ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Bruit - 2,325 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Bruit

1993

CIS 97-642
Health and Safety Executive
Le bruit dans le BTP: directives complémentaires concernant le Règlement de 1989 sur le bruit au travail
Noise in construction: Further guidance on the Noise at Work Regulations 1989 [en anglais]
Cette brochure décrit les obligations incombant aux employeurs et aux travailleurs du BTP. Obligations des employeurs: évaluation et abaissement des niveaux sonores; fourniture d'appareils de protection de l'ouïe; information des travailleurs sur les niveaux individuels d'exposition; marquage des zones où le port d'une protection est obligatoire. Responsabilités des travailleurs: port et entretien d'appareils de protection de l'ouïe et d'autres équipements de protection et déclaration des lésions auditives soupçonnées.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, nov. 1993. 6p. Illus. 5 réf.

CIS 96-1206 Bruit émis par les tondeuses à gazon [Suède]
Buller från gräsklippare [en suédois]
Ce Règlement qui a été adopté le 21 septembre 1993 transpose, dans la législation suédoise, les directives 84/538/CEE, 87/252/CEE, 88/180/CEE, 88/181/CEE, 79/113/CEE (CIS 95-1193) et 81/1051/CEE (CIS 95-1194). Points traités: application et définitions; conditions pour la mise sur le marché; limites d'exposition sonores; déclaration de conformité; marquage; dispositions spéciales; conseils pour l'application de l'ordonnance. Annexes 1 à 4: matériaux artificiels d'apprêt des sols; méthodes de dosimétrie des niveaux sonores; formulaire type de déclaration de conformité à l'égard du bruit; exemples de pictogrammes pour les niveaux sonores.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, Box 1300, 171 25 Solna, Suède, 1993. 36p. Illus.

CIS 96-1205 Bruit émis par les engins de terrassement [Suède]
Buller från jordförflyttningsmaskiner [en suédois]
Ce Règlement qui a été adopté le 21 septembre 1993 transpose, dans la législation suédoise, les directives 86/662/CEE (CIS 90-382), 89/514/CEE (CIS 91-26), 84/532/CEE, 79/113/CEE (CIS 95-1193) et 81/1051/CEE (CIS 95-1194). Points traités: application et définitions; conditions pour la mise sur le marché; homologation de type; limites d'exposition sonores; déclaration de conformité; marquage; dispositions spéciales; conseils pour l'application de l'ordonnance. Annexes 1 à 7: formulaires standards pour l'homologation de type; méthodes de dosimétrie des niveaux sonores; formulaire type de certificat indiquant le niveau sonore; formulaire type pour la déclaration de conformité à l'égard du bruit; exemple de pictogrammes pour les niveaux sonores.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, Box 1300, 171 25 Solna, Suède, 1993. 36p. Illus.

CIS 96-1204 Bruit émis par les compresseurs et les groupes électrogènes de soudage et de puissance [Suède]
Buller från kompressorer, svetsgeneratorer och kraftgeneratorer [en suédois]
Ce Règlement qui a été adopté le 21 septembre 1993 transpose, dans la législation suédoise, les directives 84/533/CEE (CIS 95-1195), 85/406/CEE, 84/535/CEE (CIS 95-1197), 85/407/CEE, 84/536/CEE (CIS 95-1198), 85/408/CEE, 84/532/CEE, 79/113/CEE (CIS 95-1193) et 81/1051/CEE (CIS 95-1194). Points traités: application et définitions; conditions de mise sur le marché; homologation de type; limites d'exposition sonores; déclaration de conformité; marquage; dispositions spéciales; conseils pour l'application du Règlement. Annexes 1 à 5: formulaires standards pour l'homologation de type; méthode de dosimétrie du niveau sonore; méthode de dosimétrie de l'air des compresseurs; formulaire type pour la certification du niveau sonore; formulaire type pour la déclaration de conformité à l'égard du bruit; exemple de pictogramme pour les niveaux sonores.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, Box 1300, 171 25 Solna, Suède, 1993. 36p. Illus.

CIS 96-1203 Bruit provenant des grues à tour [Suède]
Buller från tornkranar [en suédois]
Ce Règlement qui a été adopté le 21 septembre 1993 transpose, dans la législation suédoise, les directives 84/534/CEE (CIS 95-1196), 87/405/CEE (CIS 87-1171), 84/532/CEE, 79/113/CEE (CIS 95-1193) et 81/1051/CEE (CIS 95-1194). Il traite les points suivants: application et définitions; conditions à satisfaire pour la mise sur le marché; homologation de type; limites d'exposition sonores; déclaration de conformité; marquage; dispositions spéciales; conseils pour l'application de l'ordonnance. Annexes 1 à 7: formulaire standard pour l'homologation de type; méthode de dosimétrie du bruit des grues à tour; méthode de dosimétrie de l'exposition du conducteur au bruit; formulaire type de certificat indiquant le niveau sonore; formulaire type pour la déclaration de conformité à l'égard du bruit; exemple de signalisation indiquant le niveau sonore des grues.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, Box 1300, 171 25 Solna, Suède, 1993. 40p. Illus.

CIS 96-1020 Loyau T.
Dispositif automatique de mesure de grandeurs acoustiques et vibratoires pour l'étude expérimentale du rayonnement acoustique des structures
L'évolution des technologies liées à l'électronique et à l'informatique a profondément modifié les outils mis à la disposition des concepteurs de machines, notamment dans le domaine de la prévision des vibrations et du bruit. Ce rapport décrit une installation utilisée pour étudier les structures plus ou moins complexes à base de plaques simples, couplées ou constituant une boîte, l'excitation pouvant être mécanique, acoustique ou mixte. Sont notamment détaillés la salle de mesure, le montage des structures étudiées, les dispositifs d'excitation, le système automatique de mesure et les capteurs utilisés.
Institut national de recherche et de sécurité, 40 rue Olivier-Noyer, 75860 Paris Cedex 14, France, déc. 1993. 51p. Illus. 7 réf. ###

CIS 95-1953 Directive sur le bruit en milieu de travail - Réglementation et commentaires [Norvège]
Forskrift - Støy på arbeidsplassen: Forskrifter med kommentarer [en norvégien]
Ce règlement (entré en vigueur le 1er janv. 1994, date à laquelle la Norvège est devenue membre de l'Espace économique européen) porte application en Norvège des prescriptions minimales de la Directive 86/188/CEE (voir CIS 87-45) et remplace le Règlement de 1982 sur le bruit (CIS 85-658). Il fixe la limite d'exposition au bruit pendant 8h pour 3 catégories de travaux: travaux requérant un haut degré de concentration mentale (niveau maximum admissible: 55dB(A); travaux exigeant une communication verbale ou une grande précision et une attention soutenue: 70dB(A); travaux comportant l'utilisation d'un matériel bruyant: (85dB(A)). Les limites recommandées pour ces travaux sont inférieures de 10dB. Les travailleurs exposés à des niveaux acoustiques continus équivalents > 85dB(A) ou à des niveaux crêtes > 130dB(C) doivent porter des protecteurs d'oreilles. Le choix et l'installation de l'équipement technique doivent tenir compte de la nécessité de limiter l'émission sonore. Si l'employeur a des raisons de penser que le niveau de bruit risque de dépasser les limites recommandées, il devra faire procéder à des mesures du bruit et prendre toutes mesures utiles pour réduire l'exposition. Tous les travailleurs exposés à des niveaux de bruit > 80dB(A) ou 130dB(C) doivent se soumettre à des examens audiométriques annuels. Commentaires détaillés.
Direktoratet for arbeidstilsynet, Postboks 8103 Dep., 0032 Oslo, Norvège, sept. 1993. 20p. Illus.

CIS 95-1191 Bruit causé par les brise-béton et les marteaux-piqueurs utilisés à la main [Suède]
Buller från maskindrivna handhållna betongspett och mejselhammare [en suédois]
Cette directive est conforme à la Directive de la Communauté européenne 84/537/CEE (CIS 95-1199). Elle donne la procédure à suivre pour l'agrément et le marquage des outils en ce qui concerne le bruit. Les niveaux sonores admissibles sont compris entre 108 et 114dB(A) selon les dimensions de l'outil. Annexe: recommandations pour la dosimétrie-métrologie et la consignation des résultats.
Publikationsservice, Box 1300, 171 25 Solna, Suède, 29 nov. 1993. Illus. 33p.

CIS 95-712 Kirk P.
Efficacité sur une période d'un an des coquilles anti-bruit lors de l'utilisation des tronçonneuses à chaîne
Earmuff effectiveness against chainsaw noise over a 12-month period [en anglais]
Une étude d'une année a été effectuée pour mesurer l'atténuation que les nouvelles coquilles Peltor H7P3 de type 4 montées sur casque permettent d'atteindre sur le niveau sonore des tronçonneuses à chaînes parvenant aux oreilles des travailleurs forestiers. Les relevés de l'atténuation obtenue ont montré que les coquilles anti-bruit assuraient une protection efficace aux bûcherons tout au long de la période d'essai bien qu'une baisse de l'atténuation ait été mesurée au terme des 12 mois. Un grand nombre des coquilles auraient de toute façon été remplacées avant la fin des 12 mois à cause de la gêne occasionnée par le détérioration des coussins.
Applied Ergonomics, août 1993, vol.24, n°4, p.279-283. Illus. 6 réf.

CIS 95-157 Société de médecine du travail et d'ergonomie de Bordeaux et de sa région - Séances des 11 décembre 1992, 15 janvier, 12 février et 19 mars 1993
Thèmes des communications présentées à l'occasion des séances des 11 déc. 1992, 15 janv., 12 fév. et 19 mars 1993 de la Société de médecine du travail et d'ergonomie de Bordeaux et de sa région (France): médecin du travail et salarié en contact avec les denrées alimentaires; application dans les entreprises du décret du 29 mai 1992 relatif à l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif; nouvelles techniques d'exploration fonctionnelle - intérêt en médecine du travail; qualification en médecine du travail; essais d'approche éthique en médecine du travail; étude du bruit et de son retentissement sur l'audition de travailleurs exposés dans une gare de triage de la SNCF; évaluation d'un indicateur de pénibilité et du vieillissement; bilan d'aptitude au séjour outre-mer, pourquoi?
Archives des maladies professionnelles et de médecine du travail, 1993, vol.54, n°8, p.682-694.

CIS 94-2078 Kitazawa S., Shimada T., Yanagisawa T.
Bruit produit par un couloir oscillant servant au transport des composants électroniques et limitation de ce bruit
Denshi buhin kyokuki kara no soon to sono taisaku [en japonais]
Les couloirs oscillants sont largement utilisés dans l'industrie. Le modèle présenté ici sert à la distribution des composants électroniques. La progression des composants électroniques dans le bac d'alimentation est assurée par les vibrations d'un solénoïde à courant alternatif. Dans la conception initiale, deux couloirs oscillants mus chacun par leur propre solénoïde ont été montés sur un socle unique reposant à même le sol. Du jour où les deux couloirs ont été disposés sur une plaque séparée du socle par des coussins de caoutchouc et ont été mus par un seul solénoïde décentré, le bruit émis a été réduit de 14-15dB.
Journal of the INCE of Japan, 1 fév. 1993, vol.17, n°1, p.30-33. Illus. 1 réf.

CIS 94-1741 Correction acoustique des locaux de travail. Commentaires pour une mise en œuvre de l'arrêté du 30 août 1990
Cette note, destinée à améliorer la mise en œuvre de l'arrêté du 30 août 1990 (voir CIS 91-1776) (J.O. du 27 septembre 1990), pris pour l'application de l'article R.235-2-11 (anciennement R.235-11) du Code du travail et relatif à la correction acoustique des lieux de travail, apporte un certain nombre de précisions sur les termes employés dans l'arrêté. En annexe sont reproduits les textes de l'arrêté du 30 août 1990 et de l'article R.235-2-11 du Code du travail.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 2e trimestre 1993, n°151, note n°1931-151-93, p.337-339.

CIS 94-1718 Casali J.G., Park M.Y.
Comparaison de l'affaiblissement obtenu en laboratoire et sur le terrain avec différents protecteurs auditifs
Deux études, faisant chacune appel à 40 sujets pour tester 4 dispositifs de protection de l'ouïe, dont 3 communs aux deux études, ont été menées afin de déterminer l'affaiblissement obtenu par bandes de fréquences sur oreille, dans un environnement de laboratoire contrôlé et sur le terrain. En moyenne, les mesures d'affaiblissement obtenues en laboratoire, après exécution de tâches simulant l'activité professionnelle, surestimaient les résultats sur le terrain de 8,3dB (mise en place par un sujet non averti) et de 5,7dB (mise en place par un sujet entraîné) pour les bouchons en mousse, de 10dB et de 6dB respectivement pour les bouchons prémodelés. En revanche, les prédictions formulées à partir des résultats de laboratoire concernant la protection apportée sur le terrain par le serre-tête étaient sensiblement meilleures. Un examen attentif des données laisse à penser que l'utilisation en laboratoire d'un protocole dans lequel un sujet non averti réalise lui-même la mise en place pourrait conduire à des données d'affaiblissement plus proches de celles obtenues sur le terrain par des utilisateurs bien entraînés. Traduction d'un article publié dans Sound and Vibration, 1991, vol.25, n°10, p.28-38.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 2e trimestre 1993, n°151, note n°1927-151-93, p.293-303. 20 réf.

CIS 94-1597 Murata M., Takigawa H., Sakamoto H.
Effets tératogènes du bruit et du cadmium chez la souris: le bruit a-t-il un potentiel tératogène?
Teratogenic effects of noise and cadmium in mice: does noise have teratogenic potential? [en anglais]
La tératogénicité de l'exposition à la fois au bruit et au cadmium a été étudiée chez la souris. Bien que le pourcentage total de fœtus mal formés soit plus élevé à la suite d'une exposition combinée au cadmium et au bruit qu'à la suite d'une exposition dans des proportions identiques au seul cadmium, les interactions entre le cadmium et le bruit n'ont pas révélé de synergie sur la tératogénicité. Le degré de tératogénicité du cadmium étant bien plus élevé que celui du bruit, l'élément cadmium dissimule aisément l'élément bruit dans les tests statistiques destinés à montrer l'importance de ces deux facteurs.
Journal of Toxicology and Environmental Health, juin 1993, vol.39, n°2, p.237-245. 25 réf.

CIS 94-1553 Schmuckli F.
La protection individuelle de l'ouïe
Der persönliche Gehörschutz [en allemand]
La protezione individuale dell'udito [en italien]
Définition et évaluation du bruit à l'emplacement de travail, ses effets, bases juridiques de la prévention des déficits auditifs consécutifs au bruit, différents genres de protecteurs, isolation acoustique (valeurs limites en Suisse et mesures à prendre en fonction de la directive des CE), adoption de la nouvelle valeur nominale d'isolation acoustique SNR et son application aux différents protecteurs. Communication acoustique en milieu bruyant, port obligatoire des protecteurs et nouveaux types de protecteurs. Un chapitre envisage les objections au port de ce type d'équipement.
Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents, Sécurité au travail, Case postale, 6002 Lucerne, Suisse, oct. 1993. 61p. Illus. 17 réf.

CIS 94-1728 Probst W.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz
Propagation du son dans les locaux de travail: Rôle de la configuration - Partie 2. Comparaison des résultats obtenus par calculs et par mesures
Schallausbreitung in Arbeitsräumen II: Einfluss der Raumparameter - Vergleich von Berechnungs- und Messergebnissen [en allemand]
La propagation du son dans les ateliers d'usine a été mesurée à l'intérieur de locaux anciens ou récents, dotés ou non d'équipement d'atténuation du bruit. Les résultats ont été comparés avec les courbes de variation d'intensité tonale obtenues avec 12 méthodes différentes de prédiction de la propagation sonore. Les évaluations statistiques des résultats obtenus à des distances de 5 à 16m à partir d'une source d'émission en continu ont révélé une déviation standard de 1,8dB entre les niveaux de bruit calculés et les niveaux de bruit mesurés. Partie I, voir CIS 92-1699. Résumés en allemand, anglais, français.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, Am Alten Hafen 113-115, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 1993. iv, 96p. Illus. 17 réf. Prix: DEM 21,50.

CIS 94-1737 Dupuis B., Koch J.
Détermination du bruit émis par les machines fixes servant à la fabrication de blocs en béton et niveau d'affaiblissement du bruit
Bestimmung der Geräuschemission von stationären Steinformmaschinen und Stand der Lärmminderung [en allemand]
Quatre types de machines ont été identifiés comme étant les plus fréquemment utilisés pour la fabrication de blocs en béton. Les niveaux de pression sonore et le bruit impulsif produits entre 1980 et 1989 par une sélection représentative de plus d'une centaine de ces machines ont été mesurés. Les niveaux de pression sonore étaient compris entre 99 et 126dB(A). Les enceintes acoustiques offraient les meilleures possibilités d'affaiblissement du bruit produit par ces machines. Résumés en allemand, anglais et français.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 1993. 142p. Illus. 73 réf. Prix: DEM 27,00.

CIS 94-1727 Mesures d'atténuation du bruit dans l'industrie du ciment
Massnahmen zur Lärmminderung in der Betonindustrie [en allemand]
Dans les usines fabriquant des blocs, des dalles et des conduites en béton et utilisant à cet effet des pilonneuses et des vibrateurs, la réduction du bruit obtenue à la source par des modifications de la conception des machines n'est pas suffisante. Les niveaux sonores atteignent encore entre 110 et 125dB. Pour ramener l'exposition au bruit à des niveaux inférieurs à 85dB(A), il n'existe qu'un seul moyen, les enceintes acoustiques. Des exemples d'enceintes efficaces sont présentés.
Die Industrie der Steine und Erden, nov.-déc. 1993, vol.103, n°6, p.45-50, 52. Illus.

CIS 94-1725 Häuser
Réduction du bruit lié aux coffrages en acier dans les fabriques d'éléments préfabriqués en béton
Lärmminderung an Stahlschalungen in Beton-Fertigteilwerken [en allemand]
Les sources de bruit ont été identifiées dans les fabriques d'éléments préfabriqués en béton. Grâce à l'élimination de tous les joints défectueux sur les coffrages en acier existants, ainsi qu'à l'utilisation de vibrateurs de béton insonorisés, des réductions du niveau sonore allant de 15 à 18dB(A) ont pu être obtenues. L'exposition au bruit des travailleurs a été ramenée de 110 à 90-95dB(A).
Mitteilungen der Südwestlichen Bau-Berufsgenossenschaft, 1993, n°2, p.21-24. Illus. 3 réf.

CIS 94-1373 Carter N.L., Upfold G.
Comparaison des méthodes d'évaluation par écouteur et par champ électro-acoustique de l'atténuation du bruit grâce aux protège-tympans en mousse
Comparison of earphone and sound field methods for estimating noise attenuation of foam earplugs [en anglais]
L'atténuation à l'oreille réelle au seuil d'audibilité (REAT) des protège-tympans en mousse E-R-A (à récupération lente) a été déterminée grâce à des méthodes d'exposition à des tonalités au cours d'un même essai des protège-tympans. Les méthodes étaient (a) champ électro-acoustique; (b) utilisation d'un écouteur TDH49 monté dans des coquilles antibruit; et (c) écouteur TDH49 monté dans un coussin modèle 51. Les seuils d'audibilité ont été testés une fois pour chaque méthode. Le REAT moyen obtenu par la méthode de référence (champ électro-acoustique) pouvait être estimé de façon fiable par les deux méthodes avec écouteurs, pour des fréquences allant jusqu'à 4kHz compris. Cependant, le chiffre REAT de chacun des sujets pour les champs électro-acoustiques ne pouvait pas être prédit de façon fiable à partir de son atténuation REAT déterminée par l'un ou l'autre type d'écouteur. Ainsi, les écouteurs TDH49 intégrés dans des coussins audiométriques standard pourraient être utilisés pour vérifier l'efficacité globale des protège-tympans en mousse à récupération lente, sur le lieu de travail.
American Industrial Hygiene Association Journal, juin 1993, vol.54, n°6, p.307-312. Illus. 16 réf.

CIS 94-1390 Mirbod S.M., Tambara K., Fujita S., Yoshida H., Nagata C., Komura Y., Inaba R., Iwata H.
Enquête sur l'exposition au bruit dans une fabrique de boîtes d'aluminium
Survey on noise exposure level in an aluminium can manufacturing plant [en anglais]
Etude destinée à quantifier l'exposition au bruit dans différents ateliers d'une fabrique de boîtes d'aluminium: presses d'emboutissage, impression, revêtement des surfaces intérieures par pulvérisation, salle des commandes. L'analyse spectrale du bruit a montré que les niveaux sonores élevés associés à un bruit haute fréquence dépassaient la limite admissible de 85dB(A) (seuil de lésion auditive) et qu'ils excédaient même généralement 90dB(A), alors que les niveaux sonores à l'intérieur des salles de commandes se situaient dans la plage de 54-60,5dB(A). Les niveaux de bruit continu équivalents pondérés A étaient la plupart du temps supérieurs à la limite prescrite. Des examens audiométriques préliminaires pratiqués sur l'oreille droite des travailleurs ont révélé l'existence de déplacements du seuil d'audibilité de 7-11dB à 1kHz et de 12-16dB à 4kHz. Les niveaux de gêne sur les conversations entre travailleurs des différents ateliers étaient compris entre 93,2 et 96,5dB(A), au-delà des efforts vocaux maximums.
Industrial Health, 1993, vol.31, n°1, p.1-12. Illus. 19 réf.

CIS 94-782 Communication de la Commission dans le cadre de la mise en oeuvre de la directive 89/392/CEE du Conseil, du 14 juin 1989, relative aux machines, modifiée par la directive 91/368/CEE du 20 juin 1991 [Communautés européennes]
Commission Communication in the framework of the implementation on Council Directive 89/392/EEC of 14 June 1989 in relation to machinery, as amended by directive 91/368/EEC of 20 June 1991 [European Communities] [en anglais]
Cette communication annonce les titres et références des normes harmonisées CEN au titre de la directive 89/392/CEE et 91/368/CEE à savoir: EN 294 Sécurité des machines - Distances de sécurité, EN 349 Sécurité des machines - Ecartements minimaux pour prévenir les risques d'écrasement de parties du corps humain, EN 418 Sécurité des machines - Equipement d'arrêt d'urgence, EN 457 Sécurité des machines - Signaux auditifs de danger (ISO 7731:1986 modifiée), EN 775 Robots manipulateurs industriels - Sécurité (ISO 10218:1992 modifiée), EN 23741 Acoustique - Détermination des niveaux de puissance acoustique émis par les sources de bruit (ISO 3741:1988), EN 23742 Acoustique - Détermination des niveaux de puissance acoustique émis par les sources de bruit (ISO 3742:1988).
Official Journal of the European Communities - Journal officiel des Communautés européennes, 25 août 1993, vol.36, n°C.229, p.3.

CIS 94-677 Laux P.C., Davies P., Long G.R.
Corrélation entre évaluations subjectives et indices acoustiques mesurés d'un bruit modulé de basse fréquence
The correlation of subjective response data with measured noise indices of low frequency modulated noise [en anglais]
Description d'une expérience d'évaluation subjective du bruit au cours de laquelle des paires de signaux acoustiques modulés basse fréquence ont été présentés à des sujets qui ont été invités à sélectionner le signal le plus gênant. Ces réponses ont servi à construire une échelle d'évaluation de la nuisance. Une comparaison avec les méthodes existantes de mesure et de modélisation a montré que certains des modèles récemment mis au point sont en plus étroite corrélation avec les réponses subjectives que les techniques de mesure du bruit plus communément utilisées. Il est, par ailleurs, possible de renforcer la corrélation avec les réponses subjectives en incluant la variable constituée par la durée du signal sonore modulé dans les modèles prédictifs de la nuisance.
Noise Control Engineering Journal, mai-juin 1993, vol.40, n°3, p.241-253. 26 réf.

CIS 94-551 Jacobsen P., Hein H.O., Suadicani P., Parving A., Gyntelberg F.
Exposition à un mélange de solvants et atteinte auditive: enquête épidémiologique auprès de 3284 sujets de sexe masculin. Enquête de Copenhague sur des sujets de sexe masculin
Mixed solvent exposure and hearing impairment: An epidemiological male study of 3284 men. The Copenhagen male study [en anglais]
Enquête conduite auprès de 3284 hommes âgés de 53 à 74 ans en vue de déterminer la relation entre les problèmes subjectifs d'audition et l'exposition professionnelle aux solvants. Une exposition de 5 années ou plus aux solvants s'est traduite après ajustement par un risque relatif (RR) de déficit auditif égal à 1,4 (IC: 1,1-1,9) chez les hommes non professionnellement exposés au bruit. La prévalence des cas d'atteinte auditive chez les hommes non exposés aux solvants organiques était de 24%, cependant que le risque imputable à l'exposition aux solvants était de 9,6%. Après une exposition de moins de 5 ans, la capacité auditive n'était pas affectée. L'effet produit par 5 années au plus d'exposition professionnelle au bruit était 2 fois plus important que l'effet des solvants (RR: 1,9; IC: 1,7-2,1). Chez les hommes exposés et aux solvants et au bruit, l'effet du bruit était prédominant et n'était pas renforcé par l'exposition aux solvants. La présente enquête a mis en évidence le rôle nuisible d'une exposition prolongée aux solvants au niveau de l'audition. L'effet relatif était modéré, mais, vu la forte fréquence des problèmes auditifs dans le groupe non exposé, l'effet absolu produit était considérable et présentait un intérêt sur le double plan de la clinique et de la prévention.
Occupational Medicine, nov. 1993, vol.43, n°4, p.180-184. 21 réf.

CIS 94-690
National Occupational Health and Safety Commission (Worksafe Australia)
Le bruit au travail. Norme nationale et recueil national de directives pratiques
Occupational noise: National Standard and National Code of Practice [en anglais]
Cette norme nationale spécifie que la limite d'exposition professionnelle au bruit pour une durée de 8h est de 85dB(A); le niveau sonore maximal étant de 140dB(lin). En seconde partie, un recueil de directives pratiques sur la gestion du bruit et la protection de l'ouïe au travail recommande des procédures pratiques visant à satisfaire aux dispositions de la norme. Au sommaire: vue d'ensemble et définitions; principes généraux et responsabilités; organisation de la lutte contre le bruit; mesures techniques et administratives de lutte contre le bruit; protection individuelle de l'ouïe; apprentissage et formation; évaluation du bruit; tests audiométriques.
Australian Government Publishing Service, GPO Box 84, Canberra ACT 2601, Australie, sept. 1993. viii, 47p. 35 réf.

CIS 94-255 Vinzents P., Laursen B.
Etude transversale à l'échelle nationale des postes de travail dans l'industrie du bois et du meuble au Danemark - Pollution de l'air et bruit
A national cross-sectional study of the working environment in the Danish wood and furniture industry - Air pollution and noise [en anglais]
Une étude transversale a été réalisée dans 200 usines de bois et de meubles au Danemark. Les données représentatives de l'exposition des salariés aux poussières de bois, aux vapeurs de solvants organiques, au formaldéhyde et au bruit pendant la journée ont été étudiées à l'aide d'un modèle à deux variables. Les expositions aux polluants atmosphériques étaient en général inférieures aux limites d'exposition professionnelle (LEP), alors que la dose de bruit correspondait à celle des LEP. L'exposition globale aux poussières de bois était de 0,90mg/m3, celle aux vapeurs de solvants organiques de 0,13C/LEP, alors que la dose de bruit Leq (8h) était de 90,5dB(A).
Annals of Occupational Hygiene, fév. 1993, vol.37, n°1, p.25-34. Illus. 15 réf.

CIS 94-360 Lee-Feldstein A.
Cinq années de suivi du déficit auditif sur plusieurs sites d'une grande société de construction automobile
Five-year follow-up study of hearing loss at several locations within a large automobile company [en anglais]
Compte rendu d'une enquête épidémiologique longitudinale de cinq années visant à déterminer l'évolution du déficit auditif chez des travailleurs exposés au bruit dans une grande entreprise de construction automobile, ainsi qu'à évaluer l'efficacité de programmes de préservation de l'ouïe sur des sites groupant une large gamme d'opérations. Une méthodologie, fondée sur les résultats d'examens audiométriques informatisés, a été mise au point pour la mesure du déficit auditif et l'évaluation des programmes de préservation de l'ouïe sur les sites où la moyenne pondérée dans le temps d'exposition au bruit se situait entre 104 et 110dB(A). La méthodologie décrite tient compte de l'âge et de la capacité auditive initiale des sujets et témoigne clairement de l'étendue du déficit auditif durant la période étudiée. Selon l'emplacement, le déficit auditif moyen à 2000-4000Hz, au niveau de l'oreille la plus atteinte, variait de 3,4 à 6,2dB du début à la fin de la période de suivi. Après ajustement pour presbyacousie, le déficit était inférieur à 2dB sur tous les sites sauf un où le déficit était de près de 4dB. Les programmes de préservation de l'ouïe ont été jugés efficaces sur quatre des cinq sites.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 1993, vol.24, n°1, p.41-54. Illus. 30 réf.

CIS 93-2008
Japan Industrial Hygiene Association
Recommandation sur les limites d'exposition (1993) [Japon]
Kyoyō nōdotō no kankoku (1993) [en japonais]
Présentation des concentrations maximales admissibles ou limites d'exposition provisoires pour 174 produits chimiques (neuf modifications depuis 1992) et quatre catégories de poussières. Liste de cancérogènes selon l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer. Tableaux des durées maximales d'exposition au bruit et aux vibrations. Présentation d'une méthode homologuée de caractérisation du bruit d'impact. Tableaux des charges de travail maximales en fonction de facteurs microclimatiques. En annexes: méthodes de mesure des poussières siliceuses et des poussières d'amiante.
Japanese Journal of Industrial Health - Sangyō-Igaku, juil. 1993, vol.35, n°4, p.323-345. Illus.

CIS 93-2037 Delhoume P., Vercammen M., Heringa P., Lovat G., Thomé J.P., Arbey H.S.
L'analyse des mécanismes de génération de bruit: un outil pour la réduction du bruit à la source. Cas des engrenages
Les nouvelles directives européennes imposent aux constructeurs de machines de réduire l'émission acoustique de celles-ci au niveau le plus bas possible, notamment par des actions à la source. Une telle démarche nécessite, pour chaque élément de machine, une bonne connaissance des mécanismes générateurs de bruit, une évaluation des niveaux attendus et une estimation de l'influence des principaux paramètres sur l'émission acoustique. Cette note porte sur l'analyse du bruit émis par les engrenages. Elle montre la diversité des mécanismes possibles d'excitation (chocs de denture, variations de charge, forces de frottement entre dents), de transfert aérien ou solidien entre la zone d'action des efforts (le point de contact des dents) et les surfaces rayonnantes (le carter) et illustre les mécanismes de base qui seront souvent retrouvés dans d'autres types de machines. Le document associe la compréhension des différents mécanismes à la panoplie des moyens permettant de jouer sur l'émission acoustique: paramètres géométriques, facteurs tribologiques (liés aux frottements), degrés de qualité, conditions de fonctionnement, etc., et concrétise la notion d'action à la source.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 2e trimestre 1993, n°151, note n°1926-151-93, p.279-292. Illus. 24 réf.

CIS 93-2029 Dolan T.G., Maurer J.F., Dickinson L.G.
Evaluation d'un support d'écouteur pour la mesure de l'affaiblissement sonore apporté par un bouchon d'oreille
Evaluation of an earphone-support device for measuring earplug attenuation [en anglais]
Evaluation d'une nouvelle méthode de détermination de l'affaiblissement sonore apporté par les bouchons d'oreille au moyen d'un serre-tête audiomètre standard. Cette méthode faisait appel à un écouteur supra-aural à oreillettes de modèle classique muni d'un dispositif d'appui destiné à l'isoler du pavillon de l'oreille ou du bouchon d'oreille au cours des opérations de mesure du seuil. L'affaiblissement produit par les bouchons d'oreille en mousse a été évalué par cette méthode sur un groupe de sujets à audition normale. Les valeurs enregistrées ont été comparées aux valeurs obtenues par les méthodes décrites dans la norme ANSI S12.6-1984 et avec les données recueillies en disposant directement l'écouteur sur le pavillon de l'oreille. La fiabilité de la méthode comportant un dispositif d'appui sur l'écouteur et de la méthode utilisant uniquement un écouteur était comparable à celle de la méthode de mesure en champ acoustique. Aux quatre fréquences utilisées lors des expériences, la correspondance entre les valeurs de l'affaiblissement acoustique obtenues avec les méthodes de l'ANSI et les estimations obtenues avec le dispositif était maximale à 1 et 2kHz.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1993, vol.54, n°2, p.45-50. Illus. 15 réf.

CIS 93-1696 Loyau T., Lovat G., Arbey H.S.
Métrologie pour la réduction du bruit des machines - Evolution et perspectives
Etude de l'évolution des différentes techniques disponibles pour analyser un champ acoustique. Un inventaire systématique des moyens métrologiques disponibles est dressé, en partant d'un constat de mesure de pression acoustique ambiante, par exemple au poste opérateur, pour terminer par des méthodes permettant de connaître les mécanismes qui génèrent le bruit à la source des machines. L'intérêt de techniques de mesure de puissance acoustique ou de localisation des sources est souligné. Par ailleurs, l'évolution des moyens de réduction de bruit qui tendent de plus en plus à se déplacer de l'aval (protection individuelle, écran, capotage) vers la source même du bruit (modification de paramètres mécaniques des structures bruyantes) est évoquée.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 1er trimestre 1993, n°150, note n°1909-150-93, p.39-46. Illus. 12 réf.

CIS 93-1712 Bednall A.W.
Technology and Health Sciences Division
Réduction du bruit émis par les machines de texturation fausse torsion grâce à l'amélioration de leur conception et à d'autres mesures
Noise from false twist texturing machines and its reduction by design and other measures [en anglais]
Ce rapport examine et résume les connaissances actuelles relatives aux sources, à l'intensité et à la lutte contre le bruit émis par des machines de texturation fausse torsion. Au sommaire: opérations et machines de texturation fausse torsion et automatisation; données relatives aux niveaux de bruit au banc d'essais et sur le lieu de travail; exposition des travailleurs au bruit pendant diverses opérations de texturation; sources du bruit émis par les machines; mesures de réduction du bruit (conception, entretien et encoffrement des machines, conception du lieu de travail, cloisonnement des machines, lieux de refuge contre le bruit. Le rapport comprend également des tableaux indiquant les niveaux de bruit émis par différentes machines.
HSE Information Centre, Broad Lane, Sheffield S3 7HQ, Royaume-Uni, 1993. ii, 28p. Illus. 18 réf.

CIS 93-1690 Honkasalo A., Kyttälä I., Nykänen H.
Systèmes internationaux de déclaration du niveau de bruit des machines et des matériels
International noise declaration systems for machinery and equipment [en anglais]
Plusieurs directives des Communautés européennes exigent des constructeurs de machines et de matériels qu'ils procèdent à des déclarations (étiquettes ou autre documentation) du bruit émis. Toutefois, le contenu de ces déclarations reste à définir ainsi que le type de machines auquel s'applique le système obligatoire de déclaration des niveaux de bruit. Sur la base de l'expérience acquise en Finlande, l'étiquetage du bruit devrait signaler le pays ou la zone de libre échange d'origine, le symbole (par exemple LWAd) de la quantité déclarée, sa valeur en dB(A) pour le bruit et en m/s2 pour les vibrations, et une référence à la norme, à la disposition ou au règlement en application duquel la valeur a été déterminée (ISO, CEI ou pays). Le système proposé devrait faire appel à une banque de données européenne sur le bruit dans laquelle devraient figurer l'identité de tous les laboratoires nationaux de référence ainsi que des enregistrements des déclarations elles-mêmes.
Noise Control Engineering Journal, janv.-fév. 1993, vol.40, n°1, p.143-149. Illus. 9 réf.

CIS 93-1000 Phoon W.H., Lee H.S., Chia S.E.
Acouphènes chez des travailleurs exposés au bruit
Tinnitus in noise-exposed workers [en anglais]
L'existence d'acouphènes est classique chez les travailleurs exposés au bruit. Le présent article rend compte d'une enquête sur la prévalence et les caractéristiques des acouphènes, conduite chez 647 travailleurs qui souffraient de surdité due au bruit. Cette enquête a révélé l'existence de 151 cas d'acouphènes (23,3%). Les acouphènes étaient bilatéraux dans 42,4% des cas et à haute fréquence dans 44,4% des cas. Dans 23,8% des cas, ils étaient associés à d'autres symptômes. Environ 30% des sujets qui souffraient d'acouphènes se plaignaient de la gêne entraînée dans leurs activités quotidiennes (conversations téléphoniques, sommeil). Chez les travailleurs souffrant d'acouphènes, le seuil d'audibilité était normalement plus élevé aux hautes et basses fréquences que chez les sujets indemnes de cette infirmité. Les travailleurs sont souvent mis en garde contre le risque de surdité lié au bruit, mais rarement contre le risque d'acouphènes. Dès lors qu'ils prennent conscience de cette dernière éventualité, ils peuvent être encouragés à coopérer plus activement aux programmes de préservation de l'ouïe mis en œuvre par leur entreprise.
Occupational Medicine, fév. 1993, vol.43, n°1, p.35-38. 12 réf.

1992

CIS 09-260 Hygiène du travail: bruit
Occupational hygiene: Noise [en anglais]
Ce manuel de formation à la protection contre le bruit a été développé dans le cadre d'un programme de formation de trois ans destiné aux inspecteurs d¿usines de pays africains anglophones. Au sommaire: introduction et définitions; effets du bruit sur l'homme; valeurs seuils; méthodes de mesure; prévention primaire et secondaire; programme de conservation de l'ouïe; test en 9 questions sur le sujet.
Bureau international du Travail, African Regional Labour Administration Centre, B.P. 6097, Harare, Zimbabwe, 1992. 34p. Illus. 6 réf.

CIS 03-386 Monyo R.A., Starck J., Mayaka A.N., Wambugu A., Makambaya S., Mulugeta S., Chowdhury A.R., Quainoo A.B., Lehtinen S.
Bruit
Noise [en anglais]
Ce numéro est principalement consacré à la lutte contre le bruit sur le lieu de travail. Au sommaire: le bruit en tant que problème universel; adoption de l'automatisation dans le secteur de l'industrie mécanique au Kenya; prévention du bruit aux postes de travail au Zimbabwe; mesure du niveau sonore dans le secteur de la menuiserie en Ethiopie. Autres sujets traités: amélioration des conditions de travail dans les pays en développement; sécurité et santé au travail au Ghana; cancers d'origine professionnelle dans les pays en développement; symposium international sur les pratiques en matière de santé au travail tenu en Tanzanie.
African Newsletter on Occupational Health and Safety, avr. 1992, vol.2, n°1, p.1-28 (numéro complet). Illus. 42 réf.

CIS 98-1567 Règlement grand-ducal du 8 juil. 1992 relatif à la limitation des émissions sonores ... des engins de chantier [Luxembourg]
Règlement grand-ducal du 8 juil. 1992 relatif à: a) la limitation des émissions sonores des pelles hydrauliques et à câbles, des bouteurs, des chargeuses et des chargeuses-pelleteuses; b) la modification du Règlement grand-ducal du 28 sept. 1988 (CIS 92-1441) relatif aux matériels et engins de chantier. Ce Règlement du 8 juil. 1992 a été modifié par le Règlement grand-ducal du 8 déc. 1996 (CIS 98-1568). Thèmes traités: agrément; bouteurs; bruit; chargeuses; détermination des limites d'exposition; engins de terrassement; épreuves de conformité; étiquetage; identification de dangers; loi; Luxembourg; mesure du bruit; niveau de bruit; pelles; puissance acoustique.
Mémorial - Journal officiel du Grand-Duché de Luxembourg, 8 juil. 1992, p.1149-1152.

CIS 95-2253 Lang C.M., Nafz H.M.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz
Réduction du bruit engendré par les pompes hydrauliques
Geräuschemission von Hydraulikpumpen und Lärmminderung [en allemand]
Les sources de variation dans la mesure des niveaux sonores émis par les pompes hydrauliques ont été mises en évidence, ce qui a permis d'en déduire les facteurs de correction nécessaires. Le bruit engendré par plus de 100 pompes hydrauliques couramment utilisées, de conception et de taille différentes a été mesuré. Un modèle mathématique de la relation existant entre les caractéristiques de la machine et le bruit qu'elle engendre a été élaboré. Description des méthodes destinées à réduire le niveau sonore de différents types de pompes hydrauliques.
Wirtschaftsverlag NW, Verlag für neue Wissenschaft GmbH., Postfach 10 11 10, Am Alten Hafen 113-115, 2850 Bremerhaven 1, Allemagne, 1992. 320p. Illus. Réf.bibl. Prix: DEM 47,00.

CIS 95-2258 Dövener A., Fritz K.R., Haering H.U., Hübner G., Kurtz P., Lazarus H.
Résultats de recherche à visée pratique - Réduction du bruit - Fiche signalétique sur le niveau sonore des machines devant être mise à la disposition des acquéreurs
Forschungsergebnisse für die Praxis - Geräuschdatenblatt für die Beschaffung von Maschinen [en allemand]
Cette notice d'information concerne les fiches signalétiques sur le niveau d'émission sonore devant être accompagner les machines en Allemagne. Principaux points traités: introduction (textes réglementaires applicables: Directives CEE 86/188 et 89/392 (voir CIS 87-45 et 92-25, respectivement) et VBG 121 (CIS 93-723)). Fiche signalétique type (finalités et utilisation des données sur le bruit; explications relatives au contenu de la fiche); fiche type remplie. Liste des Forschungsbericht dont la consultation pourrait être utile: n°209, 399, 447 et 481.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz, Friedrich-Henkel-Weg 1-25, Postfach 17 02 02, 44061 Dortmund, Allemagne, 1992. 12p. 13 réf.

CIS 95-2236 Nagayasu K.
Bruit produit par le matériel de bureau automatisé
OA kiki no sōon [en japonais]
Les miniordinateurs en service dans les bureaux, ainsi que leurs équipements périphériques, sont des sources de nuisance sonore. Particulièrement bruyants sont les ventilateurs, les unités d'entraînement des disques et les imprimantes. Le bruit peut être réduit par des modifications apportées à l'environnement du bureau (par exemple, par la pose de moquettes) et par une nouvelle conception du matériel. Exemple: le bruit engendré par les conduites de ventilation et les évents peut être atténué grâce à une amélioration de leur conception; les ventilateurs eux-mêmes peuvent être redessinés de manière à réduire le bruit aérodynamique produit et les propriétés mécaniques des rouleaux d'impression peuvent être modifiées pour réduire l'amplitude des vibrations.
Journal of the INCE of Japan, 1 oct. 1992, vol.16, n°5, p.15-19. Illus. 9 réf.

CIS 95-1506 Extraits des dispositions réglementaires applicables aux ateliers bruyants [Autriche]
Auszug aus den gesetzlichen Bestimmungen für Lärmbetriebe [en allemand]
Allgemeine Unfallversicherungsanstalt, Abteilung für Unfallverhütung und Berufskrankheitenbekämpfung, Adalbert-Stifter-Strasse 65, 1200 Wien Autriche, oct. 1992. 12p. ###

CIS 95-1505 van den Brulle P.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz
Emissions sonores des machines de fonderie, partie II - Grenailleuses, machines automatiques de moulage, grilles
Geräuschemission von Giessereimaschinen II - Strahlanlagen, automatische Formanlagen, Förderroste [en allemand]
Dans les usines métallurgiques, les niveaux sonores aux postes de nettoyage des pièces sont considérables. Une campagne de mesures a donc été entreprise sur 55 grenailleuses du type sans air comprimé et 6 à air comprimé. Moyennant certaines modifications pouvant être réalisées d'après les instructions du constructeur, le niveau de pression sonore a pu être ramené à 85 voire à 80dB(A). Au cours des dernières années, les machines de moulage, les machines à tirer les noyaux et les machines vibrantes ont considérablement évolué. On a constaté lors d'études que le niveau sonore de ces machines est fonction de l'entretien de la machine et de la qualité du silencieux. S'agissant des machines de moulage et des machines à tirer les noyaux, il est possible d'abaisser assez aisément le niveau sonore à moins de 85dB(A) et moins de 80dB(A) respectivement. Dans le cas de la grille, le niveau de puissance acoustique étant directement proportionnel à sa surface, une réduction de 10dB(A) peut être obtenue en installant des cabines isolantes.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, Am Alten Hafen 113-115, 2850 Bremerhaven 1, Allemagne, 1992. 184p. Illus. 17 réf.

CIS 95-1498 López Muñoz G.
Ministerio de Trabajo y Seguridad Social
Le bruit sur le lieu de travail
El ruido en el lugar de trabajo [en espagnol]
Au sommaire de ce manuel conçu pour guider dans l'application du décret royal espagnol R.D. 1316/1989 du 27 octobre transposant dans la législation nationale les dispositions de la directive européenne 86/188/CEE (CIS 87-45): notions d'acoustique; instruments de mesure et conditions d'utilisation; mesurage du bruit; législation et réglementation en matière de bruit (dir. 86/188/CEE, dir. 89/392/CEE, décret royal RD 1316/1989 du 27 oct.); équipement de protection individuelle contre le bruit (types d'équipement, entretien, confort, évaluation); estimation du déficit auditif induit par le bruit d'après la norme UNE-74023 (ISO 1999:1990, voir CIS 90-299).
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna, 73 - 28027 Madrid, Espagne, 1992. 218p. Illus.

CIS 94-1469
Arbetarskyddsstyrelsen (Administration nationale de la protection des travailleurs)
Bruit [Suède]
Buller [en suédois]
Cette directive qui remplace la directive AFS 1986:15 (CIS 87-46) concerne les points suivants: dispositions générales de protection contre le bruit (nécessité d'organiser le travail de manière à limiter au maximum l'exposition au bruit); mesures de prévention technique (lutte contre le bruit au stade de la conception, de l'installation et de l'exploitation des machines); locaux de travail; mesure du bruit; examens audiométriques; port de protecteurs de l'ouïe. Annexe: valeurs limites d'exposition au bruit (85dB de niveau équivalent pendant 8h; 115dB de niveau maximal; 140dB pour les pointes de bruit impulsif); définitions; commentaires détaillés.
Publikationsservice, Box 1300, 171 25 Solna, Suède, 1992. 23p. 7 réf.

CIS 94-1716 Parrot J., Petiot J.C., Lobreau J.P., Smolik H.J.
Effets sur le système cardiovasculaire du bruit impulsif, du bruit de la circulation routière et du bruit "rose" intermittent de LAeq égal à 75dB, en fonction du sexe, de l'âge et du degré d'anxiété des individus: étude comparative
Cardiovascular effects of impulse noise, road traffic noise and intermittent pink noise at LAeq=75dB, as a function of sex, age and level of anxiety: A comparative study [en anglais]
Le premier de ces deux articles présente une étude visant à comparer les effets du bruit d'un pilon de choc, de coups de feu, de la circulation routière et du bruit "rose" intermittent sur le rythme cardiaque de 120 sujets. Au son du bruit, le rythme cardiaque général s'accélérait chez presque tous les sujets, et de façon encore plus prononcée chez les hommes que chez les femmes. Le second article décrit les effets induits par un même bruit sur le rythme cardiaque et sur la tension artérielle. Les résultats de ces deux études sont commentés en fonction du sexe, de l'âge et du degré d'anxiété des sujets observés.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 1992, vol.63, n°7, p.477-493. Illus. 34 réf.

CIS 94-351 Forget P.
A propos des traumatismes sonores par les bruits impulsionnels de forte intensité. Pathologie professionnelle évolutive à progression non linéaire
Cette note technique porte sur les traumatismes sonores par les bruits impulsionnels de haut niveau énergétique. Etant donné qu'il existe une grande variation de la fragilité individuelle vis-à-vis des surdités provoquées par les bruits impulsionnels, une nouvelle mesure E0 est proposée pour la quantification de la dose de bruit tolérable quotidienne chez un sujet donné. Il est recommandé également que le nombre d'impulsions sonores de haut niveau énergétique par jour soit limité, selon une échelle exponentielle par rapport à E0.
Archives des maladies professionnelles, 1992, vol.53, n°3, p.175-181. Illus. 21 réf.

CIS 93-2031 Bennett S.C.
Lutter contre le bruit dans les charbonnages britanniques
Noise control within the UK coalmining industry [en anglais]
Cet article présente les principaux problèmes liés à l'évaluation de l'exposition au bruit, à la protection de l'ouïe et notamment aux techniques de lutte contre le bruit dans les charbonnages britanniques. Les difficultés que posent aujourd'hui l'évaluation de l'exposition individuelle au bruit et les dispositions relatives à une protection adéquate de l'ouïe sont abordées dans le contexte de la législation européenne relative au bruit sur le lieu de travail. La recherche en matière de lutte contre le bruit indique que le niveau de bruit peut être considérablement réduit par des mesures appliquées aux machines et équipements. Résumé d'études sur le niveau de bruit émis par différents types de machines (machines de creusement au fond, boîtes de vitesses, foreuses, wagonnets destinés au transport des mineurs) et sur les possibilités de réduction de ce bruit.
Mining Engineer, déc. 1992, vol.152, n°375, p.159-163. Illus. 8 réf.

CIS 93-2028 Gordon R.T., Vining W.D.
L'absorption acoustique active - Bilan de la question
Active noise controls - A review of the field [en anglais]
L'absorption acoustique active (ACA) consiste à appliquer le principe physique de superposition d'ondes aux problèmes d'atténuation du bruit. Les catégories d'ACA sont principalement les champs unidimensionnels, le bruit transmis par les conduits; les espaces confinés et le bruit intérieur des locaux; le bruit dans des espaces à trois dimensions et la protection individuelle de l'ouïe. Cette technique trouve son origine dans ses avantages en matière de coût, de dimension et d'efficacité. Bien des travaux ont été effectués sur les véritables mécanismes physiques et sur la conception des systèmes de contrôle électroniques. On distingue deux catégories de bruit provoqué par les ventilateurs et les hélices: d'une part, le bruit induit directement par le mouvement des ailettes et, d'autre part, le bruit résultant des vibrations de l'appareil induites par l'extrémité des ailettes. Les espaces à trois dimensions offrent un environnement sonore où les limites physiques sont amplifiées. Il ressort que la protection individuelle de l'ouïe est le meilleur moyen de lutter contre le bruit périodique basse fréquence.
American Industrial Hygiene Association Journal, nov. 1992, vol.53, n°11, p.721-725. 31 réf.

CIS 93-1691 Mital A., McGlothlin J.D., Faard H.F.
Travail sur micro-ordinateur: bruit dans les bureau multi-postes en espace ouvert - Mesures et gêne
Noise in multiple-workstation open-plan computer rooms - Measurements and annoyance [en anglais]
Résultats d'une étude sur les niveaux sonores dans deux bureaux paysagers comptant de nombreux postes de travail sur micro-ordinateur avec équipement associé (imprimantes, etc.). Les niveaux sonores sur 10sec pour toutes les fréquences étaient compris entre 53 et 62dB(A). Les niveaux d'énergie sonore les plus élevés atteignaient une fréquence de 8.000Hz (64-73dB(A)). De par sa nature, le travail exécuté exigeait une très grande concentration et 50% des travailleurs ont déclaré, dans un questionnaire, que le niveau sonore était intolérable ou extrêmement gênant. La gêne sonore n'était toutefois pas entièrement due à l'équipement informatique mais provenait aussi des allées et venues, des conversations et de la ventilation.
Journal of Human Ergology, juin 1992, vol.21, n°1, p.69-82. Illus. 25 réf.

CIS 93-1313
Japan Industrial Hygiene Association
Recommandation sur les limites d'exposition [Japon]
Kyoyō nōdotō no kankoku (1992) [en japonais]
Présentation des concentrations maximales admissibles ou limites d'exposition provisoires pour 168 produits chimiques et quatre catégories de poussières. Liste de cancérogènes selon l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer. Tableaux des périodes maximales d'exposition au bruit et aux vibrations. Présentation d'une méthode homologuée de caractérisation du bruit d'impact. Tableaux des charges de travail maximales en fonction de facteurs microclimatiques. En annexes: méthodes de mesure des poussières siliceuses et des poussières d'amiante.
Japanese Journal of Industrial Health - Sangyō-Igaku, juil. 1992, vol.34, n°4, p.363-384. Illus.

CIS 93-1346 Lazarus H., Sehrndt G.A., Jacques J.
Normes européennes relatives à la lutte contre le bruit d'origine professionnel et le bruit des machines
European standards for occupational and machinery noise control [en anglais]
Dans le cadre de la nouvelle approche des Directives CEE visant à éviter les barrières commerciales dans le domaine des réglementations techniques, on a besoin de normes définissant en détail le contrôle du bruit ainsi que la détermination, la déclaration et la vérification des émissions sonores. Les normes seront disponibles en temps voulu, elles sont préparées grâce aux efforts conjugués des organismes de normalisation internationaux et européens. Cet article fait la synthèse de l'état d'avancement des travaux dans ce domaine.
Safety Science, nov. 1992, vol.15, n°4-6, numéro spécial, p.375-386. Illus. 8 réf.

< précédent | 1... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ...47 | suivant >