ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Maladies virales (autres que le SIDA) - 571 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Maladies virales (autres que le SIDA)

1987

CIS 88-1725 Recommandations pour la prévention du SIDA en milieu médical
Recommendations for prevention of HIV transmission in health care settings [en anglais]
Ce rapport concerne tous les lieux où sont dispensés des soins médicaux et considère tous les malades comme potentiellement contagieux. Au sommaire: définition des travailleurs de la santé; travailleurs de la santé atteints du SIDA; risque de transmission professionnelle du virus HIV aux travailleurs de la santé; moyens de prévention de transmission du virus (précautions universelles, ou lors d'activités diverses telles qu'interventions chirurgicales, actes de dentisterie, autopsies et services funéraires, dialyses, travaux de laboratoire); environnement (stérilisation et désinfection du matériel, survie du virus, ordre et propreté, débords de sang et d'autres fluides corporels, lessive, déchets contagieux); application des recommandations; dépistage sérologique de l'infection par le virus HIV; conduite à tenir avec des travailleurs de la santé porteurs du virus et en cas d'exposition.
Morbidity and Mortality Weekly Report, 21 août 1987, vol.36, n°2S, 18p. 37 réf.

CIS 88-885 Canga Alonso A., Crespo Aguilera D., Martín Iglesias C., Martínez Noval A., Motto López A., Sánchez Tabar M.A., Suárez González T.V.
Risques professionnels chez le personnel hospitalier
Riesgos profesionales de los trabajadores de centros hospitalarios/Riesgos profesionales de los trabajadores de centros hospitalarios [en espagnol]
Etude bibliographique sur les risques pour la santé liés au travail dans les hôpitaux. Au sommaire: classification des différents types de personnel hospitalier (personnel soignant et non-soignant); conditions de travail (horaires, locaux et installations); définitions des accidents du travail et des maladies professionnelles; risques généraux et particuliers d'accidents; maladies professionnelles dans les hôpitaux (tuberculose, hépatites infectieuses et autres); mesures de prévention et traitement.
Medicina y seguridad del trabajo, juil.-sept. 1987, vol.34, n°136, p.31-39. 11 réf.

CIS 88-324 Gestal J.J.
Risques professionnels en milieu hospitalier: risque d'infection
Occupational hazards in hospitals: risk of infection [en anglais]
Dans cette étude bibliographique consacrée au danger d'infection qui menace le personnel hospitalier, l'attention est attirée sur le risque permanent constitué par l'hépatite B et la tuberculose pulmonaire, maladies plus courantes que la fièvre thyphoïde, la brucellose, l'histoplasmose, la coqueluche, la gastro-entérite infectieuse, les oreillons et la parotidite. Parmi les autres sujets traités figurent: les dangers de la rubéole pour le personnel féminin et, partant, l'importance du dépistage et de la vaccination; les risques présentés par la kérato-conjonctivite épidémique et par les virus de l'herpès (herpes simplex, varicella zoster et cytomegalovirus) et le risque associé aux nouvelles maladies infectieuses (maladie des légionnaires, maladie de Marburg, fièvre due au virus de Lassa et syndrome d'immunodéficience acquise).
British Journal of Industrial Medicine, juil. 1987, vol.44, n°7, p.435-442. 154 réf.

CIS 88-323 Lahaye D., Strauss P., Baleux C., Van Ganse W.
Rentabilité de la vaccination contre l'hépatite B
Cost-benefit analysis of hepatitis-B vaccination [en anglais]
Le coût de la vaccination anti-hépatite B de 40.000 membres du personnel belge de santé a été compensé et au-delà par une très forte réduction du nombre de cas de cette maladie ouvrant droit à réparation. En Belgique, le Fonds des maladies professionnelles assume depuis 1983 la charge financière des vaccinations contre l'hépatite B et n'a eu qu'à se louer d'un tel investissement.
Lancet, 22 août 1987, vol.2, n°8556, p.441-442. Illus. 4 réf.

CIS 88-320 Mise à jour des recommandations relatives à la prévention de l'hépatite B formulées par le Comité consultatif pour les pratiques d'immunisation
Recommendations of the Immunization Practices Advisory Committee update on hepatitis B prevention [en anglais]
Cette communication des centres de prévention des maladies (Atlanta, Géorgie, USA) contient des recommandations relatives à l'immunisation des personnes à risque (notamment du personnel de santé) contre l'hépatite B. Au sommaire: fréquence d'utilisation aux Etats-Unis du vaccin contre l'hépatite B obtenu à partir du plasma; répercussions sur l'incidence de la maladie; nouveau vaccin contre l'hépatite B obtenu au moyen de l'ADN recombinant (préparation, pouvoir immunitaire et efficacité, sécurité, posologie, indications, précautions); doses de rappel.
Journal of the American Medical Association, 24-31 juil. 1987, vol.258, n°4, p.437-449. 15 réf.

CIS 87-1091 LaForce F.M.
Immunisation, immunoprophylaxie et chimioprophylaxie pour la prévention de certaines infections
Immunizations, immunoprophylaxis, and chemoprophylaxis to prevent selected infections [en anglais]
Cette communication émanant du groupe d'étude des services de prévention des Etats-Unis présente un tableau systématique suivi d'un commentaire, des indications, de la stratégie d'application, de l'efficacité et des contre-indications des programmes de vaccination contre certaines maladies infectieuses, notamment contre les maladies infectieuses auxquelles sont exposées certaines catégories professionnelles: hépatite A (vaccination préconisée pour les voyageurs à destination des pays tropicaux sous-développés et pour le personnel des garderies et des grandes cuisines où l'on a récemment recensé des cas d'hépatite A); hépatite B (travailleurs des services de santé); rage (vétérinaires, préposés aux animaux de laboratoire); malaria (voyageurs à destination de pays tropicaux).
Journal of the American Medical Association, 8 mai 1987, vol.257. n°18, p.2464-2470. 55 réf.

1986

CIS 89-1726 Syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA)
Acquired Immune Deficiency Syndrome (AIDS) [en anglais]
Cette notice d'information passe en revue les mesures de prévention à prendre sur les lieux de travail où existe un risque d'exposition au virus du SIDA et évoque les problèmes auxquels se trouvent confrontés les membres du personnel des établissements de soins et d'autres milieux professionnels.
Medical Services Branch, Northern Region Office, 9321 - 48 Street, Edmonton, Alberta T6B 2R4, Canada, 1986. 7p. 2 réf.

CIS 89-1724 SIDA et lieu de travail
AIDS and the workplace [en anglais]
Notice d'information contenant un grand nombre de données utiles sur le SIDA à l'intention de diverses catégories de travailleurs susceptibles d'être professionnellement en contact avec le virus HIV: coiffeurs ou membres de professions apparentées, ambulanciers, policiers, pompiers et autres personnes appelées à intervenir dans des situations d'urgence; personnel de soins, secouristes, etc. La notice évoque la manière dont les employeurs doivent se comporter à l'égard de leurs salariés atteints du SIDA et le droit au travail des personnes contaminées en vertu du Code de l'Ontario sur les droits de l'homme qui interdit toute discrimination professionnelle fondée sur l'existence d'une maladie invalidante. L'accent est mis tout particulièrement sur le rôle des syndicats dans l'éducation de leurs membres et sur la manière dont ils peuvent les aider à obtenir des informations fiables sur le SIDA.
Health Information Centre, 9th Floor, Hepburn Block, Queen's Park, Toronto, Ontario M7A IS2, Canada, 1986. 5p.

CIS 88-198 Méndez Vargas M.M., Maldonado Torres L.
Guide pour l'étude et le dépistage des affections bronchopulmonaires liées au travail
Guía para el estudio y reconocimiento de las enfermedades broncopulmonares de trabajo/Guía para el estudio y reconocimiento de las enfermedades broncopulmonares de trabajo [en espagnol]
Au sommaire de cette brochure destinée aux médecins du travail: pneumoconioses; asthme; pneumonie d'hypersensibilité ou alvéolite allergique extrinsèque; byssinose ou "asthme du lundi"; bronchite; exposition aux gaz; pneumoconiose et tuberculose; ornithose; mycose pulmonaire; néoplasmes.
Instituto Mexicano del Seguro Social, Paseo de la Reforma 476, 06698 México, D.F., Mexique, 1986. 1re éd. 18p. 8 réf.

CIS 87-1306 Wakamatsu C.T., Supino E., Buschinelli J.T.P., Leifert R.M.C., Soto J.M.O.G.
Risques d'atteinte à la santé pour le personnel hospitalier
Riscos de insalubridade para o pessoal de hospital [en portugais]
Aspects couverts par cette étude: risques biologiques (tuberculose, hépatite B, autres maladies infectieuses); risques chimiques (anesthésiques, antiseptiques, dermatoses allergiques, cytostatiques); risques physiques (conditionnement d'air); risques liés aux opérations de manutention et de réparation (bâtiments, installations électriques, installations hydrauliques); risques liés au nettoyage, enlèvement des déchets et services de blanchisserie; bruit; chaleur, éclairage; dispositions législatives en vigueur au Brésil; risques dans les services auxiliaires: laboratoires d'analyses, de pathologie, de radiologie.
Revista brasileira de saúde ocupacional, janv.-mars 1986, vol.14, n°53, p.52-60. 34 réf.

CIS 87-1092 Schimmelpfenning W., Konetzke G., Lun A.
L'hépatite virale en tant que maladie du travail
Virushepatitis als Berufskrankheit [en allemand]
Au cours des 5 dernières années, aucune diminution nouvelle du nombre de cas d'hépatite virale aiguë à caractère professionnel n'a été constatée. L'article évoque certains aspects essentiels de la médecine du travail concernant l'hépatite virale aiguë: reconnaissance du caractère professionnel de l'hépatite, évaluation du dommage corporel, fixation de la date de l'examen de contrôle, changement d'affectation, aptitude au travail, réglementation. Règles importantes de prévention à observer: stricte observation des principes d'hygiène, contrôles réguliers et, à l'avenir, immunisation active contre l'hépatite B dans les secteurs à risque.
Zeitschrift für klinische Medizin, 1986, vol.41, n°11, p.805-809. 19 réf.

CIS 87-345 Maruna H., Westphal G.
Epidémiologie et calcul des risques de développement de l'hépatite B chez le personnel des services médicaux autrichiens
Epidemiology and risk calculation of hepatitis-B as an occupational disease in the Austrian health service [en anglais]
Le nombre de cas d'hépatite B en rapport avec la profession a été multiplié par quatre au cours des 20 années écoulées, alors que, dans le même temps, les effectifs des services de santé étaient simplement doublés. Par comparaison avec la population autrichienne, dans son ensemble, le risque d'hépatite est environ 11 fois plus élevé parmi le personnel des services médicaux. Les personnels les plus spécialement exposés sont les personnels de laboratoire, les médecins et les personnels des services auxiliaires. Les risques relatifs par âge, sexe et type de profession ont été également analysés; les résultats ont été comparés avec les conclusions d'autres enquêtes signalées dans la littérature. L'article fait état des premiers résultats d'un dépistage de l'immunisation contre l'antigène de l'hépatite B. Le vaste programme de vaccination engagé en Autriche en 1983 constitue une première en matière de prévention de cette maladie.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 1986, vol.57, n°4, p.259-265. Illus. 13 réf.

CIS 87-347
Arbetarskyddsstyrelsen
Protection contre les risques d'infection par le sang
Skydd mot blodsmitta [en suédois]
Ce règlement (entrée en vigueur: 1 avr. 1987) s'applique aux travaux comportant un risque de contamination par du sang humain non désinfecté; il intéresse le personnel hospitalier, les dentistes, le personnel de laboratoires, les agents de police, etc. et vise la protection contre des infections telles que l'hépatite virale et le SIDA. Au sommaire: règles générales (planification, organisation et exécution du travail, transport du sang contaminé); travaux exposant à un risque particulier (ils doivent être exécutés par des personnes ayant reçu une formation sur les risques, les voies de contamination et les mesures de protection; utilisation de méthodes de travail et de protection qui permettent d'éviter des coupures ou piqûres et le contact avec la peau et les muqueuses; désinfection et nettoyage de la peau; avertissement à afficher sur les récipients contenant du sang contaminé). En annexe, conseils et commentaires détaillés.
LiberDistribution, 162 89 Stockholm, Suède, 6 fév. 1987. 13p.

CIS 86-2058 Helmick C.G., Webb P.A., Scribner C.L., Krebs J.W., McCormick J.B.
Manque d'indication d'un risque accru d'infection par la fièvre de Lassa chez le personnel hospitalier
No evidence for increased risk of Lassa fever infection in hospital staff [en anglais]
Cette étude sérologique du personnel de 3 hôpitaux du Sierra-Leone, dans une région où la fièvre de Lassa est endémique, révèle qu'il n'existe pas un risque accru de contracter cette maladie chez les personnes qui travaillent dans ces hôpitaux, quel que soit le niveau de contact avec les malades. Ces résultats renforcent la proposition selon laquelle il n'est pas nécessaire d'isoler les personnes atteintes de la fièvre de Lassa afin de prévenir une contamination du personnel hospitalier.
Lancet, 22 nov. 1986, vol.2, n°8517, p.1202-1204. Illus. 20 réf.

CIS 86-1761 Steinbuch M., Gaeuman J.V.
Le risque d'hépatite B chez des travailleurs hospitaliers
Risk of hepatitis B in hospital personnel [en anglais]
Une enquête épidémiologique, qui a porté sur 1.323 membres du personnel de l'hôpital de l'Ohio State University a permis d'identifier 105 cas de personnes atteintes ou ayant été atteintes dans le passé d'une infection par le virus de l'hépatite B. Une analyse statistique a montré que le fait d'être un homme de couleur, l'appartenance au sexe masculin, la discontinuité de l'emploi et la fréquence des contacts avec les produits sanguins constituaient les principaux facteurs de risque dans ce domaine.
Journal of Occupational Medicine, avr. 1986, vol.28, n°4, p.276-281. 21 réf.

CIS 86-1447 Nixon A.D., Law R., Officer J.A., Cleland J.F., Goldwater P.N.
Dispositif simple destiné à prévenir les piqûres accidentelles
Simple device to prevent accidental needle-prick injuries [en anglais]
L'utilisation d'un guide-aiguille constitué par un écran en plastique percé, au centre, d'un orifice dans lequel l'aiguille recouverte d'une gaine vient s'insérer, a permis de réduire de 79% le nombre d'accidents par piqûre chez les infirmières d'un laboratoire d'analyses médicales de Nouvelle-Zélande. Le risque d'exposition aux virus du SIDA et de l'hépatite B s'en trouve limité.
Lancet, 19 avr. 1986, vol.1, n°8486, p.888-889. Illus. 5 réf.

1985

CIS 92-324 Breuer B., Friedman S.M., Millner E.S., Kane M.A., Snyder R.A., Maynard J.E.
Contamination par le virus de l'hépatite B des personnes en contact en milieu scolaire avec des porteurs souffrant d'arriération mentale
Transmission of hepatitis B virus to classroom contacts of mentally retarded carriers [en anglais]
Le risque de contamination des élèves et du personnel scolaire par des porteurs du virus de l'hépatite B, souffrant d'arriération mentale et ayant cessé de fréquenter des institutions spécialisées, a été mesuré du point de vue sérologique dans le cadre d'une étude en 3 étapes effectuée entre 1978 et 1982 dans le réseau des écoles publiques de la ville de New York. Lors de la 3e étape entreprise en 1982, des échantillons de sang ont été prélevés et des données recueillies grâce à des questionnaires sur les élèves et le personnel testés lors de la 1ère ou de la 2e phase ainsi que sur des groupes témoins ayant eu une exposition "intermédiaire" ou sans exposition aucune avec des porteurs "désinstitutionnalisés". Des analyses de régression logistique montrent une hausse significative de la prévalence des infections par le virus de l'hépatite B chez le personnel et les élèves ayant été exposés en milieu scolaire à un porteur (13,4%, RR = 1,9 et 9,3%, RR = 2,5 respectivement). De même les taux de séroconversion annuels de 1,3% et 0,67% montrent que le personnel et, dans une moindre mesure, les élèves courent un risque élevé d'infection.
Journal of the American Medical Association, déc. 1985, vol.254, n°22, p.3190-3195. 13 réf.

CIS 86-1681 Døssing M., Skinhøj P.
Lésions hépatiques d'origine professionnelle - Etat actuel des connaissances et perspectives futures
Occupational liver injury - Present state of knowledge and future perspective [en anglais]
Des enquêtes épidémiologiques faisant appel à l'immunologie ont permis d'identifier les causes de l'hépatite B chez le personnel de santé et de prendre des mesures de prévention appropriées. La découverte du vaccin contre l'hépatite B a encore amélioré la situation. En ce qui concerne les affections hépatiques professionnelles d'origine chimique, les tests d'hépatotoxicité ont été limités à quelques-uns seulement des milliers de produits industriels et la liste des agents hépatotoxiques ou soupçonnés de l'être ne cesse de s'allonger. L'exemple de l'affection hépatique induite par le chlorure de vinyle chez les travailleurs du plastique commande d'intensifier les recherches en toxicologie professionnelle. D'un autre côté, les caractéristiques cliniques, biochimiques et morphologiques de cette affection sont souvent vagues. La nécessité d'une méthode quantitative commode et non invasive d'exploration de la fonction hépatique se fait sentir. Certains faits et les résultats d'études épidémiologiques, donnent à penser que des affections hépatiques dites cryptogéniques, comme la cirrhose du foie, pourraient être causées par une exposition professionnelle aux produits chimiques.
International Archives of Occupational and Environmental Health, 1985, vol.56, n°1, p.1-21. 164 réf.

CIS 86-1378 Hubačová L., Borský I., Strelka F.
Morbidité du personnel féminin de santé en fonction de la nature du travail
Chorobnos@t6 zdravotníckych pracovníčok v súvislosti s ich pracovným zaradením [en slovaque]
La surveillance médicale suivie pendant 1 année à laquelle ont été soumise les 1.183 femmes du personnel de santé de 2 hôpitaux de Bratislava a permis de relever les causes de morbidité suivantes, par ordre de fréquence: affections respiratoires (22,4%), troubles locomoteurs (20,2%), troubles urogénitaux (14,1%), troubles digestives (10,2%), maladies de la peau et des tissus sous-cutanés (7,1%). Les taux d'incidence des troubles locomoteurs, uro-génitaux, dermatologiques et circulatoires, ainsi que de l'hépatite infectieuse étaient plus élevés dans les catégories en cause que chez l'ensemble de la population féminine salariée de la ville. Des mesures sont proposées pour améliorer la situation.
Pracovní lékařství, 1985, vol.37, n°1, p.16-19. Illus. 25 réf.

CIS 86-746 Résumé: recommandation visant à prévenir la contamination professionnelle par le virus HTLV-III/LAV
Summary: Recommendation for preventing transmission of infection with HTLV-III/LAV in the workplace [en anglais]
Recommandation en 2 parties publiée dans le cadre du Rapport sur la morbidité et la mortalité établi par les Centres de prévention médicale d'Atlanta (Géorgie, USA), sur les mesures de prévention du SIDA en milieu professionnel. Le principal groupe à risque est celui du personnel soignant; mêmes mesures préventives que pour l'hépatite B (précautions lors de la manipulation d'objets coupants susceptibles d'être contaminés, port de gants et d'autres équipements de protection en cas de risque de contact avec du sang ou avec d'autres fluides corporels, limitation maximale de la réanimation par bouche-à-bouche). Précautions à prendre par le personnel soignant à domicile, lors de soins d'urgence, en cas d'exposition des membranes parentérales et des muqueuses, examens sérologiques des malades, précautions contre la contamination des malades par le personnel soignant, mesures de stérilisation appropriées. Commentaires sur les dangers éventuels auxquels sont exposés les coiffeurs, esthéticiennes, etc, et le personnel des services hôteliers. Aucun risque connu d'infection par le SIDA n'existe dans d'autres milieux de travail. Les craintes d'une contamination sur le lieu de travail par des porteurs du virus du SIDA sont injustifiées.
Journal of the American Medical Association, 6 déc. 1985, vol.254, n°21, p.3023-3026; 13 déc. 1985, n°22, p.3162-3167. 26 réf.

CIS 86-843 Bennett N.M., Carson J.A., Fish B.S., George L.J.W., Puszet P.J., Rankin D.W., Wilkinson P., Norman A.F., Stevens K., Maynard J.H., Menzies J.W.
Evaluation de la prévalence de l'hépatite B parmi le personnel soignant de l'Etat de Victoria
An assessment of the prevalence of hepatitis B among health care personnel in Victoria [en anglais]
Les données qui ont servi de base à cette évaluation ont été obtenues au moyen d'un questionnaire, d'examens sérologiques et d'une analyse des cas ayant fait l'objet d'une déclaration de maladie professionnelle. Sur l'ensemble du personnel soignant, une seule catégorie professionnelle est vraiment exposée à un risque d'infection par l'hépatite B. Il s'agit de la profession dentaire (dentistes, chirurgiens dentistes, hygiénistes dentaires et assistants dentaires). Le risque de contracter une hépatite B est également élevé chez le personnel infirmier et le personnel médical des établissements de soins aux enfants handicapés mentaux. Des programmes de vaccination ont été élaborés dans l'Etat de Victoria à l'intention de ces 2 catégories.
Medical Journal of Australia, 25 nov. 1985, vol.143, n°11, p.495-499. 6 réf.

CIS 86-726 Osterholm M.T., Garayalde S.M.
L'hépatite B chez le personnel des établissements hospitaliers du Minnesota
Clinical viral hepatitis B among Minnesota hospital personnel [en anglais]
Une enquête de 10 années conduite parmi le personnel employé dans les établissements hospitaliers du Minnesota a révélé une forte diminution de l'incidence annuelle de l'hépatite B entre 1975 (127 pour 100,000 travailleurs) et 1983 (8 pour 100,000). Cette baisse est intervenue avant l'introduction de la vaccination contre l'hépatite B et est probablement due à une amélioration des méthodes de prévention. Conclusions: 1) la plupart des études sur la séroprévalence du virus de l'hépatite B qui ont été menées parmi le personnel hospitalier surestiment de manière significative l'incidence de l'hépatite B; 2) la vaccination du personnel hospitalier contre l'hépatite B ne serait pas rentable, sauf dans le cas de travailleurs particulièrement exposés.
Journal of the American Medical Association, 13 déc. 1985, vol.254, n°22, p.3207-3212. Illus. 54 réf.

CIS 86-257 Ndumbe P.M., Cradock-Watson J.E., MacQueen S., Dunn H., Holzel H., André F., Davies E.G., Dudgeon J.A., Levinsky R.J.
Immunisation des infirmières contre la varicelle à l'aide d'un vaccin vivant
Immunisation of nurses with a live varicella vaccine [en anglais]
Un groupe de 34 infirmières sans antécédents de petite vérole et dont le sérum réagissait négativement au virus zona-varicelle a été immunisé à l'aide d'un vaccin atténué de varicelle (souche OKA-RIT), puis suivi pendant 3 ans. On n'a pas enregistré de réaction importante au vaccin. Au bout d'un an, 94% des infirmières présentaient des anticorps contre le virus de la varicelle, mais, après 3 années, elles n'étaient plus que 64% à en avoir. Sur 13 infirmières vaccinées qui avaient eu à s'occuper d'enfants atteints de la petite vérole, 2 ont contracté la maladie, (dont l'une qui n'avait jamais développé d'anticorps). Au contraire, sur 7 infirmières non vaccinées en contact avec la petite vérole, 6 ont contracté la maladie. Il apparaît donc que cette souche de vaccin est efficace chez les adultes susceptibles d'être exposés à la petite vérole. Il a été également établi que les tests de dépistage d'anticorps et d'immunité à médiation cellulaire sont également nécessaires pour déterminer l'immunité contre la petite vérole longtemps après la vaccination.
Lancet, 18 mai 1985, vol.1, n°8434, p.1144-1147. 22 réf.

CIS 86-255 Emploi et conditions de travail dans les services médicaux et de santé
Employment and conditions of work in health and medical services [en anglais]
Cette enquête internationale sur les conditions de travail dans les services médicaux et de santé comprend un chapitre consacré aux principaux risques professionnels auxquels sont exposés les personnels de santé. Aspects couverts: données statistiques concernant certains pays; maladies transmissibles; tuberculose; hépatite; rubéole; SIDA; infection due au cytomégalovirus; risques chimiques (anesthésiques et antiseptiques - particulièrement l'oxyde d'éthylène, l'hexachlorophène et le formaldéhyde); agents cytotoxiques; médicaments et préparation pharmaceutiques; mercure; manifestations allergiques, dermites et asthme); risques physiques (rayonnements ionisants, bruit, températures élevées et exposition à l'amiante); ergonomie et manutention manuelle; risques psychosociaux (stress, travail solitaire, toxicomanie et travail posté); accidents et blessures; problèmes particuliers à certaines catégories (femmes, soins à domicile); problèmes concrets rencontrés lors de l'application des mesures de sécurité et d'hygiène.
Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 1985. 141p. Bibl. Prix: Fs.20,00.

CIS 86-137 Maruna H., Rücker W.
L'hépatite B en tant que maladie professionnelle dans les services médicaux et sanitaires
Die Hepatitis-B als Berufskrankenheit im Gesundheitswesen [en allemand]
Ce rapport analyse les résultats des examens sérologiques de 12.000 personnes employées dans le système de la santé publique en Autriche en général et compare ces résultats avec les données de 1.900 employés d'un grand hôpital régional. Pour l'Autriche en général on a trouvé un taux de morbidité de 14,4%, pour l'hôpital de 13,2% (points noirs avec 50 et 20% dans les services de dialyse, laboratoire, services avec danger d'infection). Analyse selon les services, professions, âge biologique et âge professionnel. Les résultats de l'action de vaccination montrent une diminution de 45% des cas de cette maladie.
Allgemeine Unfallversicherungsanstalt, Abteilung für Unfallverhütung und Berufskrankheitenbekämpfung, Adalbert-Stifter-Strasse 65, 1200 Wien, Autriche, 1985. 21p. Illus. 13 réf.

CIS 85-1688 Zourbas J., Le Hesran J.
Etude séro-épidémiologique des marqueurs de l'hépatite B chez des chirurgiens-dentistes d'Ille-et-Vilaine
Enquête épidémiologique d'ordre médical et professionnel concernant l'hépatite B chez 189 dentistes dont 163 ont pu bénéficié d'une recherche d'antigène HBs et d'anticorps HBs et/ou anti HBc. 17 d'entre eux étaient séropositifs; parmi ces derniers 3 avaient eu une hépatite au cours de leur activité professionnelle. On peut penser que lorsque le risque de contamination est constant, la probabilité de contamination augmente en fonction des années d'activité professionnelle. Exposé des mesures de prévention non spécifiques d'une part (désinfection du matériel, dépistage des malades, protection individuelle) et spécifiques assurées par la vaccination.
La Presse médicale, 1985, vol.14, n°17, p.959-962. 18 réf.

CIS 85-1686 Saraux J.L., Buffet C., Etienne J.P.
Hépatite virale B chez le personnel de santé
Etude de la prévalence et de l'incidence de l'hépatite clinique due au virus B, de la prévalence et de l'incidence des marqueurs du virus B selon le service hospitalier et selon la catégorie professionnelle des personnels. Revue des facteurs influençant la transmission du virus B: contacts avec le sang ou ses dérivés, piqûres accidentelles avec des aiguilles souillées, fréquence des contacts avec les malades, durée d'exposition professionnelle, âge, taille des villes où est exercée la profession. Etude de la transmission du virus aux malades en contact avec des professionnels porteurs du virus. Conclusions en faveur de la vaccination contre le virus B la plus précoce possible en commençant par les services et emplois les plus exposés et de préférence avant ou au début de la prise de fonction.
La Presse médicale, 1985, vol.14, p.971-975. 25 réf.

CIS 85-1739
(Health and Safety Commission, Health Services Advisory Committee)
La sécurité dans les laboratoires des services médicaux et sanitaires: hépatite B
Safety in health service laboratories: Hepatitis B [en anglais]
Cette note d'orientation est destinée à réduire au minimum les risques potentiels de transmission de l'hépatite B. Au sommaire: sources potentielles d'infection (matériel clinique en général, particulièrement le sang; sources en suspension dans l'air); précautions (formation du personnel chargé de la collecte du sang, vaccination, utilisation de matériel automatisé, protection des yeux, étiquetage des spécimens, transport et expédition des spécimens, réception des spécimens, tests de dépistage des antigènes ou des anticorps de l'hépatite B). Principes généraux à appliquer pour les travaux de laboratoire sur des spécimens potentiellement infectieux. Liste des désinfectants recommandés (hypochlorites ou aldéhydes) avec indication des concentrations appropriées.
HM Stationery Office, 49 High Holborn, London WC1V 6HB, Royaume-Uni, 1985. 8p. Prix: £2,00.

1984

CIS 90-1523 Guide pour la protection des personnels de police, de prison et de douanes, ainsi que des personnels d'inspection contre les maladies hépatiques contagieuses
Vejledning om beskyttelse mod smitsom leverbetændelse for politi-, fængsels- og toldpersonale samt visitationspersonale [en danois]
Cette brochure destinée à la formation contient des conseils pratiques sur la manière de prévenir l'hépatite. Au sommaire: description de la maladie et de sa transmission, précautions générales, salles d'examen, cellules, équipement des véhicules de patrouille, nettoyage des locaux et des véhicules; instructions pour la prévention de l'infection en cas d'accident entraînant un risque de contagion. En annexe: liste de directives danoises pertinentes.
Branchesikkerhedsrådet for service- og tjenesteydelser, Arbejdsgiversekretariatet, Rosenørns Allé 1, 1970 Fredriksberg C, Danemark, 1984. 6p. 7 réf.

CIS 86-791 Manuel de prévention des accidents liés à l'élevage du bétail
Manual de prevenção de acidentes na pecuária [en portugais]
Ce manuel illustré, rédigé dans un langage simple, est destiné aux travailleurs brésiliens directement en contact avec les animaux de la ferme (principalement bovins et chevaux). Le chapitre 2 passe en revue les principales sources d'accident: accidents dus aux opérations liées à l'élevage des animaux; maladies transmises par les animaux (brucellose, fièvre aphteuse, infection charbonneuse, tuberculose, rage, leptospirose, maladie hydatique (échinococcose), cysticercose, tétanos); risques associés à l'administration de médicaments et de vaccins à des animaux; bâtiments impropres au logement des animaux; dépôts de matières organiques; produits chimiques; outillage à main; machines et matériel; électricité; transports à traction animale. Le chapitre 3 traite des mesures générales et spécifiques à prendre en cas d'urgence: respiration artificielle; arrêt cardiaque; blessures; fractures; brûlures; intoxications (tableaux des symptômes d'intoxication par des pesticides, des herbicides et des plantes vénéneuses courantes, ainsi que des traitements appropriés); piqûres et morsures d'animaux venimeux (araignées, abeilles, guêpes, serpents); transport des blessés. Le chapitre 4 traite de l'assurance accident des agriculteurs au Brésil.
Fundacentro, C.P.11484, CEP 05499 São Paulo, SP, Brésil, 1984. 73p. Illus. 36 réf.

CIS 86-258 Jílek D., Richter J., Haasová L., Švejda J.
Surveillance de l'activité d'anticorps au moyen de la batterie de tests ENC-HEM Sevac chez le personnel des services de maladies infectieuses de la Bohême septentrionale
Sledování protilátkové aktivity s použitím soupravy ENC-HEM Sevac u pracovníků infekčních oddělení v Severočeském kraji [en tchèque]
Des anticorps contre la protéine encéphalitogène de base ont été détectés au moyen du test d'hémagglutination ENC-HEM Sevac chez 10 sur 20 des travailleurs appelés à manipuler le vaccin antirabique (50%). Chez un travailleur qui présentait un titre élevé d'anticorps encéphalitogènes, on a découvert des anticorps antirabiques spécifiques d'un faible titre. Ces résultats témoignent de la possibilité d'une réponse immunologique à l'antigène dans le milieu de travail.
Časopis lékařů českých, 1984, vol.123, n°38-39, p.1195-1197. Illus. 8 réf.

CIS 86-256 Farník J., Slováček R., Topolčan O., Karlíček V., Vilím V.
Risque d'hépatite virale dans les services de pédiatrie
Riziko infekce virovou hepatitidou u zaměstnanců v pediatrii [en tchèque]
Les sérums de 61 infirmières d'un hôpital spécialisé en pédiatrie ont été soumis à des examens radioimmunologiques afin de rechercher la présence d'antigènes (HBsAg) et d'anticorps de l'hépatite B. Le nombre de sujets présentant des anticorps augmentait en fonction de l'ancienneté professionnelle et était considérablement plus élevé chez les infirmières que chez les femmes du même âge de la population en général. La proportion des sujets des services pédiatriques présentant des antigènes HBsAg du virus de l'hépatite B était inférieure à celle constatée chez les travailleurs des autres services médicaux, ce qui indique un risque accru d'infection par l'hépatite A.
Československá pediatrie, 1984, vol.39, n°2, p.99-100. Illus. 5 réf.

CIS 85-1447 L'hygiène, la sécurité et le milieu de travail dans les industries des produits alimentaires et des boissons
Occupational safety and health and working environment in the food and drink industries [en anglais]
Le premier chapitre présente des caractéristiques à prendre en considération du point de vue de la sécurité et de l'hygiène du travail (la taille de l'entreprise, la qualification professionnelle, l'irrégularité du travail, la main d'¿uvre rurale et la formation); le 2e donne quelques exemples de statistiques d'accidents du travail de ce secteur dans les pays industrialisés et indique les difficultés d'obtention et d'interprétation des données; le 3e est consacré aux maladies professionnelles infectieuses, respiratoires et cutanées, ainsi qu'aux risques chimiques; le 4e traite des nuisances de l'environnement physique et des horaires alternants; le 5e s'occupe de la prévention technique (protection des machines, équipements de protection individuelle, protection de l'environnement, approche ergonomique et analyse de la charge de travail); le dernier chapitre porte sur la surveillance médicale et l'hygiène corporelle.
Rapport III, Commission des industries des produits alimentaires et des boissons, Organisation internationale du travail, première session, 1984. BIT, 1211 Genève 22, Suisse, 57p. Prix: Fs.12,50.

CIS 85-1069 Zuckerman A.J.
Paléontologie et variole
Palaeontology of smallpox [en anglais]
La question était de savoir si les archéologues et les anthropologues qui sont susceptibles de manipuler des corps non totalement décomposés (éventuellement atteints de variole) risquent d'être contaminés par la variole. Il est suggéré que les scientifiques qui mènent de telles recherches soient immunisés contre cette maladie, non seulement pour leur propre protection, mais également afin d'éviter de réintroduire cette maladie dans la population générale.
Lancet, 22/29 déc. 1984, vol.2, n°8417/8, p.1454. 5 réf.

CIS 85-1189 Décret n°84-492 du 22 juin 1984 révisant et complétant les tableaux des maladies professionnelles annexés au décret n°46-2959 du 31 déc. 1946
Tableaux des maladies professionnelles donnant droit à réparation en France (ces tableaux ont été commentés par rapport aux anciens textes sous CIS 85-473). Désignation des maladies: affections provoquées par les rayonnements ionisants; par les dérivés halogénés des hydrocarbures aromatiques; affections dues aux bacilles tuberculeux; hépatites virales professionnelles; mycoses cutanées d'origine professionnelle; affections professionnelles dues aux amibes. Création de 4 nouveaux tableaux: affections cancéreuses causées par l'acide chromique et les chromates et bichromates alcalins ou alcalinoterreux, ainsi que le chromate de zinc; affections provoquées par le furfural et l'alcool furfurylique; maladies infectieuses contractées en milieu hospitalier; affections résultant de l'exposition au sélénium et à ses dérivés minéraux.
Journal officiel de la République française, 25, 26 juin 1984, vol.116, n°148, p.1972-1975.

CIS 85-857 Harris J.R., Finger R.F., Kobayashi J.M., Hadler S.C., Murphy B.L., Berkelman R.L., Bussell K.E.
Faible risque d'hépatite B en milieu hospitalier rural
The low risk of hepatitis B in rural hospitals [en anglais]
Une enquête par questionnaire et une analyse du sérum de 2.064 employés d'hôpitaux dans les régions rurales de l'état de Washington (USA) a permis de mettre en évidence des traceurs du virus de l'hépatite B chez 96 employés (4,7%) seulement, ce qui correspond à un taux beaucoup plus bas que celui enregistré parmi le personnel hospitalier des zones urbaines. Des facteurs de risque significatifs étaient d'avoir résidé dans une ville de plus de 100.000 habitants, d'être régulièrement en contact avec du sang, de cotoyer les malades plus fréquemment, ainsi que l'ancienneté professionnelle et la race.
Journal of the American Medical Association, 21 déc. 1984, vol.252, n°23, p.3270-3272. 18 réf.

CIS 85-709
Comité consultatif sur les agents pathogènes dangereux
Classification des agents pathogènes en fonction du risque et du type d'isolation
Categorisation of pathogens according to hazard and categories of containment [en anglais]
Classification des micro-organismes pathogènes en fonction des risques qu'ils présentent (bactéries, champignons, parasites et virus). Les conditions à respecter en vue d'assurer la sécurité des opérations en laboratoire sont exposées pour 4 niveaux d'isolation et pour la manipulation des animaux vertébrés d'expérimentation contaminés par l'une des 4 catégories d'agents pathogènes. En annexe: sécurité d'utilisation des enceintes de sécurité microbiologiques; utilisation des équipements de protection respiratoire; isolation des animaux contaminés à l'état latent; sécurité d'emploi des animaux invertébrés en laboratoire; expériences avec des échantillons prélevés sur les malades susceptibles d'être contaminés par ces agents pathogènes; manipulation du virus à hépatite B et du virus rabique; formation des laborantins.
H.M. Stationery Office, 49 High Holborn, London WC1V 6HB, Royaume-Uni, 1984, 48p. Illus. 16 réf. Prix £4,50.

CIS 85-799 Fièvre hémorragique de Crimée/du Congo - République Sud-africaine
Congo-Crimean hemorrhagic fever - Republic of South Africa [en anglais]
Rapports de cas communiqués par les Centres de dépistage des maladies (Atlanta, USA). Il s'agissait de 7 cas de maladie grave en Afrique du Sud (1 mort); 6 des sujets avaient travaillé au contact de bovins et le 7ę avec des moutons. La maladie a été diagnostiquée à l'aide d'épreuves par immunofluorescence comme étant une fièvre hémorragique de Crimée/du Congo, maladie transmise directement à l'homme par le bétail ou par la piqûre de tiques.
Journal of the American Medical Association, 9 nov. 1984, vol.252, n°18, p.2533-2537. Illus. 6 réf.

CIS 85-852 Venkitaraman A.R., John T.J.
L'épidémiologie de la varicelle parmi le personnel et les étudiants d'un hôpital des tropiques
The epidemiology of varicella in staff and students of a hospital in the tropics [en anglais]
Une enquête épidémiologique de 5 années sur l'incidence de la varicelle parmi le personnel et les étudiants (2.874 personnes au total) d'un hôpital indien a fait apparaître un taux annuel de 0,72 cas pour 100. Le taux maximum de cas (3,22 cas pour 100 par an) a été constaté chez les élèves infirmières de 17 à 24 ans. La plupart des cas se sont déclarés pendant les périodes de l'année les plus froides et les plus humides. Des anticorps de fixation du complément contre le virus de la varicelle n'ont été décelés que dans 44 des 102 échantillons de sérum prélevés chez les élèves infirmières, ce qui témoigne d'un niveau d'immunité vis-à-vis de la varicelle beaucoup plus bas qu'aux Etats-Unis. Un programme d'immunisation préventive des travailleurs hospitaliers est recommandé.
International Journal of Epidemiology, déc. 1984, vol.13, n°4, p.502-505. Illus. 13 réf.

CIS 85-473 Nouveaux tableaux de maladies professionnelles - Décret n°84-492 du 22 juin 1984
Nouveaux tableaux des maladies professionnelles donnant droit à réparation en France, accompagnés de commentaires sur les modifications qu'ils contiennent par rapport aux anciens textes: affections provoquées par les rayonnements ionisants; par les dérivés halogénés des hydrocarbures aromatiques; affections cancéreuses causées par l'acide chromique et les chromates et bichromates alcalins et alcalinoterreux, ainsi que le chromate de zinc; affections dues aux bacilles tuberculeux; hépatites virales professionnelles; mycoses cutanées d'origine professionnelle; affections professionnelles dues aux amibes; affections professionnelles provoquées par le furfural et l'alcool furfurylique; affections professionnelles résultant de l'exposition au sélénium et à ses dérivés minéraux; maladies infectieuses contractées en milieu d'hospitalisation. Double du document signalé sous CIS 85-1189.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 4e trimestre 1984, n°117, note n°1506-117-84, p.531-552.

CIS 84-554 Catelle A., Christmann D., de Lavergne E.
Recherche des marqueurs génétiques du virus de l'hépatite B chez 204 personnes travaillant en milieu hospitalier
Afin de déterminer une stratégie de vaccination du personnel hospitalier contre l'hépatite B (HB), les auteurs ont recherché systématiquement 4 marqueurs génétiques du virus HB chez 204 personnes travaillant en milieu hospitalier, dans des services de médecine et de laboratoire. Les résultats montrent un pourcentage relativement élevé (supérieur à 30%) de sujets possédant l'un ou l'autre marqueur, et les auteurs concluent à la nécessité de n'effectuer ce dépistage aérologique que dans les services à haut risque afin de ne vacciner que les sujets négatifs, la vaccination sans tests aérologiques étant moins coûteuse en milieu peu infecté.
Semaine des hôpitaux, 1983, vol.59, n°32, p.2225-2227. 10 réf.

1983

CIS 84-1042 Vézina N., Beauvais A., Mergler D.
Les verrues: une maladie professionnelle
Cette étude avait pour objectif d'évaluer la prévalence de verrues parmi les travailleurs de 8 abattoirs de volaille au Québec et de déterminer les facteurs spécifiques à cet environnement qui pourraient favoriser la propagation et le développement de virus. La répartition par âge, ancienneté et sexe des 569 travailleurs ayant répondu au questionnaire (1194 envoyés) était similaire à celle de la population interrogée. La prévalence des verrues était de 28,5% (virus Papilloma) chez les travailleurs, alors que 5,9% seulement étaient atteints avant leur emploi. Dans la population générale, la prévalence se situe entre 7 et 10% avec un maximum autour de 14 ans. Dans les abattoirs de volailles, la fréquence la plus élevée (38,17%) se retrouve chez les sujets de 25 à 29 ans, elle est de 40,6% chez les travailleurs ayant 4 à 6 ans d'ancienneté. Les facteurs significativement associés aux verrues sont: l'humidité élevée, le port de gants d'acier maillés trop grands, le travail à la scie et la manipulation d'objets froids.
Archives des maladies professionnelles, 1983, vol.44, n°8, p.551-558. Illus. 28 réf.

CIS 84-502 Desmyter J., Johnson K.M., Deckers C., LeDuc J.W., Brasseur F., Van Ypersele de Strihou C.
Manifestation de fièvre hémorragique avec syndrome rénal provoquée par un virus de la famille du virus de Hantaan transmis par des rats de laboratoire en Belgique
Laboratory rat associated outbreak of haemorrhagic fever with renal syndrome due to Hantaan-like virus in Belgium [en anglais]
La responsabilité d'un virus ressemblant au virus de Hantaan a été reconnue dans 3 ou 4 cas d'insuffisance rénale aiguë diagnostiqués chez des personnes appelées à manipuler des rats de laboratoire dans un institut de recherche médicale. Des analyses sérologiques ont révélé la présence de souches de rats infectés en différents points du campus universitaire où les malades travaillaient, et la preuve d'une infection antérieure a été établie pour 50% du personnel exposé. Pour prévenir la transmission du virus (provenant de l'Extrême Orient), il est recommandé de soumettre à une surveillance les rats de laboratoire.
Lancet, 24-31 déc. 1983, vol.2, n°8365/6, p.1445-1448. 19 réf.

CIS 84-498 Saxinger W.C., Blayney D.W., Postal M., Blattner W.A.
Risque d'infection des travailleurs de laboratoire par le virus de la leucémie humaine à cellule T
Risk of infection of laboratory workers with the human T-cell leukaemia virus [en anglais]
Des examens destinés à mettre en évidence la présence éventuelle d'anticorps antivirus ont été pratiqués sur 125 personnes qui étudiaient le virus de la leucémie humaine à cellules T ou les malades contaminés par ce virus dans des laboratoires médicaux (virologie, histologie, pathologie et cytogénétique) ou des salles de soins. Une seule personne (une femme noire) présentait des anticorps sériques contre le virus de la leucémie humaine à cellules T, par lequel elle avait probablement été infectée avant d'avoir commencé à travailler aux Etats-Unis. L'application de consignes de sécurité similaires à celles édictées pour l'hépatite semble donc avoir été efficace. Les résultats obtenus démontrent l'intérêt qui s'attache au stockage du sérum des travailleurs des laboratoires d'analyse biologique au moment de leur recrutement.
Lancet, 30 juil. 1983, vol.2, n°8344, p.274-275. 10 réf.

CIS 84-473 Dworsky M.E., Welch K., Cassady G., Stagno S.
Risque professionnel de primoinfection par le cytomégalovirus chez les personnes employées dans un service de pédiatrie
Occupational risk for primary cytomegalovirus infection among pediatric health care workers [en anglais]
La prévalence d'anticorps du cytomégalovirus (CMV) a été déterminée chez des étudiants en médecine, des internes, des infirmières, des pédiatres exerçant en cabinet et des groupes témoins constitués de femmes enceintes ou non. L'exposition des travailleurs médicaux a été évaluée par détermination de la prévalence de l'infection par le CMV dans 3 groupes de jeunes enfants asymptômatiques dont ils avaient la charge. Le CMV a été détecté dans les urines ou la salive de 1,6% des 2.899 nouveau-nés et de 13% des 24 prématurés hospitalisés pendant plus d'un mois, ainsi que de 5% des 44 enfants plus âgés examinés à titre de consultants externes. Les taux annuels d'infection et le risque de contact professionnel n'étaient pas plus élevés chez les étudiants et le personnel hospitalier que chez les témoins.
New England Journal of Medicine, 20 oct. 1983, vol.309, n°16, p.950-953. 15 réf.

CIS 83-1977 Young A.B., Reid D., Grist N.R.
Le cytomégalovirus représente-t-il un risque grave pour le personnel hospitalier féminin ?
Is cytomegalovirus a serious hazard to female hospital staff? [en anglais]
Observations d'un groupe de travail qui avait pour mission d'étudier la question en Ecosse. Les conséquences les plus graves des infections dues au cytomégalovirus (CMV) ont lieu pendant la grossesse. Les données épidémiologiques recueillies en Ecosse, dans le reste du Royaume-Uni et dans d'autres pays sont passées en revue: le risque d'infection congénitale dans la population générale est similaire (3-6 pour 1000 naissances). La possibilité d'un léger risque professionnel existe en ce qui concerne le personnel hospitalier. Dans les services de pédiatrie, l'hygiène joue un rôle important. Il n'est pas nécessaire de soumettre le personnel à des tests périodiques de dépistage d'anticorps au CMV. Recommandations en vue de la prévention d'infection croisée.
Lancet, 30 avr. 1983, vol.I, n°8331, p.975-976. 11 réf.

CIS 83-1748 Nogueira D.P.
Les dentistes: risques professionnels et leur prévention
Riscos ocupacionais de dentistas e sua prevenção [en portugais]
Cet article passe en revue les risques pathologiques auxquels sont exposés les dentistes et décrit les mesures de prévention correspondantes. Aspects traités: stress dû à la charge mentale; posture debout; utilisation d'outils métalliques tranchants; bruit dans la gamme des hautes fréquences des instruments de fraisage et de meulage; rayons X; vapeurs de mercure et anesthésiques; maladies d'origine virale (principalement l'hépatite B); poux de tête.
Revista brasileira de saúde ocupacional, 1983, vol.11, n°41, p.16-24. 59 réf.

CIS 83-542 Neukirch F., Perdrizet S., Bouvier-Colle M.H., Pariente R.
Mortalité par maladies respiratoires chez les travailleurs en milieu agricole et non agricole en France de 1970 à 1974
L'objet de cette étude est d'exposer et d'analyser les données relatives à la mortalité par maladies respiratoires en France, telles qu'elles ont été élaborées par un groupe de travail européen, et d'effectuer des comparaisons entre milieu urbain et milieu rural. Les résultats montrent un excès de mortalité par maladies respiratoires aiguës chez les agriculteurs hommes et femmes, et confirment donc l'existence de ce risque particulier chez les travailleurs agricoles. Des enquêtes ultérieures sont nécessaires pour identifier avec précision les facteurs d'environnement spécifiques à la ferme auxquels sont soumis les agriculteurs.
Revue française des maladies respiratoires, 1983, vol.11, n°1, p.47-55. 17 réf.

1982

CIS 84-1086 Cancérogénèse hépatique expérimentale chez des rongeurs: extrapolation à l'homme
Hepatocarcinogenesis in laboratory rodents: relevance for man [en anglais]
Etude consacrée à l'examen de 2 grands types de mécanismes: dans le modèle génotoxique, les produits chimiques sont supposés agir par modification de la structure du matériel génétique de la cellule qui est convertie de la sorte en cellule cancéreuse; dans le modèle non génotoxique, le cancer se développe à partir d'une lésion non cancéreuse sous la forme soit d'une nécrose, au niveau subcellulaire, soit d'une hyperplasie. Suite de mesures recommandées pour déterminer le potentiel hépatocancérogène d'un produit chimique chez l'animal de laboratoire et chez l'homme.
European Chemical Industry, Ecology and Toxicology Centre, Avenue Louise 250, Boîte 63, 1050 Bruxelles, Belgique, oct. 1982. 77p. Illus. 253 réf.

CIS 83-1396 Zoonoses bactériennes et virales
Bacterial and viral zoonoses [en anglais]
Rapport d'un comité d'experts (Genève, Suisse, 22-30 sept. 1981): impact des zoonoses et mesures de prévention générales; facteurs avant une influence sur la propagation des zoonoses; diagnostic et surveillance; prévention des zoonoses; contributions de la prévention aux programmes nationaux et internationaux; conclusions et recommandations. Annexes.
Organisation mondiale de la santé, Avenue Appia, 1211 Genève 27, Suisse, 1982. 146p. Bibl. Prix: Fs.11,00.

CIS 83-1065 Holdener F., Grob P.J., Joller-Jemelka H.I.
Hépatite virale chez le personnel volant des compagnies d'aviation
Hepatitis virus infection in flying airline personnel [en anglais]
Résultats d'analyses de sang pratiquées sur 1.126 membres du personnel volant de compagnies d'aviation en vue de déceler une infection présente ou passée par le virus de l'hépatite B ou de l'hépatite A. La prévalence d'anticorps de l'hépatite A était practiquement égale à celle constatée chez des témoins. L'immunité à l'égard du virus de l'hépatite B était identique chez les pilotes, les mécaniciens et les hôtesse de l'air, mais était plus fréquente chez les stewards. En l'espace d'un an, 13 membres du personnel volant sur 2.624 ont contracté une hépatite aiguë, principalement de type B chez les stewards. L'influence possible du mode de vie est evoquée.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, juin 1982, vol.53, n°6, p.587-590. Illus. 6 réf.

< précédent | 1... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 | suivant >