ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Isocyanates - 406 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Isocyanates

1982

CIS 82-1950 Malo J.L., Zeiss C.R.
Hypersensibilité pulmonaire suite à une exposition professionnelle au diisocyanate de diphénylméthane
Occupational hypersensitivity pneumonitis after exposure to diphenylmethane diisocyanate [en anglais]
Un travailleur d'une fonderie a présenté des signes de dyspnée et un syndrome restrictif après avoir été exposé à du diisocyanate de diphénylméthane (MDI). Les symptômes et les troubles fonctionnels pulmonaires ont disparu après son départ de la fonderie. Des tests spécifiques d'inhalation de MDI ont provoqué un malaise général, une forte élévation et de la température corporelle et du nombre des globules blancs, ainsi qu'une dimitution de la capacité vitale forcée et du facteur de transfert. L'activité immunitaire totale vis-à-vis d'un conjugué de MDI et d'albumine sérique humaine a été déterminée par précipitation au sulfate d'ammonium, tandis qu'on a mesuré les anticorps spécifiques IgG par la technique ELISA (immuno-absorption liées aux enzymes).
American Review of Respiratory Disease, janv. 1982, vol.125, n°1, p.113-116. Illus. 29 réf.

CIS 82-1378 Pacheco Y., Vergnon J.M., Grosclaude M., Biot N., Perrin-Fayolle M.
A propos d'un cas de bronchoalvéolite à l'isocyanate
Description d'un cas d'atteinte mixte bronchique et alvéolaire chez un travailleur exposé à l'isocyanate, suivie d'une étude des mécanismes étio-pathogéniques de cette intoxication. L'analyse des manifestations cliniques et les résultats du test ont permis d'observer à la fois des réactions bronchiques en relation avec un double mécanisme d'action irritatif et immunologique et des réactions pariéto-alvéolaires relevant d'une réaction d'hypersensibilité de type III.
Revue française d'allergologie, 1982, vol.22, n°1, p.15-17. 11 réf.

CIS 82-1050 Woolrich P.F.
Toxicologie du diisocyanate de toluylène, du diisocyanate de diphénylméthane et de l'isocyanate de polyméthylènepolyphénylène, hygiène du travail et prévention médicale
Toxicology, industrial hygiene and medical control of TDI, MDI, and PMPPI [en anglais]
Les isocyanates utilisés pour la production de polyuréthanes provoquent des réactions de sensibilisation et présentent des risques d'incendie et d'explosion. Au sommaire de cette notice d'information: identification; propriétés physiques et chimiques; effets toxicologiques sur l'animal; hygiène du travail et prévention médicale; premiers soins.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1982, vol.43, n°2, p.89-97. Illus. 33 réf.

CIS 82-443 Morel C., Gendre M., Cavigneaux A., Protois J.C.
Diisocyanate d'isophorone
Synonymes, utilisation, propriétés physiques et chimiques, méthodes de détection et de détermination dans l'air, risques d'incendie, pathologie et toxicologie (action irritante sur la peau, les muqueuses oculaires et respiratoires; dégagements toxiques en cas d'incendie; valeur-seuil américaine ACGIH: 0,01ppm soit 0,09mg/m3). Mention de la réglementation française en matière d'hygiène et de sécurité du travail, et de la réglementation française et internationale en matière de transport. Recommandations techniques et médicales.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 1er trimestre 1982, n°106, p.151-154. 12 réf.

CIS 82-440 Mur J.M., Meyer-Bisch C., Cavelier C., Pham Q.T., Lacube P.
Isocyanates et fonction respiratoire. Etude d'ouvriers exposés à un poste d'injection de mousse polyuréthanne
Enquête conduite dans une usine de construction automobile auprès de 51 ouvriers exposés et de 14 sujets exposés puis soustraits au risque en raison de manifestations pathologiques. L'enquête comportait un interrogatoire, un examen clinique et une série d'épreuves fonctionnelles respiratoires. Les résultats confirment le rôle sensibilisant respiratoire des isocyanates. Comme plusieurs sujets du groupe "anciennement exposés" continuent à présenter des anomalies fonctionnelles respiratoires, on ne peut exclure l'hypothèse selon laquelle l'exposition prolongée aux isocyanates pourrait évoluer à long terme vers une fibrose pulmonaire.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 1er trimestre 1982, n°106, note n°1366-106-82, p.83-88. 17 réf.

1981

CIS 82-1915 Warwick C.J., Bagon D.A., Purnell C.J.
Application de la détection électrochimique au dosage d'isocyanates aliphatiques et aromatiques monomères libres dans l'air par chromatographie en phase liquide à haute performance
Application of electrochemical detection to the measurement of free monomeric aromatic and aliphatic isocyanates in air by high-performance liquid chromatography [en anglais]
La (méthoxy-2 phényl)-1 pipérazine est utilisée comme agent réactif électrogène. Elle forme des dérivés actifs sur le plan électrochimique avec tous les isocyanates du domaine de l'hygiène du travail et qui s'oxydent facilement aux électrodes en carbone. Ces dérivés sont particulièrement absorbants dans la région spectrale des ultraviolets, ce qui permet d'utiliser une combinaison de détecteurs électrochimiques et ultraviolets s'il est nécessaire de fournir une indication quantitative supplémentaire. Comparaison entre la méthode de détection électrochimique et les méthodes de détection aux ultraviolets par chromatographie en phase liquide à haute performance pour l'analyse des isocyanates. La méthode électrochimique est plus précise que la méthode aux UV pour le dosage dans l'air de l'isocyanate de phényle, du diisocyanate de toluylène, du diisocyanate d'hexaméthylène et du diisocyanate-4,4' de diphénylméthane.
Analyst, juin 1981, vol.106, p.676-685. Illus. 19 réf.

CIS 82-1703 Gallagher J.S., Ted Tse C.S., Brooks S.M., Bernstein I.L.
Divers profils d'immunoréaction chez des sujets atteints d'asthme au diisocyanate de toluylène
Diverse profiles of immunoreactivity in toluene diisocyanate (TDI) asthma [en anglais]
Etude d'une éventuelle immunoréaction à des protéines de mono et de diisocyanate conjuguées chez 15 travailleurs atteints d'asthme au diisocyanate de toluylène et 17 témoins non exposés. Les tests de migration leucocytaire et la détermination des taux d'IgE spécifiques par la méthode du RAST suggèrent que les isocyanates possèdent le pouvoir de provoquer des réponses immunitaires hétérogènes chez certains travailleurs exposés. La poursuite de l'exposiiton aux isocyanates pourrait être nécessaire dans le but de maintenir l'immunité spécifique.
Journal of Occupational Medicine, sept. 1981, vol.23, n°9, p.610-616. Illus. 40 réf.

CIS 82-1609 Purnell C.J., Walker R.F.
Méthodes de dosage des isocyanates atmosphériques
Methods for the determination of atmospheric isocyanates [en anglais]
Revue bibliographique des méthodes de dosage des isocyanates aliphatiques et aromatiques. Les méthodes spectrophotométriques donnent une valeur globale de concentration d'isocyanates. Toutefois, pour les mélanges de monomère et de prépolymère, il convient de construire une courbe d'étalonnage à l'aide de mélanges standard similaires. Ces méthodes spectrophotométriques sont simples et économiques, mais, si l'on doit déterminer les concentrations des divers isocyanates présents dans un mélange, il faut recourir à des méthodes chromatographiques. Parmi ces méthodes, c'est la chromatographie en couche mince à haute performance et la chromatographie en phase liquide à haute performance qui sont généralement préférées.
Analytical Proceedings, nov. 1981, p.472-478. 35 réf.

CIS 82-1598 Karol M.H.
Recherche des anticorps spécifiques au diisocyanate de toluylène chez les travailleurs exposés à ce produit
Survey of industrial workers for antibodies to toluene diisocyanate [en anglais]
Etude menée sur 103 travailleurs exposés de 6 à 24 mois à des concentrations inférieures ou égales à 0,02ppm de diisocyanate de toluylène; 20 d'entre eux avaient en outre subi des expositions aigües accidentelles au produit. On a observé des réactions immunitaires (test RAST) que chez ces derniers; ces réactions apparaissaient le plus souvent chez ceux dont l'exposition aigüe s'était accompagnée d'une diminution d'au moins 20% du débit expiratoire maximal et de symptômes respiratoires. Intérêt du RAST pour le dépistage systématique de l'hypersensibilité aux isocyanates.
Journal of Occupational Medicine, nov. 1981, vol.23, n°11, p.741-747. Illus. 22 réf.

CIS 82-1363 Arslanian G.
Pathogénicité des isocyanates à propos d'une enquête transversale sur trente huit personnes exposées au diisocyanate de diphénylméthane (M.D.I.)
Cette thèse de médecine rapporte les résultats d'une enquête menée à la suite de 3 cas d'asthme professionnel aux isocyanates. Elle a pour but de comparer l'ensemble des signes cliniques et spirographiques de 38 travailleurs exposés à ceux de 38 ouvriers d'un atelier voisin. Elle fait le point sur les effets nocifs des isocyanates, principalement sur le plan de la pathologie pulmonaire. Les règles de sécurité et d'hygiène industrielle sont soulignées (port de moyens de protection individuels, contrôles périodiques de la concentration en M.D.I. de l'atmosphère), ainsi que la nécessité d'écarter, à l'embauche, les sujets prédisposés et d'assurer la surveillance régulière clinique et fonctionnelle des sujets exposés.
Université de Paris VI, Faculté de médecine Broussais Hôtel-Dieu, paris, France, 1981. 55p. 31 réf.

CIS 82-1350 Weill H., Butcher B., Dharmarajan V., Glindmeyer H., Jones R., Carr J., O'Neil C., Salvaggio J.
Evaluation respiratoire et immunologique de l'exposition aux isocyanates dans une usine de construction récente
Respiratory and immunologic evaluation if isocyanate exposure in a new manufacturing plant [en anglais]
Compte rendu d'une enquête conduite auprès de 168 travailleurs qui ont été soumis à des examens médicaux avant leur entrée en service dans une nouvelle fabrique de diisocyanate de toluylène (TDI) puis suivis, concurremment avec de nouveaux embauchés, pendant 5,5 années. La population couverte par l'enquête comprenait à la fin 277 personnes. L'exposition au TDI a été déterminée à l'aide de dispositifs de prélèvement individuel (bande de papier indicateur). Les concentrations dépassaient la valeur-seuil américaine (0,02ppm) pendant 3% du temps d'exposition. Une anamnèse professionnelle a fourni l'exposition cumulative résultant du produit du temps et de la concentration. Les altérations fonctionnelles pulmonaires ont été calculées sur la base des examens spirométriques. La diminution moyenne du VEMS était de 24ml/an. L'effet de l'exposition du TDI sur les variations annuelles du VEMS était manifeste chez les non-fumeurs. Une hypersensibilité bronchique au TDI cliniquement prononcée est apparue chez 4,3% de la population étudiée. Le TDI agit en tant qu'agoniste partiel sur les lymphocytes pour activer l'adénosine monophosphate (AMP); les lymphocytes des sujets sensibles au TDI réagissent plus faiblement à des stimuli de l'AMP cyclique.
National Institute for Occupational Safety and Health, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, Ohio 45226, USA, 1981. 152p. Illus. 40 réf.

CIS 82-1004 Hosein H.R., Farkas S.
Risques associés à l'application de mousse de polyuréthane par pulvérisation
Risk associated with the spray application of polyurethane foam [en anglais]
L'exposition aux vapeurs d'isocyanates et aux poussières et aérosols résiduels de mousse de polyuréthane a été évaluée à l'aide de prélèvements individuels et de prélèvements d'ambiance sur 7 chantiers où de la mousse isolante était appliquée par pulvérisation en espace confiné. L'exposition aux vapeurs de diisocyanate de toluylène était fréquemment ≥ 0,08ppm dans le cas d'échantillonnage individuel, et atteignait 0,148ppm lors de prélèvemnet d'atmosphère. Les appareils à cartouches filtrantes contre les vapeurs organiques utilisés par les opérateurs étaient recouverts d'aérosols résiduels. Les aides opérateurs se protégeaient la tête avec des sacs en plastique ce qui posait le problème de la privation d'oxygène. Le cou, le visage et les cheveux des travailleurs, ainsi que leurs vêtements étaient contaminés par les particules et les poussières de polyuréthane. Recommandations destinées à réduire le risque important que présentent ces lieux de travail pour la santé.
American Industrial Hygiene Association Journal, sept. 1981. vol.42, n°9, p.663-665. 14 réf.

CIS 82-734 Goldberg P.A., Walker R.F., Ellwood P.A., Hardy H.L.
Dosage des traces d'isocyanates dans l'air par chromatographie en phase liquide à phases inversées haute performance avec utilisation du réactif 1-(2-pyridyl)piperazine
Determination of trace atmospheric isocyanate concentrations by reversed-phase high-performance liquid chromatography using 1-(2-pyridyl)piperazine reagent [en anglais]
Description d'une méthode de dosage des isocyanates aliphatiques et aromatiques atmosphériques par captage à travers une solution 2x10-4M de 1-(2-pyridyl)pipérazine dans le toluène, à un débit de 1l/min pendant 5-20min. La solution ainsi obtenue, dans laquelle les isocyanates forment des dérivés de l'urée, est asséchée par évaporation, et la solution du résidu dans de l'acétonitrile est chromatographiée à l'aide d'une colonne remplie de gel de silice ODS-Hypersil, et éluée en phases mobiles d'acétonitrile dans une solution aqueuse d'acétate d'ammonium, à un débit de 2,0ml/min. La limite inférieure de détection du MDI et du TDI est de 0,5µg/m3 pour un prélèvement d'air de 10l.
Journal of Chromatography, 1981, vol.212, p.93-104. Illus. 38 réf.

CIS 82-791 Israeli R., Smirnov V., Sculsky M.
Symptômes d'intoxication due à l'exposition au diisocyanate-4,4' de dicyclohexylméthane
Vergiftungserscheinungen bei Dicyclohexyl-Methan-4,4'-Diisocyanat-Exposition [en allemand]
Le diisocyanate-4,4' de dicyclohexylméthane (DIDM) sert à recouvrir les bouteilles de verre pour prévenir les risques d'accident. Description du procédé de fabrication et étude de 3 cas d'intoxication. Sur les 15 premiers travailleurs exposés au DIDM, 11 présentaient des réactions cutanées allergiques et non allergiques; 6 souffraient de vertiges accompagnés ou non de céphalées et 4 manifestaient des troubles ventilatoires obstructifs, de la tachicardie et de l'hypotension (ECG normal). Tous les sujets ont été traités avec des antihistaminiques oraux et application locale de stéroïdes. Les signes d'intoxication ont disparu 10 à 14 jours après le début du traitement. Aucune différence n'a été observée en ce qui concerne le syndrome clinique entre travailleurs atopiques et non atopiques. Il semble que le DIDM n'affecte pas les voies respiratoires aussi fortement que le TDI. Discussion sur les effets chroniques du DIDM et des isocyanates organiques. Explication des difficultés de détermination des concentrations de DIDM dans l'air (valeur- seuil = 0,03ppm).
International Archives of Occupational and Environmental Health, 1981, vol.48, n°2, p.179-184. Illus. 19 réf.

CIS 82-748 Innocenti A., Franzinelli A., Sartorelli E.
Enquête longitudinale chez des travailleurs souffrant d'asthme des polyuréthanes
Studio longitudinale in lavoratori affetti da asma da resine poliuretaniche [en italien]
Des travailleurs employés à la production de résines de polyuréthane, qui souffraient d'asthme des isocyanates, ont été soumis à des examens médicaux 40 mois après la cessation de l'exposition. Sur les 37 sujets examinés, 32 ne présentaient plus aucun symptôme d'asthme. En revanche, de la bronchite chronique a été diagnostiquée chez 6 d'entre eux. L'atteinte progressive de la fonction ventilatoire a été évaluée par la mesure de la diminution de l'EMF (expiration maximale forcée) et du VEMS après la cessation de l'exposition. Des baisses annuelles moyennes de 86,3 et 67,7ml respectivement ont été observées. Le diisocyanate de toluylène détermine des lésions chroniques irréversibles au niveau des poumons même après interruption de l'exposition. L'altération de l'EMF est plus marquée que celle du VEMS.
Medicina del lavoro, mai-juin 1981, vol.72, n°3, p.231-237. 43 réf.

CIS 82-439 Walker R.F., Pinches M.A.
Interférence de produits chimiques sur la mesure des concentrations de diisocyanate de toluylène lors de prélèvements effectués à l'aide de bandelettes de papier imprégné
Chemical interference effects in the measurement of atmospheric toluene diisocyanate concentrations when sampling with an impregnated paper tape [en anglais]
Evaluation de l'influence de la toluènediamine (TDA) et d'une gamme de solvants et de catalyseurs sur la mesure des concentrations de diisocyanate de toluylène (TDI) à l'aide d'une bandelette commercialisée de papier imprégné. Les faibles concentrations de TDA, produit résultant de l'hydrolyse du TDI que l'on rencontre dans l'atmosphère des usines de fabrication du polyuréthane, ont fortement atténué l'intensité de la tache formée par une concentration donnée de TDI sur une bandelette de papier TDI MCM 4000. Aucun effet d'interférence n'a été observé pour les solvants et les catalyseurs étudiés.
American Industrial Hygiene Association Journal, mai 1981, vol.42, n°5, p.392-397. Illus. 34 réf.

CIS 82-434
Administration de la protection des travailleurs (Arbetarskyddsstyrelsen)
Isocyanates
Isocyanater [en suédois]
Version modifiée de la directive AFS 1980:10 (CIS 80-1980). Les modifications concernent le domaine d'application (inapplicable pour des quantités annuelles de produits contenant isocyanates ≤250g), la surveillance médicale (les travailleurs atteints de pneumopathies et prédisposés aux allergies ne doivent pas être affectés à des tâches qui les exposent aux isocyanates). En annexe, questionnaire médical concernant les poumons et les habitudes tabagiques. Une modification ultérieure (AFS 1981:20 du 10 déc. 1981) restreint le domaine d'application: les règles sont inapplicables si l'exposition au produit contenant des isocyanates ne dépasse pas 1h par semaine, à condition que le produit ne contienne pas de gaz propulseur et ne se trouve pas sous pression, que le mélange se fasse dans l'emballage fermé et intact, que les applicateurs portent des gants jetables. Double du document signalé sous CIS 80-1940.
Publikationsservice, Fack, 171 84 Solna, Suède, 19 fév. 1981. 20 + 5p. (modification AFS 1981:20). Gratuit.

CIS 82-416 Hobara T., Kobayashi H., Higashihara E., Hirota H., Sakai T.
Risques d'atteinte à la santé associés à l'exposition à de faibles concentrations de diisocyanate de toluylène
Enquête conduite sur 39 travailleurs d'une fabrique de mousse de polyuréthane où la concentration de diisocyanate de toluylène (TDI) était comprise entre 0,017 et 0,021ppm, soit moins que la valeur-seuil japonaise. Le taux d'IgE sérique était significativement plus élevé chez les travailleurs exposés que chez les témoins, principalement chez certains de ceux qui comptaient moins d'un an d'exposition. Tous les travailleurs dont le taux d'IgE était élevé présentaient des symptômes d'éosinophilie et des troubles ventilatoires de caractère obstructif. Résumé et légende des tableaux (taux D'IgE, formule leucocytaire, courbe débit-volume) en anglais.
Yamaguchi Igaku (Yamaguchi Medical Journal), mars 1981, vol.30, n°1, p.87-91. Illus. 13 réf.

CIS 82-412 Morel C., Gendre M., Cavigneaux A., Protois J.C.
Institut national de recherche et de sécurité
1,6-diisocyanate d'hexaméthylène
Utilisations, propriétés physiques et chimiques, méthodes de détection et de détermination dans l'air, risques d'incendie (peu inflammable, point d'éclair en coupelle ouverte: 135°C) et moyens d'extinction, pathologie et toxicologie (réaction cutanée inflammatoire, irritation oculaire, troubles respiratoires, valeur-seuil américaine NIOSH: 0,035mg/m3). Mention de la réglementation française en matière d'hygiène et de sécurité du travail, et de la réglementation française et internationale en matière de transport. Recommandations techniques et médicales.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 4e trimestre 1981, n°105, p.633-636. 13 réf.

CIS 81-1933 Morel C., Gendre M., Limasset J.C., Cavigneaux A., Protois J.C.
Institut national de recherche et de sécurité
Isocyanate de méthyle
Utilisation, propriétés physiques et chimiques, méthodes de détection et de détermination dans l'air, risques d'incendie (point d'éclair en coupelle: -7°C), pathologie et toxicologie (extrêmement irritant pour la peau, les muqueuses oculaires et respiratoires, valeur-seuil américaine 0,05mg/m3). Mention de la réglementation française en matière d'hygiène et de sécurité du travail, et de la réglementation française et internationale en matière de transport. Recommandations techniques et médicales.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1981, n°104, p.451-454. 11 réf.

CIS 81-1327 Mahieu J.C.
Mise en oeuvre des mousses polyuréthanes.
Cet aide-mémoire donne une information de base présentée sous forme synthétique. Au sommaire: données succinctes sur les propriétés, les domaines d'utilisation et les techniques de mise en oeuvre; tableau des risques et des mesures de prévention (intoxication, incendie, brûlures chimiques et thermiques, explosions); réglementation française applicable.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 1er trimestre 1981, n°102, Note n°1304-102-81, p.69-72.

CIS 81-1088 Lob M., Boillat M.A.
Asthme retardé au diphénylméthane-diisocyanate (MDI).
Lob M. avait déjà publié en 1972 un cas d'asthme retardé au diisocyanate de diphénylméthane avec fièvre (CIS 72-2260). Description d'un 2e cas analogue (à la suite du soudage de courroies en polyuréthane), ainsi que de 3 autres cas révélés par une enquête conduite dans l'ensemble des entreprises utilisant ces courroies. Dans tous les cas les travailleurs étaient exposés aux fumées provenant du soudage des courroies avec une plaque chauffante. Les fumées ne renfermaient pas de diisocyanate de toluylène. Après une revue de la pyrolyse des polyuréthanes, et des théories sur le mécanisme des affections respiratoires aux diisocyanates, l'article souligne les dangers des tests par inhalation et l'importance de l'anamnèse professionnelle dans les cas décrits.
Schweizerische medizinische Wochenschrift - Journal suisse de médecine, 31 janv. 1981, vol.111, n°5, p.150-154. Illus. 23 réf.

1980

CIS 86-429 Diisocyanate de toluylène
Diisocianato de tolueno (TDI) [en portugais]
Aspects traités dans cette notice d'information sur le diisocyanate de toluylène: formule chimique, propriétés physiques, principaux risques, mesures en cas d'urgence, premiers soins, manutention et stockage, traitement des déchets. Valeur-seuil au Brésil: 0,016ppm (0,11mg/m3).
Fundacentro, C.P.11484, CEP 05499 São Paulo, SP, Brésil, 1980. 2p. Bibl.

CIS 84-773 Mazzella di Bosco M., Tarducci G., Esposito Iacenna V.
Contribution à la connaissance de la pathologie de l'acide cyanhydrique, des cyanures, des composés cyanés, de l'acide cyanique et de ses esters
Contributo alla conoscenza della patologia da acido cianidrico, cianuri, composti del cianogeno, acido cianico e suoi esteri [en italien]
Aspects couverts: pathogénèse (profil toxicologique de l'acide cyanhydrique, des composés organiques du type nitriles et des isocyanates); symptômes d'intoxication aiguë; pathologie de l'exposition de longue durée; premiers soins; prévention et surveillance biologique. Conclusions: la pathologie professionnelle est relativement peu connue, notamment en ce qui concerne le tableau clinique de l'exposition prolongée; la surveillance des sujets exposés pose des problèmes, même quand on dispose de méthodes appropriées de surveillance biologique.
Rivista degli infortuni e delle malattie professionali, sept.-déc. 1980, vol.6, nos.5-6, p.685-700. 60 réf.

CIS 81-1349 Baur X., Dorsch W., Fruhmann G., Römmelt H., Roth P., Diller W.
Symptômes cliniques et résultats d'un test RAST et d'un test de provocation par inhalation
Klinische Symptomatik und Ergebnisse von RAST und inhalativem Provokationstest [en allemand]
Compte rendu de recherches visant à déterminer la valeur indicative du test RAST pour le diagnostic clinique de l'asthme dû à l'isocyanate. Description de la confection des disques de test, des méthodes appliquées pour la réalisation du test RAST et du test d'exposition au TDI. Les caractéristiques d'exposition, les symptômes et les résultats des examens radiologiques, des épreuves fonctionnelles respiratoires et des RAST concernant 9 travailleurs présentant des symptômes de sensibilité respiratoire sont reproduits dans des tableaux et commentés. Ces résultats témoignent en faveur d'une sensibilisation spécifique par l'entremise des IgE chez plusieurs patients atteints de l'asthme des isocyanates. Les résultats du RAST et du test d'exposition n'ont pas toujours été concordants. Le transfert à un autre poste n'a pas toujours été suivi de la disparition immédiate des troubles.
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz, Prophylaxe und Ergonomie, avr. 1980. n°4, p.104-109. 22 réf.

CIS 81-1348 Diller W., Alt E., Bauer X., Fruhmann G.
Examens de dépistage au moyen de tests radioallergosorbants spécifiques (RAST) chez les personnes exposées à l'isocyanate
Feldstudie mit spezifischen Radio-Allergo-Sorbens-Testen (RAST) bei Isocyanat-Exponierten (TDI) [en allemand]
Résultats de tests RAST pratiqués sur des échantillons de sérum de 117 travailleurs exposés au diisocyanate de toluylène. Dans 83 cas de travailleurs exposés, mais asymptomatiques, les tests RAST étaient négatifs. Chez 34 travailleurs exposés qui présentaient des troubles respiratoires, 5 tests RAST positifs ont été enregistrés. Les isocyanates possèdent apparemment un faible potentiel antigénique. Mais, dans le cas d'exposition aux isocyanates et de symptômes respiratoires, un test RAST positif témoigne en faveur d'une allergie, ce qui devrait conduire à un transfert immédiat à un autre poste.
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz, Prophylaxe und Ergonomie, avr. 1980, n°4, p.100-103. 18 réf.

CIS 81-1302 Dosage des iocyanates dans l'air - Méthode de chromatographie en phase liquide
Bestämming av isocyanater i luft - Vätskekromatografisk metod (HPLC) [en suédois]
Description d'une méthode de chromatographie en phase liquide (haute performance) qui pallie certains inconvénients de la spectrophotométrie (haute sensibilité de séparation pour les adducts d'isocyanate). L'air à analyser est aspiré à travers une solution de (N-méthylaminométhyle)-9 anthracène dans du toluène. Les temps de réaction varient de 20min à 2h suivant le type d'isocyanate. L'échantillon est élué avec une solution tampon d'acétonitrile/phosphate de triéthylammonium. La détection se fait par mesure de l'absorbance dans l'UV à 254nm.
Arbetarskyddsstyrelsen, Arbetsmedicinska avdelningen, 171 84 Solna, Suède, 1980. 13p. Illus. 2 réf.

CIS 81-1089 Durand G., Linglin P.
Isocyanates et fonction respiratoire - Apports du vitalograph en médecine du travail
Thèse de médecine. Après des généralités sur les isocyanates (propriétés et application indusrielles, symptômes d'intoxication, mode de toxicité, valeurs-seuils) les auteurs rendent compte d'une enquête conduite sur 25 travailleurs d'une entreprise utilisant du diisocyanate de déphénylméthane (MDI) pour la production d'une mousse rigide de polyuréthane servant à la fabrication de skis. L'essentiel de la thèse est consacré à la présentation et à l'analyse détaillée des résultats des examens spirométriques obtenus avec le "vitalograph" (dont les caractéristiques sont exposées): CV, VEMS, DMME (débit moyen à mi-expiration). Sur 20 personnes dont les expirogrammes étaient exploitables, 6 présentaient une réduction significative d'un ou de plusieurs paramètres pendant la journée de travail. L'influence du tabac est évoquée et les limites des résultats obtenus sont soulignés.
Université scientifique et médicale de Grenoble, Domaine de la Merci, La Tronche, France, 1980. 75p. Illus. 40 réf.

CIS 81-731 Dharmarajan V., Rando R.J.
Evaluation critique d'appareils de contrôle en continu du diisocyanate de toluylène
Critical evaluation of continuous monitors for toluene diisocyanate. [en anglais]
Protocole et résultats d'une étude critique complète destinée à évaluer en laboratoire la performance d'appareils de contrôle d'ambiance ou d'appareils individuels fonctionnant en continu: étalonnages dynamiques, effets de l'humidité et de la température sur les mesures, interférences dues aux polluants habituellement présents dans toute fabrique de DIT. Sont également indiquées la réponse et la résolution de l'appareil individuel en cas de variations passagères des concentrations de DIT.
American Industrial Hygiene Association Journal, déc. 1980, vol.41, n°12, p.869-878. Illus. 14 réf.

CIS 81-488 Nava C., Briatico-Vangosa G.
Pathologie des isocyanates: méthodes de diagnostic immunologique
La patologia da isocianati: metodi di diagnosi immunologica [en italien]
Les auteurs ont étudié 250 travailleurs exposés aux diisocyanates. Des tests cutanés ont été pratiqués au moyen de conjugats de diisocyanate de toluylène (DIT) ou de diisocyanate de méthylène (DIM) et d'albumine humaine ou d'ovalbumine. Il a été noté des réactions dues à la présence d'IgE et d'IgG, ainsi que des réactions croisées entre les isocyanates. Des tests d'exposition ont également été pratiqués dans 45 cas, avec des réactions immédiates et/ou en 2 temps chez 55,6% d'entre eux, et des réactions tardives chez 22,2%. Les propriétés immunogènes et allergènes du DIT et du DIM ont été établies.
Medicina del lavoro, juil.-août 1980, vol.71, n°4, p.305-311. Illus. 13 réf.

CIS 81-171 Andersen M., Binderup M.L., Kiel P., Larsen H., Maxild J.
Action mutagène des isocyanates utilisés dans la production des polyuréthanes
Mutagenic action of isocyanates used in the production of polyurethanes. [en anglais]
Des tests de mutagénicité chez la Salmonella ont été effectués au moyen de diisocyanates de toluylène (DIT), isocyanate de méthylène-4,4' diphényle (IMD), diisocyanate d'hexane-1,6 (DIH), isocyanate de phényle et naphtyl-1 isocyanate (NI). Le DIT, le NI et le IMD étaient mutagènes après activation métabolique. Cet effet est attribué aux analogues du groupe amine formés pendant l'hydrolyse. Les isocyanates ont donc une potentialité mutagène et cancérogène chez l'homme.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, sept. 1980, vol.6, n°3, p.221-226. Illus. 20 réf.

CIS 81-117 Ascher R.
Risques et prévention lors de l'utilisation des isocyanates organiques.
Communication présentée au Comité technique régional des industries textiles (Lille, France). Au sommaire: troubles et lésions provoqués par les polyuréthanes commerciaux; statistiques des maladies indemnisées en France; propriétés des isocyanates à usage industriel; principales applications (peintures et vernis, mousses à foamage); risques; prévention médicale; prévention technique (sécurité intégrée; protection collective; stockage et distribution; interventions sur cuves de stockage; fuites; transvasements d'isocyanates; risques d'inhalation); méthodes d'analyse de l'atmosphère; risques d'incendie et prévention.
Caisse régionale d'assurance maladie du Nord de la France, 11 boulevard Vauban, BP 3008, 59024 Lille Cedex, 12 juin 1980. 34p. Illus. 15 réf. Gratuit.

CIS 80-1940 Isocyanates
Isocyanater [en suédois]
Cette directive (entrée en vigueur: 1 janv. 1981) s'applique à toutes les activités relatives á la fabrication et à l'utilisation industrielle d'isocyanates. Au sommaire: règles générales (remplacement par des produits moins nocifs, utilisation préférentielle d'isocyanates prépolymérisés, information du personnel); surveillance médicale; marquage et étiquetage; locaux de travail et leur aménagement (ventilation); élimitation de débords; protection individuelle et hygiène corporelle. En annexe, commentaires détaillés (propriétés de 8 isocyanates, risques d'atteinte à la santé, renvoi à d'autres directives et normes).
AFS 1980:10, Arbetarskyddsstyrelsen, Fack, 171 84 Solna, Suède, 19 août 1980. 20p. Gratuit.

CIS 80-1669 Prügger F.
Pathologie des diisocyanates
Erkrankung durch Diisocyanate [en allemand]
Les diisocyanates de toluylène, de diphénylméthane, de naphtylène et d'hexaméthylène sont les plus importants eu égard au volume de leur production et au nombre des travailleurs exposés. Des affections des voies respiratoires, plus récemment un asthme allergique, sont observés chez 5% des travailleurs exposés. Rappel des connaissances sur les concentrations toxiques relevées chez l'homme et l'animal, sur les symptômes et sur les lésions. Par comparaison avec les lésions bronchiques, les lésions cutanées toxiques et allergiques ne jouent qu'un rôle minime. Revue des symptômes et de l'évolution clinique de l'asthme allergique, et des résultats de recherches immunologiques.
Sichere Arbeit, 1980, vol.33, n°2, p.23-25.

CIS 80-1336 Smith A.B., Brooks S.M., Blanchard J., Bernstein I.L., Gallagher J.
Absence d'hyperréactivité des voies aériennes à la méthacholine chez une travailleuse sensibilisée au diisocyanate de toluylène
Absence of airway hyperreactivity to methacholine in a worker sensitized to toluene diisocyanate (TDI). [en anglais]
Une femme exposée au diisocyanate de toluylène (DIT) et travaillant dans une fabrique d'articles sanitaires en fibres de plastique renforcé aux résines polyesters, a réagi négativement à des tests sur les anticorps IgE associés à l'isocyanate de p-tolyle, et sur le facteur d'inhibition leucocytaire lié aux antigènes de l'isocyanate. Les tests de provocations à la méthacholine étaient négatifs même lorsque la symptomatologie était maximale. Il est possible que la réponse des voies aériennes au DIT ne s'accompagne pas dans tous les cas d'une hyperréactivité à la méthacholine.
Journal of Occupational Medicine, mai 1980, vol.22, n°5, p.327-331. 42 réf.

CIS 80-1097 White W.G., Morris M.J., Sugden E., Zapata E.
Asthme provoqué par les isocyanates dans une usine d'automobiles
Isocyanate-induced asthma in a car factory [en anglais]
Un syndrome respiratoire a été observé chez les travailleurs de sexe féminin affectés à la fabrication de housses de sièges en nylon doublé de mousse de polyuréthane thermoscellée. L'examen de 192 femmes a révélé une multiplication des symptômes asthmatiques associés à ce tissu. Résultats d'épreuves fonctionnelles respiratoires et d'enquêtes sur les conditions de travail. Des concentrations de 0,0003 à 0,003ppm de diisocyanate de toluylène ont été relevées dans l'air à proximité des tissus. Sur 9 femmes symptomatiques, 4 présentaient des IgE spécifiques du diisocyanate de toluylène.
Lancet, 5 avr. 1980, vol.1, n°8171, p.756-760. 10 réf.

1979

CIS 80-1646 Cavelier C., Mereau P., Mur J.M.
Résultats de deux enquêtes épidémiologiques chez des ouvriers fabriquant des pièces en mousse de polyuréthane.
Results of two epidemiological surveys with workers producing polyurethane foam mouldings. [en anglais]
La 1re enquête qui a porté sur 318 sujets travaillant dans des fabriques de garnitures et de sièges d'automobiles où la teneur atmosphérique moyenne en isocyanates (TDI et MDI) était dans l'ensemble inférieure aux valeurs MAC (0,02ppm) n'a pas révélé (surtout chez les travailleurs exposés au TDI) une fréquence anormalement élevée de manifestations bronchitiques ou asthmatiques ou de réactions allergiques. En revanche, une amputation de la CV et une diminution du facteur K (prise de CO/volume alvéolaire) a été observée chez les sujets les plus exposés. La 2e enquête, qui concernait 125 personnes employées dans une usine utilisant massivement le TDI, où les teneurs atmosphériques en isocyanates étaient en moyenne supérieures aux valeurs MAC (teneurs de pointe: 100 fois les valeurs MAC), a montré une fréquence anormale des symptômes cliniques subaigus et des syndromes de type restrictif. Comparaison avec les résultats d'autres auteurs. En raison des altérations révélées par les épreuves fonctionnelles, un abaissement des valeurs MAC est recommandé. Le MDI devrait également remplacer le TDI.
Edition INRS n°1103, Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, déc. 1979, p.103-151. Illus. 33 réf.

CIS 80-1329 Diisocyanates
Diisocyanater [en norvégien]
Révision des règles signalées sous CIS 77-1342. Les valeurs-seuils pour les diisocyanates de toluylène-2,4, de toluylène-2,6 et de diphénylméthane sont désormais de 0,01ppm.
Bestillingsnr. 313, Direction de l'Inspection du travail (Direktoratet for arbeidstilsynet), Postboks 8103 Dep., Oslo 1, Norvège, mai 1979. 8p. Gratuit.

CIS 80-1345 Chester E.H., Martinez-Catinchi F.L., Schwartz H.J., Horowitz J., Fleming G.M., Gerblich A.A., McDonald E.W., Brethauer R.
Etude de la réactivité des voies aériennes à l'asthme provoqué par l'exposition au diisocyanate de toluylène
Patterns of airway reactivity to asthma produced by exposure to toluene diisocyanate. [en anglais]
Des tests de provocation par inhalation ont été pratiqués sur 20 travailleurs symptomatiques exposés au diisocyanate de toluylène (DIT), sur 10 asthmatiques et sur 10 témoins sains. L'existence de réactions immédiates, mixtes et tardives chez les travailleurs symptomatiques laisse supposer une sensibilité spécifique au DIT. Ce composé peut provoquer l'asthme par des mécanismes spécifiques ou non spécifiques (irritation).
Chest, fév. 1979, vol.75, n°2, supplément, p.229-231. Illus. 9 réf.

CIS 80-1110 Alexandersson R., Kolmodin-Hedman B., Hedenstierna G., Magnusson M.
Diisocyanates - Effets du HDI sur la physiologie pulmonaire chez les peintres d'automobiles
Diisocyanater - HDI: Lungfysiologiska undersökningar av billackerare [en suédois]
Les effets des isocyanates, en particulier du diisocyanate d'hexaméthylène (HDI), ont été étudiés chez des peintres (exposés au HDI), chez des tôliers de carrosserie (exposés aux solvants, mais non au HDI) et chez des mécaniciens d'automobiles (non exposés). Les résultats des épreuves fonctionnelles pulmonaires (spirométrie et rinçage à l'azote) effectuées le lundi matin ont été comparés à ceux qui ont été enregistrés le vendredi après-midi. Le volume de fermeture était plus élevé chez les travailleurs exposées du HDI et tendait à augmenter tout au long de la semaine de travail. La méthode de rinçage à l'azote signale les effets produits sur les bronchioles avant qu'ils soient dépistables par la spirométrie.
Arbete och hälsa - Vetenskaplig skriftserie 1980:5, Arbetarskyddsverket, Stockholm, Suède, 1979. 22p. 37 réf.

CIS 80-1005 Groupe d'experts des pays nordiques pour la documentation sur les valeurs-seuils - 9. Diisocyanates
Nordiska expertgruppen för gränsvärdesdokumentation - 9. Diisocyanater [en suédois]
Etude bibliographique sur la toxicité des diisocyanates: propriétés physico-chimiques; toxicologie, effets organiques (irritation, sensibilisation, fonction respiratoire, peau, conjonctive, sang et organes hématopoïétiques, tractus gastro-intestinal; mécanismes pathogènes; indices d'exposition; relation dose-réponse (effets aigus et chroniques); besoins en matière de recherche; évaluation des données. En annexe, valeurs-seuils adoptées dans 18 pays; méthodes de prélèvement et d'analyse.
Arbete och hälsa - Vetenskaplig skriftserie 1979:34, Arbetarskyddsverket, Stockholm, Suède, août 1979. 54p. 106 réf.

CIS 80-998 Lipina T.G., Tubina A.Ja., Kunilova L.V.
Dosage du diisocyanate de toluylène et du diisocyanate de diphényl-4,4' méthane dans l'air
Opredelenie toluilendiizocianata i 4,4'-difenilmetandiizocianata v vozduhe [en russe]
Description de 2 méthodes photocolorimétriques.Le diisocyanate de diphényl-4,4' méthane réagit par condensation avec le p-diméthylaminobenzaldéhyde (DABA) en présence d'acide acétique. La sensibilité est de 0.25µg par 4ml de solution. Concentration minimale mesurable: 0,04mg/m3. Le diisocyanate de toluylène-2,4 réagit également avec le DABA. Sensibilité: 0,5µg/4ml; concentration minimale: 0,025mg/m3. Le chlorobenzène, le phosgéne, l'ammoniac et les vapeurs de diphényle ne faussent pas les dosages. Les 2 diisocyanates peuvent être dosés séparément.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, août 1979, n°8, p.55-56. 7 réf.

CIS 80-735 Hardy H.L., Devine J.M.
L'emploi industriel des isocyanates - Considérations d'hygiène industrielle
Use of organic isocyanates in industry - Some industrial hygiene aspects. [en anglais]
Description des risques d'atteinte à la santé (contacts cutanés, éclaboussures atteignant les yeux, ingestion, inhalation) associés aux monomères et aux prépolymères d'isocyanates; revue de travaux récents sur les effets aigus ou chroniques de l'inhalation d'isocyanates présentant un intérêt du point de vue des normes d'hygiène industrielle. Présentation de méthodes de prévention de l'exposition (remplacement, encoffrement total des procédés, encoffrement partiel avec aspiration localisée).
Annals of Occupational Hygiene, 1979, vol.22, n°4, p.421-427. 14 réf.

CIS 80-435 Tse C.S.T., Chen S.E., Bernstein I.L.
Induction d'anticorps réaginiques murins par le diisocyanate de toluylène - Modèle animal d'hypersensibilité immédiate aux isocyanates
Induction of murine reaginic antibodies by toluene diisocyanate - An animal model of immediate hypersensitivity reactions to isocyanates. [en anglais]
Compte rendu de recherches sur la mise au point d'un modèle analogue d'anticorps homocytotropes chez la souris immunisée par des conjugaisons d'isocyanates et de protéines. Le diisocyanate de toluylène a été associé à des albumines sériques; le nombre de ligands a été déterminé par spectrophotométrie. Les souris ont été immunisées (administration d'une dose de rappel à 28 jours d'intervalle) avec 100µg de diisocyanate de toluylène-protéines ou de protéines non conjuguées, plus 1mg d'alun. Les sérums ont fait l'objet d'une anaphylaxie passive cutanée de 48h; ceux des souris immunisées à l'albumine sérique conjuguée avaient des titres d'anaphylaxie passive cutanée de 1:57 ou plus après provocation par des conjugaisons homologues, et des titres légèrement inférieurs après réaction à des conjugaisons hétérologues. Les souris immunisées aux protéines seules produisaient des anticorps homocytotropes (1:40) en réaction aux protéines non conjuguées correspondantes et aux conjugaisons homologues avec le diisocyanate de toluylène (1:5 à 1:10), mais non en présence de protéines seules ou de conjugaisons hétérologues avec le diisocyanate de toluylène. Tableaux récapitulatifs des résultats.
American Review of Respiratory Disease, oct. 1979, vol.120, n°4, p.829-835. 17 réf.

CIS 80-433 Bjurström R.
Dosage des isocyanates au poste de travail par chromatographie en phase liquide
Mätning av isocyanater i arbetsmiljön med vätskekromatografisk metodik [en suédois]
Le but de cette étude était de tester une nouvelle méthode plus sensible que la spectrométrie utilisée jusqu'ici pour le dosage des isocyanates dans l'air des lieux de travail. Avec la méthode décrite, la concentration de différents isocyanates est déterminée par combinaison avec un dérivé de l'anthracène lors du prélèvement. Après séparation au laboratoire, les différents isocyanates sont dosés par chromatographie en phase liquide haute pression. Cette méthode a donné de bons résultats dans la pratique industrielle (fabrication de coussins garnis de polyuréthane). Une version anglaise peut être obtenue auprès de Health and Safety Executive, Translation Services, Explosion and Flame Laboratory, Harpur Hill, Buxton, Derbyshire, Royaume-Uni.
Undersökningsrapport 1979:23, Arbetarskyddsstyrelsen, 171 84 Solna, Suède, 1979. 42p. Illus. 5 réf. Prix: Cr-sué.10,00.

CIS 80-466 Harries M.G., Burge P.S., Samson M., Taylor A.J.N., Pepys J.
Asthme du diisocyanate: symptômes respiratoires dus au naphtylène-1,5 diisocyanate
Isocyanate asthma: respiratory symptoms due to 1,5-naphthylene diisocyanate. [en anglais]
Description de 3 cas d'asthme professionnel chez des travailleurs exposés au naphtylène-1,5 diisocyanate (NDI), accélérateur de vulcanisation à chaud utilisé dans la fabrication du caoutchouc. Le NDI était considéré comme moins dangereux que le diisocyanate de toluylène ou le diisocyanate de diphénylméthane en raison de son point de fusion plus élevé. Des tests de provocation ont révélé une sensibilisation au NDI. Après 3 ans, le rétrécissement des voies aériennes persistait chez les 2 travailleurs qui restaient exposés.
Thorax, déc. 1979, vol.34, n°6, p.762-766. 12 réf.

CIS 79-1916 Kryńska A., Pośniak M.
Méthode de dosage du diisocyanate de toluylène dans l'air
Metoda oznaczania toluilenodwuizocyjanianu w powietrzu [en polonais]
Après un rappel des applications industrielles et des effets toxiques du diisocyanate-2,4 de toluylène (TDI), ainsi que des méthodes de dosage dans l'air, les auteurs décrivent une méthode colorimétrique qui permet de doser 0,06mg de TDI dans 1m3 d'air. Dans cette méthode, le TDI est transformé par hydrolyse en diamine que l'on fait réagir avec du carbonate de sodium, puis avec le sel R en tant que composant passif de la réaction de copulation qui produit un colorant azoïque. L'absorption maximale du composé obtenu se produit à la longueur d'onde 490nm, le coefficient de variation n'excédant pas ± 6%. Le sel R remplaçant parfaitement la N-(1-naphtyl)éthylènediamine difficile à obtenir, la sensibilité et la précision du dosage sont comparables à celles de la méthode de Marcali.
Prace Centralnego instytutu ochrony pracy, 1979, vol.29, n°100, p.35-43. 20 réf.

CIS 79-1631
Direction de l'hygiène et de la sécurité (Health and Safety Executive), London.
Isocyanates: risques de toxicité et précautions
Isocyanates: Toxic hazards and precautions [en anglais]
Au sommaire de cette note d'orientation: propriétés; formules chimiques; valeurs-seuils britanniques (0,02ppm pour le diisocyanate de toluylène et le diisocyanate de diphénylméthane et les autres isocyanates aromatiques; 0,01ppm pour le diisocyanate d'isophorone); mesure des concentrations; effets toxiques; manutention des isocyanates; vêtements protecteurs; surveillance médicale des travailleurs et premiers soins; prescriptions légales; liste descriptive de 3 types de composés et de 5 autres isocyanates; applications industrielles; toxicité et précautions à prendre pour la fabrication des blocs de mousse, des mousses plastiques (collage à chaud), des articles moulés, des mousses de polyuréthane, etc., et pour les applications des caoutchoucs uréthane, des peintures et laques au polyuréthane, des encres d'imprimerie, des adhésifs et des liants pour noyaux de fonderie.
Guidance Note EH 16, H.M. Stationery Office, P.O. Box 569, London SE1 9NH, Royaume-Uni, fév. 1979. 7p. Prix: £0,30.

CIS 79-1424 Karol M.H., Sandberg T., Riley E.J., Alarie Y.
Enquête longitudinale pour la mise en évidence d'anticorps spécifiques des tolyles chez les travailleurs du diisocyanate de toluylène
Longitudinal study of tolyl-reactive IgE antibodies in workers hypersensitive to TDI. [en anglais]
Cette étude, qui a été poursuivie pendant 13 mois et a porté sur 3 travailleurs sensibilisés au diisocyanate de toluylène, a fait appel au test radioallergosorbant (RAST). Les titres d'anticorps étaient élevés chez 2 des sujets qui avaient présenté une grave hypersensibilité bronchique, avec ou sans réactions cutanées, pendant la période considérée. Ils étaient faibles, en revanche, chez le 3e sujet qui n'avait présenté aucune réaction de cette sorte pendant la même période. En l'absence d'une exposition répétée au diisocyanate de toluylène, les travailleurs sensibilisés au diisocyanate peuvent avoir des titres d'anticorps similaires à ceux relevés chez les travailleurs non sensibilisés.
Journal of Occupational Medicine, mai 1979, vol.21, n°5, p.354-358. 10 réf.

CIS 79-730 Tyrer F.H.
Risques associés à la pulvérisation des peintures à deux composants contenant des isocyanates
Hazards of spraying with two-pack paints containing isocyanates. [en anglais]
Le jet de ces peintures appliquées par pulvérisation contient à la fois des isocyanates à l'état liquide et des particules de prépolymère auxquelles adhèrent des goutelettes d'isocyanates. Cette description de 6 cas de peintres au pistolet présentant une allergie aux isocyanates souligne l'absence des informations que devraient fournir les fabricants et l'insuffisance des précautions. Recommandations: la peinture au pistolet ne doit se pratiquer que dans des cabines ou des enceintes pourvues d'un système efficace d'aspiration; les peintres doivent porter des masques à adduction d'air comprimé; toute personne ayant déjà manifesté une allergie respiratoire doit être exclue de ce travail; lorsque la peinture contient des isocyanates, l'étiquette du récipient doit en faire mention.
Journal of the Society of Occupational Medicine, janv. 1979, vol.29, n°1, p.22-24.

1978

CIS 84-1645
(British Cast Iron Research Association)
Manutention, entreposage et élimination des matières dangereuses dans les fonderies - Matières pour procédés à base d'isocyanates
Handling, storage and disposal of hazardous materials in the foundry - materials for isocyanate-based processes [en anglais]
Cette notice d'information décrit les risques liés aux procédés à base d'isocyanates pour la confection des moules et des noyaux dans les fonderies et préconise des mesures à prendre pour éviter des expositions accidentelles.
BCIRA, Alvenchurch, Birmingham B48 7QB, Royaume-Uni, 1978. 3p. 7 réf.

< précédent | 1... 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 | suivant >