ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Maladies virales (autres que le SIDA) - 571 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Maladies virales (autres que le SIDA)

1991

CIS 91-846 Baxter P.J.
La recherche en médecine du travail - Le Service national de santé du Royaume-Uni
Research in occupational health: the UK National Health Service [en anglais]
Article définissant le champ de recherches ouvert au Service national de santé du Royaume-Uni. Ces recherches, s'ajoutant à l'expérience pratique acquise en médecine du travail, pourraient avoir des répercussions directes ou indirectes importantes sur les soins aux malades. Les thèmes à explorer sont soit de caractère général (inégalité devant la maladie constatée chez le personnel de santé, stress professionnel, dorsalgies, grossesses, risques d'infection par le sang), soit de caractère spécifique (aldéhyde glutarique, médicaments cytotoxiques, résonance magnétique nucléaire, implications des nouvelles technologies en chirurgie). La coordination des bases de données de différentes autorités médicales de district serait très utile pour la recherche épidémiologique, la prestation de services de médecine du travail et l'élaboration de stratégies en matière de vaccination.
Journal of the Society of Occupational Medicine, printemps 1991, vol.41, n°1, p.7-9. 11 réf.

CIS 91-1015 McKinnon M.D., Insall C., Gooch C.D., Cockcroft A.
Connaissance du SIDA et de l'infection par le HIV et attitudes du personnel de santé face à ces maladies avant et après distribution d'une brochure d'information
Knowledge and attitude of health care workers about AIDS and HIV infection before and after distribution of an education booklet [en anglais]
Enquête conduite auprès de 509 membres du personnel d'hôpitaux publics qui ont été interrogés sur le point de savoir s'ils étaient en contact avec des sujets séropositifs ou des malades du SIDA et quelle était leur perception du risque, leur connaissance du problème du SIDA en milieu de travail et leur attitude envers les personnes atteintes de cette maladie. A la suite de cette enquête, une brochure d'information a été distribuée à tout le personnel et, après cela, une nouvelle enquête a été effectuée auprès de 232 des sujets déjà interrogés. Dans ce groupe on a noté un affaiblissement de la perception du risque, une amélioration du niveau de connaissances et des attitudes et une moindre soif d'informations. C'est dans le groupe où le niveau de connaissances était initialement le plus bas et les attitudes les plus intolérantes (personnel non médical) que l'amélioration était la plus nette.
Journal of the Society of Occupational Medicine, printemps 1990, vol.40, n°1, p.15-18. 24 réf.

1990

CIS 94-1415
National Occupational Health and Safety Commission (Worksafe Australia)
Déclaration consensuelle nationale concernant l'hépatite B sur le lieu de travail
National consensus statement on hepatitis B and the workplace [en anglais]
Ce document donne des conseils pratiques pour l'application des politiques de prévention des infections par le virus de l'hépatite B sur le lieu de travail. Au sommaire: information de base sur les modes de transmission des infections par le virus de l'hépatite B et sur les groupes de travailleurs à risque; principes de la politique en faveur de la prévention de l'infection; développement et mise en œuvre de la politique; procédures à respecter sur le lieu de travail; premiers soins et désinfection.
Australian Government Publishing Service, GPO Box 84, Canberra ACT 2601, Australie, 1990. 8p. 4 réf.

CIS 92-2056 Choc de Zanalda B., Manterola A.C., Díaz Lestrem M., Frider B., Zocchi G.A., Fainboim H., Clua G.I., Amor E.
Prévalence d'anti-corps anti HBc (antigène nucléocapsidique du virus de l'hépatite B) chez le personnel hospitalier
Prevalencia del anticuerpo contra el antígeno central del virus de la hepatitis B (anti-HBc) en personal hospitalario de Buenos Aires [en espagnol]
Des tests de recherche d'anticorps contre l'antigène nucléocapsidique du virus de l'hépatite B (anti-HBc) ont été pratiqués sur 1 479 travailleurs d'établissements hospitaliers de Buenos Aires (Argentine), afin d'identifier ceux qui nécessitaient une protection vaccinale. Sur ce nombre, 85% travaillaient dans des services où le risque d'infection était élevé. D'après les résultats, 85% des sujets n'avaient pas d'anticorps anti-HBc et étaient de ce fait candidats à la vaccination. Des anticorps ont été trouvés 15% des travailleurs. La prévalence des anticorps augmentait avec l'âge et l'ancienneté et elle était plus élevée chez les techniciens de laboratoire, les infirmiers (H,F) et le personnel des services à risque. En tout, 23 porteurs de l'antigène de surface de l'hépatite B (Ag HBs) ont été dénombrés. Il est conclu que la forte prévalence d'anticorps chez les techniciens de laboratoire, les infirmiers (H,F) et les aides-soignants milite en faveur de leur vaccination systématique. Résumé en anglais.
Boletín de la Oficina Sanitaria Panamericana, janv. 1990, vol.108, n°1, p.16-26. 34 réf.

CIS 92-1714 Abiteboul B., Gouaille B., Proteau J.
Prévention de l'hépatite virale B à l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris - Bilan de 7 ans de vaccination par les médecins du travail
Les résultats d'une enquête par questionnaires adressés à tous les secteurs de médecine du travail sept ans après le début de la campagne de vaccination contre l'hépatite virale B à l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris ont révélé des chiffres spectaculaires. Au 15 février 1989, sur 32 des 45 secteurs interrogés, 45% des personnes exposées (14.528/32.034) étaient complètement vaccinés (32%) ou en cours de vaccination (13%). La protection vaccinale variait beaucoup selon les hôpitaux, les types de service et la catégoire professionnelle. Le nombre de cas d'hépatite virale professionnelle est tombé de 222 en 1980 à 37 en 1988 dont seulement 16 hépatites B.
Archives des maladies professionnelles, 1990, vol.51, n°6, p.405-412. Illus. 22 réf.

CIS 92-1719 Jörbeck H., Skoglund G., Bäckström B., Persson M., Hallqvist J.
Contacts accidentels avec du sang chez des membres des professions de santé
Incidenter med blodkontakt bland sjukvårdspersonal [en suédois]
Sur un échantillon de 2.000 personnes employées dans 37 départements de cinq hôpitaux de la région de Stockholm, 465 cas de contact accidentel avec du sang ont été signalés: 65 cas de contact avec des blessures par piqûre ou coupure (cas d'"injection"), 57 cas de contact avec des muqueuses ou de la peau lésée et 343 cas de contact avec de la peau intacte. La plus forte fréquence d'accidents s'observait chez les sages-femmes (389 pour 100 personnes, suivies des médecins (217) et des infirmiers ou infirmières (146). Le personnel de laboratoire et le personnel dentaire étaient inclus dans l'enquête. Les cas d'injection étaient particulièrement fréquents chez les médecins (34/100), suivis des infirmiers ou infirmières (27) et des sages-femmes (24). Un suivi de 522 membres du groupe initial a montré que les accidents n'étaient pas toujours signalés. Des entretiens avec des sujets représentatifs ont permis d'avoir des détails sur les circonstances des accidents.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1 août 1990. 49p. Illus. 20 réf.

CIS 92-1368 Fatras J.Y., Bajos N., Leprince A., Charrel M., Grizeau D.
Les médecins du travail et la prévention du SIDA
Ce rapport présente les résultats d'une enquête menée auprès des médecins du travail dans le cadre de la lutte contre le SIDA conduite par les pouvoirs publics et les associations en France. Le but de cette étude est de recenser et de décrire les actions éducatives déjà menées par les médecins du travail, de mieux connaître leurs souhaits et leurs besoins spécifiques d'information, de supports et de formation dans ce domaine afin de leur proposer les moyens de poursuivre et d'améliorer les actions de prévention en milieu de travail.
Documents pour le médecin du travail, 4e trimestre 1990, n°44, p.407-420. Illus.

CIS 92-1371 Chippaux A.
Manipulation du virus de la vaccine. Faut-il immuniser les personnels de laboratoire concernés?
De nombreuses recherches sur les vaccins utilisent actuellement le virus de la vaccine comme vecteur de recombinaison. Le risque de contamination accidentelle lors de la manipulation de ce virus a fait discuter de l'intérêt de l'immunisation par la vaccination jennérienne des personnels de laboratoire concernés. Cette fiche médico-technique expose les conclusions présentées par les instances officielles aux médecins du travail en France.
Documents pour le médecin du travail, 4e trimestre 1990, n°44, p.389-390.

CIS 92-1367 Teyssier-Cotte C.
Vaccinations en milieu de travail. Réglementation et obligation des différents acteurs [France]
Dans certaines professions des vaccinations sont obligatoires et d'autres recommandées. En dehors de ces professions, des vaccinations peuvent être pratiquées pour prévenir un risque professionnel particulier. Cet article présente les différentes vaccinations obligatoires et les vaccinations recommandées en France, les vaccinations en application de règlements internationaux, les conditions de vaccination en milieu professionnel. Il expose ensuite les obligations qui incombent aux différents acteurs (salarié, employeur, médecin du travail) et la possibilité de mise en cause de la responsabilité dans 2 situations particulières: contamination d'un agent non immunisé, accidents vaccinaux.
Documents pour le médecin du travail, 4e trimestre 1990, n°44, p.367-371. Illus. 23 réf.

CIS 92-1027 Alter M.J., Hadler S.C., Margolis H.S., Alexander W.J., Hu P.Y., Judson F.N., Mares A., Miller J.K., Moyer L.A.
Changements intervenus dans l'épidémiologie de l'hépatite B aux Etats-Unis: nécessité d'une nouvelle politique de vaccination
The changing epidemiology of hepatitis B in the United States: Need for alternative vaccination strategies [en anglais]
Un programme de surveillance intensive de l'hépatite virale aiguë a été mis en œuvre de 1981 à 1988 dans 4 "comtés sentinelles" des Etats-Unis. L'incidence globale de l'hépatite B est restée relativement constante tout au long de la période couverte par le programme, même si les modes de transmission de la maladie ont connu des changements significatifs. Le nombre de cas de personnes des professions de santé atteintes de l'hépatite B s'est réduit dans une proportion significative (75%) probablement en raison directe de la vaccination et d'une extension du système universel de précautions hématologiques.
Journal of the American Medical Association, 2 mars 1990, vol.263, n°9, p.1218-1222. 22 réf.

CIS 92-673 Smith A.
Les rhumes et les grippes peuvent-ils affecter la sécurité au travail?
Colds and flu - Can they affect workplace safety? [en anglais]
Résumé des connaissances expérimentales actuelles sur les conséquences de la grippe et du rhume banal sur la sécurité au travail. Les résultats d'un étude conduite dans un service spécialisé d'un organisme de recherche ont montré que rhumes et grippes pouvaient porter atteinte à la capacité de travail, la nature des effets produits dépendant toutefois du virus et du type d'activité. D'autres études ont porté sur les effets des médicaments sur le rendement et sur les effets des maladies respiratoires sur la mémoire et les fonctions cognitives.
Safety and Health Practitioner, mars 1990, vol.8, n°3, p.20-22. 10 réf.

CIS 91-1723 Chriske H.W., Abdo R., Richrath R., Braumann S.
Risque d'infection par le virus de l'hépatite B chez les égoutiers et travailleurs des stations d'épuration
Hepatitis-B-Infektionsgefährdung bei Kanal- und Klärwerksarbeitern [en allemand]
Lors d'une étude épidémiologique, on a recensé, sur 93 égoutiers, un nombre plus élevé de personnes (24) infectées par le virus de l'hépatite B qu'au sein du personnel hospitalier. Sur 84 personnes travaillant dans des stations d'épuration, 11 étaient porteuses du virus. Ce nombre plus élevé d'infections chez les égoutiers est dû au fait qu'ils sont en contact avec des eaux usées et des boues contaminées et souffrent de nombreuses blessures aux mains d'origine professionnelle. Il est essentiel d'informer cette catégorie de travailleurs des risques encourus et de leur proposer la vaccination contre l'hépatite B.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, oct. 1990, vol.25, n°10, p.475-477. 7 réf.

CIS 91-1363 Infection professionnelle chez les anesthésistes
Occupational infection among anaesthetists [en anglais]
Brève revue des risques courus par les anesthésistes exposés au sang et aux fluides organiques vecteurs d'agents infectieux, en particulier du virus de l'hépatite B (HBV) et du virus de l'immunodéficience humaine (HIV). Le fait que des marqueurs du HBV se rencontrent plus fréquemment chez les anesthésistes que dans la population en général confirme l'existence d'une contamination professionnelle. La vaccination contre l'hépatite B assure un degré élevé de protection. En ce qui concerne le HIV, s'il n'existe pas de preuve absolue d'infection accidentelle chez les anesthésistes, des cas de ce genre ont été signalés chez d'autres membres des professions de santé. En l'absence de vaccins contre le HIV, le port de gants est recommandé à titre de mesure de protection minimum.
Lancet, 3 nov. 1990, vol.336, n°8723, p.1103. 17 réf.

CIS 91-1016 Astbury C., Baxter P.J.
Risques d'infection par le sang auxquels est exposé le personnel hospitalier: taux de blessures dangereuses et acceptation de l'immunisation contre l'hépatite B
Infection risks in hospital staff from blood: hazardous injury rates and acceptance of hepatitis B immunization [en anglais]
Une enquête par questionnaire a été menée auprès du personnel soignant d'un hôpital (1.800 personnes) en vue de déterminer les taux de blessures dangereuses et de vaccination contre l'hépatite B. Le taux global de blessures par coupures ou piqûres était annuellement de 116 pour 100 personnes. Les actes chirurgicaux étaient à l'origine de la majorité des blessures accidentelles (58%) et 30% des accidents par coupure ou piqûre étaient imputables à une négligence de manipulation. Les blessures par morsures ou égratignures causées par des malades s'observaient principalement chez des infirmiers(ères) employés(es) dans des services de psychiatrie ou de gériatrie (115/100 personnes par an). Vingt-quatre pour cent des répondants au questionnaire avaient reçu toute la série de vaccins contre l'hépatite B et 51% du restant de ces répondants envisageaient de le faire. Cette enquête révèle des taux d'accident plus élevés que ceux signalés dans des rapports antérieurs et souligne la nécessité de mieux informer et de mieux conseiller le personnel soignant sur les risques de l'infection par le virus de l'hépatite B et sur l'importance de la vaccination.
Journal of the Society of Occupational Medicine, automne 1990, vol.40, n°3, p.92-93. 6 réf.

CIS 91-1020
Health and Safety Executive
Vaccination du personnel de laboratoire appelé à manipuler la vaccine et des poxvirus apparentés pathogènes pour l'homme
Vaccination of laboratory workers handling vaccinia and related poxviruses infectious for humans [en anglais]
Cette note d'orientation reproduit la déclaration sur la politique de vaccination faite par les comités consultatifs sur les agents pathogènes dangereux et sur les modifications génétiques. Selon cette déclaration, il est déconseillé d'étendre la vaccination antivariolique à l'ensemble des personnes travaillant avec le virus de la vaccine ou des poxvirus apparentés, sauf dans certaines circonstances précisées dans la note. De brèves indications sont données sur les précautions à prendre et les avis à rechercher avant une vaccination et après une exposition, sur les dangers de l'utilisation des poxvirus et sur la formation du personnel appelé à manipuler des poxvirus. En annexe, informations détaillées sur les aspects suivants: évaluation des risques; contre-indications et complications de la vaccination; procédures de vaccination; précautions d'hygiène à observer après la vaccination; contamination individuelle accidentelle par un virus de type sauvage ou recombinant; confinement des travaux avec la vaccine ou d'autres poxvirus; poxvirus pathogènes pour l'homme.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1990. 16p. Illus. Prix: GBP 5,50.

CIS 91-1019
Advisory Committee on Dangerous Pathogens
Classification des agents pathogènes en fonction du risque couru et du type de confinement
Categorisation of pathogens according to hazard and categories of containment [en anglais]
Au sommaire de ce guide préparé par le Comité consultatif de la Direction britannique de l'hygiène et de la sécurité sur les agents pathogènes dangereux: remarques introductives sur l'évaluation des dangers des agents pathogènes (révision de la classification, confinement physique des travaux, application de mesures préventives); catégories d'agents pathogènes (rattachement d'agents pathogènes à des groupes de risque, définition des groupes de risque, appariement des groupes de risque avec les niveaux de confinement, modifications apportées au confinement, listes d'agents pathogènes par groupe de risque, vaccination, immunisation contre la vaccine, sources de vaccines et d'autres produits immunologiques); catégories de confinement (consignes types, adaptations locales aux niveaux de confinement, niveaux de confinement des laboratoires et des animaleries). En annexe: recommandations concernant certains types de virus, utilisation des enceintes de sécurité microbiologique de classe II, équipement de protection individuelle, formation du personnel de laboratoire.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 2e éd. 1990. 68p. 17 réf. Prix: GBP 6,00.

CIS 91-1026
Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Directives concernant le SIDA et les premiers soins sur les lieux de travail
Guidelines on AIDS and first aid in the workplace [en anglais]
Cette brochure présente les directives précises sur les précautions à prendre pour protéger les secouristes contre le risque d'infection par le virus de l'immunodéficience humaine après avoir donné des premiers soins sur les lieux de travail. Les directives incluent l'information générale sur la transmission du virus du SIDA ainsi que l'information spéciale concernant les risques associés aux premiers soins fournis aux employés atteints par le virus du SIDA. Cette brochure se termine par la déclaration commune concernant le SIDA et le lieu de travail avec des conseils sur le développement des politiques d'emploi.
Organisation mondiale de la Santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse, 1990. iii, 12p. Annexe. Prix: CHF 4,00; USD 3,20.

CIS 91-668 Hofmann F., Köster D., Schrenk C., Wehrle G., Berthold H.
Hépatite A - risque professionnel pour les employés des services de santé?
Die Hepatitis A - Arbeitsmedizinisches Risiko bei Beschäftigten im Gesundheitsdienst? [en allemand]
L'étude de 13 cas d'hépatite A survenus entre 1979 et 1989 parmi le personnel d'un hôpital de Fribourg en Allemagne a révélé que c'était une aide cuisinière qui était à l'origine de la maladie. On a donc décidé de tester les anticorps à l'HAV sur 1000 sérums recueillis au cours de bilans de santé périodiques du personnel médical et hospitalier. Le pourcentage de personnes possédant des anticorps à l'HAV était sensiblement plus élevé chez le personnel des cuisines dans toutes les tranches d'âge que dans la population en général. Les auteurs préconisent d'organiser une campagne d'immunisation contre l'hépatite A qui viserait en premier lieu le personnel des cuisines, puis celui des services de pédiatrie et enfin celui des laboratoires spécialisés.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, 1990, vol.25, n°2, p.76-79. Illus. 24 réf.

CIS 91-666 Chriske H.W., Abdo R., Richrath R., Braumann S.
Risque d'hépatite A chez les égoutiers et travailleurs des stations d'épuration
Hepatitis-A-Infektionsgefährdung bei Kanal- und Klärwerksarbeitern [en allemand]
Au total, 93 égoutiers et 84 travailleurs de stations d'épuration de Cologne en Allemagne ont fait l'objet d'une étude pour déterminer le risque d'infection au virus de l'hépatite A (HAV). Par rapport à un échantillon de population du même âge, le risque d'infection des jeunes égoutiers était 3 ou 4 fois plus élevé. Chez 35,7% des égoutiers de 21 à 30 ans et chez 85% de ceux de 50 ans et plus, on a trouvé des anticorps contre l'hépatite A. Sur les 84 travailleurs des stations d'épuration, 47 (56%) avaient de tels anticorps. Manifestement les égoutiers sont exposés à cette pathologie et il conviendrait absolument de les vacciner.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, 1990, vol.25, n°6, p.285-287. Illus. 5 réf.

CIS 91-324 Baxter J.A.
L'hépatite B - Résumé des risques sur le plan professionnel
Hepatitis B - A summary of the occupational health concern [en anglais]
L'hépatite virale est un risque professionnel grave pour les travailleurs qui sont exposés à du sang ou à certains liquides du corps. Sujets abordés: description de la maladie et ses effets; transmission du virus par le sang, la salive et autres liquides du corps; professions à risques; diagnostic et traitement de la maladie; prévention de la propagation de l'hépatite virale sur les lieux de travail par la prévention de la contagion et l'immunisation.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, 250 rue Main East, Hamilton, Ontario L8N 1H6, Canada, 2e éd., mars 1990. 9p. 11 réf.

CIS 91-160 Baxter J.A.
Blessures par piqûre d'aiguille - Résumé des risques sur le plan professionnel
Needlestick injuries - A summary of the occupational health concern [en anglais]
Les piqûres accidentelles par des aiguilles contaminées peuvent causer l'injection de substances dangereuses, en particulier, les virus transmissibles par le sang tels que l'hépatite et le SIDA. Les blessures par piqûres d'aiguilles sont un risque professionnel pour le personnel infirmier et de laboratoire et également le personnel de nettoyage qui peut trouver des aiguilles dans les déchets. Les mesures préventives recommandées font appel à une formation efficace, un soin à apporter à la manipulation et au réencapsulage, à des systèmes efficaces d'élimination des aiguilles usagées.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, 250 rue Main est, Hamilton, Ontario L8N 1H6, Canada, fév. 1990. 12p. 16 réf.

CIS 90-2066 Taylor J.D.
Sida et hépatite B et C: risque de contamination à l'occasion d'une résection transurétrale - Etude faisant appel à la fluorescéline de sodium
AIDS and hepatitis B and C: Contamination risk at transurethral resection - A study using sodium fluorescein as a marker [en anglais]
Les urologues appelés à pratiquer une résection transurétrale sous endoscopie risquent d'avoir le visage éclaboussé par des quantités minimes ou diluées de fluide d'irrigation peropératoire ainsi que l'a révélé l'emploi d'un marqueur fluorescent au cours de 17 interventions consécutives sur 20. Les chirurgiens n'étaient généralement pas conscients du phénomène. Le fluide d'irrigation pouvant être contaminé par le virus HIV our par les virus de l'hépatite B et C, il est bon que les urologues pratiquant l'examen endoscopique se fassent vacciner contre l'hépatite B et qu'ils portent également des lunettes et un masque durant l'intervention pour se protéger contre l'infection par le HIV.
Medical Journal of Australia, 3 sept. 1990, vol. 153, n°5, p.257-260. Illus. 20 réf.

CIS 90-1723 Murray A., Kangro H.O., Heath R.B.
Dépistage des anticorps du virus de la varicelle zoster chez le personnel hospitalier
Screening hospital staff for antibodies to varicella-zoster virus [en anglais]
Il existe dans les hôpitaux un risque d'infection transversale du personnel par le virus de la varicelle zoster (VZV). Si la vaccination par vaccin vivant du personnel à risque d'infection ne peut pas être recommandée pour le moment, cette lettre à la rédaction suggère que les hôpitaux procèdent à un dépistage de routine des anti-corps de ce virus lors de l'examen médical d'embauche de leurs employés.
Lancet, 21 juil. 1990, vol.336, n°8708, p.192. 2 réf.

CIS 90-922 Yardley-Jones A., Anderson D., Lovell D.P., Jenkinson P.C.
Analyse des aberrations chromosomiques chez les travailleurs exposés à de faibles concentrations de benzène
Analysis of chromosomal aberrations in workers exposed to low level benzene [en anglais]
Des préparations chromosomiques de la métaphase ont été analysées dans le cadre d'une étude plus générale de la population, exposée professionnellement au benzène, et d'un groupe témoin. L'incidence des aberrations chromosomiques dans le groupe exposé était légèrement plus élevée en comparaison avec les témoins. Cette augmentation avait une signification secondaire lors des tests statistiques paramétriques, mais pourtant significative avec le test précis de Fisher. Aucun des facteurs du mode de vie n'exerçait un effet important sur l'incidence des aberrations chromosomiques, malgré la faible réduction des lacunes avec l'intensification du tabagisme. Les sujets plus âgés ont présenté une plus forte incidence des échanges chromosomiques et des "autres" aberrations, ainsi que les sujets atteints récemment de maladies virales. L'incidence élevée des aberrations observées dans le groupe exposé au benzène pourrait être due à l'histoire de l'exposition. Malgré cela, d'autres explications telles que le prélèvement, la variabilité interindividuelle et les écarts involontaires lors de la sélection des deux groupes ne pourraient être exclues.
British Journal of Industrial Medicine, janv. 1990, vol.47, n°1, p.48-51. 7 réf.

1989

CIS 94-720 Commentaires relatifs au projet de règlement sur l'exposition professionnelle aux agents pathogènes véhiculés par le sang
Comments on proposed rule on occupational exposure to bloodborne pathogens [en anglais]
Dans ce mémoire, le Syndicat américain Service Employees International Union (SEIU) se prononce résolument en faveur de certaines dispositions du projet de règlement de l'OSHA destiné à limiter l'exposition professionnelle aux pathologies infectieuses véhiculées par le sang. Il propose cependant plusieurs modifications sur les points suivants: élargissement du champ d'application aux sous-traitants, respect de la hiérarchie des moyens de protection (préférer la protection collective à la protection individuelle); dérogations aux précautions universelles dans des cas exceptionnels; élimination satisfaisante des aiguilles; qualité de l'équipement de protection individuelle; vaccination contre l'hépatite B; suivi des sujets après exposition; formation des travailleurs. La SEIU présente dans ce mémoire des commentaires détaillés et des recommandations sur chaque proposition de l'OSHA.
Service Employees International Union, 1313 L Street N.W., Washington, DC 20005, USA, 1989. 42p.

CIS 92-1849 Clark W.P.
Local Government Training Board
Infection par le HIV et SIDA - Manuel de formation à l'intention des administrations locales
HIV infection and AIDS - A training handbook for local authorities [en anglais]
Guide pratique détaillé à l'usage des administrations locales britanniques pour leur permettre d'élaborer leurs programmes de formation. Il concerne toutes les catégories de travailleurs depuis le personnel de nettoyage jusqu'aux éboueurs, des enseignants aux concierges, des travailleurs sociaux et des aides-ménagères aux cadres supérieurs. Diagrammes et listes de contrôle à l'appui, il couvre tous les stades de la formation depuis la préparation et la négociation du programme jusqu'à sa conception, son application et son évaluation.
Health Education Authority, Supplies Department, Hamilton House, Mabledon Place, London WC1H 9TX, Royaume-Uni, 1989. 126p. Illus. 18 réf. Prix: GBP 6,95.

CIS 91-1839 Guide sur l'utilisation sans danger des instruments coupants et acérés: manuel d'hygiène et de sécurité au travail pour les établissements de soins de santé
A guide to the safe handling of sharps: Occupational health and safety manual for health care institutions [en anglais]
Cet ouvrage destiné à la formation expose les méthodes recommandées actuellement pour la manipulation sans danger des instruments coupants ou acérés. Bon nombre de ces recommandations n'ont pas été soumises à des essais pour vérifier leur efficacité; la plupart sont fondées sur la logique et le bon sens plutôt que sur l'évaluation scientifique. Sujets traités: élimination des instruments coupants ou acérés après usage, conteneurs pour instruments coupants ou acérés, élimination des déchets, contamination desdits instruments par des médicaments cytotoxiques, prévention des lésions et suivi des blessures par perforation. Sont inclus des échantillons de formulaire de déclaration et de sondage.
Health Care Occupational Health and Safety Association, 150 Ferrand Drive, Don Mills, Ontario M3C 1H6, Canada, 1989. 31p. Illus. 75 réf.

CIS 91-1720 Siqueira L.F.G., Almeida R.G., Lang D., Francisco W., Ottati S.M., Santos M.F.Q., Belda W., Silveira M.C.
Sécurité biologique dans les laboratoires spécialisés dans le domaine des maladies sexuellement transmissibles
Biossegurança em laboratórios de DST [en portugais]
Article consacré à la prévention des infections chez les travailleurs de laboratoires spécialisés dans le dépistage des maladies sexuellement transmissibles. La première partie décrit les risques encourus (infections dues à l'inhalation ou à l'ingestion par inadvertance d'agents pathogènes, au contact avec des animaux de laboratoire infectés ou à une auto-inoculation accidentelle avec une seringue); présente dans des tableaux des données sur des cas individuels d'infection (bactéries, mycètes, virus (y compris le virus du SIDA et de l'hépatite A et B, parasites); mentionne les méthodes de prévention recommandées (en particulier contre Chlamydia trachomatis, Neisseria gonorrhoeae, Treponema pallidum (syphilis), le virus de l'herpès et le virus du SIDA; énonce des principes de base pour la sécurité dans les laboratoires biomédicaux. La deuxième partie fournit des informations détaillées sur les méthodes à appliquer pour le nettoyage des installations, l'antisepsie, la désinfection et la stérilisation en vue de réduire la probabilité de ce genre d'infections.
Revista brasileira de saúde ocupacional, janv.-mars 1989, vol.17, n°65, p.16-32. 38 réf.

CIS 91-1017 Trebilcock A.M.
Le SIDA et le lieu de travail - Les orientations que suggèrent les normes de l'OIT
AIDS and the workplace - Some policy pointers from international labour standards [en anglais]
Les effets dévastateurs du VIH-SIDA sur la population active placent les gouvernements comme les organisations d'employeurs et de travailleurs devant l'urgente nécessité de définir et de mettre en ¿uvre une politique sur le VIH-SIDA et l'emploi. La déclaration adoptée par l'OMS en association avec le BIT à l'issue de leur consultation sur le SIDA et le lieu de travail énonce quelques directives en la matière. L'auteur les examine au regard des conventions et recommandations internationales du travail portant sur la discrimination, la cessation de la relation d'emploi, les mesures spéciales au bénéfice des handicapés, la sécurité au travail, la négociation collective. Elle souligne le rôle de premier plan que les normes internationales peuvent jouer dans la recherche d'une politique qui soit à la fois raisonnable et empreinte d'humanité.
International Labour Review - Revue internationale du Travail - Revista internacional del trabajo, 1989, vol.128, n°1, p.33-51. 56 réf.

CIS 91-1014 Windorfer A., Seiker W., Stroscher J.
L'hépatite au sein du personnel de la santé (l'exemple de la Basse-Saxe)
Hepatitiserkrankungen bei Gesundheitsberufen (Beispiel Bundesland Niedersachsen) [en allemand]
Cet article contient des statistiques comparatives sur la fréquence de l'hépatite entre 1976 et 1986 chez les médecins, dentistes et infirmiers(ères) et la population en général. Ces statistiques émanent des services de la Santé de Basse-Saxe, République fédérale d'Allemagne. Le taux de fréquence de l'hépatite A, B et non-A, non-B était nettement plus élevé chez les médecins, dentistes et infirmiers(ères) que dans le reste de la population. On exige une meilleure protection du personnel de santé contre ces affections.
Das Öffentliche Gesundheitswesen, 1989, vol.51, n°3, p.118-121. Illus. 5 réf.

CIS 91-1025 Guide sur la planification de la promotion de la santé en liaison avec la prévention et la lutte contre le SIDA
Guide to planning health promotion for AIDS prevention and control [en anglais]
Guide pratique qui fournit les directives sur la planification, l'exécution, les méthodes de lutte et d'évaluation d'un programme de promotion de la santé visant à limiter la propagation du SIDA. Adressé aux personnes responsables pour la planification et la gestion d'un tel programme, ce livre présente les moyens pédagogiques et les techniques qui ont prouvé leur efficacité et qui peuvent être utilisées très largement dans tout contexte culturel.
Organisation mondiale de la Santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse, 1989. iv, 71p. Illus. Annexes. Prix: CHF 14,00; USD 11,20.

CIS 91-1024 Stratégie pour les programmes nationaux de prévention et de lutte contre le SIDA: principes directeurs
Monitoring of national AIDS prevention and control programmes: Guiding principles [en anglais]
Cette brochure présente des directives pratiques destinées à aider les pays à mettre au point un système efficace et rationnel pour retracer et faire le rapport des progrès effectués dans l'exécution d'un programme sur le SIDA. Adressée aux administrateurs des systèmes de santé, elle considère quelques aspects pratiques ayant trait à la stratégie de prévention et de lutte contre le SIDA dans le contexte d'un plan national de moyenne durée.
Organisation mondiale de la Santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse, 1989. iii, 27p. Annexe. Prix: CHF 8,00; USD 6,40.

CIS 91-1023 Directives sur les méthodes de stérilisation et de désinfection efficaces contre le virus de l'immunodéficience humaine (HIV)
Guidelines on sterilization and disinfection methods effective against human immunodeficiency virus (HIV) [en anglais]
Cette brochure fournit les instructions techniques complètes sur les méthodes et substances chimiques les plus appropriées et les plus efficaces sur le lieu de travail contre le HIV. L'accent est mis sur l'utilisation de la chaleur pour la stérilisation et la désinfection.
Organisation mondiale de la Santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse, 1989. iii, 11p. Réf.bibl. Prix: CHF 4,00; USD 3,20.

CIS 91-429 Dangers des virus: VIH, hépatite A, hépatite B
Viral hazards: H.I.V., hepatitis A, hepatitis B [en anglais]
Cette brochure traite des risques d'infections virales (virus d'immunodéficience humaine, virus de l'hépatite A et B) auxquels le personnel des services d'incendie est susceptible d'être exposé dans l'exercice de ses fonctions. Au sommaire: dangers viraux - précautions à prendre par le personnel des services d'incendie; transmission du VIH, des virus de l'hépatite A et B; précautions au cours des opérations; précautions individuelles supplémentaires; exposition et contamination; décontamination; équipement contaminé; précautions supplémentaires indispensables. Annexes: I - virus de l'hépatite; II - information sur les produits; III - déclaration des maladies; IV - politique concernant le SIDA.
Fire Brigades Union, Bradley House, 68 Coombe Road, Kingston upon Thames, Surrey KT2 7AE, Royaume-Uni, 1989. 12p.

CIS 90-2069
National Occupational Health and Safety Commission (Worksafe Australia)
Maladies transmises par les animaux
Diseases acquired from animals [en anglais]
Ce guide de sécurité sur les zoonoses s'adresse plus particulièrement aux agriculteurs, aux travailleurs des abattoirs, des industries alimentaires, au personnel des services de santé en contact avec les animaux, aux chercheurs en biologie, aux travailleurs chargés de l'entretien du bétail, ceux de l'industrie des animaux de maison, des parcs naturels, des cirques et jardins zoologiques. Au sommaire: identification des zoonoses, renseignements de base sur les zoonoses les plus courantes en Australie (fièvre de la vallée du Murray, fièvre Q, psittacose, gastroentérite aiguë, leptospirose, dermatophytose, hydatidose, brucellose, echtyma contagieux, charbon); prévention et contrôle de l'exposition aux zoonoses en milieu de travail.
Australian Government Publishing Service, GPO Box 84, Canberra ACT 2601, Australie, déc. 1989. 30p. Illus. 8 réf. Prix: AUD 5,95.

CIS 90-1728 Bertolini R.
La psittacose (ornithose) - Résumé des risques sur le plan professionnel
Psittacosis (Ornithosis) - A summary of the occupational health concern [en anglais]
La psittacose représente un risque professionnel pour les personnes que leur travail met en contact avec les oiseaux. Il s'agit fondamentalement d'une pneumopathie causée par l'inhalation de microorganismes en suspension dans l'air ou par la manipulation d'un oiseau infecté. Pour prévenir l'apparition de la maladie, il convient d'assurer aux oiseaux une alimentation appropriée, d'éviter un surpeuplement et de prévoir un système de ventilation efficace.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, 250 rue Main est, Hamilton, Ontario L8N 1H6, Canada, juin 1989. 4p. 9 réf.

CIS 90-1021 Ho M.S., Glass R.I., Monroe S.S., Madore H.P., Stine S., Pinsky P.F., Cubitt D., Ashley C., Caul E.O.
Gastroentérite virale à bord d'un navire de croisière
Viral gastroenteritis aboard a cruise ship [en anglais]
Deux cent trente-sept passagers (22%) et 28 membres de l'équipage (3%) d'un navire de croisière ont contracté une gastroentérite virale (vomissement et/ou diarrhée, crampes abdominales, maux de tête, myalgie, fièvre) lors d'un voyage transatlantique. Les résultats de l'enquête épidémiologique ont montré que les vommissements avaient joué un rôle important dans la transmission de la maladie et que les stratégies de prévention de la maladie devraient comprendre une protection contre la contamination du milieu ambiant par les virus présents dans les gouttelettes ou les vomissures en suspension dans l'air.
Lancet, 21 oct. 1989, vol.2, n°8669, p.961-965. Illus. 33 réf.

CIS 90-1019 Risques associés à l'infection par le parvovirus humain B19
Risks associated with human parvovirus B19 infection [en anglais]
Seconde partie d'un article de tête extrait du rapport hebdomadaire sur la morbidité et la mortalité (Morbidity and Mortality Weekly Report - MMWR) qui expose les directives sur les mesures d'isolement à prendre dans les hôpitaux où l'on soigne des malades infectés par le B19.
Journal of the American Medical Association, 17 mars 1989, vol.261, n°11, p.1555-1563. 72 réf.

CIS 90-79 Prévention de la transmission du virus du SIDA et du virus de l'hépatite B
Prevention of transmission of human immunodeficiency virus and hepatitis 'B' virus [en anglais]
Ce plan d'étude est destiné à répondre aux besoins de formation du personnel des services de sécurité publique (pompiers, personnes chargées de l'application de la loi, personnel pénitentiaire) et du personnel des services d'assistance médicale d'urgence (personnel paramédical) qui peuvent être professionnellement exposés aux virus HIV et HBV. Il s'inspire des directives fédérales pour la transmission ou la propagation de ces virus dans les catégories de personnes précitées.
National Institute for Occupational Safety and Health, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226, USA, fév. 1989. 149p. Bibl.

CIS 89-2069 Directives destinées à prévenir la transmission des virus du SIDA et de l'hépatite B aux membres du personnel de santé et de sécurité publique - Réponse à la loi générale 100-607 - Loi de 1988 sur l'extension des programmes généraux de santé
Guidelines for prevention of transmission of human immunodeficiency virus and hepatitis B virus to health-care and public-safety workers. A response to P.L. 100-607. The Health Omnibus Programs Extension Act of 1988 [en anglais]
Ce document contient un aperçu des modes de transmission des virus HIV et HBV en milieu professionnel, une évaluation du risque de transmission dans diverses hypothèses, un exposé des principes à la base de la prévention du risque et des recommandations spécifiques pour les employeurs et les travailleurs. Il fournit également des informations sur le traitement des personnes exposées à ces virus sur les lieux de travail. Les directives doivent être appliquées par un public techniquement informé pour réduire le risque de contamination par les agents étiologiques du SIDA et de l'hépatite B.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, 4647 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226, USA, 1989. 46p. Bibl. Annexes.

CIS 89-1825 Cours à l'intention du personnel de sécurité publique et du personnel des services médicaux d'urgence - Prévention de la transmission des virus du SIDA et de l'hépatite B
A curriculum guide for public-safety and emergency-response workers. Prevention of transmission of human immunodeficiency virus and hepatitis B virus [en anglais]
Ce cours, qui est destiné à répondre aux besoins de formation et d'éducation des agents de la sécurité publique (pompiers, personnes chargées de l'application de la loi, personnel d'établissements pénitentiaires) et du personnel des services médicaux d'urgence (secouristes et personnel paramédical) susceptibles d'être exposés aux virus du Sida et de l'hépatite B durant l'exercice de leur profession, s'inspire des directives fédérales pour la prévention de la transmission ou de la propagation de ces virus. Au sommaire: informations concernant ce cours, conseils aux formateurs, prévention de la transmission du HIV et du HBV (grandes lignes de l'exposé), études de cas, sources d'information, glossaire, directives pour la prévention de la transmission des virus HIV et HBV aux personnel de santé et de sécurité publique, exemples de transparents pour presentation.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH), 4647 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226, Etats-Unis, 1989. Bibl. Annexes.

CIS 89-1572 Venables K.M.
Produits chimiques de faible poids moléculaire, hypersensibilité et toxicité directe: les anhydrides acides
Low molecular weight chemicals, hypersensitivity, and direct toxicity: the acid anhydrides [en anglais]
Les anhydrides acides représentent un groupe de produits chimiques réactifs, utilisés largement dans la production de résines alkydes et époxydes. Les plus importants risques qu'ils créent pour la santé sont l'irritation de la muqueuse et de la peau et la sensibilisation des voies respiratoires. Il semble que la plupart des asthmes professionnels, causés par les anhydrides acides, soient d'origine immunoligique. On essaye d'expliquer les syndromes tels que la grippe et l'hémorragie pulmonaire par les mécanismes immunologiques, mais la toxicité directe pourrait avoir également son importance dans l'étiologie des troubles engendrés par les anhydrides acides.
British Journal of Industrial Medicine, avr. 1989, vol.46, n°4, p.222-232. Illus. 112 réf.

CIS 89-1719 Conseils pour la protection de la santé des travailleurs. Le SIDA, une menace sur le lieu de travail?
Hinweise zum Gesundheitsschutz für Arbeitnehmer. AIDS, Gefahr am Arbeitsplatz? [en allemand]
Aspects traités: définition du SIDA, modes de transmission, groupes professionnels à risque, comment se protéger contre le SIDA sur le lieu de travail, comment se comporter face à des risques de contamination, de lésions ou d'infection, la question de la reconnaissance du SIDA comme maladie professionnelle, présence de sujets séropositifs sur le lieu de travail, professions des industries alimentaires et apparentées, activités professionnelles à l'étranger, numéro de téléphone à contacter en Bavière.
Bayerisches Staatsministerium für Arbeit und Sozialordnung, Winzererst. 9, 8000 München 40, République fédérale d'Allemagne, 1989. 10p.

CIS 89-1718 SIDA, d'abord s'informer
Brochure récapitulative des documents, films, permanences téléphoniques (France) et banques de données destinés à informer sur le SIDA. La 2ème partie de la brochure donne les coordonnées des centres d'information, de consultation, de dépistage et de soins du SIDA ainsi que celles des associations qui existent en France.
Service d'Information et de Diffusion du Premier Ministre, SID, 19 rue Constantine, 75700 Paris, 1989. 32p.

CIS 89-1717 SIDA et emploi: aspects médicaux et juridiques
Cette brochure composée de deux parties traite des aspects médicaux et juridiques du SIDA, de la situation qu'il crée sur le lieu de travail et donne des conseils pour y faire face. L'accent est mis sur les problèmes juridiques qui peuvent se poser pour l'employeur et l'employé. Disponible également en allemand et italien.
Le Groupe de travail interdépartemental pour les problèmes liés au SIDA (sous la direction de l'Office fédéral de santé publique), Aids Info-Docu Schweiz, Schauplatzgasse 26, Boîte postale, 3001 Berne, Suisse, 1989. 20p.

1988

CIS 92-1602 Teyssier-Cotte C.
Pathologie professionnelle des professions médicales et paramédicales
Revue des dangers auxquels sont exposées les professions de santé: risques infectieux comprenant les infections virales: hépatites virales et SIDA, puis les infections bactériennes, principalement la tuberculose; risques physiques (rayonnements ionisants); risques toxiques dus aux anesthésiques gazeux et volatils, aux antiseptiques et désinfectants, aux agents de stérilisation, aux substances médicamenteuses et aux cytostatiques; risques inhérents aux conditions particulières d'exercice professionnel: accidents du travail, lombalgies, contraintes gestuelles et posturales, horaires de travail, stress. Pour chacun de ces risques, les mesures de prévention sont exposées.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Intoxications - Pathologie du travail, 1988. 12p. 48 réf.

CIS 91-1022 Directives pour l'élaboration d'un programme national de prévention et de lutte contre le SIDA
Guidelines for the development of a national AIDS prevention and control programme [en anglais]
Cette brochure formule des recommandations sur l'élaboration d'un programme national permettant de lutter contre la propagation du SIDA. Destinée aux autorités nationales, elle décrit les principes de l'évaluation, de la planification et les mesures nécessaires ayant pour but d'entreprendre une action combative contre toute forme de transmission virale et considère la nécessité de faire face aux problèmes culturels, sociaux, économiques et politiques.
Organisation mondiale de la Santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse, 1988. iv, 27p. Prix: CHF 8,00; USD 6.40.

CIS 91-669 Fekete J.
Le SIDA en milieu de travail
AIDS in the workplace [en anglais]
Au sommaire: SIDA, la maladie; diagnostic de l'infection; mode de transmission du virus; précautions requises pour éviter la contamination; compagnon de travail infecté; politique suivie par le Michigan sur le problème du SIDA en milieu de travil.
Michigan's Occupational Health, automne 1988, vol.24, n°4, p.1-3.

CIS 91-671
Advisory Committee on Dangerous Pathogens
Inactivation grâce à la B-propiolactone d'échantillons de sang contaminé par des virus de fièvres hémorragiques
Inactivation of viral haemorrhagic fever specimens with B-propiolactone [en anglais]
Ces lignes directrices expliquent comment inactiver grâce à la B-propiolactone (BPL) certains virus de fièvres hémorragiques contenus dans des échantillons de sang hépariné ou traité à l'EDTA pour pouvoir les examiner sans danger. Des précisions sont fournies sur les caractéristiques de la BPL et les précautions à prendre pendant son emploi ainsi que sur les effets que l'inactivation par cette substance peut avoir sur les résultats des tests. On décrit dans ce document les trousses destinées au prélèvement d'échantillons sanguins ainsi qu'un modèle de feuille de renseignements et d'instructions destinée aux médecins soumettant des échantillons pour inactivation. Des détails requis et les mesures à prendre en cas d'inoculation accidentelle ou de débord.
Health Services Division 1B, Room A414, Alexander Fleming House, Elephant and Castle, London SE1 6BY, Royaume-Uni, 1988. 14p. Illus. Bibl.

CIS 90-2067 García Alvarez J., Martínez Albares J.L., Moyano Barbero E., Moya Valdés M., Valle Muñoz J.
Utilité de la vaccination contre l'hépatite B au sein d'une population à risque
Utilidad de la vacuna antihepatitis B en una población de riesgo [en espagnol]
Une étude a été faite sur le statut immunologique par rapport à l'hépatite B de 340 travailleurs hospitaliers considérés comme un groupe à haut risque pour cette maladie. Les résultats obtenus ont été comparés à ceux d'un groupe contrôle composé de donneurs de sang. Les conclusions ont montré que l'immunité à l'égard de l'hépatite B était plus fréquente au sein du personnel hospitalier que dans la population en général. Après vaccination de 51 personnes contre l'hépatite B, on a déterminé le nombre d'anticorps superficiels. On a constaté une baisse des niveaux des immunoglobulines spécifiques et aucun nouveau cas de la maladie n'a été recensé.
Mapfre seguridad, 2e trimestre 1988, n°30, p.15-19. Illus.

CIS 90-2068 Leprince A., Monod G.
Colloque SIDA, droit et libertés
Résumé des discussions sur les grands thèmes abordés: VIH et frontières; VIH et protection sociale; VIH et emploi; droit, éthique médicale et tests; VIH et prison; VIH et toxicomanie; VIH, droits de la personne, relations familiales.
Documents pour le médecin du travail, 2e trimestre 1988, n°34, p.159-165.

< précédent | 1... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 | suivant >