ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Maladies virales (autres que le SIDA) - 571 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Maladies virales (autres que le SIDA)

1982

CIS 83-1065 Holdener F., Grob P.J., Joller-Jemelka H.I.
Hépatite virale chez le personnel volant des compagnies d'aviation
Hepatitis virus infection in flying airline personnel [en anglais]
Résultats d'analyses de sang pratiquées sur 1.126 membres du personnel volant de compagnies d'aviation en vue de déceler une infection présente ou passée par le virus de l'hépatite B ou de l'hépatite A. La prévalence d'anticorps de l'hépatite A était practiquement égale à celle constatée chez des témoins. L'immunité à l'égard du virus de l'hépatite B était identique chez les pilotes, les mécaniciens et les hôtesse de l'air, mais était plus fréquente chez les stewards. En l'espace d'un an, 13 membres du personnel volant sur 2.624 ont contracté une hépatite aiguë, principalement de type B chez les stewards. L'influence possible du mode de vie est evoquée.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, juin 1982, vol.53, n°6, p.587-590. Illus. 6 réf.

CIS 83-1059 Venkitaraman A.R., John T.J.
Epidémie de varicelle parmi le personnel et les étudiants d'un hôpital tropical
Chickenpox outbreak in staff and students of a hospital in the tropics [en anglais]
Un jeune malade a transmis la varicelle à 12 membres du personnel d'un hôpital indien. Aucune de ces personnes n'avaient contracté cette maladie antérieurement. Dans les hôpitaux tropicaux, dont une grande partie du personnel n'est pas immunisée, il peut être difficile de prévenir une infection contractée à l'hôpital. Le personnel en provenance d'un pays tropical qui est employé dans un établissement hospitalier d'un pays tempéré est exposé à un risque identique. Son immunité doit être contrôlée pour permettre de prendre les mesures de prévention adéquates.
Lancet, 17 juil. 1982, vol.2, n°8290, p.165.

CIS 83-188 Seitz B., Seitz G., Denis J., Hamard H., Philbert M., Dughera J.
Résultat d'une enquête sur les kérato-conjonctivites épidémiques (à adénovirus) en milieu ophtalmologique
Résultats d'une enquête nationale menée en France auprès des services d'ophtalmologie, où le personnel semble être particulièrement exposé (230 cas recensés, dont 108 chez le personnel médical, 86 chez le personnel soignant et 36 parmi les travailleurs divers) en raison du caractère endémique de l'affection transmise par les malades, la contagion se faisant par l'intermédiaire des instruments et des mains. Les auteurs suggèrent que cette affection figure dans la liste des maladies professionnelles.
Archives des maladies professionnelles, 1982, vol.43, n°6, p.484-485.

CIS 82-1979 Crespy J., Olagnier E., Rey P., Andlauer P., Blanchard M., Gaillot P., Lafarge C., Lyonnet R., Martinet R., Matthieu M.A., Mezan P., Monestier F., Passerat A., Pirot R., Rapallini M., Requin C., Rozet J., Salomon F., Thibaudier C.
Fréquence des verrues et des allergies dans une population de consultants en médecine du travail
Etude épidémiologique portant sur la fréquence des verrues dans une population de salariés du secteur agro-alimentaire (2.659 personnes), et comparaison avec des salariés appartenant à d'autres secteurs d'activité. La fréquence des verrues et des allergies professionnelles était significativement plus élevée dans le secteur agro-alimentaire (sauf chez les bouchers).
Archives des maladies professionnelles, 1982, vol.43, p.185-190. Illus. 10 réf.

CIS 82-1971 Trelat J.
Hépatites virales en milieu hospitalier
Enquête effectuée dans un centre hospitalier où le médecin du travail suit régulièrement le personnel depuis plus de 13 années: examen de la répartition des cas d'hépatites sur le plan chronologique et en fonction des services; recherche plus détaillée sur la nature des hépatites et études effectuées sur le baggage immunologique du personnel de laboratoire de réanimation. Il ressort des données de l'enquête et des statistiques que le médecin a aujourd'hui une meilleure connaissance du personnel hospitalier et peut donc entreprendre une prévention plus approfondie. Analyse de la prévention générale des hépatites au niveau des services; de la surveillance médicale systématique et de la prévention individuelle (examens, entretiens, reprises du travail). Rappels des aspects immunologiques des hépatites virales.
Cahiers de médecine interprofessionnelle, 2e trimestre 1982, vol.22, n°86, p.21-30.

CIS 82-2060 Schneider W.J.
Considérations sur l'infection dans les professions hospitalières
Considerations regarding infection during hospital employment [en anglais]
Revue des risques d'infection courus par le personnel hospitalier (tuberculose, hépatite virale, rubéole, herpès (simplex virus), méningo-coccies, gale, coqueluche, maladie à virus respiratoire syncitial, grippe, diphtérie, infections associées aux travaux de laboratoire), des méthodes de dépistage et de diagnostic et des mesures de prévention (surveillance, immunisation, enquêtes épidémiologiques, prophylaxie par antibiotiques le cas échéant, précautions pour éviter la contagion).
Journal of Occupational Medicine, janv. 1982, vol.24, n°1, p.53-57. 53 réf.

CIS 82-1769 L'hôpital, lieu de travail
Arbeitsort Krankenhaus [en allemand]
Ce fascicule est entièrement consacré aux problèmes que pose l'hôpital en tant que lieu de travail. Les divers articles traitent des sujets suivants: planification et aménagement - critères de modernisation et d'agrandissement; protection contre l'incendie; climatisation; plan de nettoyage et de désinfection; répartition des compétences pour éviter les conflits; lacunes dans la formation du personnel et leurs conséquences pour l'hôpital; points noirs d'accident et dangers typiques; risques d'explosion dans les blocs opératoires; infection par le virus de l'hépatite B et sa prévention; enquête sur les contraintes et des astreintes subies par les médecins; activité du médecin d'entreprise dans l'hôpital; point de vue de l'assurance-accidents.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, avr. 1982, vol.17, n°4, p.77-104 et XXI. Illus. 40 réf.

CIS 82-1388 Maibach H.I., Gellin G.A.
Dermatologie professionnelle et industrielle
Occupational and industrial dermatology [en anglais]
Au sommaire de ce manuel auquel plusieurs auteurs ont collaboré: diagnostic des dermatoses professionnelles; principes et signification des enquêtes sur les lieux de travail; facteurs de risque dans les dermatoses; dermatoses dues à l'eau, aux savons, aux détergents, aux solvants; allergènes; utilisation et abus des tests épicutanés; dermite allergique de contact (aspects immunologiques); traitement des dermatoses; causes biologiques mécaniques; effets photobiologiques; l'unité pilosébacée; syndrome de rétention de la sueur; réponses pigmentaires et troubles de la pigmentation; réparation; facteurs prédisposants et examens médicaux d'embauche; évaluation de l'atteinte cutanée et de l'incapacité; détermination du pouvoir allergisant des produits chimiques; tests visant à prédire les risques de dermite allergique de contact; absorption percutanée; dermite des mains chez les esthéticiennes; dermite de contact chez le personnel médical; fibre de verre; fluides de coupe; résines époxydes; autres matières plastiques; métaux; fabrication de clichés (résines photopolymérisables); préparations culinaires; produits forestiers; bâtiment et travaux publics; sclérodermie due aux poussières de silice; peintures et essence de térébenthine.
Year Book Medical Publishers, 35 E. Wacker Drive, Chicago Ill. 60601, USA, 1982. 375p. Illus. 650 réf. Prix: $-US.54,45.

CIS 82-1362 Martin-Meriot M.
Actualisation de maladies infectieuses en médecine du travail: mélioïdose, maladie des légionnaires, fièvres virales hémorragiques africaines (Lassa, Marburg, Ebola)
Cette thèse étudie 3 groupes de maladies infectieuses de découverte récente dans notre environnement et a pour but d'évaluer, à partir des données actuelles, leurs relations avec certaines activités professionnelles et leurs implications pour la médecine du travail, en vue d'une mise à jour éventuelle de la législation. L'étude porte plus particulièrement sur leurs caractères écologiques et épidémiologiques, leurs formes cliniques, les catégories professionnelles concernées ou les cas découverts en milieu professionnel. Mesures prophylactiques.
Université de Paris VI, Faculté de médecine Saint-Antoine, Paris, France, 1982. 150p. 25 réf.

CIS 82-1103 Griffith G.W., Doerken H., Rehpenning W., Pegum J.S., Milham S.
Cancer pulmonaire chez les bouchers
Lung cancer in butchers [en anglais]
Ces 4 lettres attirent l'attention sur l'excès de mortalité par cancer pulmonaire observé au Royaume-Uni, depuis 1951, chez les bouchers et les travailleurs préposés à la transformation de la viande, sur la proportion de cancers des voies respiratoires relativement plus élevée chez les bouchers que chez les boulangers de l'Allemagne fédérale, sur l'incidence excédentaire de verrues d'origine virale chez les bouchers britanniques et sur l'absence d'une mortalité excédentaire par cancer pulmonaire constatée dans un échantillon de bouchers et de dépeceurs-découpeurs de viande aux Etats-Unis.
Lancet, 13 fév. 1982, vol.1, n°8268, p.399. 2 réf.; 6 mars 1982, n°8271, p.561. 2 réf.; 20 mars 1982, n°8273, p.690. 1 réf.

1981

CIS 82-1655 Wall L.M., Oakes D., Rycroft R.J.G.
Verrues virales chez les travailleurs de l'industrie de la viande
Virus warts in meat handlers [en anglais]
Enquête épidémiologique sur les affections verruqueuses de la main chez les travailleurs d'une importante entreprise de boucherie (porc et boeuf). Sur 1141 sujets examinés, 687 manipulaient en permanence de la viande. Etude détaillée pour les différents secteurs de l'établissement (desossage, découpage, transformation, stockage, emballage, préparation de plats cuisinés, etc.). Suivant le poste de travail, le pourcentage d'affection constatées variait de 33,6 à 70,4% chez les personnes manipulant de la viande et de 18,2 à 44,4% chez les autres. Dans la moitié des cas, les verrues (et surtout les verrues planes) étaient apparues à l'insu des sujets atteints.
Contact Dermatitis, sept. 1981, vol.7, n°5, p.259-267. Illus. 8 réf.

CIS 82-1094 Laerum O.D., Iversen O.H.
Union internationale contre le cancer (International Union against Cancer)
Biologie du cancer de la peau
Biology of skin cancer [en anglais]
Rapport d'une réunion de travail qui s'est tenue du 12 au 16 janv. 1981, à Genève, Suisse. Au sommaire: rapide historique du cancer de la peau et recherche en cancérogénèse; tissu cutané normal; cancer de la peau (variations géographiques et raciales); critères de détermination du caractère malin d'une tumeur (chez l'homme et l'animal); cancérogénèse chimique (cancérogènes de l'environnement, méthodes expérimentales, cinétique de la prolifération des cellules de l'épiderme, mécanismes biochimiques, tests rapides utilisés pour les cancérogènes); cancérogénèse due aux rayonnements ultraviolets ionisants; cancérogénèse virale; système immunitaire dans la cancérogénèse humaine; stroma et caractère envahissant de la tumeur; rôle du vieillissement dans la cancérogénèse; conclusions et implications; recommandations en vue des recherches à venir.
Hans Huber Publishers, Länggasstrasse 76, 3000 Bern 9, Suisse, 1981. 263p. 992 réf. Prix: Fs.44,00.

CIS 82-805 Dutkiewicz J., Ulmiński J., Łotach H.
Agents biologiques professionnels nocifs - Classification
Klasyfikacja biologicznych szkodliwości zawodowych [en polonais]
Présentation d'un système original de classification des agents biologiques responsables des maladies professionnelles. Ce système comporte une classification d'après les principes de la taxonomie (de l'embranchement des virus à celui des vertébrés) et, secondairement, une classification d'après les caractéristiques des postes de travail. La première fournit des données sur 83 agents: dénominations latine et polonaise, lieux d'apparition, modalités de transmission et voies de pénétration, effets sur l'organisme humain et catégories de travailleurs exposés. Dans la seconde, les symboles adoptés pour les données se rapportant à chaque agent sont attribués à 208 postes de travail, rangés par catégories professionnelles et par secteur d'activité. La classification, qui comprend en annexe une liste descriptive des méthodes à appliquer pour l'étude du milieu de travail et les examens médicaux des travailleurs, sert à faciliter le diagnostic, le traitement et la prévention.
Prace Centralnego instytutu ochrony pracy, 1981, vol.31, n°111, p.291-305. 24 réf.

CIS 82-556 Brenner W., Florian H.J., Stollens E., Valentin H.
Médecine du travail au jour le jour
Arbeitsmedizin aktuell [en allemand]
Classeur à feuillets mobiles à suppléments périodiques. Classification des articles: buts et institutions, organisation du travail, professions et médecine, hygiène du travail, physiologie du travail, ergonomie, psychologie du travail, pathologie, diagnostic et traitement, méthodes d'examens, prévention médicale, sécurité du travail, rééducation, aspects sociaux, épidémiologie et documentation, médecine légale, sociologie du travail, pédagogie du travail, industrie et pollution, réglementation. Les suppléments de 1981 comprennent des contributions sur: la protection des mères au travail, les hépatites virales, la silico-tuberculose, la silicose, les mesures médicales d'urgence au poste de travail, les risques dus aux rayonnements ionisants et électromagnétiques et aux lampes fluorescentes, l'ordonnance sur les substances industrielles dangereuses, la classification internationale des radiographies de pneumoconioses du BIT, le travail dans des conditions climatiques extrêmes, les fonctions des centres anti-poisons, les définitions des termes utilisés dans les lois pertinentes, l'analyse de l'air au poste de travail avec des tubes indicateurs, la surveillance médicale des travailleurs exposés au risque de chute de hauteur, la responsabilité des médecins d'entreprise, les valeurs-limites biologiques, le diagnostic échelonné, les examens médicaux préventifs.
Gustav Fischer Verlag, Wollgrasweg 49, 7000 Stuttgart-Hohenheim, République fédérale d'Allemagne, 1981. 6e, 7e, 8e et 9e livraisons. Ouvrage complet 1005p. Prix: DM.252,00.

CIS 82-186 Skinhøj P., Hollinger F.B., Hovind-Hougen K., Lous P.
Maladies infectieuses du foie chez 3 groupes de travailleurs à Copenhague: relation entre hépatite A et travail dans les égouts
Infectious liver diseases in three groups of Copenhagen workers: Correlation of hepatitis A infection to sewage exposure [en anglais]
Des examens cliniques et sérologiques ont été effectués chez 3 groupes de travailleurs des services municipaux (77 égoutiers, 81 jardiniers et 79 employés de bureau) appariés par l'âge et l'ancienneté professionnelle, dans le but de mettre en évidence l'existence d'une hépatite virale A ou B ou la présence de leptospires pathogènes. Des anticorps de l'hépatite virale A (anti-HVA) ont été trouvés chez 80,5% des égoutiers, chez 60,5% des jardiniers et chez 48,1% des employés de bureau. Le pourcentage des anti-HVA était plutôt lié à l'âge qu'à l'ancienneté professionnelle. Sur 11 cas d'ictère, 3 cas seulement ont été enregistrés chez les égoutiers. La recherche d'anticorps de l'hépatite virale B par radioimmunoprécipitation n'a pas révélé de différence entre les groupes. Le travail dans les égouts urbains ne semble entraîner qu'un risque limité d'hépatite A; quant à l'hépatite B, il n'apparaît pas qu'elle soit transmise par cette voie.
Archives of Environmental Health, mai-juin 1981, vol.36, n°3, p.139-143. 20 réf.

CIS 81-1401 Hansen J.P., Falconer J.A., Hamilton J.D., Herpok F.J.
Hépatite B dans un centre médical
Hepatitis B in a medical center. [en anglais]
Dans le centre médical en question, 1.235 cas d'exposition à des éléments du sang ou à des liquides organiques ont été dénombrés en l'espace de 40 mois. Sur les 155 travailleurs exposés à du sang réagissant positivement à l'antigène Australia et dont 101 n'étaient pas immunisés contre l'hépatite B, 3 ont contracté une hépatite clinique, de même que 22 autres membres du personnel. L'incidence cumulative était de 106 pour 100.000 années-homme.
Journal of Occupational Medicine, mai 1981, vol.23, n°5, p.338-342. Illus. 34 réf.

CIS 81-1107 Andrews B.E., Major R., Palmer S.R.
Ornithose des éleveurs de volaille
Ornithosis in poultry workers. [en anglais]
Rapport sur une épidémie d'ornithose chez des éleveurs de canards. Des examens sérologiques ont permis de relever, chez 61% d'entre eux (contre 23% chez les témoins), des titres en anticorps du groupe Chlamydia de ≥ 1:8. 9% des éleveurs accusaient des titres en anticorps de ≥ 1:32 et des symptômes cliniques évocateurs d'une ornithose. La proportion la plus forte de tests sérologiques positifs et de manifestations cliniques a été enregistrée chez les travailleurs préposés à l'éviscération des canards, et le taux le plus faible chez les éleveurs proprement dits.
Lancet, 21 mars 1981, vol.I, n°8221, p.632-634. 8 réf.

CIS 81-1003 Price A., Le Serve A., Parker D.
Risques biologiques - une menace cachée
Biological hazards - The hidden threat. [en anglais]
Ce petit volume fait partie d'une série d'abrégés sur les risques au poste de travail, qui s'adresse aux délégués d'atelier et aux préposés syndicaux à la sécurité. Au sommaire: considérations générales; voies de pénétration des agents toxiques (inhalation, contact direct, ingestion); risques biologiques (bactéries, moisissures, virus, vers parasites, maladies dues à des végétaux); études de cas (variole, maladie des humidificateurs, pollution bactérienne d'huiles et de fluides refroidissants solubles, pathologie des travailleurs agricoles); prélèvements et contrôles; prévention des risques biologiques (organisation au niveau de l'atelier, inspections et listes de contrôle, enquêtes et dossiers médicaux, accès à l'information); maladies et infections d'origine biologique.
Editions Thomas Nelson and Sons Ltd., Nelson House, Mayfield Road, Walton-on-Thames, Surrey KT12 5PL, Royaume-Uni, 1981. 89p. Illus. Prix: £1,40.

1980

CIS 82-768 Krasnov A.V.
Influence de l'ancienneté professionnelle sur l'évolution et les séquelles de l'hépatite virale chez les travailleurs de l'industrie chimique
O vlijanii professional'nogo staža na tečenie i posledstvija virusnogo gepatita u rabočih himičeskih predprijatij [en russe]
L'hépatite virale se manifeste sous une forme plus grave et à évolution plus lente chez les personnes longtemps exposées, du fait de leur profession, à des produits chimiques toxiques. Chez ces personnes, les troubles fonctionnels hépatiques sont également plus marqués. Dans la phase de recul de la maladie, les indices biochimiques ne reviennent que lentement à leurs valeurs normales. Des séquelles sont d'autant plus à redouter que la période d'exposition a été plus longue.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, déc. 1980, n°12, p.33-36. 7 réf.

CIS 80-796 Colloque nordique sur les dermites professionnelles
Nordic occupational dermatitis symposium. [en anglais]
Thèmes traités dans les communications au colloque (Dublin, Irlande, 10-12 nov. 1978): bactéries et dermite des huiles solubles; dermite de contact due aux huiles de machine dans la bonneterie; bilan de 10 ans d'activité d'un dispensaire dermatologique; incapacité permanente résultant d'une allergie au nickel; dermatite allergique de contact chez des vétérinaires; urticaire de contact causé par des gants de chirurgien en latex; allergie aux plaques d'acrylate utilisées dans le procédé d'impression Nyloprint; dermatite pustuleuse contagieuse ovine; ¿dème des doigts provoqué par un agent de lustrage de l'aluminium renfermant du fluorure d'hydrogène; démangeaisons éprouvées par des travailleurs employés dans un atelier d'électrolyse de l'aluminium utilisant de l'alumine recyclée; risques pour la santé associés aux isocyanates; identification d'allergènes de contact par des tests sur l'animal; les acrylates dans l'industrie; allergie de contact au chlorure de bis(chloro-4 phényl)méthyle; eczéma de la main causé par le formaldéhyde contenu dans les étiquettes de prix: aspects juridiques de la dermite professionnelle en Irlande du Nord; photosensibilité et allergie aux lichens et aux oléorésines; travaux sous UV; eczéma professionnel dans une fabrique de pâte à papier.
Contact Dermatitis, janv. 1980 (numéro supplémentaire), vol.6, n°1, p.5-79. Illus. 108 réf.

CIS 80-854 Taylor S.W.C.
Etude sur la prévalence des verrues d'origine virale sur les mains du personnel d'une entreprise de conditionnement des volailles
A prevalence study of virus warts on the hands in a poultry processing and packing station. [en anglais]
La prévalence des verrues d'origine virale chez ces travailleurs était de 38,2% (contre 11,9% parmi une population de témoins appartenant à l'industrie textile). Des frottis ont permis d'identifier le papovavirus humain banal. Recherche d'une explication de la prévalence élevée des verrues: il est probable que les volailles elles-mêmes ne sont pas en cause; toutefois, les conditions de travail sont telles que le personnel a fréquemment les mains humides, ce qui peut constituer un facteur. Le port de gants assure une certaine protection contre les verrues, mais même dans ce cas la prévalence est encore de 32%.
Journal of the Society of Occupational Medicine, janv. 1980, vol.30, n°1, p.20-23. 9 réf.

1979

CIS 80-1339 Banerjee K., Gupta N.P., Goverdhan M.K.
Infections virales parmi le personnel de laboratoire
Viral infections in laboratory personnel. [en anglais]
Etude conduite parmi le personnel de l'Institut national indien de virologie. Depuis la création de l'Institut en 1952, on a observé 87 cas d'infection par le virus de la forêt de Kyasanur (KFD) et respectivement 3, 7 et 1 cas d'infection par les virus Chikungunya et Ganjam et le virus du Nil occidental. En ce qui concerne l'infection par le virus KFD, 64 cas ont été diagnostiqués chez des travailleurs de laboratoire et 23 cas chez des travailleurs employés à capturer des insectes. Les infections rencontrées dans les laboratoires étaient analogues à celles contractées naturellement, mais aucun décès n'a été enregistré parmi le personnel de laboratoire. La vaccination pratiquée en 1966 avec un vaccin de KFD traité au formol a, semble-t-il, réduit l'incidence de l'infection chez les travailleurs de laboratoire. L'infection est principalement transmise par des aérosols.
Indian Journal of Medical Research, mars 1979, vol.69, p.363-373. 23 réf.

CIS 80-863 Manos J.
La sécurité dans les laboratoires
Laboratory safety. [en anglais]
Etude de la sécurité dans les laboratoires microbiologiques, avec références à des incidents récents survenus au Royaume-Uni (variole, fièvre de Lassa et autres agents pathogènes) et à quelques statistiques (total des infections associées aux laboratoires au Royaume-Uni, dans la période précédant 1925-1974: 3.921 cas et 164 décès); ventilation par type de laboratoire: recherche - 59% des cas; diagnostic - 17% (fréquemment hépatite virale); enseignement - 2,7%; fabrication de produits biologiques - 3,4%). Considérations sur les défauts de certaines chapelles de laboratoire; inspection des laboratoires médicaux et hospitaliers en lieu et place du contrôle volontaire (rôle de la Direction britannique de l'hygiène et de la sécurité); nouvelles méthodes (code de sécurité et système efficace de déclaration des incidents mis en place à la London School of Hygiene and Tropical Medicine et à l'Université de Birmingham à la suite de décès de laborantins causés par la variole).
Health and Safety at Work, nov. 1979, vol.2, n°3, p.46-49. Illus.

CIS 80-452 Schneider W.J.
L'hépatite B, risque professionnel des établissements hospitaliers
Hepatitis B: An occupational hazard of health care facilities. [en anglais]
Au cours d'une période de 4 ans, 30 cas d'hépatite B d'origine professionnelle ont été enregistrés dans un centre médical urbain. Cinq seulement des travailleurs atteints ont signalé un incident en rapport avec la maladie avant que celle-ci ne se déclare. Les symptômes précoces ne sont pas spécifiques. Des contrôles périodiques et une familiarisation avec les signes cliniques sont nécessaires pour un diagnostic précoce. Des mesures de prévention plus efficaces s'imposent. Il est douteux que la prophylaxie post-exposition à base d'immunoglobuline puisse diminuer l'incidence de l'hépatite B.
Journal of Occupational Medicine, déc. 1979, vol.21, n°12, p.807-810. 31 réf.

CIS 79-1721 Parrish B.R.
Zoonoses: les maladies des animaux et l'homme
Zoonoses: Animal diseases and man. [en anglais]
Liste des zoonoses les plus importantes avec indication de l'agent infectieux, de l'animal vecteur, des symptômes chez l'homme (y compris le taux de mortalité), de leur fréquence (lieux et nombre de cas) et du traitement: infection charbonneuse, brucellose, ornithose, rage, rouget du porc, tétanos et trichinose. L'article signale d'autres maladies professionnelles pouvant être rencontrées.
Professional Safety, juin 1979, vol.24, n°6, p.15-17. 9 réf.

CIS 79-797
Comité technique national des activités du groupe interprofessionnel, Caisse nationale de l'assurance-maladie, Paris, 14 nov. 1978.
Hépatite virale d'origine profesionnelle.
Cette recommandation, qui traite plus particulièrement de l'hépatite virale de type B, indique les mesures à prendre concernant la surveillance médicale, l'hygiène et la protection individuelles, l'information et la formation du personnel exposé au risque d'hépatite virale, ainsi que les mesures techniques à appliquer en ce qui concerne les locaux, mobiliers, matériels et linges pour éviter tout risque de contamination. Commentaire de la recommandation.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 1er trimestre 1979, n°94, Note n°1173-94-79 (Recommandation n°151), p.163-166.

1978

CIS 79-1102 Furon D.
Recommandations concernant la prophylaxie de l'hépatite virale.
Cette communication a été présentée devant le Comité technique régional "alimentation-interprofessionnel" (Lille, France). La prophylaxie recommandée consiste essentiellement en mesures d'hygiène générales intéressant le personnel soignant, le personnel de laboratoire et les centres d'hémodialyse. Enumération de ces mesures qui visent à prévenir le contact avec le matériel ou les linges contaminés. Le dépistage de l'antigène Australia joue un rôle important du point de vue de la prévention. Mention de l'immunisation passive par injection préventive de gammaglobulines.
Caisse régionale d'assurance maladie du Nord de la France, 11 boulevard Vauban, 59024 Lille Cedex, France, 14 sept. 1978. 7p. Gratuit.

CIS 79-855 Compte rendu des travaux des VIIIes Journées nationales de médecine préventive du personnel hospitalier, Marseille, 12-14 octobre 1977.
Les communications reproduites sont groupées selon 3 thèmes: 1er thème (ergonomie en milieu hospitalier): ergonomie et travail infirmier; analyse globale de la charge de travail de l'infirmière d'orthopédie; 2e thème (horaires de travail): horaires de travail en milieu hospitalier et retentissement sur la santé du personnel; effets du travail de nuit en équipes fixes sur une population féminine; suggestions pour des horaires de nuit; enquête dans un service de chirurgie; commentaires sur les horaires hospitaliers; 3e thème (hépatites virales chez le personnel hospitalier): les virus de l'hépatite et leurs antigènes; prévention systématique de l'hépatite B dans des centres d'hémodialyse; statistiques sur le risque d'hépatite virale B en milieu hospitalier dans la région Rhône-Alpes; formation à la prévention de l'hépatite virale; réparation médico-légale des hépatites virales chez les agents hospitaliers; prévention de l'hépatite B par vaccination. Communications libres: conditions de travail des aides soignantes hospitalières; charges mentales du personnel hospitalier; surveillance médicale du personnel, etc.
Archives des maladies professionnelles, sept. 1978, vol.39, n°9, p.511-584. Illus. 35 réf.

CIS 79-177 Saint-Jacques M.
L'hépatite virale: résultats statistiques et analyse détaillée des 60 cas déclarés en 1976.
Communication présentée au Comité technique régional de l'alimentation interprofessionnel (Lille, France). D'après les statistiques disponibles, l'hépatite virale semble limitée au personnel hospitalier. Au sommaire: étude détaillée de 57 cas relevés dans le ressort du Comité technique interprofessionnel en 1976 (répartition suivant le sexe, l'âge, la qualification professionnelle); localisation des risques pour le personnel hospitalier (laboratoires; services de médecine générale; chirurgie cardiaque, centres d'hémodialyse et de transfusion sanguine); prévention (protection du personnel soignant et du personnel de laboratoire (hygiène, stérilisation, désinfection); prévention collective par immunisation).
Caisse régionale d'assurance maladie du Nord de la France, 11 boulevard Vauban, 59024 Lille Cedex, France, 8 juin 1978. 6p. Gratuit.

CIS 79-194 D'Andrea F., Apostoli P., Menestrina F.
Virose généralisée chez les éleveurs de volailles
Virosi sistemica in lavoratori addetti all'allevamento di polli [en italien]
Compte rendu des cas de 2 travailleurs atteints d'adénomégalie. Les antécédents professionnels, les résultats d'examens de laboratoire, de tests spéciaux et de biopsies pratiquées sur un ganglion lymphatique cervical, suggèrent une virose transmise par les volailles.
Medicina del lavoro, juil.-août 1978, vol.69, n°4, p.537-541. Illus. 9 réf.

CIS 78-1997 Berris B., Feinman S.V., Richardson B., Wrobel D.W., Sinclair J.C.
Hépatite des employés des pompes funèbres
Hepatitis in undertakers. [en anglais]
Enquête sur 106 employés des pompes funèbres. La proportion de ces personnes ayant souffert d'hépatite n'était pas supérieure à celle des témoins. Une différence non significative a été notée dans le nombre de sujets à réaction sanguine positive révélant la mobilisation d'anticorps contre les antigènes de surface de l'hépatite B. Bien que les employés des pompes funèbres semblent peu exposés aux risques d'hépatite, les auteurs estiment que ces risques peuvent augmenter chez les personnes qui n'utilisent pas de gants protecteurs, et en recommandent donc l'usage.
Journal of the American Medical Association, juil. 1978, vol.240, n°2, p.138-139. 11 réf.

CIS 78-1393 Ravelonanosy-Froment M.J.
Les maladies professionnelles chez la femme enceinte et leur retentissement sur le f¿tus.
Thèse de médecine. Après avoir évoqué les processus de tératogénèse et les modalités de l'atteinte de l'¿uf, l'auteur récapitule les différents agents pathogènes auxquels une femme enceinte peut être exposée dans son travail: agents physiques (traumatismes mécaniques, trépidations, ultrasons, facteurs thermiques, rayonnements ionisants), agents infectieux ou viraux, agents chimiques (benzène, plomb, mercure, arsenic, cadmium, pesticides, etc.), en indiquant le risque associé à chacun d'eux. Il expose ensuite les prescriptions applicables, en France, à la femme enceinte et insiste sur le rôle du médecin du travail qui a une place privilégiée pour juger des risques que présente, pour la grossesse, la poursuite des activités professionnelles.
Université de Paris V, Faculté de médecine Necker - Enfants malades, Paris, France, 1978. 112p. 63 réf.

1977

CIS 78-890 Estienne J., Rio Y., Stœssel J.M.
Les accidents dans les laboratoires des hôpitaux généraux.
Résultats d'une enquête entreprise pour évaluer la fréquence et la gravité des maladies professionnelles et des accidents du travail du personnel des laboratoires des hôpitaux non universitaires français de 1970 à 1974. Les maladies infectieuses viennent en tête (9,9% du personnel). L'hépatite virale est la plus fréquente (6,5% du personnel), en particulier dans les laboratoires de biochimie où le nombre des cas augmente avec le nombre de prélèvements. La tuberculose vient ensuite (1,8% du personnel), la surpopulation des laboratoires et le peu d'espace réservé aux laborantines semblent jouer un rôle dans la transmission de la maladie. Comparaison avec les résultats d'autres enquêtes. Mesures de prévention.
Archives des maladies professionnelles, juil.-août 1977, vol.38, n°7-8, p.659-668. 15 réf.

CIS 78-857 Brown P.M., Souter R.V.
Hygiène et sécurité dans les laboratoires d'hôpitaux
Health and safety in hospital laboratories. [en anglais]
Rapport sur une inspection effectuée en commun dans un groupe de laboratoires d'hôpitaux par le Service consultatif de médecine du travail (EMAS) et par l'Inspection des fabriques du Royaume-Uni. Certaines anomalies constatées constituaient une infraction aux normes applicables aux établissements industriels. Le rapport attire notamment l'attention sur les aspects suivants, qui laissent à désirer: ventilation, propreté, éclairage, stockage des produits chimiques et des liquides très inflammables, inobservation des consignes d'évacuation en cas d'incendie, sécurité d'emploi des autoclaves, des centrifugeuses et d'autres équipements. Le risque d'hépatite virale est évoqué.
Journal of the Society of Occupational Medicine, oct. 1977, vol.27, n°4, p.148-150. 15 réf.

CIS 77-1998 Pessin M.
Risques encourus par les femmes professionnellement exposées à la rubéole - Problèmes posés par la prévention et la réparation.
Thèse de médecine. L'auteur étudie le problème des femmes enceintes qui peuvent contracter la rubéole dans l'exercice de leur profession et donner naissance à des enfants malformés (laborantines, personnel des services hospitaliers et enseignantes, puéricultrices et jardinières d'enfants, assistantes sociales). Au sommaire: bref historique de l'infection rubéolique et de sa prévention, épidémiologie, méthodes de diagnostic, étude de la rubéole congénitale, prévention. La prévention repose principalement sur la séroprophylaxie, mais celle-ci comporte des contre-indications. Position de différents pays (Etats-Unis, Belgique, Suisse) à l'égard de la vaccination. En france, on envisage le dépistage des anticorps rubéoleux parmi les populations féminines à risque élevé (personnel enseignant et hospitalier) et la vaccination des séronégatives ainsi décelées. Rôle du médecin du travail et responsabilité de l'Etat vis-à-vis des professions exposées. Un nouveau tableau de maladies professionnelles pour la réparation des rubéoles est proposé.
Université de Paris VI, Faculté de médecine Saint-Antoine, Paris, France, 1977. 51p. 83 réf.

CIS 77-1989 Pinheiro F.P., Bensabath G., Rosa A.P.A.T., Lainson R., Shaw J.J., Ward R., Fraiha H., Moraes M.A.P., Gueiros Z.M., Lins Z.C., Mendes R.
Problèmes de la santé publique parmi les travailleurs de l'autoroute transamazonienne
Public health hazards among workers along the Trans-Amazon highway. [en anglais]
Cette communication présentée au Colloque sur la géographie et la médecine du travail (Brighton, Royaume-Uni, 14-19 sept. 1975) rapporte les résultats d'un programme de surveillance permanente entrepris en nov. 1972 dans la région d'Altamira (Etat de Parà). Recherches sérologiques sur les infections arbovirales; étude du syndrome hémoragique d'Altamira (163 cas ont été enregistrés dans cette région en 3 ans); prévalence de la leishmaniose cutanée et mucocutanée, et problèmes que posent la prévention et l'éradication de cette maladie; paludisme; schistosomiase; blastomycose; histoplasmose; leptospirose.
Journal of Occupational Medicine, juil. 1977, vol.19, n°7, p.490-497. Illus. 5 réf.

CIS 77-1964 Hahon N., Booth J.A., Eckert H.L.
Antagonisme du poly(4-vinylpyridine-N-oxyde) vis-à-vis de l'inhibition de l'induction d'interféron viral par les fibres d'amiante
Antagonistic activity of poly(4-vinylpyridine-N-oxide) to the inhibition of viral interferon induction by asbestos fibres. [en anglais]
L'effet dépressif de diverses fibres d'amiante sur l'induction d'interféron par un virus grippal a été réduit de façon significative ou éliminé par le traitement préalable des fibres d'amiante ou de monocouches de cellules avec du poly(4-vinylpyridine-N-oxide). L'activité antagonique maximale dépendait de la durée du traitement et de la dose. Le traitement préalable des fibres d'amiante avec ce polymère était plus rapide et plus efficace que celui des monocouches de cellules.
British Journal of Industrial Medicine, mai 1977, vol.34, n°2, p.119-125. 31 réf.

1976

CIS 77-806 Cohen S.R., Butler G.J., Shmunes E., Holmes A.W.
Hépatite parmi les travailleurs du fractionnement du plasma sanguin - Etude portant sur ce secteur industriel
Hepatitis among plasma fractionation workers - An industry-wide study. [en anglais]
Résultats de cette étude effectuée par questionnaire et par la visite de 14 laboratoires de fractionnement du plasma sanguin. Ces visites ont révélé de nombreux exemples de contact entre les travailleurs et les produits à travers toutes les étapes du procédé de fractionnement (réception, transvasement, centrifugation, lyophilisation, récolte de la poudre, filtrage, embouteillage). L'inconscience des dangers était grande. Les données épidémiologiques concernant 86 cas cliniques d'hépatite virale sont reproduites et commentées. Le fractionnement du plasma sanguin est un métier qui comporte un risque élevé et plusieurs questions concernant la protection du personnel restent sans réponse.
Journal of Occupational Medicine, oct. 1976, vol.18, n°10, p.685-689. 17 réf.

CIS 77-490 Goubran G.F., Cullens H., Zuckerman A.J., Eddleston A.L.W.F., Williams R.
L'hépatique virale B en chirurgie dentaire
Hepatitis B virus infection in dental surgical practice. [en anglais]
Résultats de l'étude effectuée sur 61 chirurgiens dentistes, dont 6 présentaient des antécédents d'hépatite. Commentaire des résultats des examens sérologiques. Le risque d'hépatite B est plus élevé pour les chirurgiens dentistes que pour la population en général: utilisation d'instruments tranchants dans le champ contaminé par la salive et parfois par le sang; projection d'aérosols potentiellement infectieux par les instruments rotatifs ultrasoniques et les projections d'air et d'eau. Les chirurgiens dentistes des hôpitaux sont sans doute particulièrement exposés, mais si l'on sait que leurs patients sont porteurs d'HBsAg, des précautions efficaces peuvent êtres prises. Dans la présente étude, le taux d'infection des dentistes d'hôpitaux était faible. Mesures recommandées: établissement d'une anamnèse médicale, surtout en ce qui concerne les hépatites, les transfusions sanguines et la toxicomanie; recours aux analyses sanguines dans les cas suspects; utilisation d'un masque et de gants lors du traitement de patients porteurs d'HBsAg; injection d'immunoglobuline contre l'hépatite B lorsque la peau a été piquée et si elle a été contaminée par une substance potentiellement positive à l'HBsAg.
British Medical Journal, 4 sept. 1976, vol.2, n°6035, p.559-560. 14 réf.

CIS 77-192 Grady G.F.
Relation entre l'antigène e et l'infectiosité des inoculations de sang positif à l'HBsAg parmi le personnel médical
Relation of e antigen to infectivity of HBsAg-positive inoculations among medical personnel. [en anglais]
L'inoculation accidentelle de sang contenant des antigènes de surface de l'hépatite B (HBsAg) a provoqué une hépatite B ou une réponse anti-HBs dans 60% des cas lorsque l'antigène e était présent, et dans 31% des cas lorsqu'il ne l'était pas. Protéine soluble identifiée par Magnius et Espmark dans des serums contenant l'HBsAg, l'antigène e apparaît comme une indicateur d'infectiosité dans la transmission de l'hépatite B entre l'organisme maternel et le f¿tus. La prévalence élevée de l'antigène e chez les patients des services de dialyse rénale, où le personnel contracte l'hépatite B le plus fréquemment, incite à considérer une association comparable. L'antigène e a été détecté dans 74% des inoculums des services de dialyse rénale chronique et de transplantation, la proportion étant de 28% dans les autres services, et l'incidence de l'hépatite B variait en conséquence (22% et 6%, respectivement). La validité de l'association entre antigène e et infectiosité est brièvement commentée.
Lancet, 4 sept. 1976, vol.2, n°7984, p.492-494. 12 réf.

CIS 76-1999
Ministère de l'agriculture, Paris.
Décret n°76-74 du 15 janvier 1976 revisant et complétant les tableaux des maladies professionnelles agricoles annexés au décret n°55-806 du 17 juin 1955 modifié.
Aux termes du décret, les tableaux des maladies professionnelles agricoles sont complétés par les tableaux 34 (ulcérations causées par l'acide chromique et par les chromates et bichromates alcalins), 35 (affections provoquées par les goudrons, les brais de houille et les huiles anthracéniques), 36 (maladies provoquées par les bois exotiques), 37 (maladies causées par les résines époxydes), 38 (poliomyélite), 39 (hygromas du genou), 40 (intoxication par CO), 41 (intoxications par l'hexane), 42 (maladies causées par le cadmium) et 43 (affections causées par les isocyanates organiques). Sont en outre modifiés et remplacés les tableaux 4 (charbon), 5 (leptospiroses), 7 (tularémie), 8 (sulfocarbonisme), 9 (intoxication par le tétrachlorure de carbone), 11 (maladies causées par divers organophosphorés), 12 (hydrargyrisme), 13 (intoxications par divers dérivés nitrés de la série phénolique), 15 (dermatophyties), 16 (affections tuberculeuses), 18 (saturnisme), 19 (benzénisme), 20 (affections causées par les rayonnements ionisants), 21 (intoxications causées par des dérivés halogénés des hydrocarbures acycliques), 22 (silicose), 23 (intoxication par le bromure de méthyle), 25 (dermatoses dues aux lubrifiants), 28 (altérations causées par l'acide formique), 29 (affections ostéoarticulaires dues aux vibrations).
Journal officiel de la République française, 26-27 janv. 1976, vol.108, n°22, p.682-690.

CIS 76-1688 Maupas P., Goudeau A., Coursaget P., Drucker J., Bagros P.
Immunisation de l'homme contre l'hépatite B
Immunisation against hepatitis B in man. [en anglais]
Un vaccin inactivé anti-hépatite B (sérum-hépatite) a été administré à 96 personnes dans un hôpital de Tours (France). Description des résultats obtenus pour 46 d'entre eux (principalement des membres du personnel et des malades du centre de dialyse). Chez 36 sujets, une réponse positive - production d'anticoprs anti-HBs - a été mise en évidence. Le vaccin semble protéger contre l'hépatite B. Le même numéro de Lancet publie un bref compte rendu des difficultés rencontrées lors de la fabrication du vaccin (Zuckerman A.J., p.1396-1397. 20 réf.) et un commentaire général sur le sujet (p.1391).
Lancet, 26 juin 1976, vol.1, n°7974, p.1367-1370. 24 réf.

CIS 76-1415 Smith T.F., Burgert E.O., Dowdle W.R., Noble G.R., Campbell R.J., Van Scoy R.E.
Isolement du virus de la grippe porcine dans des coupes anatomiques de tissu pulmonaire humain
Isolation of swine influenza virus from autopsy lung tissue of man [en anglais]
Etude du cas d'un jeune homme qui avait travaillé dans un élevage de porcs jusqu'à 5 jours avant son décès par défaillance respiratoire due à la maladie de Hodgkin. Le virus de la grippe porcine a été isolé de prélèvements de tissu pulmonaire pratiqués à l'autopsie. La maladie de Hodgkin et, avec elle, sa chimiothérapie ont sans doute modifié la résistance du patient à l'infection par inhibition de ses réactions immunologiques.
New England Journal of Medicine, 25 mars 1976, vol.294, n°13, p.708-710. Illus. 15 réf.

CIS 76-1453 Harrington J.M., Shannon H.S.
Incidence de la tuberculose, de l'hépatite, de la brucellose et de la shigellose chez le personnel des laboratoires britanniques d'analyses médicales
Incidence of tuberculosis, hepatitis, brucellosis, and shigellosis in British medical laboratory workers. [en anglais]
Résultats d'une enquête rétrospective par questionnaire effectuée en 1971 sur 21.000 travailleurs des laboratoires d'analyses médicales en Angleterre et dans le Pays de Galles, et en 1973 sur 3.000 de ces travailleurs en Ecosse: 21 nouveaux cas de tuberculose (5 fois le taux pour la population générale), 38 cas d'hépatite, 45 cas de shigellose (le personnel de microbiologie est 2 fois plus vulnérable que celui des autres services de pathologie), et 1 cas de brucellose. Pour le personnel des laboratoires britanniques d'analyses médicales, la tuberculose constitue un risque professionnel certain cependant que l'hépatite et la shigellose sont des risques possibles.
British Medical Journal, 27 mars 1976, vol.1, n°6012, p.759-762. 19 réf.

CIS 76-1109 Lebhar J.
Pathologie rurale.
Revue des différentes formes de la pathologie rurale: a) pathologie toxique, due au milieu naturel (animaux et plantes), à l'utilisation de produits tels que les engrais et les pesticides et à des facteurs généraux divers (oxyde de carbone, lubrifiants, solvants, etc.); b) pathologie d'origine infectieuse ou parasitaire dont l'incidence est augmentée par les méthodes modernes d'élevage (zoonoses, tétanos, charbon, rage, etc.); c) pathologie d'origine accidentelle (causes extrêmement variées: animaux, machinisme, etc.); d) physiopathologie et pathologie liées au machinisme agricole (tracteurs, aéronautique agricole, etc.); e) pathologie d'origine diverse (intempéries, poussières, bruit et vibrations, attitudes et postures, alimentation, fatigue, etc.). Pour chaque cause pathologique, l'auteur indique des mesures de prévention et certaines dispositions réglementaires essentielles. Liste d'organismes français qui s'occupent de prévention en milieu rural. Liste de textes législatifs et réglementaires en vigueur en France.
Encyclopédie médico-chirurgicale. Pathologie professionnelle, Fascicule 16538 A 10, 2-1976. 18 rue Séguier, 75006 Paris, France. 16p. 17 réf.

1975

CIS 76-1458 Mosley J.W., Edwards V.M., Casey G., Redeker A.G., White E.
L'hépatite virale B chez les dentistes
Hepatitis B virus infection in dentists. [en anglais]
Parmi 1.245 dentistes, 0,9% étaient porteurs d'antigènes de surface de l'hépatite B, et 12%, porteurs d'anticorps. La fréquence des signes d'infection augmentait avec le nombre d'années de pratique professionnelle. Le risque d'hépatite virale B semble être de 2 à 3 fois plus élevé chez les dentistes que pour la population générale. La fréquence ne variait ni selon la région géographique des USA ni selon la dimension de la communauté.
New England Journal of Medicine, 9 oct 1975, vol.293, n°15, p.729-734. 28 réf.

CIS 76-1398
Ministère de l'agriculture, Paris.
Décret n°75-863 du 8 septembre 1975 révisant et complétant les tableaux de maladies professionnelles agricoles annexés au décret n°55-806 du 17 juin 1955 modifié.
Les adjonctions concernent la rage professionnelle, les maladies engendrées par l'intoxication par le pentachlorophénol, le pentachlorophénate de sodium et le laurylpentachlorophénate de sodium, les affections provoquées par l'inhalation de poussières aviaires et les hépatites virales professionnelles. Les modifications portent sur le tétanos professionnel, les brucelloses professionnelles et les affections causées par les ciments (ulcérations et autres affections cutanées, blépharite, conjonctivite).
Journal officiel de la République française, 20 sept. 1975, vol.107, n°219, p.9715-9717.

CIS 76-1092 Lévy A., Jourdan R., Mouret A., Malby M.R.
L'hépatite virale professionnelle - Problème aigu d'hygiène hospitalière.
Données statistiques illustrant l'importance du problème. Risques présentés par les porteurs chroniques sains, plus nombreux en milieu hospitalier que dans la population générale. Données économiques (les hépatites virales représentent, en France, 11,6% des maladies professionnelles). Analyse épidémiologique des hépatites virales professionnelles, au Centre hospitalier universitaire de Montpellier, France. Prévention: aspects techniques (détection systématique de l'antigène HB, isolement des porteurs d'antigène, respect des règles d'hygiène); aspects éducatifs (information et éducation du personnel, enseignement de stricts règles d'hygiène et de la désinfection); aspects administratifs (critères de reconnaissance de l'affection, déclaration obligatoire).
Archives des maladies professionnelles, sept. 1975, vol.36, n°9, p.465-475. 16 réf.

CIS 76-1056 Thomson S., Inwood M.J.
Hépatite B contractée en laboratoire
Laboratory-acquired hepatitis B. [en anglais]
Cette lettre à la rédaction propose une méthode destinée à éliminer le risque élevé d'hépatite que présente le transfert des substances du test de Coombs des éprouvettes sur les lames pour la lecture au microscope. L'utilisation d'un microscope à inversion équipé d'un porte-éprouvette optique pour éprouvettes de 10x7mm permet d'évaluer les tableaux d'agglutination directement dans l'éprouvette, supprimant ainsi le transfert des substances dangereuses. Les auteurs considèrent que l'évaluation visuelle est aussi précise que la méthode traditionnelle qui utilise des lames et des pipettes, et la suppression de celles-ci constitue une économie qui compense rapidement le coût du microscope.
Lancet, 28 févr. 1976, vol.1, n°7957, p.489.

CIS 76-1135 Durfee P.T., Pullen M.M., Currier R.W., Parker R.L.
Psittacose humaine associée au traitement industriel de la dinde
Human psittacosis associated with commercial processing of turkeys. [en anglais]
Après une introduction sur l'incidence des épidémies de psittacose aux Etats-Unis, ce rapport décrit les études effectuées sur plusieurs épidémies qui, en mai-août 1974, ont atteint 114 travailleurs d'usines de traitement de la dinde, principalement au Texas. L'incidence de la maladie chez 80 travailleurs de 3 entreprises est classée par profession: le taux d'accès était directement lié à l'exposition aux viscères et aux fèces de dindes infectées. Les travailleurs exposés aux volailles vivantes n'ont pas été atteints. Les études sérologiques indiquaient que la psittacose non clinique pouvait être relativement fréquente chez les personnes en contact avec des dindes. La prévention a compris notamment le contrôle des troupeaux de dindes avant l'abattage et le traitement des volailles malades.
Journal of the American Veterinary Medical Association, 1 nov. 1975, vol.167, n°9, p.804-808. Illus. 11 réf.

CIS 76-555 Grady D.F., Lee V.A.
Immunoglobuline contre l'hépatite B - Prévention de l'hépatite imputable à l'exposition accidentelle chez le personnel médical
Hepatitis B immune globulin - Prevention of hepatitis from accidental exposure among medical personnel. [en anglais]
Moins de 1% des travailleurs médicaux positifs à l'anti-HBS ont été atteints d'hépatite, contre 11% des sujets négatifs à l'anti-HBS. Des préparations d'immunoglobuline sérique diversement titrées ont été testées. L'incidence de l'hépatite parmi les groupes immunisés passivement avec la globuline titrant 1:50, 1:5.000 et 1:500.000 était respectivement de 7, 5 et 2%. L'incidence beaucoup plus faible parmi le dernier groupe (p<0,05) a été démentie par des cas additionnels enregistrés 9 mois plus tard au cours d'une nouvelle observation. Les auteurs avancent différentes explications possibles à ces attaques tardives de la maladie.
New England Journal of Medicine, 20 nov. 1975, vol.293, n°21, p.1067-1070. Illus. 8 réf.

< précédent | 1... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 | suivant >