiques sur l'application, au Royaume-Uni, du règlement de 2005 sur le bruit au travail (CIS 06- 1259) dans le travail du bois. Au sommaire: niveaux sonores nécessitant la prise de mesures selon COSHH; limites d'exposition; responsabilités des employeurs; contrôle du bruit; mesures de prévention technique; maintenance des machines; acquisition de nouvelles machines; protecteurs individuels d'ouïe; sensibilisation à la question du bruit; surveillance médicale. Un tableau présente différents facteurs pouvant avoir une incidence sur les émissions sonores des machines. Remplace CIS 03-1887.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, sept. 2007. 4p. 5 réf.
http://www.hse.gov.uk/pubns/wis13.pdf [en anglais]

CIS 08-450
Health and Safety Executive
Réduction du bruit des scies à ruban
Noise reduction at band re-saws [en anglais]
Le règlement de 2005 du Royaume-Uni relatif au contrôle du bruit en milieu de travail (voir CIS 06-1259) exige des employeurs qu'ils éliminent les risques liés au bruit ou qu'ils les limitent au niveau le plus bas possible. Cette notice d'information traite de la réduction du bruit des scies à ruban. Un bon entretien de la machine et de la lame contribue à la limitation du bruit produit par les scies à ruban (habituellement supérieur à 85dB(A)). Les facteurs ayant une incidence sur l'intensité de vibration de la lame (source principale du bruit) sont répertoriés. Les variations de l'intensité du bruit produit par la machine en utilisation de coupe ou en régime à vide constituent un bon indicateur de l'état et du réglage de la machine et de la lame. L'utilisation d'enceintes antibruit est également traitée. Remplace CIS 02-409.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, sept. 2007. 4p. Illus. 3 réf.
http://www.hse.gov.uk/pubns/wis4.pdf [en anglais]

CIS 08-277 Gozzo J., Luzeaux N.
Moins fort le bruit
Ce dépliant de sensibilisation au problème du bruit sur le lieu de travail destiné aux salariés traite du bruit et de ses dangers (sifflements d'oreille, stress, risque d'accident), explique comment réagir face au bruit (signaler le problème, se protéger) et rappelle les principales dispositions légales françaises.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, juin 2007. 6p. Illus. 23 réf. Prix: EUR 1,50. Version téléchargeable gratuite.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_catalog_view_view/3E93EB760D01E1F4C125730D004DD991/$FILE/ed6020.pdf [en français]

CIS 08-192 Labbé F.
La prévention du bruit
Le bruit présente un risque pour la santé des salariés, dont l'exposition doit rester à un niveau compatible avec la protection de l'ouïe. Le Code du travail fixe, à cet effet, des prescriptions visant à réduire le bruit à un niveau le plus bas possible, avec une obligation, pour l'employeur, de mettre en place différentes mesures de prévention. Cet article rappelle les principales dispositions de la réglementation française concernant l'obligation d'évaluer l'exposition au bruit et de mettre en œuvre des mesures de prévention.
Santé et Sécurité au Travail Actualités, avr. 2007, n°99, p.5-6. Illus.

CIS 08-147 Śiwinska-Kowalska M., Prasher D., Alves Rodrigues C., Zamysłowska-Szmytke E., Campo P., Henderson D., Lund S.P., Johnson A.C., Schäper M., Ödkvist L, Starck J., Toppila E., Schneider E., Möller C., Fuente A., Gopal K.V.
Ototoxicité des solvants organiques - Des preuves scientifiques à la politique de santé
Ototoxicity of organic solvents - From scientific evidence to health policy [en anglais]
Compte rendu d'un colloque sur l'ototoxicité des solvants organiques tenu à Łódź, Pologne, les 15 et 16 novembre 2006. Les communications présentées portaient sur l'examen des preuves et des liens entre l'exposition isolée aux solvants organiques et l'exposition simultanée au bruit et aux solvants, et les effets sur le système auditif. Le but premier de la conférence était d'analyser les principales preuves scientifiques et de rassembler les connaissances nécessaires au développement de politiques adéquates en matière de santé au travail.
International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, 2e trimestre 2007, vol.20, n°2, p.215-222. 45 réf.

CIS 08-198 Kurmis A.P., Apps S.A.
Déficit auditif induit par le bruit d'origine professionnelle: un risque qui n'a aucun sens sur le lieu de travail
Occupationally-acquired noise-induced hearing loss: A senseless workplace hazard [en anglais]
Le but de cette étude bibliographique était de dresser le tableau de l'état actuel des connaissances en matière de déficit auditif induit par le bruit d'origine professionnelle et de son impact sur les travailleurs, ainsi que sur la société au sens large, et d'identifier les obstacles au port systématique de protecteurs d'ouïe. De nombreux rapports décrivant la relation entre le bruit lié au travail et la survenue ultérieure d'un déficit auditif mettent en évidence une inégalité considérable entre les sexes, 97% des personnes touchées étant de sexe masculin. Les associations spécifiques avec certains secteurs (mines, industries manufacturières et grands travaux de construction) étaient bien documentées, de même que les expositions à certaines substances ototoxiques. Toutefois, la susceptibilité génétique n'était souvent pas prise en compte, bien que cet aspect suscite de plus en plus d'intérêt. De nombreuses divergences persistent à l'échelle internationale entre les agences chargées de définir des limites d'exposition "sûres" et de faire respecter la réglementation. D'autres observations sont commentées.
International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, 2e trimestre 2007, vol.20, n°2, p.127-136. Illus. 76 réf.

CIS 08-190 Solecki L.
Analyse de l'exposition au bruit chez les agriculteurs d'exploitations familiales selon leur profil de production
Analiza całorocznej ekspozycji na hałas rolników indywidualnych w zależności od profilu produkcji [en polonais]
Le but de cette étude était d'évaluer l'exposition au bruit chez les agriculteurs travaillant dans des exploitations familiales consacrées à trois types d'agriculture différents (culture, élevage et agriculture mixte). Deux paramètres acoustiques ont été déterminés sur la base des horaires de travail et des mesures dosimétriques effectuées sur une année. On observe que l'exposition au bruit est la plus forte sur les exploitations consacrées à la culture et à l'agriculture mixte, alors que les valeurs les plus faibles concernaient les fermes d'élevage. Les valeurs mesurées étaient considérablement supérieures à la normale.
Medycyna pracy, 2007, vol.58, n°2, p.97-103. Illus. 8 réf.

CIS 07-1459 Sust C.A., Steckel R., Kulka M., Lazarus H., Kurtz P.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Evaluation de la communication verbale en présence de bruit dû à la circulation - Principes conceptuels
Beurteilung der Sprachkommunikation bei Verkehrsgeräuschen - Gestaltungsgrundsätze [en allemand]
Les communications verbales claires sont d'une importance capitale dans de nombreuses situations de travail. Elles dépendent de facteurs tels que le volume de la voix, la distance de l'interlocuteur, la réverbération et les interférences sonores, qui influent sur le rapport signal-bruit. C'est souvent le bruit dû au trafic qui interfère avec les communications verbales. Cette étude présente une approche originale pour évaluer l'effort subjectif nécessaire au processus de compréhension. Lors de deux expériences, on a évalué l'influence du bruit du trafic en fonction de la distribution des fréquences (véhicules à moteur, train de marchandises) et des facteurs temporels (fluctuations des niveaux lors de l'approche, de l'éloignement et dans les périodes intermittentes) sur l'intelligibilité de la parole et la clarté de la communication. La principale observation est que l'évaluation est avant tout influencée par le rapport signal-bruit. On a mis au point une nouvelle échelle pour définir la qualité des communications verbales. Dans les cas où l'intelligibilité de la parole était bonne, des critères, tels que la concentration et la maîtrise, permettent une meilleure différentiation que la seule intelligibilité de la parole. Ces expériences tendent à montrer qu'une audibilité optimale n'est possible que lorsque l'écart entre le signal et le bruit est supérieur à 15 à 20 dB.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2007. 117p. Illus. 81 réf. Prix: EUR 14,00.

CIS 07-1451 Kaczmarska A., Łuczak A.
Etude de la gêne provoquée par le bruit de faible fréquence lors du travail mental
A study of annoyance caused by low-frequency noise during mental work [en anglais]
Cet article présente les conclusions d'une étude sur la gêne provoquée par le bruit de faible fréquence (y compris les infrasons) à des postes de travail de bureau. Soixante volontaires (30 hommes et 30 femmes) ayant une audition normale ont participé à une étude expérimentale comprenant des tests psychologiques dans trois conditions différentes d'exposition acoustique dans un environnement simulé de travail de bureau. Les participants ont évalué leur niveau de gêne subjectif. Les observations sont commentées. On remarque notamment que la gêne était jugée plus forte chez les femmes ainsi que chez les personnes présentant une réactivité plus forte au bruit.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2007, vol.13, n°2, p.117-125. Illus. 13 réf.

CIS 07-1450 Yantek D.S., Ingram D.K., Matetic R.J.
Réduction du bruit dans les cabines des foreuses rotatives à air comprimé
In-cab noise reduction on an air-rotary drill rig [en anglais]
Une enquête récente a conclu que le niveau sonore dans les cabines de conduite des foreuses rotatives à air comprimé dépassait souvent 85 dB(A). L'Institut national américain pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH) a examiné le niveau de bruit dans la cabine d'un tel engin. Des mesures préliminaires ont été effectuées dans un environnement contrôlé à l'aide d'accéléromètres et de microphones, suivies d'analyses du spectre sonore, afin identifier les sources dominantes du bruit. Des essais sur le terrain ont ensuite été réalisés afin d'évaluer les mesures d'atténuation du bruit susceptibles de diminuer les niveaux sonores dans les cabines. On observe que les suppresseurs de bruit hydrauliques permettaient d'atténuer le bruit véhiculé par les structures. Couplées à une meilleure isolation contre le bruit, ces mesures ont permis d'abaisser le niveau sonore de 4 dB(A).
Noise Control Engineering Journal, mai-juin 2007, vol.55, n°3, p.294-310. Illus. 11 réf.

2006

CIS 11-0254 Solecki L.
Caractéristiques de l'exposition annuelle au bruit chez les agriculteurs privés travaillant dans des exploitations familiales de production mixte
Characteristics of annual exposure to noise among private farmers on family farms of mixed-production profile [en anglais]
Caractéristiques de l'exposition au bruit selon les périodes de l'année chez les agriculteurs travaillant dans des exploitations familiales en Pologne.
AAEM - Annals of Agricultural and Environmental Medicine, 2006, vol.13, n°1, p.113-118. Illus. 10 réf.
Characteristics.pdf [en anglais]

CIS 09-681 Oberdörster M., Tiesler G.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Ergonomie acoustique des écoles
Akustische Ergonomie der Schule [en allemand]
Cette étude a été réalisée suite aux nombreuses plaintes des enseignants concernant le bruit dans les écoles. Elle s'est déroulée dans deux écoles maternelles en Allemagne. Sur la base des mesurages du bruit effectués en classe pendant 175 leçons, on a analysé la manière dont les différentes formes de transmission de l'enseignement (leçons données face à la classe et enseignement différencié) avaient un effet sur le niveau sonore (exprimé en LA95 et LAeq). Ensuite, on a examiné comment les modifications apportées à l'acoustique de la classe influençaient les niveaux sonores en fonction des modes d'enseignement. On observe qu'en améliorant l'acoustique, le niveau sonore diminue, les élèves ont des comportements sociaux plus calmes, et les enseignants éprouvent moins de stress et moins de sensibilité au bruit. Les implications de ces observations sont commentées.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2006. 193p. Illus. 108 réf. Index. Prix: EUR 19,00.

CIS 08-847 Ferguson E., Cassaday H.J., Ward J., Weyman A.
Health and Safety Executive
Facteurs déclenchants de symptômes non spécifiques sur le lieu de travail: différences individuelles et facteurs ambiants (odeurs et bruits)
Triggers for non-specific symptoms in the workplace: Individual differences, stress and environmental (odour and sound) factors [en anglais]
Par symptômes non spécifiques, on entend des symptômes qui ne sont pas liés à une affection précise, tels que la fatigue, la faiblesse, les troubles du sommeil, les céphalées ou les douleurs musculaires. Leur incidence déclarée est élevée et donne lieu à un fort taux d'absentéisme maladie. Le but de cette étude était de mettre en évidence les facteurs liés au milieu de travail, les caractéristiques individuelles des travailleurs, les facteurs externes et les facteurs psychologiques, liés aux déclarations de symptômes non spécifiques. Elle a été réalisée sous forme d'enquête et porte sur un échantillon transversal de 711 volontaires, qui ont rempli des questionnaires sur leurs symptômes et leur milieu de travail. Un sous-groupe a par ailleurs quotidiennement tenu un journal et fourni des échantillons de salive pour une recherche des sécrétions de cortisol et des immunoglobulines A. Les principales observations sont que les symptômes non spécifiques sont fortement liés aux perceptions d'odeurs, à la période de la journée, aux différences individuelles, notamment en ce qui concerne l'anxiété, le stress perçu et au déséquilibre entre les exigences du poste et l'autonomie dans le travail.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2006. 110p. Illus. Env. 120 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr501.pdf [en anglais]

CIS 08-439 Zalewski E.
Contrôle du bruit: il ne se limite pas aux protège-tympans
Noise control: It's more than just earplugs [en anglais]
L'Administration américaine pour la sécurité et la santé au travail (OSHA) exige des employeurs qu'ils adoptent des mesures techniques et administratives de protection avant d'avoir recours aux équipements de protection individuelle. Cet article sur les mesures techniques de contrôle du bruit cite le cas d'une usine sidérurgique ayant été jugée en infraction du point de vue des limites d'exposition au bruit, du fait que ces limites auraient pu être respectées par la mise en œuvre de mesures techniques relativement simples. Dans ce cas, la mise à disposition de protège-tympans n'était pas considérée comme une mesure suffisante. Eléments à prendre en compte: évaluation de l'exposition; élimination du bruit à la source; empêcher que le bruit atteigne les travailleurs (pose de panneaux ou de tissus absorbant le bruit, encoffrement des équipements dans des barrières conçues pour absorber le bruit ou le réfléchir dans des directions inoffensives, telles que des plafonds recouverts de matériaux insonorisantes, déplacement des équipements bruyants loin des travailleurs); déplacer les travailleurs exposés (automatisation des environnements particulièrement bruyants); protection de l'ouïe lorsque les autres mesures ne permettent pas de diminuer le bruit à un niveau acceptable.
Occupational Hazards, sept. 2006, p.48-51. Illus.

CIS 08-399 Domínguez Gracia A.I., Rubio Aranda E., Martínez Terrer T., Conte Solano J.C., Rubio Calvo E.
Acquisition d'un traumatisme acoustique par exposition conjointe au tabac et au bruit dans l'industrie métallurgique
Adquisición de un trauma acústico por multiexposición a tabaco y ruido laboral en la industria del metal [en espagnol]
Cette étude examine l'influence conjointe du tabagisme et de l'exposition au bruit sur l'altération de l'ouïe dans l'industrie métallurgique. Elle porte sur 257 sujets, dont 112 sains, 66 sujets présentant un traumatisme acoustique avancé et 79 présentant un traumatisme acoustique initial. L'étude montre que la probabilité d'une altération de l'ouïe augmente chez les travailleurs qui sont exposés au bruit en milieu de travail et qui ont des habitudes tabagiques. Les résultats les plus mauvais ont été mis en évidence chez les travailleurs fumant plus de 20 cigarettes par jour et exposés professionnellement au bruit pendant 20 ans ou plus.
Medicina y seguridad del trabajo, déc. 2006, vol.LII, n°205, p.33-40. Illus. 7 réf.

CIS 08-437 Airo E.
Bruit et communications
Communication and noise [en anglais]
Cet article traite de l'importance croissante des communications verbales dans le cadre du travail, posant de nouveaux défis pour les hygiénistes du travail et les professionnels de la prévention. Au sommaire: travail intensif en communications verbales dans des environnements à faible bruit de fond, tels que les salles de classe et les crèches (matériaux absorbant le bruit, hygiène vocale); communications verbales dans des environnements bruyants (protecteurs d'ouïe dotés de possibilités de communications, systèmes d'intercom, norme européenne EN 458 définissant un seuil de 85dB(A)); conditions particulières de l'exposition au bruit dans les centres d'appel.
African Newsletter on Occupational Health and Safety, août 2006, vol.16, n°2, p.38-40. Illus. 18 réf.
http://www.ttl.fi/NR/rdonlyres/DBA20FBC-A6B8-437A-A31F-DE5D68473E99/0/africanews22006.pdf [en anglais]

CIS 08-436 Ologe F.E.
Niveaux de bruit au Nigeria: risques d'atteinte à la santé et problèmes liés au contrôle du bruit
Noise levels in Nigeria: Health hazards and problems associated with their control [en anglais]
Cet article résume les principaux effets du bruit sur la santé, ainsi que les conclusions d'une enquête sur les niveaux de bruit dans une petite localité du Nigeria. Thèmes traités: sources de bruit (trafic routier, petits générateurs d'électricité, meules pour denrées alimentaires); effets du bruit sur la santé (déficit auditif, stress, troubles du sommeil, tachycardie); difficultés rencontrées en matière de contrôle du bruit (absence de législation efficace, faible application et non-respect de la réglementation existante, comportements à risque et esprit de sécurité insuffisant).
African Newsletter on Occupational Health and Safety, août 2006, vol.16, n°2, p.36-37. Illus. 17 réf.
http://www.ttl.fi/NR/rdonlyres/DBA20FBC-A6B8-437A-A31F-DE5D68473E99/0/africanews22006.pdf [en anglais]

CIS 08-435 Phillips J.I., Nelson G., Ross M.H.
Prévenir les effets nocifs du bruit et des vibrations dans l'industrie minière sud-africaine
Preventing adverse effects of noise and vibration in the South African mining industry [en anglais]
Cet article décrit les objectifs d'un programme national sud-africain visant à accroître les connaissances concernant les effets du bruit et des vibrations dans l'industrie minière. Les travaux comprendront une évaluation des connaissances existantes, l'acquisition de nouvelles connaissances et le développement de bonnes pratiques dans les domaines suivants: protection de l'ouïe; outils de diagnostic pour le dépistage rapide du syndrome des vibrations mains-bras; tests du niveau de bruit des foreuses de roche; gants antivibratiles; vibrations au corps entier; contrôle du bruit et des vibrations.
African Newsletter on Occupational Health and Safety, août 2006, vol.16, n°2, p.33-35. Illus. 14 réf.
http://www.ttl.fi/NR/rdonlyres/DBA20FBC-A6B8-437A-A31F-DE5D68473E99/0/africanews22006.pdf [en anglais]

CIS 08-191 Approche globale de la politique de lutte contre le bruit; partie 2: bruit sur le lieu de travail
A global approach to noise control policy; Part 2: Occupational noise [en anglais]
Ce rapport a été rédigé par l'Institut international de technologie du contrôle du bruit (International Institute of Noise Control Engineering, I-INCE). Il renferme des recommandations destinées aux instances nationales et internationales chargées de définir la politique en matière de lutte contre le bruit sur le lieu de travail. Au sommaire: introduction; terminologie et définitions; effets du bruit; instances responsables et organisations internationales non gouvernementales; proposition de libellé d'une déclaration d'intention pour une politique du bruit; spécifications d'immission (limites d'exposition au bruit, diminution de l'émission des sources sonores); contrôle du bruit le long des voies de transmission; mesures techniques à adopter dans une entreprise industrielle; actions de suivi; résumé des recommandations de l'I-INCE concernant l'exposition au bruit sur le lieu de travail.
Noise Control Engineering Journal, sept.-oct. 2006, vol.54, n°5, p.298-308. 25 réf.

CIS 07-1453 Pawlaczyk-Łuszczyńska M., Szymczak W., Dudarewicz A., Śliwińska-Kowalska M.
Proposition de critères permettant d'évaluer la gêne due au bruit de basse fréquence en milieu de travail
Proposed criteria for assessing low frequency noise annoyance in occupational settings [en anglais]
Le but de cette étude était de recommander des méthodes permettant l'évaluation du bruit de basse fréquence (BBF) dans l'environnement de travail afin de limiter la gêne qu'il occasionne ainsi que ses effets sur la performance au travail. On a évalué trois méthodes et leurs valeurs admissibles correspondantes. Les critères proposés ont fait l'objet de vérifications en laboratoire et sur le terrain. L'étude en laboratoire a porté sur 55 sujets volontaires ayant une ouïe normale. Ils ont écouté différents bruits à des niveaux de pression sonore de 45 à 65dB(A), puis évalué le degré de gêne au moyen d'une échelle graphique. Dans l'étude de terrain, on a demandé à 35 travailleurs de sexe masculin exposés au BBF à des niveaux de pression sonore de 48 à 61dB(A) d'évaluer la gêne sur leur lieu de travail au moyen d'une échelle graphique similaire. Les évaluations subjectives du BBF ont été comparées aux résultats objectifs de différentes méthodes de mesure. Les observations sont commentées. Tous les critères proposés se sont avérés fiables pour prédire la gêne due au BBF subie par les travailleurs aux postes de travail.
International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, 2006, vol.19, n°3, p.185-197. Illus. 37 réf.

CIS 07-1169 Kaczmarska A., Łuczak A., Sobolewski A.
Gêne due au bruit basse fréquence dans le travail mental - Tests dans des conditions de laboratoire
Uciążliwość hałasu niskoczęstotliwościowego podczas wykonywania prac wymagających koncentracji uwagi - badania w warunkach laboratoryjnych [en polonais]
Le bruit basse fréquence (y compris le bruit infra-son) est un facteur nuisible et gênant dans le milieu de travail et de la vie quotidienne. Il n'existe pas de critères pour évaluer ce facteur, dont les effets sont particulièrement notés lors du travail mental concentré. Cette étude a porté sur la gêne due à l'exposition au bruit basse fréquence ressentie à un poste de travail où de hauts niveaux d'attention et de concentration sont exigés. Plus de 50% des gens testés ont eu de problèmes de concentrations dans de telles conditions.
Bezpieczeństwo pracy, 2006, nº6, p.11-15. Illus. 10 réf.

CIS 07-1168 Neitzel R.L., Berna B.E., Seixas N.S.
Exposition au bruit à bord de bateaux de pêche et de conditionnement
Noise exposures aboard catcher/processor fishing vessels [en anglais]
Les travailleurs du secteur de la pêche commerciale ont des horaires longs et peuvent être exposés pendant 24h à des niveaux sonores élevés. On a évalué l'exposition au bruit à bord de deux grands bateaux de pêche et de conditionnement par dosimétrie et cartographie des niveaux de bruit, ainsi que par les auto-déclarations concernant les tâches effectuées et le port de protecteurs d'ouïe. Ces données ont été combinées pour estimer les niveaux d'exposition au cours du poste ou du temps de repos et sur 24h au moyen de différents paramètres. La durée de port de protecteurs d'ouïe a également été utilisée pour calculer la protection réelle des membres de l'équipage. Chez presque tous les travailleurs, les niveaux sonores au cours du poste et sur 24h dépassaient les limites en vigueur actuellement. Même compte tenu du port de protecteurs d'ouïe, la moitié des expositions sur 24h dépassaient encore les limites. L'exposition au bruit pendant le temps de repos ne contribuait pas à la moyenne de l'exposition sur 24h. Les protecteurs d'ouïe diminuaient l'exposition au bruit d'environ 10dBA, mais tous les travailleurs ne les portaient pas systématiquement.
American Journal of Industrial Medicine, août 2006, vol.49, p.624-633. Illus. 29 réf.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ...47 | suivant >