ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Maladies virales (autres que le SIDA) - 571 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Maladies virales (autres que le SIDA)

1975

CIS 76-555 Grady D.F., Lee V.A.
Immunoglobuline contre l'hépatite B - Prévention de l'hépatite imputable à l'exposition accidentelle chez le personnel médical
Hepatitis B immune globulin - Prevention of hepatitis from accidental exposure among medical personnel. [en anglais]
Moins de 1% des travailleurs médicaux positifs à l'anti-HBS ont été atteints d'hépatite, contre 11% des sujets négatifs à l'anti-HBS. Des préparations d'immunoglobuline sérique diversement titrées ont été testées. L'incidence de l'hépatite parmi les groupes immunisés passivement avec la globuline titrant 1:50, 1:5.000 et 1:500.000 était respectivement de 7, 5 et 2%. L'incidence beaucoup plus faible parmi le dernier groupe (p<0,05) a été démentie par des cas additionnels enregistrés 9 mois plus tard au cours d'une nouvelle observation. Les auteurs avancent différentes explications possibles à ces attaques tardives de la maladie.
New England Journal of Medicine, 20 nov. 1975, vol.293, n°21, p.1067-1070. Illus. 8 réf.

CIS 76-554 Redeker A.G.
Hépatite B - Risque d'infection présenté par le personnel médical et les malades dont la réaction à l'antigène est positive
Hepatitis B - Risk of infection from antigen-positive medical personnel and patients. [en anglais]
Plus nombreux sont les contacts physiques entre le personnel médical et les malades, les cas d'antigénémie parmi les malades, les transfusions pratiquées et les échantillons de sang manipulés, plus élevée risque d'être l'incidence des hépatites parmi le personnel médical. L'importance du risque pour ce personnel ne peut être mesurée que s'il se soumet volontairement aux tests pour la recherche des anticorps et des antigènes de l'hépatite. Il convient toutefois de ne recommander qu'avec prudence un changement de poste aux sujets porteurs asymptomatiques chroniques d'antigènes. La positivité aux antigènes n'est en effet pas nécessairement définitive.
Journal of the American Medical Association, 8 sept. 1975, vol.233, n°10,p.1061-1062. 14 réf.

CIS 75-1986 Farina G., Morselli G., Stangalini A.
Recherche de l'antigène Australie chez 782 travailleurs d'une fabrique de produits pharmaceutiques
Ricerca dell'antigene Australia in 782 lavoratori di uno stabilimento farmaceutico [en italien]
Résultats de réactions sérologiques provoquées chez 782 travailleurs de l'industrie pharmaceutique. La méthode radioimmunologique, qui s'est révélée la plus sensible, a donné des réactions positives dans 4,3% des cas. Les sujets qui ont réagi positivement ont été alors soumis à des épreuves cliniques et à des analyses de laboratoire destinées à mettre en évidence une atteinte hépatique éventuelle. Suggestions pratiques formulées: contrôle périodique de tous les sujets exposés au risque viral; exclusion des travailleurs à réactions positives des activités qui comportent des risques de contagion; prévention des risques de contagion au poste de travail ou par l'intermédiaire de produits industriels.
Medicina del lavoro, mars-avr. 1975, vol.6, n°2, p.137-146. 21 réf.

CIS 75-1765 Rudolph J., Codino R.S.
Risques d'hépatite transmise par le milieu
Environmental hazards of hepatitis. [en anglais]
Brève description des diverses formes de transmission de l'hépatite virale qui menacent le personnel médical et paramédical des hôpitaux. La piqûre accidentelle et la transmission non parentérale au cours de la manipulation des échantillons de sang sont les modes prédominants. Les hôpitaux et les laboratoires d'analyses qui manipulent des échantillons de sang devraient adopter des règlements internes prévoyant des précautions strictes en vue de réduire le plus possible l'exposition du personnel à l'antigène infectieux. L'article se termine par des recommandations détaillées pour la sécurité des laboratoires, lesquelles portent sur les sujets suivants: prélèvement des échantillons, manipulations au laboratoire, décontamination, accidents, précautions générales d'hygiène .
Journal of Environmental Health, janv.-fév. 1975, vol.37, n°4, p.359-362. 23 réf.

1974

CIS 75-1487 Suntych F.
Maladies et intoxications professionnelles déclarées pour la première fois en Tchécoslovaquie pendant la période 1968-1972
Nově hlášené nemoci z povolání a profesionální otravy v Československu v letech 1968-1972 [en tchèque]
Pendant la période 1968-1972, le nombre des maladies professionnelles a continué à décroître en Tchécoslovaquie (passant annuellement de 5.544, 4.953, 4.796 et 5.124 à 4.843). Cette tendance a été principalement observée dans les domaines des pneumoconioses et des dermites professionnelles, alors que le nombre des maladies infectieuses (spécialement des cas d'hépatite virale) augmentait chez les membres des professions médicale et paramédicale. Dans l'ensemble des maladies professionnelles, la première place était occupée par les affections cutanées, cependant que les intoxications chroniques classiques, principalement dans leurs formes graves et avancées, ont pratiquement disparu. Des tableaux commentés donnent la répartition des maladies et des intoxications professionnelles par régions et par secteurs industriels.
Pracovní lékařství, sept. 1974, vol.26, n°8. p.311-320.

CIS 75-491 Hall G.
Les zoonoses en tant que maladies professionnelles
Zoonosen als Berufskrankheiten [en allemand]
Tour d'horizon des zoonoses (au sens de maladies transmissibles de l'animal à l'homme) par ordre d'importance: tuberculose, brucelloses, fièvre Q, nodule des trayeurs, charbon cutané, érysipéloïde, salmonelloses, leptospiroses, ornithose, toxoplasmose, listériose, tularémie, encéphalite à tiques, maladies parasitaires. Les aspects principalement traités sont l'épidémiologie, le tableau clinique et les expertises.
Homburg-Informationen für den Werksarzt, 1974, vol.21, n°6, p.122-138.

CIS 75-485 Pattison C.P., Boyer K.M., Maynard J.E., Kelly P.C.
Hépatite épidémique dans un laboratoire d'analyses médicales
Epidemic hepatitis in a clinical laboratory. [en anglais]
Au cours d'une période de 6 mois, une épidémie d'hépatite a atteint 5 travailleurs chargés du contrôle des échantillons sanguins au laboratoire d'analyses médicales d'un hôpital. Ce laboratoire ayant récemment adopté un système de rassemblement des échantillons et de diffusion des données par ordinateur, une corrélation significative est apparue entre les coupures accidentelles aux cartes perforées de l'ordinateur et l'apparition de l'hépatite clinique. Comme du sang se répand souvent sur ces cartes, les auteurs pensent que compte tenu de l'extension prévisible de l'hépatite et de l'utilisation de plus en plus répandue des ordinateurs dans les hôpitaux, le risque professionnel pour le personnel médical, paramédical et dentaire est en passe d'augmenter à une cadence alarmante.
Journal of the American Medical Association, 11 nov. 1974, vol.230, n°6, p.854-857. Illus. 12 réf.

CIS 75-484 Taylor J.S., Shmunes E., Holmes A.W.
L'hépatite B chez les travailleurs du fractionnement du plasma
Hepatitis B in plasma fractionation workers. [en anglais]
Entre 1968 et 1971, l'hépatite B a atteint 14 travailleurs (soit 9,4% des travailleurs exposés au risque), qui avaient été employés pendant 18 mois au moins dans une entreprise de fractionnement du plasma sanguin. Le risque majeur semble se situer au transvasement du plasma, opération manuelle qui nécessite une manipulation à l'arrivée (les petites coupures fréquentes aux bouteilles de verre ou aux instruments tranchants y sont fréquentes), et que l'on a tendance a confier aux nouveaux embauchés. Les autres opérations considérées comme dangereuses sont le raclage manuel du fibrinogène dans les centrifugeuses, ainsi que le traitement et l'aérosolisation des fractions de plasma (éclaboussures atteignant les muqueuses de la face). Le degré du contact était directement lié à la prévalence d'anticorps dans la population étudiée. Recommandations prophylactiques: mesures générales d'hygiène et de sécurité. L'examen médical périodique des travailleurs est fortement conseillé.
Journal of the American Medical Association, 11 nov. 1974, vol.230, n°6, p.850-853. 18 réf.

CIS 75-563 Benoit, Marc, Beauvieux G., Duroux J., Boisseau, Marlin, L'Epée, Doignon, Schartz W., Traissac F.J., Paccalin J., Mesmier F., Rivasseau.
Médecine du travail et risque chimique.
Communications présentées les 22 et 23 fév. 1973 au cours d'un stage de formation organisé par l'Association pour la formation des médecins du travail (AFOMETRA), avec l'Institut de médecine de Bordeaux (France): inventaire du risque chimique dans les industrie d'Aquitaine (France); tests biologiques de dépistage offerts au médecin du travail; à propos des asthmes professionnels d'origine chimique; l'hémogramme en médecine du travail - pièges à éviter dans son interprétation; réglementation française concernant la prévention médicale des risques chimiques; rappel de quelques textes de prévention technique du risque chimique; risque chimique thérapeutique chez le travailleur; problèmes médico-professionnels de l'"antigénémie Australia"; asthmes chimiques professionnels (incidence statistique et procédés diagnostiques).
Cahiers de médecine interprofessionnelle, 1er et 2e trimestres 1974, vol.14, n°53-54, p.3-92. 30 réf.

CIS 74-1702 Grandbesançon Y.
Hépatite virale B: maladie professionnelle - Etude épidémiologique et prophylactique dans les centres d'hémodialyse.
La 1re partie de cette thèse de médecine est consacrée à un historique de l'hépatite virale en tant que maladie professionnelle et aux questions ci-après: fréquence de l'hépatite virale B parmi le personnel des centres d'hémodialyse, rôle de l'antigène Australia, modes de transmission. La 2e partie est consacrée aux problèmes médicaux-sociaux: législation française, arrêt de travail, évolution et traitement. Un chapitre concerne la prophylaxie: mesures d'hygiène générale (organisation des conditions de travail, formation du personnel), prévention à l'égard des malades porteurs d'antigènes et immunisation. La prévention par les immunoglobines spécifiques a dépassé le stade expérimental et la fabrication d'un vaccin antihépatique B est actuellement à l'étude.
Université de Paris VI, Faculté de médecine Pitié - Salpêtrière, Paris, France, 1974. 42p. 27 réf.

CIS 74-1699 Ziegler G.
Les dermatoses professionnelles.
Les dermatoses professionnelles [en allemand]
Au sommaire: définition et classification des dermatoses professionnelles; pathogénie; tableaux cliniques, diagnostic, pronostic et thérapeutique; prévention technique et médicale; fréquence, professions exposées; aspects légaux (droit des assurances); statistiques.
Maladies professionnelles, feuillet n°11, Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents, Luzern, Suisse, fév. 1974, 24p. Illus. 9 réf.

CIS 74-1697 Hinthorn D.R., Foster M.T., Bruce H.L., Aach R.D.
Manifestation collective d'hépatite associée au chimpanzé
An outbreak of chimpanzee associated hepatitis. [en anglais]
Compte rendu de plusieurs cas simultanés d'hépatite chez 14 préposés aux animaux dans un zoo. La maladie avait dans tous les cas les caractéristiques de l'hépatite à courte incubation ou hépatite virale de type A et la recherche étiologique a permis de remonter jusqu'à un chimpanzé d'importation récente. Il apparaît donc avisé d'exercer la plus grande prudence dans le maniement des primates subhominiens importés et dans la manipulation de leurs excreta en particulier. Des examens de routine à l'arrivée pour dépister l'élévation du taux de transaminases sériques permettraient sans doute de déceler les sujets susceptibles de transmettre l'hépatite.
Journal of Occupational Medicine, juin 1974, vol.16, n°6, p.388-391. Illus. 25 réf.

CIS 74-1431 Cohen S.R.
Risques dermatologiques dans l'industrie de la volaille
Dermatologic hazards in the poultry industry. [en anglais]
Résultats d'une enquête sur les risques d'atteinte de la peau dans un grand établissement d'abattage et de préparation des volailles, qui conduit l'auteur à recommander la mise en application d'un programme de sécurité et d'hygiène pour réduire les atteintes à la peau et les dermatoses. Une meilleure appréciation de l'ampleur du problème dans l'ensemble de cette industrie appelle de nouvelles recherches.
Journal of Occupational Medicine, fév. 1974, vol.16, n°2, p.94-97. 8 réf.

1973

CIS 74-1475 Michaud G.
Problèmes actuels posés par la prévention et la réparation des maladies infectieuses d'origine professionnelle.
Thèse de médecine. Examen de l'importance des maladies infectieuses (en dehors des parasitoses) en pathologie professionnelle, suivi d'une revue de la prévention - qui est limitée à un certain nombre d'"affections favorisées" - et des 3 types d'indemnisation prévue par la législation française: maladies professionnelles (maladies bactériennes, virales et rickettsioses), accidents du travail (complications de coupures, blessures, etc.) et maladies imputables au travail mais réparées au titre de l'assurance maladie (maladies touchant le personnel des laboratoires de bactériologie, le personnel médical et les salariés partant travailler à l'étranger). L'auteur fait des suggestions pour une meilleure prévention et une réparation plus facile.
Université de ParisV, Faculté de médecine Cochin - Port Royal, Paris, France, 1973. 78p. 122 réf.

CIS 74-1471 VIe Journées nationales de médecine préventive du personnel hospitalier.
Compte rendu des travaux de ces Journées, tenues du 10 au 12 mai 1973 à Tours, France, et au cours desquelles ont été lus 2 rapports: Approches psychologiques du personnel hospitalier (Meau R., Sudre M.C., Paquiet J.); Normes d'aptitude du personnel hospitalier (Doumert J., Barbier C., Cherif S., Jallet M.F., Pigney F., Ronot P.). Ces rapports ont été complétés par diverses communications qui ont porté notamment sur les thèmes suivants: absentéisme de cause psychique; pathologie psychiatrique du personnel hospitalier; les troubles psychosomatiques chez le personnel hospitalier féminin; les difficultés psychologiques des médecins chargés de la médecine préventive du personnel hospitalier; épidémiologie et prophylaxie de l'hépatite virale dans les hôpitaux.
Archives des maladies professionnelles, déc. 1973, vol.34, n°12, p.681-781. Illus.

CIS 74-511 Prost G., Dechavanne M., Tolot F.
Atteintes hépatiques et rénales d'origine professionnelle.
Les auteurs font une revue des atteintes hépatiques et rénales professionnelles d'origine infectieuse (brucelloses, leptospiroses, hépatites virales). Ils distinguent dans les hépatites toxiques celles causées par les toxiques hépatiques constants ou vrais et celles provoquées par les toxiques inconstants ou par idiosyncrasie. Pour chacune d'entre elles, ils indiquent les différentes étiologies, le mécanisme toxique, l'étude anatomique et clinique, l'évolution et les possibilités de diagnostic. Les atteintes rénales toxiques aiguës relèvent de 2 mécanismes: direct ou au cours des hémolyses. Quant aux lésions chroniques, elles sont surtout dues au plomb et au cadmium. Pour la prévention, 3 problèmes essentiels se posent: aptitude des sujets porteurs d'une affections rénale ou hépatique, diagnostic des formes à minima, recherche de nouveaux toxiques.
Journal de médecine de Lyon, 5 mai 1973, vol.54, p.643-652.

CIS 74-510 Weiss M., Guiard J., Planché C., Guilleret C.
L'hépatite virale - Une complication des circulations extra-corporelles qui n'épargne pas l'équipe de soins.
A propos de 2 auto-observations d'hépatite virale d'origine professionnelle chez le personnel d'un centre de chirurgie cardiaque (un chirurgien et un technicien de la circulation extra-corporelle ayant contracté une hépatite virale avec positivité de la recherche de l'antigène Australia ou antigène HB), les auteurs examinent les problèmes pratiques qui se posent sous leurs aspects médicaux-légaux, prophylactiques et statistiques. La prévention repose principalement sur le dépistage systématique des donneurs de sang contaminants et des patients porteurs de virus HB (futurs opérés cardiaques et insuffisants rénaux devant subir une transplantation rénale ou une hémodialyse), dépistage indispensable pour le malade autant que pour l'équipe médicale. Quelques données statistiques montrent la fréquence très élevée des hépatites reconnues parmi le personnel médical infirmier et technique des services spécialisés: 14 réactions positives et 12 ictères sur 190 personnes examinées en un an dans un hôpital et 9 cas sur 52 personnes au cours de la même année dans un laboratoire de pharmacie hospitalier.
Nouvelle presse médicale, 26 mai 1973, vol.2, n°21, p.1437-1441. 30 réf.

CIS 74-269 Notification n°2/1973 concernant la protection contre l'hépatite
Meddelelse nr.2/1973 om retningslinier for beskyttelse mod hepatitissmitte (leverbetændelse) [en danois]
Consignes d'hygiène strictes à l'intention des hôpitaux et des laboratoires qui analysent le sang humain et d'autres milieux biologiques. Il importe de s'abstenir de tout contact direct avec le sang, les urines, les selles, etc. L'emploi de la pipette à bouche est interdit. Le personnel a l'obligation de se laver les mains avant et après avoir opéré des prélèvements d'échantillons. On devrait porter des gants chaque fois qu'il est possible.
Direction de l'Inspection du travail (Direktoratet for arbejdstilsynet) Upsalagade 20, 2100 København Ø, Danemark, 15 fév. 1973. 2p. Gratuit.

CIS 74-186 Ducroiset B.
Dermatologie professionnelle due aux zoonoses virales.
Un certain nombre de zoonoses virales sont susceptibles d'atteindre l'homme au cours de son activité professionnelle et de se manifester cliniquement chez lui par une atteinte cutanée ou cutanéo-muqueuse. L'étude porte sur les zoonoses recontrées sous les climats tempérés: fièvre aphteuse, vaccine, clavelée, ecthyma contagieux, maladie d'Aujeszky et nodule des trayeurs, envisageant la pathologie comparée et l'aspect médico-social de ces zoonoses.
Archives des maladies professionnelles, avr.-mai 1973, vol.34, n°4-5, p.248-252.

CIS 74-179 Réunion franco-anglaise consacrée aux dermatoses professionnelles.
Reproduction des communications présentées à cette réunion, qui s'est tenue en janv. 1973 et a traité notamment des sujets suivants: leucodermie par adhésifs au néoprène; dermatoses dans l'industrie du bâtiment, en agriculture et dans les abattoirs; pronostic des dermites du ciment; activité et cancer de la peau en Grande-Bretagne; dermatologie professionnelle due aux zoonoses virales; radiodermites; réactions toxiques à l'application locale des stéroïdes; choix des gants de protection, résistance aux solvants; pH des détergents d'atelier pour le lavage des mains; pouvoir irritant de l'extrait de Javel.
Archives des maladies professionnelles, avr.-mai 1973, vol.34, n°4-5, p.235-272. Illus. 21 réf.

1972

CIS 73-502 Taylor P.J., Pocock S.J.
Le trajet entre domicile et lieu de travail et les absences pour maladie chez le personnel de bureau de Londres
Commuter travel and sickness absence of London office workers [en anglais]
La relation entre les caractéristiques du trajet entre domicile et lieu de travail, d'une part, et l'absentéisme pour maladie, d'autre part, a fait l'objet d'une étude qui a porté sur 1994 employés de bureau du centre de Londres. La durée médiane du trajet simple était d'une heure. On comptait en moyenne 2,8 étapes sur ce trajet. Un tiers de sujets de l'échantillon se sont plaints de l'incomfort du trajet. C'est le nombre des étapes du trajet qui représente le facteur le plus important à mettre en relation avec les absences pour maladie avec ou sans certificat médical. L'emploi de l'automobile particulière ou un trajet durant plus de 1h 30 min correspondent à des taux élevés d'absentéisme pour maladie sans certificat médical. La fréquence de l'influenza médicalement certifié n'a pu être mise en corrélation avec aucun aspect du trajet, pas même avec le recours aux transports en commun.
British Journal of Preventive and Social Medicine, août 1972, vol.26, n°3, p.165-172. Illus. 12 réf.

< précédent | 1... 7, 8, 9, 10, 11, 12