ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Incendies - 2,022 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Incendies

1991

CIS 93-1571 Beaumont J.J., Chu G.S.T., Jones J.R., Schenker M.B., Singleton J.A., Piantanida L.G., Reiterman M.
Enquête épidémiologique sur le cancer et d'autres causes de mortalité chez les pompiers de San Francisco
An epidemiologic study of cancer and other causes of mortality in San Francisco firefighters [en anglais]
Pour vérifier l'hypothèse d'un risque accru de cancer chez les pompiers, les auteurs ont calculé les taux de mortalité enregistrés jusqu'en 1982 chez 3.066 pompiers employés entre 1940 et 1970 dans les services d'incendie de San Francisco. Le total des décès était inférieur aux prévisions (1.186), comme le nombre de décès par cancer. En revanche, on a relevé une surmortalité significative par cancer de l'œsophage (12 observés, 6 prévus), cirrhose ou autres affections du foie (59 contre 26) et chute accidentelle (21 contre 11). On a, en outre, enregistré 24 morts en service essentiellement dues à des accidents de la circulation, des chutes et des cas d'asphyxie. Les décès par cardiopathie ou affection respiratoire étaient significativement moins fréquents que prévu. Les décès par cancer de l'œsophage ou par maladie de foie peuvent être attribués à l'exposition, à la consommation d'alcool ou à une interaction entre alcool et exposition. La cohorte étudiée étant constituée de sujets relativement âgés et les conditions des pompiers ayant changé du fait de l'utilisation croissante de produits synthétiques, l'enquête devrait être poursuivie pour tenir compte de cette nouvelle situation.
American Journal of Industrial Medicine, mars 1991, vol.19, n°3, p.357-372. Illus. 61 réf.

CIS 93-872 Grenville D.
Protection de l'entreprise
Plant protection [en anglais]
Parmi les éléments devant faire partie des programmes de protection contre l'incendie figurent les méthodes particulières à employer pour les travaux sous haute température, les extincteurs d'incendie, la formation, l'évaluation des besoins futurs. Quant à la sécurité des entreprises proprement dite, elle passe par le marquage des outils et de l'équipement, l'inspection des gamelles et des boîtes à outils, l'instauration de rondes, la surveillance des abords de l'entreprise, le contrôle de la circulation et la fouille des entrepreneurs et fournisseurs autorisés à pénétrer dans l'enceinte de l'établissement.
Association pour la prévention des accidents dans les mines ontariennes, C.P. 1468, 147, rue McIntyre ouest, North Bay, Ontario P1B 8K6, Canada, 1991. 8p.

CIS 93-993 Eyres B.
Mesures d'urgence en cas d'incendie dans les galeries éloignées d'une mine
Emergency response to an underground fire at a remote mining site [en anglais]
Discussion d'un plan régional d'action en cas de sinistre, plan déclenché à la suite d'un incendie de wagon à godet, alors que le nombre de secouristes présents sur le site était insuffisant.
Association pour la prévention des accidents dans les mines ontariennes, C.P. 1468, 147, rue McIntyre ouest, North Bay, Ontario P1B 8K6, Canada, 1991. 6p.

CIS 93-382 Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde. Risques pour la santé: lésions du foie, des reins et du cerveau; irritation légère de la peau et des yeux.
Loss Prevention News, oct.-déc. 1991, vol.13, n°4, p.21-22.

CIS 93-381 Ethylbenzène
Ethyl benzene [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde. Risques pour la santé: absorption percutanée; peu toxique; irritation de la peau et des yeux; dermatoses; narcose; effets neurotoxiques (système nerveux central).
Loss Prevention News, juil.-sept. 1991, vol.13, n°3, p.21-22.

CIS 93-379 Diéthylamine
Diethylamine [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde. Risques pour la santé: irritation des yeux, des muqueuses, du nez, de la gorge et de la peau; vésicules et nécrose de la peau; œdème pulmonaire; œdème cornéen.
Loss Prevention News, oct.-déc. 1991, vol.13, n°4, p.19-20.

CIS 93-428 Extincteurs portatifs
Handfeuerlöscher [en allemand]
Ce dépliant présente sous forme d'un tableau pour différents extincteurs les classes d'incendie auxquels ils correspondent ainsi que le type de feu (matériaux, substances) auxquels ils conviennent avec indication de l'agent extincteur employé. Précisions sur les lieux de travail où ces extincteurs peuvent être utilisés (tension électrique, ventilation, présence de matières plastiques).
Allgemeine Unfallversicherungsanstalt, Abteilung für Unfallverhütung und Berufskrankheitenbekämpfung, Adalbert-Stifter-Strasse 65, 1200 Wien, Autriche, 1991. 4p.

CIS 93-173 Lacosta Berna J.M.
La sécurité incendie dans la perspective du marché européen de 1993. Analyse de la directive communautaire 89/106/CEE
La seguridad contra incendios en la construcción, cara al Mercado Unico Europeo de 1993. Análisis de la Directiva Comunitaria 89/106/CEE [en espagnol]
Etude de la directive 89/106/CEE (voir CIS 93-3) sur les produits de construction dont l'objectif est d'assurer la liberté de circulation desdits produits au sein de la Communauté européenne. Cette directive, qui compte 24 articles répartis dans dix chapitres et quatre annexes, établit à un niveau général les prescriptions de sécurité de base pour les matériaux de construction. Quatre des six exigences essentielles concernent directement la prévention: sécurité en cas d'incendie; hygiène, santé et environnement; sécurité d'utilisation; protection contre le bruit. Les exigences essentielles de caractère général sont détaillées dans les documents interprétatifs élaborés par les comités techniques (un par exigence essentielle). L'annexe I contient la liste des produits et des installations visés par le projet de 5e édition des exigences essentielles sur la sécurité incendie.
Prevención, oct.-déc. 1991, n°118, p.50-61. Illus.

CIS 93-147 Sinks T., O'Malley M., Hartle R., Hales T.R., Ruhe R.
Epidémie de dermatite sur un grand chantier de construction
An epidemic of dermatitis at a large construction site [en anglais]
En 1986, une épidémie de dermatite s'est déclarée parmi plus de 5.600 travailleurs de la construction aux Etats-Unis. Grâce au registre des infirmières du service médical, on a cherché à déterminer la cause en identifiant les personnes touchées, l'endroit et le moment où l'épidémie s'était déclarée. Une association marquée a été constatée entre la dermatite et la manipulation de bois de charpente et de contre-plaqué ignifugés. Ce sont les charpentiers qui étaient exposés au plus grand risque. Le taux de dermatite parmi ceux qui travaillaient uniquement avec du bois ignifugé était quatre fois plus élevé que chez les autres. Les charpentiers qui travaillaient parfois avec du bois ou du contre-plaqué ignifugés étaient exposés à un risque modéré. Des tests effectués par lessivage en laboratoire ont permis d'extraire du bois ignifugé des composés de phosphate, mais ces extraits de phosphate n'ont pas provoqué d'irritation sur la peau d'animaux de laboratoire. L'agent chimique spécifique causant l'épidémie n'a donc pas été identifié. Toutefois, étant donné l'association observée, les travailleurs de la construction devraient manipuler ce matériau avec prudence, surtout à des températures et à des niveaux d'humidité élevés.
Journal of Occupational Medicine, avr. 1991, vol.33, n°4, p.462-467. 12 réf.

CIS 93-116 Moisan T.C.
Asthme prolongé consécutif à l'inhalation de fumée: Rapport de trois cas et examen de rapports précédents
Prolonged asthma after smoke inhalation - A report of three cases and a review of previous reports [en anglais]
Les victimes d'incendie et les pompiers peuvent souffrir du syndrome respiratoire obstructif prolongé à la suite de l'inhalation de fumée. Trois cas d'asthme survenus après l'inhalation de produits de pyrolyse sont examinés ainsi que des cas, rapportés antérieurement, de lésions des voies respiratoires résultant de l'inhalation de fumée. Les produits de la pyrolyse du chlorure de polyvinyle semblent présenter un risque élevé; d'autres substances toxiques respirables peuvent aussi présenter un risque. Il existe des preuves tangibles selon lesquelles l'hypersensibilité prolongée des voies respiratoires et l'asthme peuvent découler d'un grand nombre d'agressions inflammatoires, y compris l'inhalation de fumée. Il conviendrait d'effectuer des études pour identifier les facteurs de risque individuels spécifiques et les produits de pyrolyse asthmagènes. L'administration d'un traitement anti-inflammatoire sans tarder après l'exposition peut influer sur l'état de santé.
Journal of Occupational Medicine, avr. 1991, vol.33, n°4, p.458-461. 42 réf.

CIS 92-1924
Centro de Experimentación y Seguridad Vial (MAPFRE, Avila, Espagne)
Sécurité et santé dans les ateliers de remise en peinture des automobiles
Seguridad e higiene en talleres de repintado de automóviles [en espagnol]
L'importance de la prévention, y compris de la mise en œuvre de mesures de protection individuelle, chez les peintres des ateliers de carrosserie est examinée. Les principaux risques dans les ateliers de peinture sont les explosions et les incendies ainsi que l'exposition à des substances délétères. Pour pallier ces risques, des mesures de prévention sont recommandées. Dans le cas des incendies et des explosions, il s'agit de réduire les sources d'inflammation et de fournir des équipements de lutte contre les incendies. Etude de l'utilité des emblèmes de danger pour rappeler en permanence les risques encourus et du port d'équipement de protection individuelle.
Mapfre seguridad, 4e trimestre 1991, n°44, p.15-21. Illus.

CIS 92-1678 Droste B.
Protection incendie des réservoirs de gaz de pétrole liquéfié (GPL) à minces revêtements anti-sublimation et intumescents
Fire protection of LPG tanks with thin sublimation and intumescent coatings [en anglais]
Des essais de résistance au feu ont été réalisés sur un réservoir de gaz de pétrole liquéfié (GPL) de 3,6m3 à revêtement anti-sublimation (THERMO-LAG 440) et sur un réservoir GPL de 4,85m3 à revêtement intumescent (CHARTEK III). Les essais ont révélé que ces récipients résistent à un embrasement total de 90 minutes. Des essais supplémentaires sur des plaques d'acier de chaudières à revêtement CHARTEK III ont été effectués pour déterminer l'épaisseur optimale du revêtement.
Hazard Prevention, 3e trimestre 1991, vol.27, n°3, p.18-24. Illus. 6 réf.

CIS 92-1323 Essais relatifs aux risques du feu. Partie 2: Méthodes d'essai. Section 1: Essai au fil incandescent et guide
Fire hazard testing. Part 2: Test methods. Section 1: Glow-wire test and guidance [en anglais]
Cette norme prescrit un essai au fil incandescent pour simuler l'effet de contraintes thermiques qui peuvent être produites par des sources de chaleur telles que des éléments incandescents ou des résistances surchargées afin d'évaluer les risques d'incendie qui en résultent. Elle s'applique aux matériels électrotechniques, à leurs sous-ensembles et à leurs composants, et aux matériaux isolants électriques solides ou autres matériaux combustibles. Le spécimen est mis en contact pendant 30s avec un fil rechauffé à 550-960°C; sa résistance est considérée comme satisfaisante s'il n'y a pas de flamme ou d'incandescence qui se maintient pendant 30s après l'enlèvement du fil. Le choix de la température du filament dépend des conditions de fonctionnement de l'article soumis à l'essai, et des conséquences d'une éventuelle défaillance.
Commission électrotechnique internationale, 3 rue de Varembé, 1211 Genève 20, Suisse, 2e éd., oct. 1991. 25p. Illus.

CIS 92-730 Loi n°91-39 du 8 juin 1991 relative à la lutte contre les calamités, à leur prévention et à l'organisation des secours [Tunisie]
Les calamités sont définies par cette loi comme étant les incendies, inondations, tremblements de terre, ou d'une façon générale tout fléau d'origine terrestre, maritime ou aérienne dont la gravité dépasse les moyens ordinaires disponibles pour y faire face sur le plan régional ou national.
Journal officiel de la République tunisienne, 14 juin 1991, vol.134, n°43, p.1144-1145.

CIS 92-982 Kodama T., Tabata Y.
Production d'une charge électrique lors de l'agitation des mélanges de liquides diélectriques et de poudres et méthodes de prévention
Koeki nisōkei no kakuhan kongō ni yoru seidenki taiden no teiryōka to taiden bōshi [en japonais]
Une phase dispersée de particules solides ou de gouttelettes d'eau dans un liquide faiblement conducteur développe, quand elle est agitée, une forte charge électrostatique qui peut être à l'origine d'une explosion ou d'un incendie dû à une décharge disruptive. Des expériences ont été conduites avec un récipient cylindrique inoxydable de 310mm de diamètre et de 315mm de profondeur, équipé d'un agitateur à palette. Le mélange de poudre de verre, de perles de verre, d'acide adipique, de dioxyde de titane ou de résines époxydes avec du kérosène ou du xylène a donné naissance à des charges électrostatiques de forte densité (>10µC/m3) au cours du processus d'agitation, mais a entraîné également une forte augmentation du potentiel électrique après cessation de l'agitation, à un moment où le diamètre médian des particules était inférieur à 200µm. L'addition aux hydrocarbures liquides d'une substance conductrice disponible dans le commerce, l'ASA-3, ou encore de solvants organiques tels que le méthanol et l'acétone a eu pour effet de réduire considérablement la densité de la charge (jusqu'à 0,1µC/m3) durant et après l'agitation, lorsque la conductivité du liquide atteignait environ 1nS/m.
Research Reports of the Research Institute of Industrial Safety, 10 mai 1991, p.89-100. Illus. 9 réf.

CIS 92-981 Fujimoto Y., Ando T., Itagaki H., Morisaki S.
Prévision du risque thermique présenté par des dérivés du benzène par analyse statistique de leur structure chimique d'après la méthode à variables multiples
Kagaku kōzō kara no netsu kikensei dēta no yosoku - benzen tankan yūdōtai [en japonais]
La calorimétrie différentielle à balayage a été utilisée pour déterminer la température d'amorçage de la décomposition thermique et la chaleur de décomposition de nitrobenzènes monosubstitués. L'analyse par régression à variables multiples et l'analyse discriminante de la relation entre les propriétés thermiques et la structure des substituants ont permis de déterminer la chaleur de décomposition produite par chaque liaison dans les divers substituants. En cas d'utilisation de cette valeur pour prévoir la chaleur de décomposition d'autres dérivés substitués du benzène, les résultats obtenus concordaient de manière satisfaisante avec les valeurs mesurées. La méthode donnait de moins bons résultats pour la prévision de la température d'amorçage de la décomposition, mais est encore prometteuse pour le classement des substances par dégré de risque.
Research Reports of the Research Institute of Industrial Safety, 10 mai 1991, p.59-74. 10 réf.

CIS 92-983 Rothman N., Ford D.P., Baser M.E., Hansen J.A., O'Toole T., Tockman M.S., Strickland P.T.
Fonction pulmonaire et symptômes respiratoires des pompiers intervenant dans les régions boisées et sur les terres non cultivées
Pulmonary function and respiratory symptoms in wildland firefighters [en anglais]
Les changements intersaisonniers de la fonction pulmonaire et les symptômes respiratoires chez 52 pompiers travaillant dans des zones boisées et sur des terrains en friche ont été étudiés. Le changement moyen intersaisonnier du volume expiratoire maximum par seconde (VEM1) était de -1,2% avec un changement moyen correspondant du débit expiratoire forcé (DEF) de -0,3%. Des diminutions du VEM1 et du DEF étaient le plus fortement liées au nombre d'heures d'intervention récentes (p=0,002 et 0,01, respectivement). Lorsque le groupe faisant l'objet de l'étude a été divisé en 3 catégories selon le nombre d'heures d'intervention récentes, les pompiers dans la catégorie d'activité élevée (>20 heures par semaine) ont affiché un changement de -2,9% (130mL) du VEM1 et un changement de -1,9% (102mL) du DEF. Une augmentation significative de la plupart des symptômes respiratoires évalués a été notée pour toutes les saisons. Plusieurs des symptômes (irritation des yeux et du nez et respiration sifflante) étaient associés à des interventions récentes. Ces résultats semblent indiquer que les pompiers intervenant dans des zones boisées et sur des terres en friche éprouvent une légère baisse intersaisonnière de la fonction pulmonaire, et une augmentation de plusieurs symptômes respiratoires.
Journal of Occupational Medicine, nov. 1991, vol.33, n°11, p.1163-1167. 21 réf.

CIS 92-908 Cundy V.A., Lu C., Cook C.A., Sterling A.M., Leger C.B., Jakway A.L., Montestruc A.N., Conway R., Lester T.W.
Incinération du dichlorométhane et du xylène dans un four rotatif - Comparaison des caractéristiques d'incinérabilité dans différentes conditions d'exploitation
Rotary kiln incineration of dichloromethane and xylene: A comparison of incinerability characteristics under various operating conditions [en anglais]
Pour la première fois, les caractéristiques respectives du dichlorométhane et du xylène sont comparées durant leur combustion dans un incinérateur industriel de type four rotatif. Les comparaisons sont effectuées dans différentes conditions d'exploitation, y compris vitesses de rotation variables avec ou sans agitation de l'air. Des mesures en continu de la composition et de la température du gaz ainsi que des mesures par échantillonnage de la composition du gaz ont été faites à deux points situés sur une ligne verticale l'un par rapport à l'autre près de la sortie du four. Ces mesures indiquent une stratification verticale significative à cet endroit. Selon les données de terrain provenant de cette étude, la vitesse de révolution du liquide d'essai aurait augmenté à mesure que la vitesse de rotation du four augmentait. Bon nombre des différences relevées lors du traitement du xylène et du dichlorométhane sont expliquées par une simple analyse stoechiométrique.
Journal of the Air and Waste Management Association, août 1991, vol.41, n°8, p.1084-1094. Illus. 13 réf.

CIS 92-808 Stollard P., Abrahams J.
Guide de la sécurité incendie dans les bâtiments
Fire from first principles - A design guide to building fire safety [en anglais]
Au sommaire de ce manuel: introduction à la théorie de la sécurité incendie et termes techniques; prévention des incendies (prévention de l'inflammation, limitation de la quantité de fuel, gestion de la sécurité incendie); communication (détection, analyse, dispositifs d'alarme, signaux et avis concernant la conduite à tenir en cas d'incendie); évacuation (occupants, distances de déplacement, sauvetage, éclairage de sécurité); mesures visant à circonscrire l'incendie (protection des structures, cloisonnements, résistance au feu des toitures et des murs, confinement actif des fumées par pressurisation ou ventilation); extinction (lutte manuelle contre le feu, extinction automatique, colonnes d'incendie et conditions d'accès); information (législation, normes, consignes et consultants en matière de sécurité incendie). Glossaire.
Routledge, Chapman and Hall Ltd., Cheriton House, (Dept. C), North Way, Andover, Hampshire SP10 5BE, Royaume-Uni, 1991. 153p. Illus. Réf.bibl.

CIS 92-600 Lambrecht V., Fiedler S.
Installations d'extinction des incendies dans les entrepôts
Löschanlagen in Lägern [en allemand]
Ce système d'extinction des incendies non automatique conçu pour les entrepôts ayant une surface au sol comprise entre 200 et 1000m2 est composé de tuyaux fixes dotés de tuyères. Contrairement à ce qui se passe dans le cas des systèmes de sprinkler, l'agent extincteur, en l'occurrence de l'eau, de la mousse, de la poudre ou du CO2, n'est introduit dans les tuyaux qu'au moment où le feu se déclenche. Ce système convient pour les entrepôts équipés de dispositif de détection automatique des fumées et situés à quinze minutes au plus d'une caserne de pompiers.
Brandschutz, mars 1991, vol.45, n°3, p.170-174. Illus.

CIS 92-598 Sankaran K., Roles A., Kasian G.
Incendie dans un service de soins intensifs - Causes et stratégies de prévention
Fire in an intensive care unit - Causes and strategies for prevention [en anglais]
Deux incendies qui auraient pu tourner à la catastrophe sont survenus à quatre jours d'intervalle en 1988 dans le service des soins intensifs néonatals d'un hôpital universitaire. Une théorie multifactorielle a été mise à l'essai et démontrée pour expliquer ces incendies. Une différence de pression et d'autres facteurs ont fait qu'un courant d'air riche en oxygène est passé par des collets électriques pour pénétrer dans des placards hermétiques où se trouvaient des fils électriques ainsi que des conduits d'oxygène et d'air comprimé. L'air qui pénétrait par les collets transportait des petites quantités de charpie, qui se sont accumulées à l'intérieur des boîtes électriques et des placards. Une étincelle provenant de la fiche d'une couveuse a mis le feu à l'oxygène et à la charpie. En apportant des rénovations au centre, on s'est assuré que les placards n'étaient plus hermétiques, mais plutôt ouverts à l'air ambiant. La nouvelle conception permet d'enlever la charpie ou les autres substances qui peuvent se déposer. Les collets électriques sont maintenant au-dessus plutôt qu'en-dessous des bouches d'oxygène.
Canadian Medical Association Journal, 15 août 1991, vol.145, n°4, p.313-315. Illus. 16 réf.

CIS 92-597 Tamura G.T.
Systèmes de mise en pression des cages d'escaliers pour empêcher la propagation de la fumée
Stair pressurization systems for smoke control [en anglais]
Présentation des résultats des études préliminaires effectuées à la première étape du projet de recherche 559RP de l'ASHRAE (Société américaine des ingénieurs en chauffage, en réfrigération et en conditionnement d'air). Les chercheurs ont examiné les vitesses critiques de l'air nécessaires pour empêcher le retour de fumée par une porte donnant sur un escalier.
ASHRAE Journal, juil. 1991, vol.33, n°7, p.14, 16-18. 16 ref.

CIS 92-596 Harmathy T.Z.
Conception de bâtiments destinée à empêcher la propagation du feu (étude bibliographique)
Design of buildings against fire spread (A review) [en anglais]
Bien que le feu se propage le plus souvent par convection dans les bâtiments, les mesures de sécurité incendie sont traditionnellement fondées sur le principe de la propagation par destruction. Cet article considère que le point de vue du Code de la construction qui vise à assurer la sécurité par un compartimentage résistant au feu n'a pas grande valeur et passe en revue un certain nombre de techniques plus récentes. Il montre que la charge calorifique normalisée constitue un instrument efficace de quantification du potentiel de propagation du feu par destruction et fournit une base solide pour l'évaluation de conditions de résistance au feu. La conception d'un barrage à dresser contre la propagation du feu par convection repose principalement sur des considérations de bon sens.
Journal of Applied Fire Science, 1990-1991, vol.1, n°1, p.65-81. Illus. 28 réf.

CIS 92-594 Omeish T.M., Sebastian M.
Maîtrise des risques électriques dans les zones à danger d'explosion
Overcoming electrical risks in hazardous process areas [en anglais]
Considérations sur l'intérêt qu'il y a à bien choisir et à exploiter et entretenir de manière appropriée le matériel électrique destiné à être utilisé dans les zones à danger d'explosion des installations de transformation du pétrole. Les zones visées sont celles où sont transformés, stockés ou manipulés des gaz de pétrole inflammables et des liquides volatils inflammables. Thèmes traités: les zones à danger d'explosion et leur classification; sources d'émission: fréquence et durée probables de l'émission; conditions de déclenchement d'un incendie ou d'une explosion; choix du matériel électrique en fonction du classement de la zone concernée; exploitation et entretien; inspection du matériel et formation du personnel (consignation des appareils durant l'inspection, précautions à prendre en cas de travaux de soudage ou assimilés, inspections initiales et périodiques, essais).
Fire Prevention, déc. 1991, n°245, p.21-26. Illus. 6 réf.

CIS 92-118 Tepper A., Comstock G.W., Levine M.
Etude longitudinale de la fonction pulmonaire chez les sapeurs-pompiers
A longitudinal study of pulmonary function in fire fighters [en anglais]
Six à dix ans après un examen de base, on a soumis 632 sapeurs-pompiers de la ville de Baltimore à un nouvel examen pour déterminer les changements intervenus au niveau de leur fonction pulmonaire. Le volume expiratoire maximum par seconde a été établi au moyen de la spirométrie. L'exposition a été déterminée grâce à des questionnaires, d'après les dossiers sur les interventions des services d'incendie (nombre de sinistres combattus) et d'après les antécédents personnels. On a constaté, tant chez les sapeurs-pompiers ne portant jamais de masque lors des interventions que chez ceux qui avaient été exposés à l'ammoniac, une baisse 1,7 fois plus élevée du volume expiratoire maximum par seconde que chez les autres. Ce fléchissement n'était fonction ni du temps passé dans des postes exposés ni du nombre d'interventions effectuées. La baisse du VEM1 était 2,5 fois plus élevée chez les sapeurs-pompiers en activité que chez ceux qui avaient pris leur retraite ou avaient démissionné.
American Journal of Industrial Medicine, sept. 1991, vol.20, n°3, p.307-316. Illus. 31 réf.

CIS 92-272 Améliorations à apporter aux bâtiments d'usines pour limiter la propagation du feu
Upgrading factory buildings to control fire spread [en anglais]
Cette notice d'information expose un certain nombre de mesures élémentaires que peut prendre la direction d'une entreprise pour améliorer la résistance à la propagation du feu dans un bâtiment d'usine existant. Améliorations recommandées: cloisonnement de l'usine au moyen de parois coupe-feu; obturation d'ouvertures inutiles; remplacement de structures et de revêtements combustibles; revêtement des charpentes métalliques avec des matières calorifuges; installation de systèmes fixes d'extinction des incendies.
Fire Protection Association, 140 Aldersgate Street, London EC1A 4HX, Royaume-Uni, sept. 1991. 4p. Illus. 24 réf.

CIS 92-264 Meade W.P.
Première tentative de calcul du coût de la sécurité incendie dans une société moderne
A first pass at computing the cost of fire safety in a modern society [en anglais]
Le coût total des incendies (dommages, prévention et protection) aux Etats-Unis est estimé à USD 115 milliards par an, plus USD 13 milliards pour le coût financier des morts et des blessures correspondantes. Cet article est un extrait d'un rapport de l'Institut national de normalisation et de technologie qui décrit les principaux postes de dépenses se rapportant aux incendies et fournit de nouvelles estimations pour chaque poste. Les calculs ont porté sur les dommages matériels, l'interruption d'activité, la garantie des risques liés aux produits, le service du feu et les mesures de prévention.
Fire Technology, nov. 1991, vol.27, n°4, p.341-345. 3 réf.

CIS 92-282 Tubbs R.L.
Exposition au bruit au travail et déficits auditifs chez des pompiers affectés à des casernes de pompiers desservant des aéroports
Occupational noise exposure and hearing loss in fire fighters assigned to airport fire stations [en anglais]
Des chercheurs du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) ont étudié les niveaux d'audition et l'exposition au bruit chez 197 pompiers affectés à 5 casernes de pompiers en région métropolitaine. Deux des 5 casernes desservaient un aéroport international. L'étude consistait à mesurer le niveau de bruit individuel auquel des pompiers étaient exposés pendant toute la durée de leur poste de 24 heures, sur 2 jours consécutifs. Des tests d'audiométrie en sons purs et en conduction aérienne ont été effectués. D'après les tests dosimétriques, les valeurs moyennes pondérées allaient de 60 à 82dB(A). Cependant, les niveaux mesurés durant des interventions de type Code 3 (sirènes et klaxons à air comprimé) atteignaient 109dB(A) pendant un laps de temps d'une minute. Selon les résultats audiométriques, le pompier moyen éprouvait un déplacement permanent caractéristique du seuil auditif, provoqué par le bruit. La baisse d'acuité auditive était proportionnelle au nombre d'années de service.
American Industrial Hygiene Association Journal, sept. 1991, vol.52, n°9, p.372-378. Illus. 14 réf.

CIS 92-58 Méthyléthylcétone
Methyl ethyl ketone [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde. Toxicité: absorption percutanée; irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; anesthésiant; dermatoses; effets neurotoxiques.
Loss Prevention News, juil.-sept. 1991, vol.13, n°3, p.19-20. 5 réf.

CIS 92-51 Ethylbenzène
Ethyl benzene [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde. Toxicité: absorption percutanée; irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; anesthésiant; dermatoses; effets neurotoxiques.
Loss Prevention News, juil.-sept. 1991, vol.13, n°3, p.21-22. 6 réf.

CIS 91-2012 Contrôle des accès
Access control [en anglais]
Cette notice d'information de la série sécurité incendie est consacrée aux systèmes de contrôle de l'accès à des locaux, systèmes qui ont pour objet de réguler l'entrée et la sortie des personnes et des véhicules. Aspects traités: moyens d'accès du personnel; contrôle assuré par le personnel de sécurité; contrôle par dispositifs électriques et mécaniques discrets; contrôle par systèmes électroniques intégrés; choix d'un système.
Fire Protection Association, 140 Aldersgate Street, London EC1A 4HX, Royaume-Uni, avr. 1991. 6p. Illus.

CIS 91-2009
Health and Safety Executive
Stockage de liquides inflammables dans des réservoirs fixes (d'une capacité totale supérieure à 10.000m3)
The storage of flammable liquids in fixed tanks (exceeding 10,000m3 total capacity) [en anglais]
Note d'orientation pour la conception, la construction, l'exploitation et l'entretien d'installations utilisées pour le stockage de liquides inflammables dans des réservoirs fixes à la pression atmosphérique ou à une pression voisine. Au sommaire: définitions; stockage en vrac dans des réservoirs fixes; camions ou wagons-citernes; sécurité incendie; procédures d'urgence; liquides à point d'éclair élevé. En annexe: prescriptions réglementaires et dispositions d'application.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1991. 24p. Illus. 80 réf. Prix: GBP 4,50.

CIS 91-1984 Smith R.L.
EXPOSURE: code de sécurité incendie affectant la forme d'un système expert
EXPOSURE: an expert system fire code [en anglais]
Article décrivant un programme informatique, EXPOSURE, ayant pour objet d'aider à la prévention de la propagation du feu d'un bâtiment à un autre. EXPOSURE est un système expert dérivé de NFPA 80A (pratique recommandée pour la protection des bâtiments contre une exposition extérieure au feu) qui étend la classe des utilisateurs aux non-professionnels de la sécurité incendie. Les résultats de l'application des systèmes NFPA 80A et EXPOSURE aux mêmes bâtiments sont comparés et les conséquences de cette étude sur la mise au point de codes informatiques de sécurité incendie sont évoquées. Il s'avère que l'on peut réaliser des économies importantes et améliorer la sécurité en recourant à un système expert du genre EXPOSURE.
Fire Technology, mai 1991, vol.27, n°2, p.145-159. Illus. 15 réf.

CIS 91-2008 Matériel pour portes coupe-feu et portes de secours
Hardware for fire and escape doors [en anglais]
Cette notice d'information souligne la nécessité de compléter les portes de sécurité par des portes coupe-feu à utiliser en cas d'urgence et passe en revue les différents éléments constitutifs de ces portes. Au sommaire: conception des portes coupe-feu; nature et résistance des gonds; vis et boulons; dispositifs de fermeture des portes; déclenchement automatique de la fermeture des portes; serrures et fermetures anti-panique; ferrures de portes; signaux de sécurité incendie.
Fire Protection Association, 140 Aldersgate Street, London EC1A 4HX, Royaume-Uni, juil. 1991, 6p. Illus. 13 réf.

CIS 91-2007
Health and Safety Executive
Evaluation des risques d'encendie associés aux matières solides et consignes de sécurité à observer pour le stockage et l'utilisation de ces matières
Assessment of fire hazards from solid materials and the precautions required for their safe storage and use [en anglais]
Au sommaire de cette note d'orientation: évaluation des risques d'incendie associés aux matières solides inflammables compte tenu des caractéristiques des matières et des conditions dans lesquelles elles sont stockées ou utilisées; risques d'incendie liés aux procédés et précautions à prendre (stockage, utilisation, limitation ou élimination des sources d'inflammation); précautions générales à prendre en matière de sécurité incendie; caractéristiques de comportement au feu des solides inflammables; méthode d'évaluation de ces caractéristiques. En annexe: analyse de la réglementation pertinente; exemples d'incendies graves ayant mis en cause des solides inflammables; définition de constructions résistant au feu.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1991. 19p. 26 réf. Prix: GBP 3,00.

CIS 91-1988 Mellin B.E.
Vêtements de protection ignifugéses (de marque Nomex)
Fire resistant protective clothing (Nomex suits) [en anglais]
Lors d'un incendie causé par l'inflammation d'un nuage de vapeurs d'hydrocarbures à la suite d'une fuite survenue en 1989 dans une raffinerie américaine, un ouvrier de la raffinerie a été brûlé à la tête, aux mains et aux jambes, mais a été préservé de brûlures plus graves par le port d'une combinaison ignifuge (de marque Nomex). Cet accident démontre l'utilité des vêtements de protection dont il devrait être possible de s'équiper à l'occasion de toute opération à haut risque.
Loss Prevention Bulletin, août 1991, n°100, p.28-30. Illus.

CIS 91-1987 Tooth D.M.
Avantages des vêtements ignifuges
The benefits of flame retardant clothing [en anglais]
Brève description de 3 incendies auxquels se sont trouvés confrontés des travailleurs porteurs de vêtements ignifuges. Ces exemples démontrent que le port de tels vêtements peut permettre de prévenir ou de limiter les risques de brûlures dans des situations potentiellement dangereuses créées par des événements imprévus ou des défaillances de matériel.
Loss Prevention Bulletin, août 1991, n°100, p.27-28.

CIS 91-2006 Equipement de protection contre le feu
Fire protection equipment [en anglais]
Cette notice d'information porte sur un système intégré de lutte contre les incendies comportant 4 éléments: détection, avertissement, appel des équipes d'incendie et intervention immédiate. Au sommaire: systèmes d'avertissement manuels; systèmes automatiques de détection et d'avertissement (domaines d'utilisation des détecteurs de fumée, de chaleur et de flamme); systèmes automatiques de détection et d'extinction (sprinklers, systèmes à pulvérisation d'eau, systèmes d'extinction à gaz, mousse); équipement portatif d'extinction des incendies (extincteurs portatifs, points d'éclair, tuyaux enrouleurs, bouches d'incendie).
The Fire Protection Association, 140 Aldersgate Street, London EC1A 4HX, Royaume-Uni, août 1991. 11p. Illus. 12 réf.

CIS 91-1981 Graves sinistres dans l'industrie pétrochimique - Bilan sur trente ans
Large property damage losses in the hydrocarbon chemical process industries: A thirty year review [en anglais]
Série de 3 articles consacrés aux 100 sinistres les plus importants survenus au cours des 30 dernières années. Un article d'introduction décrivant les critères de choix retenus et les principales causes de préoccupation est suivi d'un deuxième article décrivant et analysant les divers sinistres par type d'installation: raffineries; usines pétrochimiques; installations de traitement du gaz; terminaux; divers. Il est fait mention pour chaque accident du montant des dommages (ajusté en fonction de l'inflation). Un article de conclusion commente les résultats et signale les tendances et les conséquences pour l'industrie chimique.
Loss Prevention Bulletin, juin 1991, n°99, p.1-30. Illus.

CIS 91-1439 Plomb
Lead [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde.
Loss Prevention News, janv.-mars 1991, vol.13, n°1, p.23-24. Encart. 4 réf.

CIS 91-1436 Chlorobenzène
Chlorobenzene [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde.
Loss Prevention News, janv.-mars 1991, vol.13, n°1, p.25-26. Encart. 4 réf.

CIS 91-1667 McDiarmid M.A., Lees P.S.J., Agnew J., Midzenski M., Duffy R.
Risques pour la reproduction associés à la lutte contre le feu - II. Risques chimiques
Reproductive hazards of fire fighting. II - Chemical hazards [en anglais]
Les études sur la pathologie des pompiers étaient axées dans le passé sur les maladies respiratoires à caractère non malin, ainsi que sur le cancer. Plus récemment, on a commencé à se préoccuper des troubles de la reproduction observés dans de nombreuses catégories de travailleurs, notamment chez les pompiers. La présente étude va dans le sens de ces préoccupations. Une revue des agents chimiques couramment rencontrés dans les fumées d'incendie est suivie d'un examen des effets de ces agents sur la santé (effets toxiques sur la reproduction ou mutagénicité/cancérogénicité). Le profil des agents chimiques ainsi dégagé permet d'affirmer, sur une base qualitative, que les pompiers sont exposés à des agents potentiellement toxiques pour la reproduction dans le cadre de leurs activités normales. Des moyens susceptibles de limiter ces risques sont suggérés.
American Journal of Industrial Medicine, avr. 1991, vol.19, n°4, p.447-472. 220 réf. env.

CIS 91-1668 Agnew J., McDiarmid M.A., Lees P.S.J., Duffy R.
Risques pour la reproduction associés à la lutte contre le feu - I. Risques non chimiques
Reproductive hazards of fire fighting. I - Non-chemical hazards [en anglais]
Les pompiers sont régulièrement exposés à des agents chimiques et non chimiques qui ont des effets indésirables connus ou présumés sur la fonction reproductrice. Si l'on a accordé dans le passé une certaine attention aux agents chimiques, ce n'est que récemment qu'on s'est intéressé aux effets sur la reproduction de facteurs non chimiques tels que la chaleur, le bruit et les efforts physiques. Il est prouvé que la chaleur, le bruit et les efforts physiques peuvent affecter divers aspects de la fonction reproductrice comme la fécondité, la perte du f¿tus ou les paramètres de croissance des nouveau-nés. C'est ainsi, notamment, que l'hyperthermie, risque majeur auquel sont exposés les pompiers, a une action négative sur la fécondité masculine et peut être également tératogène. De nouvelles études seraient nécessaires pour préciser les effets potentiels de ce facteur et d'autres agents non chimiques courants sur la fonction reproductrice des pompiers des 2 sexes.
American Journal of Industrial Medicine, avr. 1991, vol.19, n°4, p.433-445. 86 réf.

CIS 91-1672 Bickley A.M.
Safety and Reliability Directorate
Calcul de l'effet du rayonnement thermique sur un récipient contenant de l'oxyde de propylène
Calculations of the effect of thermal radiation on a vessel containing propylene oxide [en anglais]
Rapport contenant des informations détaillées sur les données utilisées pour le calcul du délai probable de rupture d'un récipient sphérique renfermant de l'oxyde de propylène et exposé au rayonnement thermique émis par un feu de nappe dégageant une chaleur de 38kW/m2 en son point le plus proche du récipient. Les calculs, opérés à l'aide du programme informatique ENGULF, ont montré que, pour une masse d'oxyde de propylène de 100.000kg, le récipient serait encore intact après environ 14h.
United Kingdom Atomic Energy Authority, Wigshaw Lane, Culcheth, Warrington WA3 4NE, Royaume-Uni, 1991. 9p. 10 réf.

CIS 91-1595 Merritt J.R., Herington L., Jones S.B., Sayed Y.
Analyse de la combustion de l'hexamine
Analysis of hexamine combustion [en anglais]
Les produits de dégradation de l'hexamine soumise à combustion en présence de diverses quantités d'oxygène dans une bombe à combustion de Parr modifiée ont été récupérés et analysés par chromatographie en phase gazeuse ou à détecteurs d'ions et par des tests utilisant des tubes colorimétriques et des électrodes spécifiques. Les produits primaires étaient l'azote et l'anhydride carbonique, avec de faibles quantités de monoxyde d'azote, de dioxyde d'azote et d'ammoniac. On n'a pas détecté d'autres produits éventuels comme l'acide cyanhydrique, le protoxyde d'azote et le monoxyde de carbone. Les expériences effectuées avec de plus fortes concentrations d'oxygène ont entraîné une augmentation des quantités de monoxyde et de dioxyde d'azote ainsi qu'une diminution des quantités d'ammoniac par rapport aux expériences effectuées avec des concentrations plus faibles d'oxygène.
American Industrial Hygiene Association Journal, janv. 1991, vol.52, n°1, p.30-33. Illus. 5 réf.

CIS 91-1582 Hara Y., Akiyoshi M., Nakamura H., Sato S.
Evaluation des propriétés dangereuses des nitrates aliphatiques
Shibōzoku shōsan esuteru no kikensei hyōka [en japonais]
Pour évaluer les dangers des nitrates aliphatiques C3-C10, les auteurs ont mesuré leurs caractéristiques thermochimiques (point d'ébullition, chaleur de vaporisation et point d'éclair, facteurs cinétiques de la décomposition thermique). Les forces d'attraction intermoléculaires augmentent avec la longueur de la chaîne de carbones, d'où une élévation des points d'ébullition et de la chaleur de vaporisation. Le point d'éclair est une fonction linéaire du point d'ébullition, comme dans le cas des alcanes. Les équations donnant la vitesse de décomposition isothermique sont de l'ordre de 1/2. La décomposition obéit à des mécanismes de réaction identiques pour tous les nitrates.
Journal of the Japan Society for Safety Engineering - Anzen kōgaku, 15 avr. 1991, vol.30, n°2, p.84-87. 9 réf.

CIS 91-1650
Health and Safety Executive
Stockage et manutention des peroxydes organiques
The storage and handling of organic peroxides [en anglais]
Cette note d'orientation s'applique aux peroxydes organiques disponibles dans le commerce et emballés conformément aux dispositions du Recueil homologué de directives pratiques "Emballage de substances dangereuses pour le transport par route" (voir CIS 88-1722). Elle ne s'applique ni au stockage dans des citernes ou dans des conteneurs intermédiaires pour produits en vrac, ni aux préparations renfermant moins de 10% de peroxydes. Au sommaire: propriétés et dangers des peroxydes organiques; principales recommandations concernant le stockage; types d'inflammabilité; règles de stockage applicables selon le type et la quantité de peroxydes; distances minimales à respecter entre entrepôts abritant plus de 150kg de peroxydes; marquage et étiquetage; gestion des stocks; manutention; procédures d'urgence et formation; législation relative à la manutention des substances dangereuses et à la prévention des risques d'accidents majeurs. En annexe: liste de peroxydes organiques avec mention de leur type d'inflammabilité et de diverses autres informations.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1991. 15p. Illus. 18 réf.

CIS 91-1305 Ramachandran G.
Systèmes d'avertissement en cas d'incendie
Informative fire warning systems [en anglais]
Le succès des opérations d'évacuation d'un édifice dépend de la rapidité de la détection des incendies et de la bonne transmission et réception des informations aux occupants quant au foyer d'incendie et à l'ampleur du sinistre. Il est possible d'accroître la sécurité grâce aux systèmes informatisés de renseignement et d'avertissement en cas d'incendie (IFWS). Cette note technique passe brièvement en revue les recherches effectuées dans ce domaine au Royaume-Uni ainsi que les caractéristiques techniques de base souhaitables dans de tels systèmes.
Fire Technology, fév. 1991, vol.27, n°1, p.66-81. Illus. 23 réf.

CIS 91-1304 Hall J.R., Sekizawa A.
Analyse des risques d'incendie: cadre conceptuel général permettant de décrire les modèles
Fire risk analysis: general conceptual framework for describing models [en anglais]
Un cadre conceptuel général a été élaboré pour faciliter les discussions sur les diverses approches possibles dans le domaine de l'analyse des risques d'incendie. Il s'agit de montrer comment chaque solution proposée a pour objet d'étudier certaines préoccupations communes. Les concepts de base et éléments clefs sont définis et étudiés - en particulier les structures des scénarios, les fonctions de probabilité adéquates et les mesures de la gravité et des conséquences du sinistre - de même que les types de modélisation possibles. Un certain nombre d'exemples sont ensuite présentés utilisant ce cadre conceptuel pour illustrer son efficacité quant à l'établissement de comparaisons.
Fire Technology, fév. 1991, vol.27, n°1, p.33-53. 11 réf.

1990

CIS 97-966 Cote A.E.
Manuel de prévention des risques d'incendie dans l'industrie
Industrial fire hazards handbook [en anglais]
Au sommaire de ce manuel: gestion des risques d'incendie dans l'industrie; analyse et évaluation des risques; sécurité des travailleurs; organisation des mesures d'urgence et formation; phases préliminaires de la planification des mesures d'urgence; risques d'incendie dans 22 secteurs industriels importants et pour 14 procédés; risques d'incendie associés aux liquides inflammables et combustibles, gaz industriels, GPL, centres informatiques, salles propres, laboratoires, chaudières à vapeur, systèmes hydrauliques industriels, systèmes de réfrigération, de climatisation/ventilation, systèmes de manutention des matériaux, installations électriques; prévention des risques d'incendie et lutte contre l'incendie dans les entrepôts; maîtrise des déchets industriels; tenue des registres; ordre et propreté sur le lieu de travail.
National Fire Protection Association, Batterymarch Park, Quincy, MA 02269, USA, 3e éd., 1990. 1304p. Illus. Réf.bibl. Index.
97-0966.pdf [en anglais]

CIS 95-1835 Dispositifs incendiaires: information et conseils pratiques
Incendiary devices: Information and guidance [en anglais]
Cette notice d'information conseille sur la conduite à tenir en cas de découverte de dispositifs incendiaires utilisés par les pyromanes dans les attaques contre les locaux à usage commercial. On y trouve des précisions sur les caractéristiques des dispositifs incendiaires, ainsi que sur les cibles, les moyens d'introduire ces dispositifs dans les locaux, les alertes avancées, les activités de la police, la fouille des bâtiments, l'identification des dispositifs, les mesures à prendre en cas de découverte d'un tel dispositif et la mise en œuvre d'une politique de prévention.
The Fire Protection Association, 140 Aldersgate Street, London EC1A 4HX, Royaume-Uni, 1990. 6p. Illus. 13 réf.

< précédent | 1... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ...41 | suivant >